Latille maison dr roux 1

La maison d'habitation et le cabinet médical du Docteur Armand-Roux, ancien maire de la commune, accueillent désormais la mairie de Latillé.

(Photo archives "LACTU")

 

 

BIENVENUE SUR LATILLÉ ACTUALITÉS

Latille la fontaine 1

Latillé, la fontaine de la place Robert-Gerbier.

 

POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

socle de la démocratie

 

Liberte expression 1

 

AVERTISSEMENT

ATTENTION, certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties.

Si vous ne voulez pas voir, passez votre chemin ...

Merci de votre compréhension.

 

A VOTRE ATTENTION

Le site et surtout son manager sont toujours en repos le mercredi et le dimanche, sauf pour de l'événementiel particulier. Pour les jours fériés, c'est selon l'humeur et le courage du même manager. Quelquefois, c'est à cause d'un manque de motivation ou à cause d'une santé assez précaire. Je rigole mais la machine vieillit mine de rien.

Les contenus des pages de ce site sont à consulter en déroulé. Merci.

Sur la page d'accueil, merci de cliquer sur le titre qui apparaît souligné lorsque vous passez la souris. Vous serez directement dirigé sur ce qui vous intéresse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Votre panier est vide  Votre compte

ANCIENS COMBATTANTS

 

Acpg1 3

Acpg 2

001 28

RIDEAU SUR LES EXPOS

 

Latillé Actualités du jeudi 15 octobre 2015

La section locale des Anciens combattants de Latillé a récemment acté deux rendez-vous importants pour la vie de sa communauté, la vie de la commune voire celle du canton de Vouneuil-sous-Biard. Comptes-rendus. ​

EN second lieu, les ACPG/CATM/OPEX ont tout récemment organisé, à la salle des fêtes, une réception dite de clôture des expositions sur la Déportation, présentées du 17 janvier au 15 février de cette année. Cette réception était placée sous la présidence de Stéphanie Savarit, directrice de l'ONAC P1150870(Office national des anciens combattants) de la Vienne, en présence de Benoît Dupont, maire de Latillé, Benoît Coquelet, conseiller départemental, Rodolphe Guyonneau, président de la Communauté de communes du Vouglaisien, Jean-Marie Montoux, président de l'UDAC (Union départementale des anciens combattants), des anciens élus de Latillé et des membres de la famille de deux résistants-déportés de Latillé et Chiré-en-Montreuil. La section locale des anciens combattants de Latillé, emmenée par son président Roger Hurtault, et son futur successeur, Jean-Philippe Quillet, a également été très heureuse et très honorée de compter sur la participation amicale de Claude Bertaud, ancien président du Conseil général de la Vienne qui, avec le soutien actif de Benoît Coquelet, a aidé l'association, en son temps, à la concrétisation du projet des expositions. Visitées par 850 personnes dont 250 scolaires, "vous avez gagné un beau challenge pour une commune de l'importance de Latillé" a souligné Madame Savarit en mettant en exergue "le travail de mémoire qui doit se perpétuer à travers des jeunes générations." L'ensemble des intervenants a d'ailleurs salué l'initiative des anciens combattants de Latillé et le travail en amont et en aval que les expositions ont demandé aux nombreux bénévoles qui ont soutenu ce devoir de mémoire.

Après avoir salué et remercié ses hôtes, le président Hurtault a tenu à souligner "l'énorme travail réalisé par Jacques Champagne, superviseur financier et bénévole du budget spécifique aux expositions sans lequel celles-ci n'auraient pas été possibles."

Un moment de partage et de convivialité a conclu cette réception par la remise du livre du Docteur Armand Roux et celui de la fondation de Mittelbau-Dora au collège public Arthur-Rimbaud  de Latillé, au collège privé Notre-dame de La Chaume de Vouillé, au collège de Ménigoute (DS), à l'école primaire publique de Latillé, à la bibliothèque de Latillé, à la Communauté de Communes, aux municipalités de Ayron, Chiré-en-Montreuil et Ayron. Ce soir-là, c'était bel et bien rideau sur les expos qui ont nécessité quelque 30 mois de travail, et pour lesquelles, sans vile flatterie, l'implication totale et entière du président Roger Hurtault est à souligner car, sans son sens de l'oganisation et son dynamisme, certains anciens combattants en seraient encore à se demander s'ils doivent oui ou non organiser lesdites expos. Respect et chapeau bas à l'homme qui a toujours su insuffler son énergie au profit de tous les tissus locaux de Latillé et en particulier en direction de celles et ceux qui servent et ont servi la Nation.

Ph.R.

LES ANCIENS COMBATTANTS ET LE SOUVENIR FRANÇAIS

Latillé Actualités du jeudi 15 octobre 2015

 

P1150672

DANS un premier temps, la salle du conseil municipal a servi de cadre à une réunion qui accueillait un enfant du pays, l'ami Jacques Mercier, colonel de réserve et délégué général du Souvenir Français pour la Vienne. Roger Hurtault, président des ACPG/CATM/OPEX a rappelé l'objet de la rencontre "qui est une réflexion quant à l'implantation d'une structure Souvenir Français sur le canton de Vouneuil-sous-Biard." Dans son intervention, P1150674Jacques Mercier a pour sa part rappelé l'historique de l'association, fondée en 1887 par un professeur alsacien, François-Xavier Niessen, et reconnue d'utilité publique (voir ci-dessous). "Elle est investie d'une triple mission a témoigné le délégué général. Conserver le souvenir de ceux qui sont morts pour la France ; entretenir les monuments élevés à leur mémoire ; transmettre le flambeau du souvenir aux générations successives." Actuellement, en France, il existe une délégation du Souvenir Français par département, 1 600 comités locaux -Jean-Louis Pelvoizin est le président de Poitiers, également président de l'association départementale des ACPG/CATM de la Vienne- et 62 représentations à l'étranger. L'association revendique quelque 200 000 membres actifs. Le Souvenir Français est placé sous le haut patronage du Président de la République. 

Très à l'écoute de cette "puissante et originale association", la communauté des ACPG/CATM/OPEX de Latillé, par la voix de Roger Hurtault, a indiqué que "la naissance de cette nouvelle structure devra reposer sur la recherche d'un tissu humain jeune -3 OPEX de Latillé sont intéressés-, qu'il faut mobiliser, soutenir et intéresser comme il faut le faire pour l'ensemble du tissu associatif de notre commune et de concert avec la municipalité."

Il n'est donc pas exclu de voir prochainement se concrétiser ce projet à Latillé si d'aucuns souhaitent continuer bénévolement à honorer la mémoire de tous ceux qui sont morts pour la France qu'ils soient Français ou étrangers.

Ph.R.

 

Le Souvenir Français en bref...

En 1871, François-Xavier Niessen refusa l'annexion de l'Alsace-Lorraine par l'Allemagne. Il pensa que l'entretien des tombes devait permettre de garder présent dans les esprits le souvenir des morts pour la France et le sentiment de l'unité nationale.

Exilé en France, en 1887, il créa le Souvenir Françaisà Neuilly-sur-Seine pour maintenir le souvenir de la Guerre de 1870 ainsi que les valeurs de la France et de la République.

En 1987, pour le centenaire de l'association, la ville de Paris donne le nom D'Esplanade du Souvenir Français au terre-plein de l'avenue de Breteuil menant à l'Hôtel des Invalides.

En 1989, le Souvenir Français étend son action en Belgique, à Wtaerloo et aux Îles Pescadores dans le détroit de Taïwan et dans les territoires d'outre-mer.

En avril 2015, année précédant le congrès de 2016 qui se tiendra symboliquement à Verdun, Serge Barcellini (photo Google images), contrôleur général des Armées  est élu à la tête du Souvenir Français en qualité de Président Général.

Barcellini portrait 200

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/09/2017