Latille vue helico1 3

Latillé Actualités

 

latilleactualites.com

 

Site gratuit d'informations générales à tendances satirique,  ironique et socratique

6 rue de la Verminette - 86190 Latillé - France/NA/PCH

05.49.51.95.57 et 06.37.20.53.81

courriel : phrivi@hotmail.com

 

 

“Soutenons la liberté de la presse, c'est la base de toutes les autres libertés, c'est

par là qu'on s'éclaire mutuellement.”  Voltaire

 

SEPTEMBRE 2021

 

Gaz " serre le kiki "

 

LES GAZ À effet de serre, on connaît, depuis le temps qu'ils nous soufflent dans les bronches. Le gaz " serre le kiki " , qui n'a jamais été hilarant, recommence à plumer les moins aisés d'entre nous. Avant de les faire rôtir sur le bûcher de la pauvreté, cette condition qui leur fait fermer leur gueule ! Avec l'augmentation de 12,6 % TTC,  annoncée au 1er octobre, le gaz se prendra dans les narines un 57% d'augmentation en cumulé, depuis le début 2021 ! Les autres énergies fossiles, je ne vous en parle même pas. Passez à la pompe. " Par ici la monnaie, Messieurs Dames, Bercy vous remercie ". Et, nous n'avons pas commencé à chauffer les maisons pour ce " bien être " qui va faire chauffer nos cartes bancaires. Heureusement que l'Etat, grand seigneur qui veille à tout, a mis en place un " chèque énergie " de 100 euros à destination de six millions de ménages modestes1. Insuffisant avec cette poussée du combustible qui nous file des flatulences de stress. Qu'à cela ne tienne, l'exécutif " travaille à des mesures supplémentaires " dixit Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. (La Tribune du 28/09/21)

Quand on sait que la hausse du gaz entraîne mécaniquement une hausse du prix de l'électricité, Bruno Le Maire est soudain pris de coliques frénétiques. Le ministre de l'Economie ne comprend pas. Nous non plus ! Il justifie sa colère : " Nous, en France, on s'approvisionne en électricité à partir des centrales nucléaires et de l'énergie hydraulique, donc on a une énergie décarbonée et un coût très bas, mais le marché fait qu'il y a un alignement des prix de l'électricité en France sur les prix du gaz. Donc, on prend de plein fouet cette augmentation des prix du gaz alors même qu'on a notre indépendance en matière de production électrique: c'est totalement aberrant ". (La Tribune du 28/09/21) A qui le dis-tu, mon Bruno ! " Faites pas les cons, c'est nous qu'on paye " , nous amusait Coluche. A force, nous rions jaune face à " ce racket légalisé " (Le blog des coups de gueule).  Petit Français bien gentil, vois-tu venir ce nouveau pillage dans ton portefeuille ! Surtout, ne renfile pas ton gilet jaune, hein ! Sinon, tu te prendras des bombes lacrymogènes dans la tronche ! Et au prix du gaz, pense à faire des économies pour ton pays. La France t'en saura gré.

 

1 La France compte 29 millions de foyers

 


 

" Devoir d'enseigner et de transmettre "

 

 Remise de fanion pompeuse

au collège Arthur-Rimbaud

CE N'EST PAS dans ma nature d'aimer les raouts à l'image de celui organisé, ce lundi 22 septembre 2021, par l'association des anciens combattants, prisonniers de guerre, au collège Arthur-Rimbaud. A mes yeux, rien n'est plus beau et efficace que la sobriété et la simplicité. Quelles que soient les causes qui ont déclenché l'évènement. Que l'on a  voulu ici quasi mondain alors qu'il aurait été sans doute plus riche, s'il s'était appuyé sur la spontanéité des âmes et des souvenirs locaux. Je me rallie complétement à l'extrait d'une interview de Madame Simone Veil : Je n'aime pas l'expression « devoir de mémoire ». En ce domaine, la notion d'obligation n'a pas sa placeAutre chose est le devoir d'enseigner, de transmettre. Là, oui, il y a un devoir. " 

Je ne saurais reprocher aux troupes des ACPG et à leur président, Jacques Champagne, d'avoir voulu faire vivre ce " devoir de mémoire ", mais avaient-ils, les unes et l'autre besoin de convoquer le banc et l'arrière banc ? Pour la remise d'un fanion qui a séjourné un nombre important d'années dans la poussière des archives communales entreposées à l'intérieur de locaux inadaptés de la mairie, à l'époque de sa " découverte ". En effet, sans le sens de l'observation et la curiosité de deux employés municipaux d'alors, le fanion rouge et vert1 datant de 1914-1918, années de la Première Guerre mondiale, ne serait jamais tombé entre les mains du bon et généreux Roger Hurtault.

Président, en ce temps-là, de l'ACPG/CATM/OPEX/VG2 , celui que l'on appelle affectueusement et avec respect,  " l'Ancien ", usa de sa probité à l'égard du monde combattant et entreprit les ébauches d'un canevas impliquant la mémoire et la pédagogie. Simple et efficace, Monsieur Hurtault fit redonner fière allure au petit drapeau. Puis, après avoir instruit l'historique de cette flamme colorée, il associa dans son projet le collège Arthur-Rimbaud. Il avait tout compris du " devoir d'enseigner et de transmettre. " Malheureusement, Roger Hurtault eut des déboires de santé qui le contraignirent à abandonner son fauteuil de président. Et de mener à terme son projet. Lequel s'est concrétisé, ce lundi, avec des allures cérémonieuses et un excès des usages du monde qui n'étaient absolument pas obligation. Une " notion qui n'a[vait] pas sa place ", aurait su expliquer la regrettée Simone Veil.

1 Rouge pour la force et la dignité et vert pour la jeunesse et l'espérance

2 Anciens combattants, prisonniers de guerre/combattants Algérie, Tunisie, Maroc/opérations extérieures/veuves de guerre

 

 


Redondance

 

REDONDANT ! Merci frérot ! C’est un code entre frangins !

Puisque j’ai décidé, aujourd’hui, d’investir l’écran avec « redondant », vous allez de suite comprendre pourquoi cet édito aborde un sujet redondant.

Il s’agit d’une redondance sur notre pauvre commune dont le centre bourg est d’une tristesse à mourir de chagrin. Très peu de fleurs «  communales », des hautes herbes, des maisons inhabitées, donnent à la place Robert-Gerbier une ambiance morbide que « La Grappe Rouge », à elle seule, ne peut distiller en une vie morbifuge.

«  L’Coiff » a bien raison de se faire des cheveux en constatant, jour après jour, que les meilleurs shampoings du monde ne peuvent venir à bout des déjections canines qui souillent la proximité de son salon. Ce n’est pas de la faute des chiens si leurs maîtres sont sales et cons.

Silence sur la boulangerie restante, dont il ne faut dire ni bien ni mal sous peine d'être menacé de se faire démonter la mâchoire pour ne plus pouvoir casser la croûte, mais tout juste ingurgiter la mie. 

J’attends, avec la même impatience que vous, ce que l’appel public à la concurrence va nous sortir de son chapeau quant à l’aménagement de la place. La date limite de réponse ayant été fixée au 13 septembre 2021 (Avis N° : AO-2133-3243 ) nous allons voir. Sachant que le marché « maçonneries/murets » a été déclaré infructueux 1 la chose balbutie déjà avant même de commencer.

Chez nous, à Latillé, tout balbutie. Tout va de travers. Et, pendant ce temps-là, ils font quoi nos quinze grands souverains-baillis pour rendre honneur à la commune en toute humilité ? Euh !... Répondre à cette question, c'est embarrassant. Pour eux . Vous, habitants de Latillé, vous ne seriez  admettre  davantage cette situation redondante.

1 Source : https://www.marchesonline.com/appels-offres/avis/amenagement-de-la-place-robert-gerbier/ao-8529362-2 mis en ligne le 6 août 2021

 

 


" Latillé Actualités " ne fait plus recette

" LATILLÉ ACTUALITÉS " ENREGISTRE, aujourd'hui, à peine 150 visiteurs. Une misère ! Je me dois d'assumer cette baisse sensible car je n'écris plus rien sur la commune. Pour ma défense, il ne s'y passe pas grand chose. Me faut-il alors colporter des ragots et racler les bidets ? Je m'y refuse. Le site n'est pas à classer dans la presse à scandale. Je vérifie et recoupe les informations que je glane ici et là parce que je me suis fait avoir deux fois, à l'insu de mon plein gré, comme disait l'autre.

La première, c'est quand on m'annonça " qu'un enfant avait failli se noyer dans le bassin d'initiation ". Le renseignement était faux et déclencha, à juste titre, l'ire du maître-nageur sauveteur de l'époque. Un gamin était bien tombé dans un bassin, mais un bassin de jardin et d'agrément. Il en ressortit sain et sauf, heureusement !

La deuxième, lorsque je me précipitai sur ma plume pour railler le groupe La Poste, qui organisait, soi-disant en loucédé, la fermeture imminente du bureau de Latillé. Une pétition circula à l'initiative d'un collectif de défenseurs de La Poste. Ledit collectif s'était alors inspiré de tuyaux percés, et n'avait même pas pris la peine de demander confirmation au maire et aux responsables du groupe postal. Je fis une mise au point sur " Latillé Actualités " et présentai mes excuses au premier magistrat et à l'opérateur des services postaux. Je m'attirai alors les foudres incendiaires du collectif qui, quelques jours plus tard, organisa une manifestation, de La Poste à la mairie où Benoît Dupont reçut une délégation. Très très peu suivi le mouvement avait pourtant invité les habitants de la commune à le rejoindre, en distribuant des tracts dans chaque boîte aux lettres. Des militaires de la gendarmerie étaient présents. L'auteur de la délation ne pouvait être que moi, me fit violemment remarquer un méchant personnage ne résidant même pas à Latillé. Rivière, " tête de Turc " tout désigné, ça coule...de source. 

Chat échaudé craint l'eau froide ! Je m'appliquai alors à suivre les précieux conseils donnés par la presse régionale et départementale dans laquelle j'ai passé 32 années formidables : vérification et recoupement des infos. 

Si je prenais en compte toutes les rumeurs qui me sont rapportées, je pourrais remplir des tas d'écrans. Il n'en sera rien. " Latillé Actualités " n'a pas été créé pour semer la chienlit. Mais il va se tourner vers d'autres sources d'inspiration. Et écrira sur sa commune en bien ou en mal en fonction des évènements.

Confirmation : nul n'est prophète en son pays ! 

Vrai, à peine 150 visteurs par jour, avec un accès entièrement gratuit, c'est une misère. Cependant, je n'abandonnerai pas mes " torchons " comme me l'avait fait savoir une dame bien sous tous rapports, elle !

Sinon, tout va à peu près bien sur la planète. Paraît-il que la terre est ronde et que les cons sont de plus en plus nombreux. Je n'ai pas vérifié l'info, je vous le dis comme ça, en passant. Prenez soin de vous, les gens !

 

Date de dernière mise à jour : 30/09/2021

Commentaires

  • Philippe Rivière

    1 Philippe Rivière Le 06/10/2021

    C'est pourquoi, cher Monsieur, j'ose évoquer mon ressenti. J'ose pour être sûr de ne pas me tromper.
    Bien à vous.
  • champagne jacques

    2 champagne jacques Le 01/10/2021

    je lisais, plus haut " quand on ose, on se trompe souvent.

    quand on n'ose pas, on se trompe toujours " Romain Rolland

Ajouter un commentaire

Anti-spam