Latillé Actualités

 

 

latilleactualites.com

 

Site gratuit d'informations générales à tendances satirique,  ironique et socratique

6 rue de la Verminette - 86190 Latillé - France/NA/PCH

05.49.51.95.57 et 06.37.20.53.81

courriel : phrivi@hotmail.com

88

Lundi 21 septembre 2020

 

Saint Matthieu

Djpzyu4xgaamzlv

SANTÉ

​Pharmacies de garde

du 19 au 26 septembre 2020

Logo pharmacie 2312

Covid-19

La citation du jour

Citation bob marley 120919

DÉVIATION DES BRUERES

 

Dernière balade sur la

route du Moulin à Vent

jusqu'aux Bruères

C'EST ce lundi 7 septembre 2020 que vont débuter les travaux de la " fameuse " déviation des Bruères.

" Fameuse " puisque cela ne fait " que " 11 ans  (fin 2009) que son tracé fut retenu par les collectivités concernées. Ce délai, tellement long que personne ne croyait plus en la réalisation de ce nouveau schéma routier faisant la liaison RD 62 / RD 27 (route de Benassay/route de Montreuil-Bonnin), serait dû, selon nos sources du Conseil départemental, à l'époque Conseil général, à une gestion du dossier pris par dessus la jambe par l'équipe municipale d'alors, qui était présidée par Simon Brie. Notamment, il y aurait eu, d'après nos mêmes sources, un manque évident de concertations entre la commune de Latillé et les propriétaires fonciers, " les élus locaux d'alors pensaient qu'ils étaient au-dessus des lois, ce fut du grand n'importe quoi " regrette un ancien haut responsable du Département.

Pour mémoire, la déviation en question fut programmée pour des raisons de sécurité routière, entre autres pour les cars de ramassage scolaire, qui desservent le collège Arthur-Rimbaud, mais aussi afin de permettre au centre-bourg de continuer à vivre sa vie tranquille sans être encombré par lesdits cars et autres poids lourds. Certes, de tous les maux il faut choisir le moindre, et la vie d'un humain n'a pas de prix. Mais à force de vouloir tout interdire, de ne plus supporter, engins agricoles, autos, motos, cyclomoteurs, au cœur du village, pour certains riverains bien-pensants, Latillé finira par être ravitaillée par les corbeaux. Avouons que la descente aux enfers a commencé depuis longtemps déjà. Il ne faudrait pas empêcher les uns de travailler et les autres de se distraire pour ne satisfaire que les anciens du village, lesquels déambulent allègrement en plein milieu de la chaussée même quand il y a, à moins de deux pas de leurs pieds, des trottoirs larges comme l'avenue des Champs-Elysées ! Fini donc le charme bucolique et sinueux de la route du Moulin à vent aux Bruères, en s'arrêtant au carrefour de la Borne aux Moines. Des arbres vont disparaître, des haies aussi, probablement, et surtout des terres agricoles, pour que pousse ici un beau ruban de macadam irréprochable surveillé par une antenne-relais de télécommunications, dont tout le monde se contrefiche des ondes qu'elles peuvent émettre et peut-être du potentiel danger qu'elles représentent. 

Ph.R.

Ajouter un commentaire