Latillé Actualités

Site gratuit d'informations générales à tendances satirique,  ironique et socratique

6 rue de la Verminette - 86190 Latillé - France

05.49.51.95.57 et 06.37.20.53.81

courriel : phrivi@hotmail.com

Article9

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L'HOMME

La haine envers la presse atteint un niveau alarmant

 

Liberte presse

« Toute menace de mort envers un journaliste constitue un déli pénal en France »

 

Benoît Coquelet et ses promesses

 

Conseil Départemental

RSA (Revenu de solidarité active)

Benoît Coquelet :

l'homme qui ne tient pas ses promesses

https://www.facebook.com/FranceBleuPoitouofficiel/videos/2017366318320549/

DEUX phrases m'interpellent par rapport  à l'interview donnée à nos confrères de "France Bleu Poitou" par Benoît Coquelet, vice-président du Conseil départemental de la Vienne, conseiller départemental de notre canton de Vouneuil-sous-Biard. " Aider son prochain c'est un beau métier" puis "Qu'on arrête la précarité, qui est assez forte, dans le Département de la Vienne ". Entendre cela de la bouche de celui qui fait outrageusement contrôler les bénéficiaires du RSA après avoir mis en place ce système, c'est assez curieux. M. Coquelet promet toujours d'intervenir pour aider les personnes qu'il fait lui-même contrôler -jusqu'à leur faire obtenir une aide d'urgence de 150 €- et puis rien. Non seulement il ne fait pas bouger les choses mais il les aggravent. Qui plus est, il n'a même pas répondu à un courriel qui lui a été adressé le 21 août dernier, à 15h16, concernant le dossier d'une personne amie. Cette dernière a porté l'affaire devant le Tribunal Administratif de Poitiers qui l'a déboutée et l'a condamnée à 1200€ de dépens à l'encontre du Conseil départemental de la Vienne pour frais d'avocat. Benoît Coquelet n'a pas moufté. Il se défausse pitoyablement, aujourd'hui encore. Il ne tient pas ses promesses. Comment voulez-vous lui faire confiance ? Et faire confiance aux "politiques" en général. Une chose est certaine : JAMAIS au grand JAMAIS son prédécesseur, Claude Bertaud, n'aurait eu une telle attitude.

Qu'en pense moralement le groupe politique de la majorité au sein du Conseil départemental et le groupe d'opposition ? Surtout, qu'en pense, tout aussi moralement et intellectuellement, le président Bruno Bellin qui a du se faire rouler dans la farine par son vice-président Benoît Coquelet ? S'il savait tout, le pharmacien d'officine aurait lui aussi beaucoup de mal à avaler la pilule.

Philippe Rivière

Beneficiaire rsa aident l lt4tvz

Illustration extraite de https://www.paperblog.fr

La chasse aux bénéficiaires du RSA bat son plein

Contrôle des comptes bancaires, chantage au bénévolat… certains départements  organisent un flicage très serré des plus pauvres, sautant sur le moindre prétexte pour réduire ou supprimer leurs maigres allocations.

Ailleurs, c’est la mesure prônée un temps par l’actuel ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, le contrôle des comptes bancaires des allocataires, qui est choisie.

Tout revenu annexe pouvant être retranché du montant des allocations, la moindre économie, le plus petit cadeau, peuvent se retourner contre le bénéficiaire du RSA.

http://www.force-ouvriere.fr/adherer

Ajouter un commentaire