Latille maison dr roux 1

La maison d'habitation et le cabinet médical du Docteur Armand-Roux, ancien maire de la commune, accueillent désormais la mairie de Latillé.

(Photo archives "LACTU")

 

 

BIENVENUE SUR LATILLÉ ACTUALITÉS

Latille la fontaine 1

Latillé, la fontaine de la place Robert-Gerbier.

 

POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

socle de la démocratie

 

Liberte expression 1

 

AVERTISSEMENT

ATTENTION, certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties.

Si vous ne voulez pas voir, passez votre chemin ...

Merci de votre compréhension.

 

A VOTRE ATTENTION

Le site et surtout son manager sont toujours en repos le mercredi et le dimanche, sauf pour de l'événementiel particulier. Pour les jours fériés, c'est selon l'humeur et le courage du même manager. Quelquefois, c'est à cause d'un manque de motivation ou à cause d'une santé assez précaire. Je rigole mais la machine vieillit mine de rien.

Les contenus des pages de ce site sont à consulter en déroulé. Merci.

Sur la page d'accueil, merci de cliquer sur le titre qui apparaît souligné lorsque vous passez la souris. Vous serez directement dirigé sur ce qui vous intéresse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Votre panier est vide  Votre compte

PUY-HERVé AU SOMMET

Latillé Actualités du mercredi 29 mai 2013

 

Lieux-dits et hameaux de Latillé

 

Puy-Hervé au sommet

 

Bonjour Puy-Hervé ! D'où vient le nom de ce hameau ? La famille Pagot, toujours aussi accueillante, reprend une explication du père André Gâtard qui fut curé de Latillé. "Puy vient du mot mont qui veut dire élevé, tel le Puy-de-Dôme" tentait d'élucider le prêtre. "Puy-Hervé pourrait donc être le point culminant de Latillé" avançait encore l'abbé. Puy-Hervé serait donc au sommet !

Madame Pagot et ses deux enfants, Mauricette et Bernard, croient en cette possible interprétation. Nous avons la même foi. Puisqu'il était question de l'abbé Gâtard, Madame Pagot a replongé dans ses souvenirs, égrenant tour à tour les kermesses à La Chèze avec les visites du journaliste et animateur de télévision,  Georges de Caunes, et de la chanteuse, danseuse, meneuse de revue, Zizi Jeanmaire. Et de la chanteuse Mathé Altéry. Puis de la troupe de l'UAP. Sans oublier les défilés costumés des enfants de la commune. Chaque année, madame Pagot était au stand où l'on cuisait les gaufres. Le soir, avant le spectacle de nuit, un grand dîner était organisé sous les platanes proches du moulin de La Chèze.

Vint l'évocation des soirées théâtre "avec [ton] frère Alain, maître Guilbaut, le notaire, Marie Pin, Roland et Evelyne Thibault". La troupe joua, entre autres,"Perrine était servante chez monsieur le curé !" . Ah ! la fameuse maie d'où on extrayait un squelette... Et ce vieux poêle à bois et à charbon, haut perché, qui vous chauffait une salle pleine à craquer avec sa sortie de secours en pente pas toujours douce... Madame Pagot se souvient  aussi des voyages à la neige, au cours des vacances de Pâques, que l'abbé Gâtard organisait pour récompenser les acteurs, techniciens et supporteurs de la troupe. "Une année, au cours d'une réunion, monsieur le curé nous dit qu'il restait des places pour le voyage à Chamonix, Annecy et Genève... En rentrant à la maison, j'en parle à mon mari. Pourquoi pas ?" Et voilà monsieur et madame Pagot embarqués dans le car à l'arrière duquel, sur la vitre, était collée une affiche représentant une oie avec un gros "LATILLÉ" alors célèbre pour son marché aux volailles. Soudain, madame Pagot se lève et s'en va au coin de la cheminée. Elle revient avec un soufflet comme neuf. Sur une des tablettes, il y a d'inscrit au marqueur noir : "Chamonix 1969". Nous étions de ce voyage...

Quelques instants plus tôt, nous nous étions attardé chez Jacqueline Billerot, assise dans son coquet jardin où un des trois chiens vous invite à jouer au ballon avec lui. Depuis le 22 avril dernier, Jacqueline est veuve. Régis s'en est allé. Nous parlons de lui, de son amour pour la nature, l'histoire, la géographie et la chose politique. Défunt Régis a su transmettre plein de valeurs, humaines et autres, à ses enfants, Marie-Pascale, Laurent et Stéphane. Il était chez lui à Puy-Hervé. Bien sûr, Jacqueline aurait aimé vivre d'autres jours heureux ici en compagnie de son mari. "La maison est une ancienne borderie" assure-t-elle. "Peut-être une des plus vieilles maisons de Puy-Hervé." Le soleil inonde les lieux. Ici, on ne fait d'ombre à personne et on ne se cache pas derrière son petit doigt. Nous sommes au summum du partage. Au sommet de Latillé. Bref, à Puy-Hervé !

Philippe Rivière

 p1120784.jpg

À Marie-Pascale...

p1120793.jpg

 

p1120778.jpg

 

p1120781.jpg

 

p1120790.jpg

 

p1120796.jpg

 

p1120799.jpg

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 31/05/2013