Latille maison dr roux 1

La maison d'habitation et le cabinet médical du Docteur Armand-Roux, ancien maire de la commune, accueillent désormais la mairie de Latillé.

(Photo archives "LACTU")

 

 

BIENVENUE SUR LATILLÉ ACTUALITÉS

Latille la fontaine 1

Latillé, la fontaine de la place Robert-Gerbier.

 

POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

socle de la démocratie

 

Liberte expression 1

 

AVERTISSEMENT

ATTENTION, certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties.

Si vous ne voulez pas voir, passez votre chemin ...

Merci de votre compréhension.

 

A VOTRE ATTENTION

Le site et surtout son manager sont toujours en repos le mercredi et le dimanche, sauf pour de l'événementiel particulier. Pour les jours fériés, c'est selon l'humeur et le courage du même manager. Quelquefois, c'est à cause d'un manque de motivation ou à cause d'une santé assez précaire. Je rigole mais la machine vieillit mine de rien.

Les contenus des pages de ce site sont à consulter en déroulé. Merci.

Sur la page d'accueil, merci de cliquer sur le titre qui apparaît souligné lorsque vous passez la souris. Vous serez directement dirigé sur ce qui vous intéresse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Votre panier est vide  Votre compte

A LAURENCE

Soudain, des cris. Des cris d'effroi, des cris de douleur, des cris de chagrin, des cris d'incompréhension, des cris d'anéantissement... ColombeDes cris... Des cris, et puis ce silence qui vient stupéfier un rassemblement stupéfait par l'annonce de la nouvelle.  Des cris. Toujours des cris. Des questions. Des pourquoi. Des larmes. Des paroles. Du réconfort. De la circonspection.

Une jeune colombe vient d'avoir les ailes brisées en plein vol. Désormais un soleil se repose sur l'abîme d'une éternelle cause toujours recommencée. Son temps scintillait sur l'art et son songe était savoir (1). 

Autour de ceux qui sont brutalement étouffés par une absence injuste, comment ne pas faire compassion. Les maux sont là. Des mots sont dits. Ils se mêlent aux plaintes, aux soupirs et aux sanglots qui s'étranglent de front. 

" Souffrir. Dans ce mot, il y a un monde avec ses abîmes, ses tremblants espoirs, ses larmes, sa nuit, son aurore, son jour et son crépuscule. Pauvreté du langage humain. Comment dire tout ce qu'on veut dire avec des mots? " (Green,Journal,1951, p.93).

Laurence, nous t'embrassons affectueusement.

Philippe R.

 

Laurence BAILLY, 43 ans
Un recueillement aura lieu le vendredi 26 mai 2017, à 17 heures, au crématorium de Poitiers.

 

(1) Inspiré du poème de Paul Valéry, " Le cimétière marin "

Photo d'illustration Google.fr

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/05/2017