Latille vue helico1 3

Latillé Actualités

 

latilleactualites.com

 

Site gratuit d'informations générales à tendances satirique,  ironique et socratique

6 rue de la Verminette - 86190 Latillé - France/NA/PCH

05.49.51.95.57 et 06.37.20.53.81

courriel : phrivi@hotmail.com

 

 

“Soutenons la liberté de la presse, c'est la base de toutes les autres libertés, c'est

par là qu'on s'éclaire mutuellement.”  Voltaire

 

JUILLET 2021

 

Chassez les mauvaises herbes, sinon !...

JE NE SAIS PAS où le conseil municipal a puisé son inspiration, pour semer les doux propos que voici répétés, en faisant référence au dernier bulletin municipal : « Une façon de vous dire de les regarder autrement mais aussi de nettoyer malgré tout les trottoirs devant vos maisons. » Un conseil très moyennement apprécié par une large majorité de la population. Laquelle prétend que ledit conseil a valeur d’ordre, du genre : « Balayez devant votre porte d’abord »...

De quoi s’agit-il ? Des « mauvaises herbes » ! Je suis entièrement d’accord avec l’adjointe, qui titraille : «  doit-on dire "mauvaises herbes" ? » Bien sûr que non ! Mais que cette élue n’use pas de ce ton péremptoire dont elle s'arroge pour nous admonester de  la sorte. (Lire aussi la fin du texte, en gras, relatif à l'article " Indispensables haies ! "). Tout le monde n’a peut-être ni ses moyens financiers ni un outillage approprié ! Et d’une ! Et de deux, l’édile a t-elle pensé aux personnes âgées et à celles qui sont en situation de handicap ! Faire les trottoirs, si j’ose dire, c'est, à n’en pas douter, affaires de bonnes mœurs et de citoyenneté, mais ce ne sont pas les seules. Et puis, cette autre question : Est-ce que la commune nettoie devant chez elle ? Étant entendu que chez elle, c’est chez nous, dans un contexte de généralité à la fois collective et individuelle, on n’est pas prêt de cesser à « fournir un abri aux insectes. » La note est peut-être « pimpante » , mais un peu trop « dictatoriale ». La population de Latillé ne mérite pas une telle conception autoritaire de la part d’une élue, dont le rôle est d’agir pour le bien de la collectivité. Pas de la dénigrer.


Déjeuner en paix !

S’IL VOUS PLAÎT, je voudrais déjeuner en paix ! Ce n’est pas pour faire des histoires ni pour grogner comme un vieux con, mais, aujourd'hui, vers 13 heures, j’ai eu du mal à digérer.

Du mal à digérer le bruit saccadé du moteur d’une débroussailleuse, je pense qu’il s’agissait de ce type d’engin, qui m’a fait plus de mal aux tympans que m’a fait du bien à l’estomac mon rosbif/frites. Bref, la «  musique » a duré au moins jusqu’à mon café ! Une fois avalé celui-ci, je vérifiais si c’était bien sur le dernier bulletin municipal de juin que j’avais vu et lu un entrefilet sur pareil désagrément. En plein dans le mille ! A la rubrique « Soyons citoyens », et suivant l’intertitre « Les bruits et le voisinage », il  est inséré ce que dit l’arrêté préfectoral dans le cas d’une nuisance sonore. Mais la précision, signée de notre adjointe communication et citoyenneté, est incomplète, et c’est bien dommage ! En effet, il n’est question que des « murmures » gênants, bruissant aux oreilles d’autrui, le samedi et le dimanche. Et les autres jours de la semaine ?

D’aucuns vont me rétorquer que nous sommes à la campagne ! Oui, et alors ? Alors, je le répète, je voudrais déjeuner en paix. S’il vous plaît ! 

Cf Ap relatif a la lutte contre les bruits de voisinage 2021Ap relatif a la lutte contre les bruits de voisinage 2021 (737.2 Ko)


Sain sein !

ALORS COMME ça, allaiter son bébé à Disneyland Paris serait un délit ? « Ça choque la clientèle étrangère d’autres cultures et d’autres religions ». La maman est Australienne, mais réside à Paris. On l'a échappé belle !

Horrible sacrilège qu’a commis cet impie en se déboutonnant le haut pour donner le sein à son enfant. Et, tous les gars du parc d’attractions étaient là, lalalalala !… La brave « Margot » de Disneyland n’a pas pensé un seul instant qu’elle était une exhibitionniste. Telle la Margot de Georges Brassens ! Ben, l’est pas finaude la Wallaby ! Heureusement que les agents de sécurité du site en ont un peu plus dans le ciboulot. Considérant sans doute que ce n’est pas à un bébé de commander l’heure et le lieu de la tétée, ils intiment l’ordre à la maman de se cacher et de couvrir ce sein qu’ils ne voient même pas. Le règlement, c’est le règlement ! On leur a dit qu’il y a des sièges spécial allaitement dans un «  baby care center » équipé de matériel adapté et confortable, le sein nourricier peut bien faire un effort pour s’y déplacer. Je vous la fais courte : la maman et le papa ont posé une réclamation auprès de la direction de Disneyland, qui s’est excusée, en sentant arriver une éventuelle polémique. Laquelle polémique s’est finalement installée.

Si il est admis qu’un sein maternel ne doit pas publiquement être vu, sous le prétexte qu’il peut être assimilé à une exhibition sexuelle, j’espère que toutes les stars féminines du Festival de Cannes, ne montreront pas leurs plongeants décolletés et les gorges profondes qui vont avec. Quoique, monter les célèbres marches du palais, ça vous dédouane de toute pudeur ! En revanche, voir un enfant prendre le sein de sa maman, c’est dégueulasse !...

Date de dernière mise à jour : 14/09/2021

Ajouter un commentaire

Anti-spam