Latillé Actualités

 

latilleactualites.com

 

Site gratuit d'informations générales à tendances satirique,  ironique et socratique

6 rue de la Verminette - 86190 Latillé - France/NA/PCH

05.49.51.95.57 et 06.37.20.53.81

courriel : phrivi@hotmail.com

 

 

Samedi 16 janvier 2021

 

Saint Marcel

Djpzyu4xgaamzlv

SANTÉ

 

​Pharmacies de garde

du 16 au 23 janvier 2021

Logo pharmacie 2

Bulletin hebdomadaire du réseau Sentinelles

du 13 janvier 2021

Situation épidémiologique observée

du 04 au 10 janvier 2021

 

Covid-19

La citation du jour

Citation seneque 5456

 

E7c6394e1d1ac5a3b6bdf5b41c0ad596

 

Photo d'illustration https://www.pinterest.fr/

 

"La prochaine fois que vous rencontrez quelqu'un d'irrité, furieux ou peut-être arrogant, ironique, critique ou déséquilibré, rappelez-vous calmement ceci : Celui qui se sent bien n'a jamais besoin d'attaquer ni de ridiculiser quelqu'un d'autre." Kay Pollak

 

 


AU REVOIR, ANNICK

Il fait triste

 

Lundi 2 juillet 2018

AUJOURD'HUI,  le soleil ne brille pas autant que les jours précédents. Il fait beaucoup moins chaud, mais il fait beaucoup plus triste. Notre amie, Annick Moreau, n'est plus. La maladie l'a ravie aux siens et à ses copines et copains, samedi, dans un hôpital poitevin. Elle avait 60 ans.

Des larmes voilent nos yeux noyés dans les souvenirs de notre adolescence. La belle chevelure jais d'Annick frôle nos visages et les rides que le temps a creusées.

Janine

Annick était très jolie et pas seulement quand elle tournoyait autour des tables du café de sa maman Janine où les jeunes footballeurs que nous étions se réunissaient avant et après les matches. L'ambiance était familiale et magnifiquement conviviale. Allez, nous étions tous plus ou moins amoureux d'Annick ! Elle était si belle quand elle nous narguait affectueusement lorsque nous jouions au baby-foot surlequel nous déposerions bien, maintenant, les recueils de nos poèmes enfouis.  Elle s'enfuyait prestement après avoir chamboulé les lignées des scores. Elle venait avec nous pour partager les verres de l'amitié. Nous fumions une cigarette. Elle était jeune fille, nous étions des jeunes hommes et la vie et les sentiments passaient sur notre insouciance. Nous blaguions comme des ados impertinents. Nous étions badins mais néanmoins timides. Annick souriait. Annick riait. Nous étions aux anges quand elle éclatait de joie et qu'elle posait machinalement sa tête sur l'épaule de l'un d'entre nous  Nous battions les cartes et nous jetions les dés du yams. Annick  était avec nous...

Aujourd'hui, l'absence est venue poser ses grande ailes. Pleurons-nous sur le départ d'Annick ou pleurons-nous sur notre passé ? Sur notre jeunesse ? Sans doute sur les trois ! 

Si Annick est de l'autre côté de la porte, qu'elle entende les battements du cœur de votre serviteur qui éprouvait pour elle une profonde amitié. 

La route d'Annick ne fut pas simple. Elle fut semée de pièges, d'embûches, de souffrances et de larmes. Jusqu'à sa toute fin, elle fit montre d'un courage que nous nous devons de respecter. 

Je t'embrasse très affectueusement, mon Annick.

Bibiche.

 

La cérémonie aura lieu le jeudi 5 juillet 2018 à 14 h 30, en l'église de Latillé. Le recueillement suivra à 17 heures au crématorium de Poitiers. 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 26/08/2018