Latille maison dr roux 1

La maison d'habitation et le cabinet médical du Docteur Armand-Roux, ancien maire de la commune, accueillent désormais la mairie de Latillé.

(Photo archives "LACTU")

 

 

BIENVENUE SUR LATILLÉ ACTUALITÉS

Latille la fontaine 1

Latillé, la fontaine de la place Robert-Gerbier.

 

POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

socle de la démocratie

 

Liberte expression 1

 

AVERTISSEMENT

ATTENTION, certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties.

Si vous ne voulez pas voir, passez votre chemin ...

Merci de votre compréhension.

 

A VOTRE ATTENTION

Le site et surtout son manager sont toujours en repos le mercredi et le dimanche, sauf pour de l'événementiel particulier. Pour les jours fériés, c'est selon l'humeur et le courage du même manager. Quelquefois, c'est à cause d'un manque de motivation ou à cause d'une santé assez précaire. Je rigole mais la machine vieillit mine de rien.

Les contenus des pages de ce site sont à consulter en déroulé. Merci.

Sur la page d'accueil, merci de cliquer sur le titre qui apparaît souligné lorsque vous passez la souris. Vous serez directement dirigé sur ce qui vous intéresse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Votre panier est vide  Votre compte

ANNÉE 2014

Latillé Actualités du jeudi 18 décembre 2014

 

LATILLÉ

 

Centre de Secours

 

 

PIERRICK MARTINEZ

 

PROMU CAPITAINE

 

 

Pierrick Martinez, 30 ans, chef de centre des sapeurs-pompiers de Latillé, a été promu capitaine au 1er décembre dernier. Le nouveau capitaine, professionnel au Service départemental d'incendie et de secours de la Vienne (SDIS), qui a pris la direction du centre le 21 juin 2013, s'est félicité de " travailler avec des femmes et des hommes passionnés et de grande valeur. " Photo 2

Conjointement au grade de capitaine, Pierrick Martinez a été nommé commandant de la Compagnie Nord-Ouest de la Vienne, qui comprend 12 centres de secours et 300 pompiers volontaires.

"Latillé Actualités" présente ses plus vives félicitations au capitaine Martinez.

Ph.R.

 

Photo d'illustration extraite du calendrier 2015 proposé par l'Amicale des Sapeurs-Pompiers de Latillé (DR) 

 

Latillé Actualités du samedi 13 décembre 2014

 

Latille animations logo

Latille affiche marche noel

 

 

 

 

Ce dimanche, sous les halles et

à la salle des fêtes

 

LATILLÉ FÊTE NOËL

 

Dans la continuité du succès que remporte le marché dominical, le Comité des Fêtes, Latillé Animations, présidé par Mikaël Lannaud, a mis sur pied une grande fête de Noël, ce dimanche 14 décembre 2014.

Sous les halles et à la salle des fêtes, le programme est riche en animations pour tous les âges. Bien sûr, tout le monde peut compter sur le marché alimentaire et ses décorations qui invitent au bonheur tout court d'entrer dans le temps de Noël.

Vitrine pharmacie 1Autres décorations et illuminations colorées dans le bourg et à la salle des fêtes où la magie aura une place privilégiée lors des trois rendez-vous de 14h30, 16h30, et 17h30. Petits et grands, qui auront pu se faire maquiller à l'atelier prévu à cet effet,  en prendront plein les mirettes !

À 15h30, au tour des oreilles de prendre du plaisir avec le chant chorale puis avec un récital de cors de chasse. 

Et puis, bien évidemment, comment oublier le Père Noël ? Mikaël et ses amis ont convié le bonhomme dès 14h pour le plus grand bonheur des enfants. Des friandises, des fruits, un tour de calèche, des photos avec l'homme à la hotte, et chacun gardera de ce dimanche 14 décembre à Latillé une grande et merveilleuse place dans son album souvenirs.

Ne laissez pas passer le bonheur simple de vivre avec vos enfants une journée qui leur permettra de se régaler de la barbe à papa, et vous des marrons chauds proposés au stand restauration.

JOYEUX NOËL !

Ph.R.

 

Latillé Actualités du vendredi 12 décembre 2014

 

 

LATILLÉ

 

Équipement

 

LE BASSIN D'INITIATION

 

VA RESTER OUVERT

 

Hier soir,  le Conseil communautaire du Vouglaisien a voté, à l'unanimité, le transfert de la compétence du bassion d'initiation de Latillé à la "ComCom".

Il faut maintenant que les conseils municipaux délibèrent pour accepter une modification des statuts, et ensuite que la préfète de la Vienne prenne un arrêté pour entériner ce transfert.

 

Latillé Actualités du mercredi 10 décembre 2014

Latiyakolexions

 

Une riche bourse

 

Latiyakolexions  et son président Jean-Claude Roux ont enregistré un honnête succès pour la 12bourse collections organisée par l'association, à la salle des fêtes.

Latille bourse collectionsLe président de Latiyakolexions, Jean-Claude Roux, et un sympathique philatéliste d'Iteuil.

 

D'après les témoignages de certains visiteurs habitués à ce type de manifestations, la bourse collections de Latillé et ses expositions étaient particulièrement riches en qualité. « C'est assez rare pour être souligné surtout dans des villages de la taille de cette commune » a reconnu un témoin passionné.

Pour sa part, "Latillé Actualités" a établi un classement de ses préférences et des originalités de cette 12e édition.Son choix reste subjectif, bien entendu.

Le site attribue la palme à Christian Peloquin, collectionneur "sapeurs-pompiers", et à l'exposition sur les échecs. Il a également beaucoup apprécié l'originalité des briquets de table, des boîtes de sardines et celle mettant Bécassine à l'honneur. Une mention pour l'exposition sur les services à liqueur et le renouvellement de ses félicitations à son ami Daniel Pouzet de Vouillé qui exposait la maquette des vieilles halles de Latillé.

Latille bourse collections 1

Christian Peloquin d'Angoulême présentait une magnifique exposition sur les sapeurs-pompiers.

Latille bourse collections 1 1 Casques, vestes et cape de plusieurs époques rappelant la mission première des soldats du feu.

Latille bourse collections 10L'ancêtre du képi ?

Latille bourse collections 1Ambiance décontractée et paisible à la salle des fêtes.

Latille bourse collections 1 4Des services à liqueur.

Latille bourse collections 11Comment appelle-t-on un collectionneur de boîtes de sardines ?

Latille bourse collections 1 2Une partie de la superbe collection de briquets de table.

Latille bourse collections 4Autour des vieux livres qui font toujours recette.

Latille bourse collections 6Beaucoup d'ustensiles de coiffure sur une même tête.

Latille bourse collections 12Bécassine sous toutes ses formes : ici les fèves.

Latille bourse collections 13Bécassine derrière les belles moustaches de son collectionneur.

Latille bourse collections 16Une splendide collection de jeux d'échecs.

Latille bourse collections 17La 12e bourse collections a connu un succès honnête.

 

 

Latillé Actualités du vendredi 5 décembre 2014

 

Ce samedi, salle des fêtes

 

12e BOURSE COLLECTIONS

 

DE LATIYEKOLEXIONS

Ce samedi 6 décembre 2014, la salle des fêtes de Latillé accueillera la 12e édition de la bourse collections organisée par Latiyakolexions que préside l'ami Jean-Claude Roux.

 

La bourse collections de Latillé est une belle adolescente de 12 ans et son "père", le président de Latiyakolexions, Jean-Claude Roux, est à féliciter pour avoir su pérenniser ce désormais traditionnel rendez-vous.

Le millésime 2014 va être un bon cru compte tenu de la récolte que l'association et tous ses adhérents ont faite dans le vignoble des collections et des expositions. 8eme bourse collections 15

Exemples :

- si vous voulez tout savoir sur Bécassine, la bonne Bretonne qui a maintes fois planché sur  La Semaine de Suzette, chère à Pinchon et Caumery, respectivement dessinateur et scénariste de la célèbre bande dessinée mettant en scène leur héroïne, venez rendre visite à Latiyakolexions,

- si vous n'avez jamais entendu parler, ou si, au contraire, vous connaissez l'histoire de La Sardine qui a bouché le port de Marseille, venez voir de visu les boîtes de La Sardina Pilchardus qui seront exposées grâce à Latiyakolexions.

Une exposition qui ne mettra pas le feu, mais fera sans aucun doute des étincelles avec un bel ensemble de briquets de table. Ailleurs, si vous avez le mat, cherchez et trouvez l'échec, son roi, sa reine, ses cavaliers et autres tours. Un jeu passionnant dont vous apprendrez les toutes premières règles si d'aventure vous êtes liquéfiés par la thématique du lait et du fromage ou encore affinés par une documentation complète sur les médaillés de 1914/1918.

Tout cela est bien décoiffant nous direz-vous, alors pas d'hésitation. Prenez rendez-vous avec la magnifique exposition sur les salons de coiffure. Enfin, avant d'acheter votre sapin de noël auprès du Comité des fêtes, Latillé Animations, faites un détour auprès des "timbrés" de l'association des Cheminots Philatélistes Poitevins.

À voir et à revoir, à découvrir ou a redécouvrir les autres collections de cartes postales, monnaies, fèves, minéraux, livres, viuex papiers, voitures miniatures, etc.

Demain, à la salle des fêtes de Latillé, de 9 h à 18 h, Latiyakolexions et sa 12e bourse constituent un incontournable rendez-vous.

Ph.R.

 

Entrée : 1 €

 

 Photo d'archives "Latillé Actualités"

 

Latillé Actualités du samedi 6 novembre 2014

 

 

LATILLÉ

 

HOMMAGE AUX ANCIENS D'ALGÉRIE

 

La vidéo en prime

 

 

Chanson "L'Algérie" paroles de Serge Lama, musique d'Alice Dona, interprétée par Serge Lama

Droits SACEM et autorisation via "YouTube".

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les voir dans leur format original.

Latille anciens algerie 11 

La montée des couleurs.

Latille anciens algerie 4

Le maire de Latillé, Benoît Dupont face aux délégations des anciens combattants de Latillé, Chiré-en-Montreuil, Lavausseau, Benassay et Montreuil Bonnin qui ont participé à la manifestation au côté des élus, des représentants des sapeurs-pompiers de Latillé et de la brigade de gendarmerie de Vouillé.

 

Puis le texte et les photos

 

Les anciens combattants et victimes de guerre de Latillé, en collaboration avec les associations d'anciens combattants de Chiré-en-Montreuil, Lavausseau, Benassay, Montreuil-Bonnin, ont rendu hommage, vendredi, à leurs concitoyens tombés lors de la guerre d'Algérie et des combats de Tunisie-Maroc.Latille anciens algerie 15

Pour cette manifestation patriotique, le maire de Latillé, Benoît Dupont, et le président de la section locale des ACPG/CATM/OPEX, Roger Hurtault, accueillaient de nombreux personnalités et amis parmi lesquels, entre autres, Claude Bertaud, conseiller général du canton de Vouillé, président de l'Assemblée départementale, Jean-Marie Montoux, président de L'UDAC, Union départementale des anciens combattants de la Vienne.

Après le défilé qui a conduit les participants au cimetière, la lecture du message commémoratif, le chant l'Algérie (voir vidéo), le dépôt de gerbe, l'hymne national et l'hommage aux porte-drapeaux, une réception était organisée, avec le concours de la municipalité, à la salle des associations.

Au cours de celle-ci, le président Hurtault s'est plus spécialement adressé à Claude Bertaud « l'ami connu, reconnu et respecté de tous. » Contenant à peine une émotion bien compréhensible, Roger Hurtault, avant de rappeler l'engagement public du président du Conseil général de la Vienne, « s'est voulu le témoin reconnaissant à l'endroit de son hôte qui a toujours mis cœur et énergie pour qu' aboutisse tout dossier honorant Jean-Marie Montoux. »

Après avoir rappelé les origines deux-sèvriennes de Claude Bertaud et de son épouse, leur carrière professionnelle qui passa par la case de directeur et d'enseignants à la Maison familiale rurale de Benassay, le président des anciens combattants de Latillé a laissé le soin à son vice-président, Jean-Philippe Quillet, de remettre le fanion de la section locale de Latillé à Claude Bertaud. Roger Hurtault a enfin souligné avec délicatesse, et quelque peu ébranlé par un émoi sincère, « que le couple Bertaud sera et restera très longtemps présent dans nos cœurs. »

Latille anciens algerie 27

Visiblement bouleversé et sensible à l'affection qui venait de lui être renouvelée, Claude Bertaud a rendu hommage à Roger Hurtault et aux anciens combattants « qui n'ont cesse de rappeler le devoir de mémoire, à l'occasion des manifestations patriotiques. » Au préalable, le conseiller général du canton de Vouillé, avait tenu « à saluer Jean-Marie Montoux, l'homme et le président de l'UDAC, avec qui nous partageons les mêmes valeurs, l'homme qui a le sens de l'écoute, le sens du respect et de l'action, et qui le fait avec modestie et efficacité. »

Et c'est autour du verre de l'amitié, portant si bien son nom, que « copains de droite et de gauche », pour reprendre l'expression même de Claude Bertaud, ont trinqué avec "leur" conseiller général du canton de Vouillé. Un bien bel échange qui en a saisi plus d'un et plus d'une.

Philippe Rivière

 

 

 Latille anciens algerie 12

 Roger Hurtault a présidé la cérémonie de l'envoi des couleurs qui a marqué le début de la manifestation patriotique en hommage aux anciens combattants de la guerre d'Algérie, et des combats de Tunisie et Maroc.

 

Latille anciens algerie

Benoît Dupont, maire de Latillé, a lu le message commémoratif du Président de République.

 

 

 

 

Latille anciens algerie 13

De gauche à droite : Jean-Marie Montoux, président de l'UDAC de la Vienne, Claude Bertaud, Benoît Dupont et Yvon Robin, ancien président de la section locale des ACPG de Latillé, ont déposé une gerbe et une plante au pied de la stèle érigée à la mémoire des anciens d'Afrique du Nord.

 

Latille anciens algerie 16

Recueillement devant la stèle sous le regard du président Roger Hurtault.

 

Latille anciens algerie 17

Claude Bertaud a rendu hommage aux porte-drapeaux.

 

Latille anciens algerie 22

Le président Roger Hurtault, en présence de Benoît  Dupont, Dany Joseph-Dubernard, maire de Montreuil-Bonnin et Stéphanie Brunet, adjointe au maire de Latillé...

 

Latille anciens algerie 26

 ...a rendu hommage à Claude Bertaud et à son épouse, adjointe au maire de Benassay.

Latille anciens algerie 44

Le maire de Latillé, Benoît Dupont, et son adjointe, Stéphanie Brunet, ont chaleureusement accueilli M. et Mme Bertaud et l'ensemble des participants à la cérémonie commémorative.

 

 

 

Latille anciens algerie 34

Une partie des invités à la réception qui s'est tenue salle des associations de Latillé.

 

Latille anciens algerie 47

Trois présidents réunis par l'amitié et le respect mutuels : Roger Hurtault, Jean-Marie Montoux, Claude Bertaud.

 

Latille anciens algerie 48

Claude Bertaud et Jean-Marie Montoux : le partage des mêmes valeurs.

 

Latillé

 

La Chèze d'Or

 

Bonne année aux résidants

et aux personnels

 

Notre ami Michel Cacault, dont la maman réside à l'EHPAD (établissement d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes) La Chèze d'Or, nous a fait parvenir des photos des vœux présentés aux résidants et à leurs familles ainsi qu'aux personnels, dernièrement, dans la salle lieu de vie de l'établissement. Vous pourrez lire le compte-rendu de cette cérémonie dans votre quotidien préféré, "La Nouvelle République" ou "Centre Presse".

Grâce à Michel, "Latillé Actualités" est heureux de vous présenter les clichés ci-dessous.

Simon Brie, maire de Latillé, Sophie Pastilha, directrice de l'EHPAD, et des élus de la commune ont accueilli, entre autres,  Catherine Coutelle, députée, et Claude Bertaud, conseiller général du canton de Vouillé, président de l'Assemblée départementale.

 

Voeux

Simon Brie, maire de Latillé, a présenté ses vœux à l'ensemble des convives de La Chèze d'Or.

Voeux

La directrice, Sophie Pastilha, a dressé le bilan et présenté les projets.

Voeux

Claude Bertaud a salué les résidants et félicité les personnels de l'EHPAD.

Voeux

Les résidants de la Chèze d'Or lors de la cérémonie des vœux.

Voeux

 

 

Voeux

Madame Cacault, la maman de Michel, notre photo-reporter de service.

Voeux

Parmi les personnalités présentes.

Voeux

M. Caille, qui aura 106 ans en août prochain, est le doyen de La Chèze d'Or.

Voeux

Daniel Proust, résidant, a échangé avec Cécile Reau, présidente des "Amis d'ici et d'ailleurs".

 

Latillé Actualités du vendredi 28 novembre 2014

 

LES DÉCOS DE NÀU

 

À quelques semaines de Noël, les employés des services techniques de Latillé commencent à installer les supports des illuminations. "Latillé Actualités" les a rencontrés sur le pont, c'est le cas de le dire, le pont qui enjambe l'Auxances. Merci à Didier, François, Sébastien, Patrick, Grégory. Photos souvenirs, épisode n° 1.

P1140554

P1140555

P1140556

P1140557

P1140558

Latillé Actualités du mercredi 12 novembre 2014

 

Anciens combattants

Commémoration du 11 novembre

 

Avec les enfants,

c'était encore plus touchant

 

C'est GRATUIT !

Si vous êtes intéressés par les photos dans leur format original, demandez-les à phrivi@hotmail.com

 

 

 

Latille acpg 11 nov 2014 1

Le vice-président de la section locale des  anciens combattants de Latillé, Jean-Philippe Quillet, maître de cérémonie, a présenté le déroulement de la commémoration.

Latille acpg 11 nov 2014 3

Lecture du message de la Nation par Benoît Dupont, maire de Latillé.

Latille acpg 11 nov 2014

Sous le regard bienveillant du maire, Benoît Dupont, les enfants de l'école primaire publique ont assisté nombreux à la cérémonie au monument de la Victoire.

Latille acpg 11 nov 2014 2

Le président, Roger Hurtault, en compagnie de ses hôtes.

Latille acpg 11 nov 2014 7

Les enfants des écoles ont été très disciplinés.

Latille acpg 11 nov 2014 9

Le président Hurtault a retracé les états de services des deux récipendaires suivants...

Latille acpg 11 nov 2014 11

 Stéphane Minéo a été décoré de la médaille du TRN, Titre de reconnaissance de la Nation, par l'adjudant-chef (ER) Paul Peres, pour avoir effectué une mission d'opération extérieure (OPEX). Membre de la section des anciens combattants, Stéphane est par ailleurs sapeur-pompier volontaire à Latillé.

Latille acpg 11 nov 2014 13

Hommage à Stéphane Minéo.

Latille acpg 11 nov 2014 12

Notre cher et fidèle Ami, Paul Baudoin, avant de recevoir...

Latille acpg 11 nov 2014 15

 L'insigne de porte-drapeau, palme d'argent, pour 36 années dans cette fonction, des mains de Benoît Dupont.

Latille acpg 11 nov 2014 18

 Les récipiendaires devant le monument de la Victoire en compagnie de Benoît Dupont, Roger Hurtault, Paul Peres et Jean-Philippe Quillet.

Latille acpg 11 nov 2014 24

 Une importante délégation des sapeurs-pompiers de Latillé, aux ordres du lieutenant Pierrick Martinez, chef de centre, a ajouté à la qualité et à la tenue de la commémoration de l'Armistice 1918.

Latille acpg 11 nov 2014 21

L'appel au morts, en présence d'un sapeur-pompier et de deux enfants de l'école primaire publique de Latillé.

Latille acpg 11 nov 2014 25

Premier dépôt de gerbe au pied du monument aux morts par Benoît Dupont, David Beaujouan, 3e adjoint au maire, le lieutenant Guillaume Favard, commandant la communauté de brigades de Vouillé.

Latille acpg 11 nov 2014 26

Un émouvant hommage a été rendu aux hommes de Latillé morts pour la France.

Latille acpg 11 nov 2014 27

Encadrant Paul Peres, Stéphanie Kiener-Habrioux, directrice de l'école matrenelle publique, et Aude Larcy (à gauche), présidente de l'APE.

Latille acpg 11 nov 2014 28

 Moment particulièrement émouvant au monument aux morts lorsque quatre enfants de l'école ont déposé une gerbe au pied de la stèle.

Latille acpg 11 nov 2014 32

Roger Hurtault et Jean-Philippe Quillet ont remis le fanion de la section locale au maire de Latillé, Benoît Dupont, et à Pascal Godard, conseiller municipal, qui en a réalisé bénévolement la maquette permettant ainsi à  l'association et à son trésorier, Jean-Claude Roux, une substantielle économie.

Latillé Actualités du lundi 10 novembre 2014

LATILLÉ

Retraite chez les sapeurs-pompiers volontaires

 

FRANÇOIS BERTHOU :

LE SENS DU COLLECTIF

 

P1140497

 

Après 28 ans de service au sein des sapeurs-pompiers de Latillé, le lieutenant François Berthou a fait valoir ses droits à la retraite.

Oh qu'il était ému, François Berthou, tout jeune promu capitaine honoraire des sapeurs-pompiers ! Ému jusqu'aux larmes lorsqu'il prit la parole, vendredi dernier, à l'heure où la salle des fêtes venait d'accueillir ses amis venus partager avec lui les instants qui allaient marquer son départ à la retraite des "soldats du feu". P1140504

28 ans de carrière

Les tout premiers remerciements et félicitations pour son engagement et son dévouement lui furent adressés par le maire de Latillé, Benoît Dupont, qui y associa l'épouse et la famille du partant , et souligna combien il est difficile, pour un sapeur-pompier volontaire, de "jongler" avec son activité professionnelle. Toujours agent technique communal à Latillé, en congé des sapeurs-pompiers depuis des mois, François Berthou intégra les rangs du Centre de Secours le 9 décembre 1986, rappela le lieutenant-colonel Maillefaud, représentant le SDIS, Service départemental d'incendie et de secours de la Vienne, en retraçant la carrière de notre ami. Le 1er avril 1990, le sapeur-pompier volontaire Berthou fut nommé caporal, puis sergent cinq ans plus tard avant d'obtenir la barrette de sous-lieutenant. Le 1er  mai 2000, il franchissait l'échelon qui le conduisit au grade de lieutenant. Le 5 mars 2002, il prit les fonctions d'adjoint au chef de centre. Le 1er octobre 2009, il prit à son tour la responsabilité de chef de centre, une mission qu'il assuma, d'abord par intérim pendant une période d'un an, puis à part entière. Enfin, en reconnaissance de son engagement, il fut élevé, ce vendredi 7 novembre 2014, au grade de capitaine honoraire.

Sens et honneur de l'équipe

Mais, jusqu'à cette troisième barrette conjointement accrochée à ses épaules par Benoît Dupont et le lieutenant-colonel Maillefaud, le parcours du chef de centre ne fut pas simple. « Je me suis senti abandonné, notamment, par le conseil municipal de Latillé (NDLR d'avant mars 2014) qui ne respecta jamais les promesses tenues » reconnut publiquement François Berthou dans un propos construit sur « le sens et l'honneur de la parole donnée, de l'équipe et du collectif ».

P1140514

Lui qui n'a jamais cautionné et ne cautionnera jamais les comportements individualistes ni les hommes et les femmes avides de clivages, avons-nous retenu sans trahir sa volonté de vérité, a vu se dégager un coin de ciel bleu grâce, entre autres, à Claude Bertaud, qui l'a soutenu dans les moments les plus difficiles à l'instar de toute la famille Berthou. Le capitaine a d'ailleurs rendu un hommage appuyé aux siens et au conseiller général du canton de Vouillé, président de l'assemblée départementale, retenu par d'autres obligations. C'est un même témoignage qu'il adressa à ses prédecesseurs, respectivement le capitaine Claude Bon et le commandant honoraire Jacky Rivière, «qui représentaient l'autorité et  le charisme », ainsi qu'à l'adjudant James Bazureau, « à l'état d'esprit irréprochable ». Idem à l'égard de tous les sapeurs-pompiers de Latillé qui lui ont été fidèles dans la dimension humaine et collective, et avec lesquels « [il] a été fier de travailler », et idem également pour son collègue de Vouillé, le lieutenant Pascal Gatard.

Vint alors le temps des cadeaux et de la réception, autour du verre de l'amitié, organisés par l'Amicale des sapeurs-pompiers de Latillé que préside Sébastien Minéo.

Philippe Rivière

P1140501

 

 

Latillé Actualités du mercredi 5 novembre 2014

 

 

NÉCROLOGIE

 

L'HOMMAGE DE CLAUDE BERTAUD

À

JACKY RASSINOUX

 

 

 Très douloureusement affecté par le décès de M. Jacky Rassinoux, ancien maire de Maillé, Claude Bertaud, président du Conseil général de la Vienne, conseiller général du canton de Vouillé a rendu un hommage sincère et poignant à son fidèle Ami, ce mercredi, en l'église Saint Théophane Vénard de Maillé où était réuni le deuil.

 

 

 

 « Notre pensée va évidemment vers la famille :

 

  • Vers toi Michèle,

  • Vers vous Fabienne et Patrick,

  • Vers vous les petits enfants

« PEPA » comme vous l’appeliez s’en est allé, bien trop tôt hélas ! Mais il est parti APAISE, et SEREIN.

Jacky a livré un combat pendant 14 années, oui, vous avez bien entendu : 14 années

  • Un combat avec COURAGE et ESPOIR,

  • Un combat dans la DIGNITE, à son IMAGE,

  • Un combat partagé avec toute la famille

VENDREDI, la maladie a eu le dernier MOT, alors qu’il se croyait éloigné de cette échéance.

Jacky, c’était unENTREPRENEUR, sur son exploitation agricole bien sûr.

 Mais, il était aussi un MILITANTde la Cause Agricole avec des engagements divers :

  • Les Jeunes Agriculteurs !

  • Les moins jeunes !

  • Les irrigants,

  • La Chambre d’Agriculture,

  • A la MAISON FAMILIALE de BENASSAY, les Collaboratrices, les Collaborateurs ont toujours respecté ce PRESIDENT qui savait ECOUTER, DISCUTER, PRENDRE LES AVIS du CONSEIL d’ADMINISTRATON et des PERSONNES en respectant l’AVIS DE CHACUN puis, il passait à l’ACTION.

 

C’est là qu’à grandi entre lui et moi une AMITIE sans PAREIL qui ne s’éteindra jamais !

 

 Jacky a donné aussi pour la COMMUNE, il a suivi son MAITRE, on dirait aujourd’hui son MENTOR, celui que chacun respectait et respecte toujours, pour sa grande SAGESSE. Je veux évidemment parler de CHARLES, de Monsieur DADU qui a su MOBILISER les équipes municipales et le personnel pour BATIR,

BATIR entre autres une SALLE DES FETES avec pour main d’œuvre : le Conseil Municipal, des bénévoles et, l’employé municipal !

Jacky a succédé à Charles avec la même volonté, la même détermination !

C’est ainsi qu’il a permis à MAILLE de se doter d’une nouvelle EGLISE construite avec le Conseil Municipal, les bénévoles et l’employé municipal

Que de discussions avec les Services de l’Etat, mais QUEL RESULTAT !!

Je ne sais d’ailleurs s’il faut y voir un signe du DESTIN ou une simple COÏNCIDENCE...

En effet, il y a quelques semaines, MAILLE fêtait le 10ème ANNIVERSAIRE de l’EGLISE.

Jacky était PRESENT ! Très FATIGUE, EPUISE mais DIGNE !

Pouvait-il penser à cet instant, que quelques semaines plus tard, il reviendrait si vite en ce LIEU pour la dernière fois ? DESTIN – COÏNCIDENCE... chacun appréciera !!!

 A la FAMILLE, j’exprime toute mon AFFECTION et toute ma SYMPATHIE

A toi Jacky, je ne te dis pas ADIEU en un seul MOT, mais simplement, AU REVOIR comme d’HABITUDE ! »

 

Latillé Actualités du lundi 3 novembre 2014

 

LATILLÉ

 

MARCHÉ NOIR...DE MONDE

 

Première édition réussie pour le marché dominical de Latillé. Les halles étaient noirs de monde. Ambiance.

 

Le temps était encore beau. Il faisait bon. Des "tonnes" de sourires se lisaient sur les visages et dans les regards. Les gens étaient, semble-t-il, tout simplement heureux de se retrouver sous les halles. Chalands et commerçants venaient d'embarquer sur le même bateau du premier marché dominical à Latillé. Une initiative prise par le nouveau comité des fêtes, Latillé Animations, que préside Mikaël Lannaud, puis encouragée et appuyée par le conseil municipal de Benoît Dupont. Les visiteurs étaient très nombreux à avoir répondu à l'invitation. Le maire remercia tout le monde, sans exception, et coupa symboliquement le ruban inaugural.

Le marché couvert, à l'entrée parée de fleurs de tournesol renaissant, était poétiquement décoré de plantes mises à disposition par l'horticulteur Girard-Vitré de Lavausseau. Même douceur et doux confort dans un coin cosy, autour de tables recouvertes de nappes champêtres, où les consommateurs de la buvette se relayaient joyeusement. On y parlait du temps qui passe, du bonheur de savourer des retrouvailles au cœur du village. En toute simplicité. Sans chichis. Remis aux normes de sécurité par l'équipe technique des agents Latille marche dimanche matin 1 3 1municipaux conduite par Didier Fillon, le bâtiment vibrait au rythme de la musique habilement interprétée par ZE GROUP. De supers musiciens locaux qui maîtrisèrent avec science et talent l'acoustique capricieux des lieux.

S'élevait aussi ce délicieux brouhaha des échanges entre commerçants et clients. Entre simples badauds et joyeux oisifs d'un jour. Le marché allait bon train, on se frayait un passage comme on le pouvait autour des étals derrière lesquels des ostréiculteurs, fromagers, maraîchers, fleuristes et d'autres (une quinzaine) affichaient un large sourire de satisfaction. Promis, ils reviendront. Et vous ?... Il faut que Latillé pérennise ce rendez-vous et le phénomène social qu'il entraîne dans le centre bourg. Les habitants sont demandeurs et les élus sont preneurs. Il en est même qui offre une composition florale à leur dulcinée. C'est dire si le bonheur est au marché !

Philippe Rivière

 

En bas de page visionnez la vidéo de ZE GROUP en cliquant sur le lien.

Possibilité de voir les photos dans leur format original en cliquant dessus.

 

Latille marche dimanche matin 1 2 1

Juste avant l'inauguration officielle, les halles étaient noirs de monde.

Latille marche dimanche matin

Le premier marché dominical a connu un immense succès sous les halles.

Latille marche dimanche matin 3

Je vous en mets combien de douzaines ?

Latille marche dimanche matin 13

Les huîtres des ostréiculteurs de Charente-Maritime ne vont pas rester longtemps dans leur coquille.

Latille marche dimanche matin 8

Fruits et primeurs de ce sympathique commerçant venu de Nateuil (DS).

Latille marche dimanche matin 2 1 1

Des produits de saison chez ce producteur de Vasles (DS).

Latille marche dimanche matin 1 1

Le dire avec des fleurs, c'est tellement mieux !

Latille marche dimanche matin 2 1

Du monde autour des étals.

Latille marche dimanche matin 10 1

On vous le dit et on vous le répète...

Latille marche dimanche matin 9 1

Faut toujours garder une petite place pour le fromage !

 

 

 

Latille marche dimanche matin 11 1

 Le saucisson c'est bon !

Latille marche dimanche matin 2 2 1

Benoît Dupont, maire de Latillé (5e en partant de la gauche), des commerçants et les musiciens de ZE GROUP peuvent afficher un sourire généreux. Le premier marché du dimanche matin a été une totale réussite.

 

Latille marche dimanche matin 4 1

La chanteuse de ZE GROUP. Une voix puissante, généreuse et juste.

Latille marche dimanche matin 6 1

 ZE GROUP, les talentueux musiciens locaux, a assuré l'animation musicale du premier marché dominical. Avec bonheur.

 

Latillé Actualités du lundi 27 octobre 2014

 

LATILLÉ "BY NIGHT"

Ce lundi soir d'automne, après une belle journée ensoleillée et une balade plein poumons, j'ai eu envie de sentir Latillé à l'heure où la nuit a déjà posé ses grandes ailes sur le bourg, les maisons, et sur tout ce qui bouge ou pas. C'est ici et ce sera peut-être ailleurs, mais c'est avec plaisir que je partage les photos suivantes.

Ph.R.

 

P1140433

L'automne a pris place, mais un parfum d'été flotte encore grâce aux géraniums posés sous le halo des réverbères dont  la lumière s'étale sur les murs soudain ocres de la mairie.

 

P1140435

Le lundi soir, on peut déguster une pizza ou un kebab cuits au four à bois. Ils sont délicieux, l'accueil est très sympa et ce rendez-vous hebdomadaire permet des rencontres toujours bonnes à prendre.

 

P1140437

L'aire de jeux pour enfants, résidence du Parc, tel un vaisseau spatial qui viendrait de se poser au milieu de la nuit. Quelle dimension ?

 

P1140441

Le premier marché dominical aura lieu ce samedi 2 novembre. La publicité illumine la place Robert-Gerbier où rayonne la boulangerie-pâtisserie Nathalie et Philippe Petit qui prépare aussi Halloween avec des citrouilles aussi oranges qu'un feu de signalisation routière.

 

P1140442

La fontaine, emblème de notre commune, se dresse fièrement et sans dévier de sa géométrie qui donne un charme particulier à la place Robert-Gerbier.

 

Latillé Actualités du mardi 21 octobre 2014

 

LATILLÉ NOUS EST COMPTÉE

 

La tournée des popotes cuisinée en quatre services (zones) par le conseil municipal a vu passer le dernier plat servi à la salle des fêtes. La transparence a été au menu et la population fut assouvie.

Exemple : vous avez 100 € de recettes, mais vous en dépensez 98 ! Il ne vous reste que 2 €. C'est mathématique. C'est ce que Latillé dépense : 98% de ses recettes. Ce sont les conclusions d'une analyse budgétaire réalisée par le conseil municipal, que préside Benoît Dupont, depuis mars dernier. Autant dire, comme l'a fait observer le maire, « que ce chiffre est un mauvais chiffre. » C'est effrayant, compte tenu qu'il est interdit de dépasser les cent pour cent sous peine de voir Latillé être placée sous la tutelle de la préfecture.Quelle serait la première décision de l'Administration publique ? « Ce serait d'augmenter les impôts pour renflouer les caisses », précise le maire. Augmentation qui n'était pas dans les intentions du candidat Benoît Dupont et de ses colistiers, au printemps 2014, et, augmentation qui n'est toujours pas à l'ordre du jour des récents élus de la majorité municipale, à l'automne de la même année. Cependant, une conclusion s'impose et le cap à tenir tombe comme un couperet : « Le principe est d'engager des dépenses strictement nécessaires, insiste le maire. Il faut trouver de l'argent. Nous sommes en veille permanente sur les différentes aides à tous niveaux.»

La piscine dans le bain

de l'intercommunalité ?...

La gestion du bassin d'initiation, communément appelé piscine, pourrait devenir à vocation communautaire. Un transfert qui ne serait pas illogique puisque les jeunes du collège cantonal Arthur-Rimbaud et tous les enfants des écoles du Vouglaisien profitent des installations latiliacoises. Mais au vu du déroulement des discussions, le maire de Latillé constate amèrement. « Nous en avons parlé en juin dernier à la communauté de communes, mais, j'ai été déçu que le sujet ne soit pas inscrit à l'ordre du jour du récent conseil communautaire. » Le Vouglaisien ne va tout de même pas noyer le poisson et faire boire la tasse à cet équipement qui a besoin d'un investissement de 300 000 € pour répondre aux normes en vigueur. Et demeurer à la surface en restant fonctionnel. Si la bouée de sauvetage communautaire n'est pas jetée, toutes les activités couleront au 31 décembre prochain. « Nous n'avons pas inscrit cette ligne au budget 2015, prévient le maire, car la commune n'a pas les moyens d'assumer. » Si les compétences sont transférées à l'intercommunalité, Latillé fera une économie substantielle annuelle de 50 000 €. Ça vaut quand même le coup que tout le monde mouille son drap de bain, non ?...

Merci à l'équipe technique

 Sur le plan des réalisations, Benoît Dupont a tenu à féliciter et à remercier l'équipe technique des agents communaux pour qui les missions ont été repensées, et qu'elle a assumées avec beaucoup de professionnalisme. Permettant du même coup des économies dont il n'y en a pas de petites. Ainsi en est-il pour des travaux à la salle de la Mauvetterie et à l'école. Idem pour les vestiaires du gymnase qualifiés par le maire de « moyenâgeux »

Cette même équipe des "communaux" ne s'est pas forcément amusée en effectuant le changement de la structure jeux pour enfants, sur l'aire de la résidence du Parc. Composée en bois, parfaitement intégrée dans l'environnement, elle sera plus facile d'entretien et, surtout, elle répond aux normes de sécurité en vigueur.

Fissures à la station d'épuration

Si le tableau général de la commune peut paraître sombre, le conseil municipal a malgré tout des projets à court, moyen et long termes. Une autre histoire d'eau va défiler sur l'écran des préoccupations locales. Il s'agit de l'assainissement d'une partie du réseau qui, depuis quelques temps déjà, a entamé une fuite en avant pouvant être inquiétante. Notamment, il faudra pourvoir à la séparation des eaux pluviales et des eaux usées place Robert-Gerbier. Il y a également, à la récupération finale, la station d'épuration qui inquiète édiles et ingénieurs du SIVEER ayant constaté des fissures sur le gros œuvre.

Danger en centre bourg

Benoît Dupont a informé ses hôtes quant à « une réflexion sur un nouveau plan de déplacement urbain  en étroite collaboration avec les sapeurs-pompiers et la gendarmerie. Trois scénarios sont retenus en centre bourg. Ils feront forcément des mécontents. Mais la population sera associée lors de réunions publiques » a prévenu le maire décidé à toujours améliorer la sécurité routière comme l’ensemble des élus du conseil municipal. Vrai, du bas de la rue de la République au haut de la rue du Docteur Roux, en empruntant la place Robert-Gerbier, cœur du village, le danger est quasi permanent. Beaucoup d'automobilistes inconscients ont tendance à trop appuyer sur le champignon faisant fi du code de la route.

Déviation poids lourds

Ça y est ! Elle est bonne voie, cette fois-ci ! Après des échanges entre le Conseil général et le Vouglaisien, le projet est entièrement repris par le département dès 2015. La réalisation et l'entretien aussi, cette portion devenant alors départementale des Bruères à la route de Montreuil-Bonnin.

Confession

Les autorités diocésaines l'ont confessé aux élus. Il n'y aura plus de prêtre rattaché au clocher de Saint-Cybard. Si cette parole est d'évangile, le presbytère n'accueillera donc plus de religieux résident. « Le cadre est joli mais le bâtiment est plus que vétuste » a alerté Benoît Dupont. Alors, réhabilitation ou vente de ce patrimoine ? Les réflexions se poursuivent.

Réforme territoriale

La réforme territoriale, telle qu'elle est envisagée par l'exécutif national, aura pour résultat de diminuer les dotations de l'État dont se plaignent déjà de nombreuses collectivités dans l'Hexagone.

Par ailleurs, cette réforme va secouer le cocotier de l'intercommunalité car « le regroupement imposera, au 1er janvier 2017, une population de 20 000 habitants contre 5 000 aujourd’hui » selon le site du gouvernement.

Dans cet objectif le Vouglaisien a le choix d'embrasser Neuville/Mirebeau ou Lusignan/Couhé.

La réforme territoriale entraînera des nouveaux transferts de compétences qui devraient toucher, entre autres, les écoles et le traitement des ordures ménagères.

Marché et débat

Le marché du dimanche matin, sous les halles, accueillera ses onze premiers commerçants non sédentaires -chiffre annoncé au soir de la réunion- le 2 novembre de 8 h à 13 h. L'inauguration se fera en musique avec le groupe...Ze Group, à partir de 11 h.

Benoît Dupont, ses adjoints et conseillers ont ensuite lancé un débat avec la salle afin de recueillir les remarques de la population. Débat qui n'a été ni productif ni intéressant, car les observations ont eu, pour l'essentiel, un parfum de Clochemerle loin de l'arôme collectif des thèmes proposés par le maire et les siens.

Philippe Rivière

 

Latillé Actualités du lundi 20 octobre 2014

 

LATILLÉ

Anciens combattants

FANION EN TÊTE

Latille acpg fanion recto

Sur une idée originale de Jean-Philippe Quillet, vice-président, réalisateur de la maquette, la section locale des ACPG/CATM/OPEX, anciens combattants prisonniers de guerre, combattants Algérie, Tunisie, Maroc, opérations extérieures, présidée par Roger Hurtault, vient de produire un magnifique fanion tricolore . Ce fanion est marqué, au recto, dans un cadre hexagonal représentant la nation, de l'empreinte du « fil de fer barbelé, qui symbolise la garniture des tranchées de la première guerre mondiale et la clôture incandescente des camps de concentration et d'extermination nazis » (1) du second conflit mondial, et de celle de la Croix du Sud, qui est l'idéogramme du Petit Maghreb (Algérie, Tunisie, Maroc) en Afrique du Nord. Au verso de la réalisation, on retrouve la fontaine de la place Robert-Gerbier devenue l’emblème communal de Latillé. 

Nos félicitations à l'instigateur de cette initiative et à tous ceux qui l'entourent dans la section. Cette réalisation réhausse le cœur que mettent Roger Hurtault et son équipe à perpétuer le devoir de mémoire, à l'heure où la France célèbre le 100e anniversaire de la première guerre mondiale, et à l'heure où Latillé et ses ACPG/CATM/OPEX s'apprêtent à présenter une immense exposition sur la résistance, en tout début d'année prochaine.

 

(1) Olivier Razac, auteur d'Histoire politique du barbelé, Ed. Flammarion.

Latille acpg fanion verso

 

 

Latillé Actualités du mardi 16 septembre 2014

Latillé

À propos du marché du dimanche matin

 

« Qui ne tente rien n'a rien »

 

Initié par "Latillé Animations" et validé par le conseil municipal de Benoît Dupont, le projet d'un marché le dimanche matin, à Latillé, sera concrétisé le 2 novembre prochain. Qu'en pensent les habitants ? 

« Peut importe ce qu'on pourra vous dire, les mots et les idées peuvent changer le monde. » En 1989, cette réplique écrite par le réalisateur australien, Peter Weir, fait mouche sur les grands écrans des pays où est projeté Le Cercle des poètes disparus brillamment interprété, entre autres, par le regretté Robin Williams.

C'est cette citation qu'il faut rappeler à "Latillé Animations" qui a eu l'idée de mettre sur pied, sous les halles, le dimanche matin, un marché. C'est par cette même citation qu'il faut répondre aux détracteurs du projet qui sont autant d'esprits chagrins accrochés au passé de notre commune. Chacun peut ergoter sur cette idée d'un marché dominical en ressassant des arguments du temps jadis. « Il fallait mettre le marché le samedi matin avant que Vouillé n'organise le sien. » Peut-être a-t-elle raison cette Latiliacoise bon teint, mais tout cela est derrière nous. On ne refait pas l'histoire. Ils sont effacés depuis longtemps les panneaux qui vantaient Latillé, cité pittoresque et ses célèbres marchés du lundi.

"Latillé Animations" a décidé de peindre l'avenir. Avant même que n'ait été inaugurée la formule, voilà déjà que montent au créneau les grandes gueules promptes à se moquer des desseins qu'elles n'ont pas voulu ébaucher. De peur qu'en pâtissent la renommée de notre beau patelin et, on ne sait jamais, leurs ambitions municipales d'alors. Elles étaient et sont toujours accrochées à "leur" marché du lundi matin (qui sera d'ailleurs maintenu, qu'on se le dise !). « C'était la tradition » argumente amèrement un agriculteur. « Ça marchera jamais...un marché le dimanche matin. » Pourquoi ?... Dans un patois régionaliste approximatif, mon interlocuteur fait une déduction qu'il ponctue d'un constat dont il est sûr. « Il y a déjà le marché de Neuville, le dimanche matin, et le marché de Vouillé, le samedi matin. Non, non, ça ne pourra pas marcher à Latillé. » D'après cet agriculteur, au demeurant sympathique, il faudrait faire autre chose. Il ne sait pas quoi... mais autre chose quand même. Ah, grands Yakafaucons, éternels Mamamouchis qui prennent tous les autres comme têtes de Turc dès qu'ils ne pensent pas comme eux ! Nous en crèverons, à la fin, de ces pessimistes à l'œil rivé dans le rétroviseur. 

Bien entendu, chacun a le droit de ne pas approuver tel ou tel projet, mais quand il est associatif il ne faut pas décourager les bonnes volontés qui s'impliquent dans la vie de la commune. « Il vont faire du tort à la supérette qui travaille bien le dimanche matin. »

Abondance de biens ne nuit pas devrait plutôt admettre cette ancienne commerçante de Latillé, qui a pourtant connu la concurrence au temps béni du commerce local. Mais, elle aussi, retranchée derrière l'argumentation du « c'était une autre époque... », cette femme bon chic bon genre a du mal à voir évoluer son environnement. 

« Le dimanche, les gens sont disponibles »

 

Ils sont à peu près tous logés à la même enseigne les détracteurs du marché du dimanche matin à l'inverse des supporteurs qui n'y voient que des avantages et, notamment, celui « de faire bouger les habitants de Latillé et d'ailleurs, un jour où ils sont disponibles, et au cœur du village. » Quant aux générations de maintenant, adolescents et jeunes adultes, elles « [s'] en foutent royalement, parce que Latillé c'est le trou du cul du monde où on ne fait rien pour [nous]. » À ce niveau, reconnaissons avec elles que la commune a beaucoup de retard a rattraper, mais que la problématique ne date pas d'hier et qu'elle n'est pas si simple à gérer qu'il y paraît. Peut-être serait-il bon d'en débattre ?...

Pour l'heure, ne nous détournons pas du marché du dimanche matin, qui ouvrira le 2 novembre prochain, sous les halles, quand "Latillé Animations " et la municipalité auront réglé les tout derniers détails logistiques. En attendant, soyons optimistes et appuyons-nous sur ce proverbe : « Qui ne tente rien n'a rien. » Vrai, les pronostics sur l'avenir sont toujours vains. Accrochons-nous à « qui vivra verra. » C'est une douce poésie en laquelle il nous faut croire.

Philippe Rivière

 

PS. Vous pouvez participer au "sondage" que "Latillé Actualités" a mis en ligne, en cliquant ici.

 

Latillé Actualités du vendredi 5 septembre 2014

 

LATILLÉ

Environnement

 Épandages agricoles :

Ça pue...mais c'est réglementaire

 

La préfecture, par courrier de la Direction des relations avec les collectivités locales et des affaires juridiques, a répondu à l'échotier de "Latillé Actualités" qui, le 26 août dernier, se plaignait des " bouffées nauséabondes qui envahissent notre commune ".

« Les services de la Direction départementale de la protection des Populations ont été saisis et viennent d'apporter des éléments de réponse concernant les nuisances olfactives sur lesquelles vous avez appelé notre attention. L'inspection des installations classées s'est rendu sur la commune de Latillé et n'a perçu aucune odeur nauséabonde le jour de son déplacement.

Cependant, à cette époque de l'année, la plupart des problèmes d'odeurs sont dus aux épandages d'amendements et fertilisants agricoles, notamment, la fiente de poules normée. Ils sont couramment pratiqués fin juillet et courant août dans le département par des céréaliers après récolte des céréales et avant implantation de cultures d'automne tel que le colza.Fumier poules

Nous vous précisons que ces effluents d'élevage pour la plupart normés sont épandus au même titre que des engrais minéraux et échappent de ce fait à la réglementation des installations classées et notamment à l'obligation de plans d'épandages.

Néanmoins, ils doivent être épandus dans les règles définis à l'arrêté du 19 décembre 2011 relatifs au programme d'actions national à mettre en œuvre dans les zones vulnérables afin de réduire la pollution des eaux par les nitrates d'origine agricole et des arrêtés préfectoraux pris pour son application. Les services de la Direction Départementale des Territoires sont compétents pour faire respecter ces dispositions. »

Suite à un entretien avec le maire de Latillé, Benoît Dupont, "Latillé Actualités " a pu constater que l'élu s'était inquiété, en son temps, de ces nuisances olfactives et, dans le cadre des pouvoirs de police qu'il détient, il avait interpellé les services sanitaires compétents. Comme le premier magistrat nous l'a précisé, il a obtenu la même réponse que nous.

Donc, ce qu'il faut retenir : ça pue mais c'est réglementaire. Vrai, nous sommes à la campagne.

Philippe Rivière

 

 Photo d'illustration agrileader.fr

 

Latillé Actualités du mercredi 3 septembre 2014

 

Latillé - École maternelle

RÉOUVERTURE DU 3e POSTE

Le 3e poste d'enseignant est réouvert à l'école maternelle publique de Latillé. C'est un ouf de soulagement que pousse notre commune après la décision rendue, tout à l'heure, par la commission de l'académie (voir ci-dessous).

Hier, lors de la journée de la rentrée scolaire, l'inspecteur d'académie était venu effectuer une analyse des effectifs, qui s'établissait comme suit pour 2 classes :

  • 60 inscrits au jour de la rentrée 2014/2015
  • 7 inscrits en classe de toute petite section (Tps - Lire ci-après) au 1er janvier 2015.

     

Au rendu de la décision, le maire, Benoît Dupont, et son conseil municipal ont réagi sur le site de la mairie.

« Ouverture de la troisième classe Maternelle  - Nous sommes heureux de vous informer que l’ouverture de la troisième classe à l’école maternelle vient d’être actée par l’Inspection Académique. Merci à toutes les personnes qui se sont mobilisées. Le Conseil Municipal. » 

C'est désormais l'équipe pédagogique qui va être chargée de pourvoir à la répartition des effectifs dans les 3 classes de l'école maternelle.

Avec son sens satirique clairement revendiqué, "Latillé Actualités" souligne, en conclusion, que "les bouffons" ne sont pas toujours forcément ceux que l'on croit.

Ph.R.

 

En savoir plus sur la TPS

La toute petite section est parfois la première année de scolarisation des enfants, lorsqu'ils atteignent 2 ans.

Pour les tout-petits, il s'agit de découvrir le monde de l'école, de se socialiser (découverte des autres, du fonctionnement d'un système extérieur à la famille).

Il n'y a pas d'horaires obligatoires à l'école maternelle, mais quelques grands domaines incontournables sont définis par les programmes :

  • S'approprier le langage
  • Découvrir l'écrit
  • Devenir élève
  • Agir et s'exprimer avec son corps
  • Découvrir le monde
  • Percevoir, sentir, imaginer, créer

 

 

Latillé - École maternelle

À propos du maintien ou non d'un poste d'enseignant

 

Faut attendre !

 

À l'heure où nous rédigeons ces lignes, la commission ad hoc de l'académie est en réunion pour examiner les différentes situations qui sont placées sous l'autorité du recteur. Selon nos informations, la situation est très tendue, pas seulement pour Latillé, mais pour l'ensemble des points chauds dans la Vienne.

Un contact avec Benoît Dupont, maire de Latillé, nous confirme que l'inspecteur d'académie s'est déplacé dans notre école maternelle, hier, afin d'y effectuer un comptage des effectifs.

Nous devrions être fixés dans quelques heures en fonction des conclusions de la réunion que nous évoquons plus haut.

Attendons !

Ph.R.

 

Latillé Actualités du samedi 30 août 2014

 

LES POIDS-LOURDS

RÉINVESTISSENT LE BOURG

 

Je n'ai plus rien compris en voyant les panneaux de signalisation qui obligent les poids-lourds à dévier par le centre-bourg, alors qu'ils n'avaient plus le droit de cité rue de la République, place Robert-Gerbier et rue du Docteur Roux.P1140410

Cet itinéraire devait même dévier les "gros culs" sur les Bruères afin de rejoindre la route de Montreuil-Bonnin. Pour cela, en fin d'année 2009, un tracé de déviation avait été conjointement retenu par la commune, le Conseil général de la Vienne et la Communauté de communes du Vouglaisien. À charge pour la municipalité d'alors de prendre contact avec les propriétaires terriens. Le projet avait été officiellement budgété par les collectivités concernées, mais il a avorté pour des raisons qui m'échappent encore...

Bref, la quasi totalité de la population avait admis le principe de ladite déviation, arguant avec justesse et bon sens de la sécurité routière surtout en tenant compte du trafic des cars de ramassage scolaire principalement dédié au jeunes du collège Arthur-Rimbaud, mais pas que...

Au cours de la campagne pour la municipale de mars 2014, Benoît Dupont et ses colistiers affirmèrent que les finances locales ne pourraient pas supporter la charge des travaux de la déviation, s'étant visiblement rendu compte compte qu'avec l'argent des autres on ne peut quand même pas tout faire. Bref...P1140407

De "simples" panneaux "déviation" ont alors suffi à détourner les "gros culs" de la place.

Quelle surprise donc en voyant que les poids-lourds peuvent crapahuter en toute impunité dans Latillé. Oui, mais il y a une bonne raison. En effet, les travaux de restructuration du collège ont contraint à la fermeture de la voie départementale qui permet de rejoindre la route de Benassay du Moulin à Vent aux Bruères. P1140412Différentes extensions de réseaux sont en effet nécessaires pour permettre à l'établissement scolaire de profiter pleinement des potentiels électriques, téléphoniques et autres... Ceci explique cela ! La prudence est de mise sur l'ensemble de ce secteur routier. La circulation est alternée de ce dernier lieu-dit jusqu'au chemin conduisant à la déchetterie.

Évidemment, une vigilance accrue est vivement recommandée dans le bourg que les poids-lourds ont donc le droit de traverser jusqu'à nouvel ordre. 

Philippe Rivière

 

 Vidéo http://youtu.be/shvoLTZ3Ef0?list=UU6QoytZ-pbLheIlbbMeSNLw

 

Latillé Actualités du jeudi 28 août 2014

Enseignement

Arthur-Rimbaud : un nouveau navire

 

Bientôt, quelque 500 jeunes sur le pont

 

 

Dans quelques jours, les collégiens d'Arthur-Rimbaud de Latillé vont retrouver un établissement qui a de la gueule.

On sait que le Conseil général de la Vienne, pour faire face aux augmentations d'effectifs mais aussi pour moderniser les structures, a engagé pour 2011-2015 un programme de 30 millions d'euros pour cinq collèges, dont 6,15 millions d'euros pour celui de Latillé.

À première vue (de la rue du Docteur Roux), la livraison du bâtiment neuf aura bien lieu, comme prévu, en ce début de septembre 2014. La livraison complète sera quant à elle effectuée à l'été 2015.P1140396

En guise de métaphore, disons que le nouveau collège est un sacré beau navire (façade en structure bois) dont la tête de proue se termine par une étrave aérienne cubique avec une débâcle irisée qui change en fonction des perspectives et de la lumière. On peut imaginer l'inversion du navire et voir là la tête de l'étambot du bâtiment dont le safran du gouvernail offre ses verticalités brillantes et colorées au ciel de toutes saisons.

P1140390

Assurément, il devra faire bon étudier dans cet établissement qui a su garder une architecture à dimension humaine comportant, notamment, pour peu que l'imagination optique balaye les vagues conventionnelles, une ouverture elliptique faisant de l’œil à l'infini ainsi qu'une sorte de mezzanine semblant être nichée dans les arbres du stade municipal André-Roy et un immense pont à ciel ouvert. C'est absolument génial. 

Bienvenue à bord et bonne rentrée à tous.

Philippe Rivière

Visionner la vidéo en cliquant sur ce lien : http://youtu.be/zOWXzAXLx2c

 

 P1140388

P1140387

P1140386

P1140385

P1140384

P1140393

P1140394

P1140395

P1140399

P1140400

 

 

 

Latillé Actualités du jeudi 28 août 2014

 

Le sang du Christ

À la vue de cette photo, véritable curiosité locale, vous pouvez choisir votre destination. En ayant présent à l'esprit que l'urgence tient au don du sang. Et même si le vôtre n'est pas celui du Christ, sachez qu'il peut sauver une vie. Alors, le 3 septembre, prenez donc la direction de la salle des fêtes. D'avance merci.

P1140414


 

Latillé Actualités du jeudi 31 juillet 2014

Latillé Animations est née

Le logo du nouveau comité d'animation de Latillé. (Avec l'aimable autorisation de Latillé Animations et de son président, Mikaël Lannaud)

 

C'est un vœu qu'avait formé le candidat à l'élection municipale du 23 mars dernier, Benoît Dupont, et ses colistiers : relancer un comité d'animation dans notre commune. L'idée étant  de rassembler la population autour d'un certain nombre de projets.

Le temps d'entrer dans la succession, le nouveau maire n'attendit pas longtemps pour provoquer une réunion avec l'ensemble des acteurs de Latillé.

Ainsi est née Latillé Animations, présidée par Mikaël Lannaud. Cette association, dont l'identité décline à elle seule son but, se réunira le 28 septembre prochain (à la mairie ou à la salle des associations) afin d'élaborer voire de finaliser un certain nombre d'activités festives et économiques. Toujours avec le secret espoir que les habitants contribuent en nombre à la réussite de celles-ci.

Au menu des réjouissances, Latillé Animations devrait organiser une vente de (vrais) sapins de Noël et un marché s'inscrivant en préambule des fêtes de fin d'année. Plus près de nous, courant octobre 2014, un marché pourrait être ouvert sous les halles et sur la place Robert-Gerbier, histoire de relancer une vie en centre bourg.

Si nous nous référons à l'organisation des festivités du 14 juillet, malheureusement contrariées par la météo, nous avons pu constater -hélas non pas de visu mais du moins sur le papier- que certaines associations ont retroussé leurs manches. Il n'y a donc aucune raison pour que cette coordination ne continue pas à s'exprimer sous la tutelle de Latillé Animations et de la municipalité tout à fait disposées à dynamiser la commune.

Vive Latillé Animations !

Ph.R.

 

 

Latillé Actualités du jeudi 24 juillet 2014

Latillé

Commerce

RÉAMÉNAGEMENT À "SPAR" 

Le magasin s'adapte en boucherie-charcuterie

 

« Nous souhaitons informer notre aimable clientèle qu’en raison d’une nouvelle norme applicable au 1er janvier 2015 sur les gaz réfrigérés, nous avons dû nous séparer de notre grande vitrine « boucherie ». Nous en avons profité pour déplacer le rayon « boucherie-charcuterie » à côté de la caisse  et réaménager l’ensemble du magasin afin de l’adapter à notre clientèle.     

 

Malgré des rumeurs infondées, le rayon Boucherie-charcuterie reste et restera ouvert, et une nouvelle vitrine plus grande que celle actuellement présente sera livrée d'ici Septembre prochain. Ce rayon sera développé avec plus de fabrication maison pour la charcuterie (actuellement pâtés, rillons, chipolatas, merguez…) et nous mettrons à nouveau à votre disposition divers plats « traiteur » et salades « maison ».

 

De plus, il a été mis en place une nouvelle signalétique dans le magasin afin d’identifier plus facilement les nouveaux produits, les produits en promotion, les produits premier prix et les produits de marque Casino. Toutes les semaines, votre magasin SPAR vous propose des promotions sur les fruits et légumes et sur quelques produits en magasin.

 

Dès Septembre prochain, votre magasin SPAR en partenariat avec le Groupe CASINO s’engage à exercer une baisse durable des prix sur un certain nombre de produits en magasin.

 

Pour information, le magasin sera fermé les mardis 12 et 19 août prochains pour causes de congés.

 

En remerciant notre aimable clientèle de sa fidélité. »

 

Sandrine ROLAND, gérante

 

Spar

Latillé Actualités du jeudi 1 mai 2014

Latillé

Anciens combattants

 À la mémoire des victimes

et des héros

de la déportation

 

Dimanche dernier, au cimetière, la section des ACPG/CATM de Latillé, présidée par Roger Hurtault, a célébré la "Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation".P1130989

Sous une pluie battante n'étant rien à côté des souffrances de celles et ceux qui connurent le triste univers concentrationnaire, les anciens combattants et les nombreux invités qui les accompagnaient, ont manifesté un devoir de mémoire très solennel et parfaitement organisé à l'endroit des "enfants" de Latillé « dont les sacrifices, la force, le courage et l'abnégation méritent un inaltérable respect. » 

Roger Hurtault, particulièrement ému, a évoqué ces moments troubles de notre histoire, ces lieux immondes qu'ont été les camps d'internement du régime nazi.

Rappelant les bases de la Résistance, citant Charles de Gaulle et Jean Moulin, le président des anciens combattants de Latillé n'a pas manqué d'avoir une pensée pour Gaston Perreau et pour le docteur Armand Roux y associant  leurs frères d'armes, Roger Émilien Daudin, Gustave Valentin Rivières, Marcel Gazeau, des gens de chez nous, respectivement originaires de Chiré-en-Montreuil, Maillé et Le Rochereau. « Un seul organisme rassemblait ces combattants de l'ombre : le réseau Bruckmaster Denis, dirigé par Madame Lise de Baissac, agent anglais parachutée en France occupée " a respectueusement  rappelé Monsieur Hurtault.

P1140001S'approchèrent alors deux jeunes filles, Sélina et Lila, qui vinrent donner lecture des états de service de Marcel Gazeau, décédé à 41 ans au camp de Flossenburg. Ces instants constituèrent un symbole de la mémoire collective et un lien intergénérationnel qui se prolongèrent par des dépôts de gerbes sur les sépultures du Docteur Roux -en présence de son petit-fils Jean-Claude-  et de Monsieur Perreau -en présence de son petit-fils par alliance, Serge Pierre, et de son arrière-petite fille Hélène- assistés de Benoît Dupont, maire de Latillé. P1140003

 

Outre la présence du premier magistrat de la commune, qui salua l'exemplarité de  la cérémonie, nous avons noté celle de nombreux conseillers municipaux, des portes-drapeaux, celle du commandant honoraire des sapeurs-pompiers, Jacky Rivière, du lieutenant Patrick Martinez, chef de Centre des sapeurs-pompiers de Latillé, de l'adjudant-chef Sébastien Minéo, président de l'Amicale des sapeurs-pompiers de Latillé, du lieutenant Guillaume Favard, commandant la Communauté de brigades de la gendarmerie Vouillé-Poitiers.

La pluie n'avait pas cessé de tomber. Sous les averses, le Chant des Partisans et La Marseillaise s'étaient élevés dans l'épaisse grisaille du cimetière où deux héros de Latillé reposent en paix nous rappelant leur souvenir à jamais gravé dans nos cœurs.

 

La cérémonie en photos

 

P1130991

 

 

 P1130990

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 P1130993

 

 

 

 

 

 

 P1130999

 P1140002

P1140004

 P1140005

 

Latillé Actualités du vendredi 18 avril 2014

 

Latillé

Enseignement

Fermeture d'une classe en maternelle publique

70 personnes ont manifesté

leur mécontentement

 

Hier jeudi, en fin d'après-midi, une manifestation était organisée à l'appel de l'Association des parents d'élèves (APE) pour le maintien d'une classe à l'école maternelle publique.

Comme "Latillé Actualités" l'évoquait hier, c'est mardi dernier que l'Inspection académique (IA)a maintenu sa décision de supprimer un poste (donc une classe sur les  trois actuellement) à l'école maternelle pour la rentrée scolaire 2014/2015.

Le paradoxe et l'incompréhension des quelque 70 adultes (plus des enfants), parmi lesquels Benoît Dupont, maire de Latillé, ses adjoints et des conseillers municipaux, qui ont manifesté leur mécontentement, sont une fois de plus à classer au rang d'une bataille de chiffres. L'APE et sa présidente, Cécile Souchard, expliquent l'incohérence de l'IA. « Elle supprime une classe alors qu'il y a 60 inscrits pour la prochaine rentrée sans compter les enfants de toute petite section (TPS) de deux ans et demi et les enfants de la communauté des gens du voyage. À la rentrée 2011-2012, l'école maternelle comptait le même effectif de 60 inscrits -hors TPS-, et là, il y avait eu une création de poste. Il faut que l'on nous explique... » s'interrogent nos interlocuteurs. La

P1130763

 

 

 

première réponse totalement évidente est que cela fera 30 enfants par classe si l'IA ne fait pas marche arrière. « Alors que le gouvernement prône le développement de l'accueil en école maternelle des enfants de moins de trois ans comme première étape de la scolarité et la première expérience éducative en collectivité. » (Lire le bulletin officiel n° 3 du 15 janvier 2013 suite à la circulaire du 18/12/2012 sur education.gouv.fr). Puis, demandez donc à un professeur d'école de gérer un groupe de 30 enfants et de faire en sorte de développer la sociabilité de chacune des petites têtes blondes. Tout le monde comprend que la situation est justement ingérable.

P1130766

Là ou le bât blesse réside dans le fait que l'Académie a pris en compte l'effectif de novembre 2013 qui totalisait 49 inscrits. Ni l'évolution de la population ni l'effectif recensé pour septembre prochain ne plaident en faveur de la maternelle de Latillé. Comme si le rapport de forces valait cause entendue et qu'il n'y a plus à discuter... Il y a de quoi révolter une commune et ses habitants.

Rendez-vous a été pris pour le lundi 5 mai, date de la reprise après ces vacances de printemps, avec l'organisation d'un autre mouvement de mécontentement qui monte doucement mais sûrement en puissance. Telle une résurrection à la veille des fêtes pascales.

Ph.R.

 

  • L'APE fait circuler une pétition papier et internet. À l'heure de la manifestation, cette pétition avait déjà recueilli 266 signatures.

 

Latillé Actualités du lundi 6 janvier 2014

 Préalable à cet article

 

La liberté de pensée est le droit que possède chacun d’employer comme il l’entend ses facultés réflexives, à l’aide de sa raison critique, mais aussi de ses émotions ou ses potentialités créatrices. Par suite, c’est le droit d’avoir, sur tous sujets, tutelle ou magistère, des idées, des avis, des opinions personnelles, des convictions, et en matière religieuse de croire ou ne pas croire ou de pouvoir changer de croyance. La liberté de pensée est constitutive de la liberté de conscience.

 

La liberté d’expression est reconnue à chaque personne pour qu’elle puisse librement exprimer ses pensées, sans censure préalable, mais non sans sanctions si cette expression porte préjudice à quelqu’un. La liberté de la presse, dans les pays démocratiques est une déclinaison de cette liberté d’expression.

Considérées comme libertés fondamentales, l’une et l’autre sont garanties par la Constitution française.

 

Latillé

Les vœux du maire

en images

 

"Latillé Actualités" remercie vivement Michel Cacault d'avoir assuré le photo-reportage de la cérémonie des vœux du maire de Latillé, qui a eu lieu vendredi dernier, à la salle des fêtes.

En visionnant les photos de Michel, je pense déceler que la campagne pour les élections municipales de notre commune est ouverte. La distribution de "cadeaux" à certains responsables d'association peut en effet le laisser croire. Je ne ferai pas d'autres commentaires si ce n'est mettre en page, ci-dessous, quelques citations d'hommes célèbres. Elles me font réfléchir. Et vous ?

Ph.R.

J'aime mieux que mon ennemi m'attaque à force ouverte, que de venir en trahison me frapper par-derrière. Quoi donc ! faudra-t-il joindre le scandale au crime ? Je ne sais, mais je voudrais bien qu'on n'y joignît pas la fourberie. C'est une chose très-commode pour les vicieux que toutes les maximes qu'on nous débite depuis long-temps sur le scandale. Si on les voulait suivre à la rigueur, il faudrait se laisser piller, trahir, tuer impunément, et ne jamais punir personne : car c'est un objet très-scandaleux qu'un scélérat sur la roue. Mais l'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu.

Réponse de Jean-Jacques Rousseau au Roi de Pologne, Duc de Lorraine
[ Jean-Jacques Rousseau ] Citations hypocrisie - Citation et proverbe sur hypocrisie
Read more at http://www.dicocitations.com/citations-mot-hypocrisie.php#szKiboWlYvkJDL1e.99

J'aime mieux que mon ennemi m'attaque à force ouverte, que de venir en trahison me frapper par-derrière. Quoi donc ! faudra-t-il joindre le scandale au crime ? Je ne sais, mais je voudrais bien qu'on n'y joignît pas la fourberie. C'est une chose très-commode pour les vicieux que toutes les maximes qu'on nous débite depuis long-temps sur le scandale. Si on les voulait suivre à la rigueur, il faudrait se laisser piller, trahir, tuer impunément, et ne jamais punir personne : car c'est un objet très-scandaleux qu'un scélérat sur la roue. Mais l'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu.

Réponse de Jean-Jacques Rousseau au Roi de Pologne, Duc de Lorraine
Read more at http://www.dicocitations.com/citations-mot-hypocrisie.php#szKiboWlYvkJDL1e.99

J'aime mieux que mon ennemi m'attaque à force ouverte, que de venir en trahison me frapper par-derrière. Quoi donc ! faudra-t-il joindre le scandale au crime ? Je ne sais, mais je voudrais bien qu'on n'y joignît pas la fourberie. C'est une chose très-commode pour les vicieux que toutes les maximes qu'on nous débite depuis long-temps sur le scandale. Si on les voulait suivre à la rigueur, il faudrait se laisser piller, trahir, tuer impunément, et ne jamais punir personne : car c'est un objet très-scandaleux qu'un scélérat sur la roue. Mais l'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu.

Réponse de Jean-Jacques Rousseau au Roi de Pologne, Duc de Lorraine
[ Jean-Jacques Rousseau ] Citations hypocrisie - Citation et proverbe sur hypocrisie
Read more at http://www.dicocitations.com/citations-mot-hypocrisie.php#szKiboWlYvkJDL1e.99

J'aime mieux que mon ennemi m'attaque à force ouverte, que de venir en trahison me frapper par-derrière. Quoi donc ! faudra-t-il joindre le scandale au crime ? Je ne sais, mais je voudrais bien qu'on n'y joignît pas la fourberie. C'est une chose très-commode pour les vicieux que toutes les maximes qu'on nous débite depuis long-temps sur le scandale. Si on les voulait suivre à la rigueur, il faudrait se laisser piller, trahir, tuer impunément, et ne jamais punir personne : car c'est un objet très-scandaleux qu'un scélérat sur la roue. Mais l'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu.

Réponse de Jean-Jacques Rousseau au Roi de Pologne, Duc de Lorraine
Read more at http://www.dicocitations.com/citations-mot-hypocrisie.php#szKiboWlYvkJDL1e.99

L'abus des Lumières affaiblit le sens moral, conduit à la dureté, l'égoïsme, l'irréligion et l'anarchie. L'abus de la culture engendre l'abondance, l'hypocrisie, l'amollissement, la superstition et l'esclavage

M. Mendelssohn, Que signifie : éclairer ?, 1784.
[ Moses Mendelssohn ] Citations hypocrisie - Citation et proverbe sur hypocrisie



 

Tous les mariages réussis reposent sur quelques hypocrisies nécessaires. Ce n'est que dans les mariages ratés que les gens se disent tout le temps la vérité.

La mort, entre autres de Philip Kerr
[ Philip Kerr ] Citations hypocrisie - Citation et proverbe sur hypocrisie



 

Dira-t-on jamais d'un filou qui prend la livrée d'une maison pour faire son coup plus commodément, qu'il rend hommage au maître de la maison qu'il vole ? Non : couvrir sa méchanceté du dangereux manteau de l'hypocrisie, ce n'est point honorer la vertu, c'est l'outrager en profanant ses enseignes ; c'est ajouter la lâcheté et la fourberie à tous les autres vices ; c'est se fermer pour jamais tout retour vers la probité.

Réponse de Jean-Jacques Rousseau au Roi de Pologne, Duc de Lorraine
[ Jean-Jacques Rousseau ] Citations hypocrisie - Citation et proverbe sur hypocrisie



 

J'aime mieux que mon ennemi m'attaque à force ouverte, que de venir en trahison me frapper par-derrière. Quoi donc ! faudra-t-il joindre le scandale au crime ? Je ne sais, mais je voudrais bien qu'on n'y joignît pas la fourberie. C'est une chose très-commode pour les vicieux que toutes les maximes qu'on nous débite depuis long-temps sur le scandale. Si on les voulait suivre à la rigueur, il faudrait se laisser piller, trahir, tuer impunément, et ne jamais punir personne : car c'est un objet très-scandaleux qu'un scélérat sur la roue. Mais l'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu.

Réponse de Jean-Jacques Rousseau au Roi de Pologne, Duc de Lorraine
[ Jean-Jacques Rousseau ] Citations hypocrisie - Citation et proverbe sur hypocrisie



 

Hypocrisie, la politesse , disent les impolis pour se justifier. Mais il ne tient qu'à eux de la rendre sincère. La politesse qui n'est que politique prouve déjà une délicatesse dans la ruse. On ne justifie pas l'impolitesse par le souci de sincérité.

Apostilles: ou, L'utile et le futile
[ Robert Mallet ] Citations hypocrisie - Citation et proverbe sur hypocrisie



 

En France, l’esprit est plus fort que tout, et les journaux ont de plus que l’esprit de tous les hommes spirituels, l’hypocrisie de Tartufe.

Illusions perdues
[ Balzac ] Citations hypocrisie - Citation et proverbe sur hypocrisie



 

Le Nouvel Art d'aimer consomme énormément de paroles évangéliques à l'œuvre du diable. La passion est un martyre. On aspire à l'idéal, à l'infini; de part et d'autre l'on veut devenir meilleurs par l'amour. Toutes ces belles phrases sont un prétexte à mettre encore plus d'ardeur dans la pratique, plus de rage dans les chutes que par le passé. Cette hypocrisie, le caractère de notre temps, a gangrené la galanterie. On est deux anges, et l'on se comporte comme deux démons, si l'on peut.

La comédie humaine de Balzac
[ Honoré de Balzac ] Citations hypocrisie - Citation et proverbe sur hypocrisie



 

Les mœurs sont l'hypocrisie des nations; l'hypocrisie est plus ou moins perfectionnée.

La comédie humaine de Balzac


Read more at http://www.dicocitations.com/citations-mot-hypocrisie.php#szKiboWlYvkJDL1e.99

 

"Lorsque l'hypocrisie jette ses voiles, la trahison règne sans pudeur."
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; Pensées et maximes - 1823.

"L'hypocrisie s'attire l'amitié des méchants par ses vices."
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; Pensées et maximes - 1823.

"L'hypocrisie est la simulation de la vertu, parce que la vertu rapporte en principe sécurité et considération."
Citation d'Henry de Montherlant ; Va jouer avec cette poussière - 1966.

"L'hypocrisie tâche d'abriter sa prétendue innocence sous les pratiques d'une menteuse dévotion."
Citation d'Honoré de Balzac ; L'envers de l'histoire contemporaine - 1848.

"L'hypocrisie et le mensonge sont les armes du traître."
Citation d'Antoine Gombaud ; Maximes, sentences et réflexions - 1687.

"L'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu."
Citation de François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales, 218 - 1665.

"Il y a une fausse modestie qui est vanité, une fausse gloire qui est légèreté ; une fausse grandeur qui est petitesse ; une fausse vertu qui est hypocrisie ; une fausse sagesse qui est pruderie."
Citation de Jean de La Bruyère ; Les caractères, Des femmes - 1688.

"L'hypocrisie est un vice privilégié qui jouit en repos d'une impunité souveraine."
Citation de Molière ; Dom Juan, V, 2 - 1665.

 

J'aime mieux que mon ennemi m'attaque à force ouverte, que de venir en trahison me frapper par-derrière. Quoi donc ! faudra-t-il joindre le scandale au crime ? Je ne sais, mais je voudrais bien qu'on n'y joignît pas la fourberie. C'est une chose très-commode pour les vicieux que toutes les maximes qu'on nous débite depuis long-temps sur le scandale. Si on les voulait suivre à la rigueur, il faudrait se laisser piller, trahir, tuer impunément, et ne jamais punir personne : car c'est un objet très-scandaleux qu'un scélérat sur la roue. Mais l'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu.

Réponse de Jean-Jacques Rousseau au Roi de Pologne, Duc de Lorraine
[ Jean-Jacques Rousseau ] Citations hypocrisie - Citation et proverbe sur hypocrisie



 

Hypocrisie, la politesse , disent les impolis pour se justifier. Mais il ne tient qu'à eux de la rendre sincère. La politesse qui n'est que politique prouve déjà une délicatesse dans la ruse. On ne justifie pas l'impolitesse par le souci de sincérité.

Apostilles: ou, L'utile et le futile
[ Robert Mallet ] Citations hypocrisie - Citation et proverbe sur hypocrisie


Read more at http://www.dicocitations.com/citations-mot-hypocrisie.php#szKiboWlYvkJDL1e.99

Latill

 

Latill

 

Latill

 

Latill

 

Latill

 

Latill

 

Latill

Latill

 

Latill

Daniel Pouzet, de Vouillé, a été honoré en remerciements pour les maquettes de la fontaine et des halles de Latillé qu'il a grâcieusement réalisées pour la commune.

 

Latillé Actualités du mercredi 9 juillet 2014

 

 

Déroutes

 

Comme beaucoup d'autres, hier soir, j'ai suivi la déroute de la Seleçäo Brasileira de Futebol. Quelle déculottée, mes amis !

À l'issue de la rencontre, les commentateurs ont souligné, chacun avec leur vocabulaire respectif, la détresse de tout un peuple « qui a payé très cher sa propre humiliation », ainsi que l'a fait remarquer le tweet d'un téléspectateur.

Me sont revenus en mémoire deux souvenirs de La Pacifique Football de Latillé. Le premier date du début des années soixante. À cette époque, une autorisation des parents suffisait pour que l'on embarque à bord du car transportant les gars de NOTRE équipe. Destination Celle-L'Évescault. Quasiment le bout du monde pour les « drôles » que nous étions ! Latillé en avait pris neuf et n'en avait pas planté un ! À l'heure du retour, pas question d'entonner notre traditionnel chant de guerre : Et encore un match de gagné, c'est Latillé qui passe, et encore un match de gagné, c'est Latillé qu'est passé ! Ohé, ohé ! C'est Latillé qui passe, ohé, ohé, c'est Latillé qu'est passé !» Dépassé aurait été sans doute mieux approprié en pareille circonstance.

Le deuxième souvenir remonte à mes 13-14 ans, en cadets. Avec les copains, nous succédions aux « autres » jouant maintenant dans la cour des grands. Les rencontres se déroulaient le dimanche matin. Coup d'envoi à 10 heures. Faisait un froid de canard, ce jour -là, et nous recevions nos homologues du Stade PEEP... Poitiers, si vous préférez ! Bref, LE GRAND CLUB de la Vienne et de ses structures largement en avance sur celles que pouvait supporter le budget de La Pacifique. Nous en avons pris onze de buts, et pas marqué un seul... histoire de sauver l'honneur de la patrie ! Et pas d'excuses, hein ! Notre formation était au complet. Ni notre Neymar et ni notre Thiago Silva locaux ne manquaient à l'appel. J'entends encore Monsieur Bach, secrétaire du club, qui était par ailleurs un de nos profs au CEG, je l'entends encore nous interroger à la fin du match : «Vous avez couru pour vous réchauffer ou vous avez couru pour jouer au foot ?» Ben ! Nous avons couru dans tous les sens. Et nous avons pris une valise !

À cette époque, les douches étaient froides, mais le chocolat au lait était bien chaud et personne ne pleurait au bord du terrain. Ou alors, les larmes aux yeux étaient dues au froid pinçant.

Y'a des déroutes qui marquent ! La preuve ! Peut-être même que nous nous en sommes mieux remis que ne s'en remettront les  joueurs Brésiliens. L'argent en moins !  Ça tient à si peu de choses, hein ?!... Faudrait pouvoir aller en jeter deux ou trois mots dans les favelas... Là-bas, question déroute, ils en connaissent un rayon. Au quotidien, et pas seulement quatre-dix minutes par jour...hélas !

Philippe Rivière

 

Latillé Actualités du mardi 8 juillet 2014

Un temps de merde !

 Avec ces averses à la giboulée de mars, Mimi et moi ne savions pas si nous devions aller en balade. Nous nous sommes finalement risqués à aller flâner dans les chemins de campagne de Latillé où notre chienne a aimé se vautrer dans les flaques d'eau. Mais pas que !... Nous avons croisé deux copains agriculteurs, un lièvre et deux pigeons tout affolés de nous voir en ces lieux. Le lièvre et les pigeons, pas les copains ! Si le gibier a eu peur ce n'est pas à cause d'Isis, Labrador sensé avoir du nez, laquelle a préféré aller se rouler dans une bouse de vache bien fraîche. Et ça pue ! Nous serions bien descendus jusqu'à la rivière pour lui rafraîchir la robe, mais ayant pris en considération que nous nous étions transportés en voiture de la maison à notre lieu de départ de randonnée, j'ai craint le pire pour la moquette du coffre et le tissu des sièges. J'ai donc opté pour des bouquets de fougères qui m'ont servi à bouchonner Isis toute contente d'avoir plein de papouilles. À la sortie, j'ai eu une chienne martienne sentant toujours aussi mauvais. Mais l'essentiel était sauf. De retour à la maison, je branchais le tuyau d'arrosage et commençais à frictionner la "belette". Survint une bonne pissée ! Je vais vous dire quelque chose : ben, l'odeur d'un chien mouillé qui pue la bouse sous la pluie, ça vous fait vraiment maudire ce temps de merde !

Philippe Rivière

 

 

 Latillé Actualités du lundi 7 juillet 2014

Qu'entends-je ?

 

À Latillé, en juillet-août, il n'y a pas grands bruits à entendre lorsque ce sont les vacances scolaires et que le vent ne transporte donc plus les cris et les rires des enfants des écoles et du collège. Ronflaient à mes oreilles les vrombissements des tondeuses et des débroussailleuses dévorant l'herbe des voisins d'en face. Ah, si ! j'entendais, à quelques surfaces de réparation plus loin, des frappes de balle assurées par des jeunes rejouant sans doute le dernier France-Allemagne. Sacré football, sacré Mondial et sacré quart de finale d'où les Teutons sortent toujours vainqueurs. Même quand c'est pour "de rire", selon les commentaires des jeunes "Bleus" s'esclaffant à quelques mètres de moi.

Ceci pour dire que nos petits villages, pas seulement Latillé, se meurent doucement à chaque saison qui passe, à chaque année qui s'efface. Invité par les services compétents à déposer mon dossier de demande de retraite à Poitiers, je prenais la direction de la capitale régionale. Après avoir satisfait aux exigences de l'Administration, je gagnais le centre-ville. Le désert ! Et une ville désertique c'est encore plus triste qu'un bourg de campagne vide. Il est vrai que le lundi n'a jamais été un jour référence à Poitiers. Peu de monde aux terrasses des cafés, mais toujours ces agents du stationnement traquant ce grand délinquant d'automobiliste qui n'a pas acquitté son denier du culte voiture ou a laissé la clepsydre écouler le temps régulier. Tout de bleu vêtu, le Père Fouras pictavien ne s'en laisse pas compter et accroche une "prune" à l'essuie-glace comme d'autres y attachent des fleurs en papier, un jour de mariage.

Après avoir trinqué avec un pote en quête de vacances méritées, je rentrais à Latillé en empruntant "la route de la forêt", toujours aussi agréable. Chez moi, il me revenait aux oreilles les mêmes bruits de tondeuses et de débroussailleuses. Je commandais deux sanwiches à la sandwicherie du lundi. Sans en être tout à fait certain, je crois que Valbuena venait de donner la victoire à l'équipe de France. Le macadam de la place de la salle des fêtes ce n'est pas la pelouse du Maracanã, mais au moins nos footeux y marquent des buts. Manquent les supporteurs. En leur absence, ça fait forcément moins de bruit !

Philippe Rivière

 

 

Latillé Actualités du samedi 14 juin 2014

Le retour

Après une longue défaillance physique de plus d'un mois, et quelques problèmes techniques avec la "livebox", me voici de retour au clavier.

Pendant cette absence, "Latillé Actualités" a raté quelques évènements marquants de la vie de la cité. Exemples : réunions d'échanges avec le maire et son conseil municipal, manifestations des parents d'élèves contre la suppression d'une classe à l'école maternelle, commémoration du 8 mai, théâtre avec "Les Fans d'Art", réception de Mosellans avec "Les Amis d'ici et d'ailleurs", et j'en oublie sûrement.

À cause de la précarité de ma santé, je ne pouvais pas être sur tous les fronts, j'ai donc été contraint d'attendre hier pour faire -définitivement ?- mon retour. Au quotidien, le nombre de visiteurs du site s'est toujours situé entre 160 et 180 ce qui me donne du courage et de l'enthousiasme pour continuer à vous informer sur ce que je crois être important. Mais, de plus en plus, j'aurai besoin de votre concours pour donner de l'ampleur à "Latillé Actualités" en témoignant de la vie de vos associations respectives aussi bien par le texte que par la photo et la vidéo.

Puisque j'évoque mon retour, je veux également en faire un sur un (déjà) vieux (et pas tant que cela du reste, la prescription étant de trois mois) sujet concernant les élections municipales du 23 mars dernier et, plus particulièrement, les agressions physique et verbale dont je fus victime de la part de Madame Marie-Christine Brie, dans la salle du conseil, et d'un visiteur du site via un commentaire. Pour le dernier cas, la CNIL a pu identifier l'auteur et m'a demandé si je souhaitais poursuivre en justice, la Commission étant disposée à transmettre le dossier au procureur de la république de Poitiers. Pour le premier cas, l'avocat parisien du cabinet qui défend les intérêts des médias en général et de "Latillé Actualités" en particulier est favorable à une action près le tribunal de grande instance (TGI) de Poitiers.

J'ai discuté de ces deux cas de figure avec la mère de nos enfants et mes enfants eux-mêmes et l'unanimité du débat familial a retenu un sans suite en arguant le fait que l'ignorance est encore la plus belle arme face à la bêtise des deux personnes en cause. Je suis donc l'avis des miens contre celui d'ex-collègues journalistes et d'amis qui m'incitent à une confrontation en justice.

Pourrai-je pardonner aux deux énergumènes cités plus avant, qui m'ont insulté, menacé, et qui par contrecoup ont fait vaciller ma santé en même temps qu'ils ont sali mon cercle familial le plus proche ? Peut-être...mais je n'oublierai pas. À ce jour, je n'ai reçu aucune excuse de ces êtres ignobles ni de leur conjoint respectif ce qui prouve la grandeur d'âme de ces moins que rien qui ont influé sur la vie de notre commune pendant des années.

Heureusement, le temps a fini par vaincre leur m'as-tu vu. Pire pour eux, ce même temps a forcément atteint leur portefeuille dans leur minable royaume de l'argent roi et de la fierté qui va avec. Au lieu de relever la tête ils feraient mieux de baisser les yeux. Or, ils paraderont encore et toujours à la moindre occasion. « Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît » dixit Audiard que je me plais à citer de nouveau. Attention,  le boomerang retourne toujours à l'envoyeur. Encore un retour...

Philippe Rivière

 

 

 

 

 

 Latillé

Mme Laurence Pierre

 

Le combat était inégal. La maladie a vaincu. Hier, en début d'après-midi, au CHU de Poitiers, Madame Laurence Pierre a cessé de vivre, malgré les soins attentifs de tous les instants prodigués par le service cardiologie et pneumologie du centre hospitalier. Comite animationPeu importe l'âge de la défunte, il est toujours trop tôt quand on perd un être cher. Mariée, mère de quatre enfants, dont une fille décédée brutalement, il y a quelques années, Laurence était de ces personnes dont on lit la bonté et l’humilité dans le regard. Dans le fin fond d'une âme qui n'a pas toujours eu la vie facile et dans un corps qui a subi les agressions répétées de la maladie. Mais elle souriait souvent, Laurence, comme si elle se réfugiait, toute en humanité, dans le bonheur des rencontres avec les autres. Au travail ainsi que lors de sa participation à la vie locale, notamment au sein du Comité d'Animation, elle portait ce témoignage de la modestie des gens réservés, faits de courage, de force, et qui n'éprouvent jamais la rancune face aux douleurs que la vie leur fait subir.

Pour tout cela, nous étions nombreux, à Latillé, à aimer Laurence et ses qualités humaines qu'elle mettait au service des autres, toujours avec une discrétion sans faille. Oui, Laurence était de ces femmes simples au sens honnête et droit de l'expression. Elle va laisser un grand vide chez celles et ceux qui détestent la malice et qui n'ont que faire de la hiérarchie sociale. Oui, nous aimions Laurence et nous continuerons de l'aimer. Quelles que soient nos croyances et nos convictions.

À Joël, son époux, à ses filles et à son fils, ainsi qu'à toute la famille, "Latillé Actualités" présente l'expression sincère de ses condoléances émues.

Ph.R.

Les obsèques religieuses de Mme Laurence Pierre seront célébrées ce vendredi 21 novembre 2014, à 15 h, en l'église Saint-Cybard de Latillé, paroisse Sainte Clotilde.

 

Photo d'archives "Latillé Actualités"

 

Latillé Actualités du lundi 8 septembre 2014

Décès de Madame Cacault

Une "vieille figure" de Latillé vient de disparaître

C'est avec tristesse que nous apprenons le décès, à l'âge de 96 ans, de Madame Cacault, la maman de Michel, conseiller municipal de Latillé.

J'aimais beaucoup Mme Cacault pour son élégance, sa discrétion, sa vivacité d'esprit et sa courtoisie.Voeux ehpad latille 2

Pendant de très nombreuses années, Madame Cacault fut commerçante dans le bourg au côté de son mari, Victor, artisan électricien. Le couple tenait un magasin spécialisé dans l'électroménager et je me souviens que lorsque les premièrs téléviseurs arrivèrent dans notre campagne, Monsieur et Madame Cacault exposaient leurs boîtes à images en devanture. Les gamins d'alors collaient leur nez sur la vitrine pour suivre les émissions de l'époque dédiées à la jeunesse.

Je me rappelle également Madame Cacault et son mari prenant part à l'organisation des animations de la vie commerciale et associative de Latillé. Tout comme ils s'impliquaient dans la mise en place de la célèbre kermesse de La Chèze, de ses spectacles, de ses jeux et de son fameux repas du soir, qui était servi sous les platanes, à proximité du moulin.

A Michel et à son frère Claude, aux petits-enfants de Madame Cacault et à toute sa famille, "Latillé Actualités" présente l'expression de ses respectueuses condoléances.

Les obsèques de Madame Cacault seront célébrées ce mardi 9 septembre 2014, à 15 heures, en l'église Saint-Cybard de Latillé.

 Photo d'archives "Latillé Actualités"

 

 

Latillé Actualités du jeudi 20 février 2014

Latillé

ACPG/CATM

Le Conseil d'administration de la section

 

LE BUREAU

 

PRÉSIDENT

 

 

Copie

         

 

 

HURTAULT Roger          

 

 

 VICE-PRÉSIDENTS  

 

 

Copie

 

 

 

PERES Paul

 

 

Copie

 

 

 

QUILLET Jean-Philippe

 

Copie

 

 

 

ROBIN Yvon

 

 

TRÉSORIER

 

 Copie 2

 

 

ROUX Jean-Claude

 

VÉRIFICATEUR AUX COMPTES

 

 Copie

 

 

PRUVOT Arlette

 

MEMBRES

ALLERY Michel, AMILIEN André, BLANCHARD Michel, BLANCHARD Noël, CHAMPAGNE Jacques, FRANCHINEAU Jean-Marie, GOURDON Lionel, JOURDAIN Bernard, MARTIN Régis

PORTE-DRAPEAUX

AMILIEN André, AUGER Joseph, BAUDOIN Paul, MARTIN Régis, ROQUET Adeline

DÉLÉGUÉS À LA MÉMOIRE

ALLERY Michel, AUGER Joseph, ROUX Jean-Claude

 

ADHÉRENTS

Nombre total : 73

suivant cette répartition  :

  • 40 anciens combattants
  • 19 sympathisants

14 veuves d'anciens combattants

 

BILLETS

Latillé Actualités du mercredi 20 août 2014

 

CALOMNIE

Toujours plus haut dans l'horreur et le mensonge c'est ce à quoi se livre une jeune femme de Latillé dont je suis la cible directe.

Certes, il s'agit d'une affaire privée et personnelle, mais je tiens tout de même à vous la relater tant son scénario est odieux.

Le mois dernier, j'ai été convoqué à la brigade de gendarmerie de Poitiers, afin d'y être entendu par un officier de police judiciaire (Opj), dans le cadre d'une enquête préliminaire, suite à une plainte déposée contre moi par une jeune femme de Latillé pour « injures non publiques que j'aurais proférées à son encontre, [notamment] aux abords du stade municipal. » Plainte déposée le mardi 25 mars 2014 soit deux jours après l'élection municipale...

Ladite jeune femme ne peut pas produire de témoins et pour cause... C'est maintenant au Procureur de la République d'apprécier la justesse des propos de l'accusatrice.

La jeune femme a déclaré « une affirmation contraire à la vérité et faite dans l'intention de tromper. » Ce n'est ni plus ni moins qu'une dénonciation calomnieuse qui est pénalement répréhensible suivant l'article 226-1 modifié par LOI n°2010-769 du 9 juillet 2010 - art. 16 disant ceci : 

« La dénonciation, effectuée par tout moyen et dirigée contre une personne déterminée, d'un fait qui est de nature à entraîner des sanctions judiciaires, administratives ou disciplinaires et que l'on sait totalement ou partiellement inexact, lorsqu'elle est adressée soit à un officier de justice ou de police administrative ou judiciaire, soit à une autorité ayant le pouvoir d'y donner suite ou de saisir l'autorité compétente, soit aux supérieurs hiérarchiques ou à l'employeur de la personne dénoncée, est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende.

La fausseté du fait dénoncé résulte nécessairement de la décision, devenue définitive, d'acquittement, de relaxe ou de non-lieu, déclarant que le fait n'a pas été commis ou que celui-ci n'est pas imputable à la personne dénoncée.

En tout autre cas, le tribunal saisi des poursuites contre le dénonciateur apprécie la pertinence des accusations portées par celui-ci. »

Enfin, pour clôturer le sujet, il s'agit de la même jeune femme qui, le vendredi 18 avril 2014, n'avait pas hésité à traiter publiquement de "bandes de bouffons" le maire de Latillé et les participants venus manifester pour le maintien d'un poste à l'école maternelle publique.

Philippe Rivière

Latillé Actualités du vendredi 8 août 2014

 

Espérons ensemble

 

Que d'eau et quelle tristesse, ce vendredi 8 août 2014. Pour celles et ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir partir en vacances, Latillé, l'été, ce n'est pas la joie. Mais, cet après-midi, ce fut le pompon ! 

Je n'ai pas entendu les cris des enfants jouant sur la place de la salle des fêtes. Je n'ai pas entendu, non plus, les rires des jeunes "planqués" derrière cette même salle des fêtes, et qui me font rouspéter tout seul lorsque j'ai décidé de piquer un roupillon dans le jardin.

J'ai entendu le bruit de la pluie grave et abondante battant le macadam de la rue de la Verminette. J'ai entendu le vent jouant une funeste mélodie dans les fils électriques et téléphoniques.

Au loin, dans mon imagination, j'ai entendu le bruit des bombardements américains sur l'Irak. J'ai entendu le bruit des missiles sur Gaza et Israël. J'ai entendu aussi ceux des fusées de la mort qui sont déversées sur l'Ukraine, ailleurs et quasiment partout sur la planète poudrière. J'aurais voulu pleurer, mais le ciel déversait tant de larmes que je n'en ai pas eu la force. Après tout, je n'étais pas si mal, retranché derrière les vitres du bureau, à entendre le bruit de la pluie, à voir les éclairs et à entendre gronder le tonnerre...

Non, l'été à Latillé, ce n'est pas la joie, surtout quand la météo n'y met pas du sien.

J'ai beau tempêter après le ciel, j'ai beau gueuler toute ma tristesse, je ne calme pas les éléments. Cependant, j'ai entendu le vent me souffler quelques mots : « Après la pluie vient le beau temps ». Espérons ensemble.

Philippe Rivière

Latillé Actualités du lundi 4 août 2014

 Des critiques, encore et toujours

 Il n'aura pas fallu un mois après les festivités du 14 juillet pour que des rumeurs enflent dans Latillé comme la grenouille qui voulait se faire plus grosse qu'un bœuf. Sauf que ces fables-là, elles commencent à me fatiguer grave. Mais zut de zut, rien ne peut être fait dans cette commune sans que le fameux "ON" dézingue aussitôt à tout va. 

Cette fois-ci, la tartine de bêtises vient graisser le repas du soir. Parce que, forcément, il était pas bon, il était trop cher et nanani et nananère ! La goutte de vin qui fait déborder le tonneau tient au fait que certains convives auraient abusé de la dive bouteille, au point qu'une grosse bagarre aurait éclaté... Que gendarmes et pompiers auraient été appelés en renfort...

Ces faits sont peut-être avérés, je n'en sais rien, puisque je n'étais pas présent à la salle des fêtes pour les constater. Mais, bon sang de bonsoir, quand va-t-on positiver dans notre Latillé ?!

Tout le monde sait que rien ne sera parfait, tout le monde sait qu'il y a, et qu'il y aura toujours, des imbéciles pour gâcher la fête. Mais, de grâce, que les gens retiennent les "choses" saines plutôt que de patauger dans la boue de la critique négative. Ce serait tellement mieux pour les organisateurs bénévoles des manifestations festives. Ne croyez-vous pas ?

Philippe Rivière

 

 

Latillé Actualités du dimanche 13 juillet 2014

Et même si les pétards sont mouillés...

 MOuillés, les pétards ne vont pas faire le joint pour nos festivités nationales anticipées de ce 13 juillet 2014. La faute à la météo de plus en plus capricieuse qui nous promet la pluie alors que le soleil était déjà dans les cœurs. Vrai, la commune a retrouvé cette cohésion qui enchanta les 14 000 spectateurs du concert de Johnny Clegg, le 15 août 2012. Tout le monde avait mis la main à la pâte, s'était retroussé les manches, afin que que les fans du Zoulou blanc soient accueillis dans les meilleures conditions.

Le principe et le défi ont été relevés pour organiser les réjouissances de ce 13 juillet. Les anciens combattants, le football de La Pacifique, la ZAP (Zone d'appui provisoire) et les pompiers ont imaginé des activités pour les petits et les grands. À la manière de nos vaillants Gaulois, un "banquet" est prévu au stade, une retraite aux flambeaux doit percer la sombre nuit et le feu d'artifice doit illuminer le ciel de Latillé.

Sur le papier, c'est beau et généreux de la part de la municipalité, pilotée par Benoît Dupont, laquelle n'a pas eu beaucoup de temps pour mettre sur pied cette festivité. Elle a été suffisamment réactive pour ne pas sombrer uniquement dans le banal tir des fusées et nous devons l'en féliciter. Elle aurait pu se contenter du minimum syndical. Elle ne l'a pas fait. Rien que pour ça, nos élus et les bénévoles qui nous ont concocté le programme d'aujourd'hui méritent que nous participions en masse. À l'heure où nous partagerons le verre de l'amitié et que nous danserons sur les flonflons des pompiers, nous aurons sûrement oublié que tous les pétards ne sont pas mouillés.

Philippe Rivière

 

Le programme détaillé est à lire dans AGENDA

 

Latillé Actualités du mardi 10 février 2014

 

Assainissement de la place Robert-Gerbier

 

" Démocratie participative "

 

Le conseil municipal de Latillé tend vers une "démocratie participative" à laquelle les citoyens n'étaient pas habitués. Quand je dis "démocratie participative", il ne s'agit pas pour nous autres électeurs d'infléchir sur la décision politique. Nous n'en sommes pas encore à la "démocratie délibérative" mais nos élus ont-ils vraiment eu les moyens, en à peine un an, de penser autrement ?

Quoiqu'il en soit, l'équipe actuelle, conduite par Benoît Dupont, inscrit l'information et la transparence dans son action en matière, entre autres, d'aménagement du territoire, de l'urbanisme et de l'environnement, trois des cadres qu'elle a décidé de partager avec ses ouailles. Ainsi en a-t-il été pour la déviation dite des "Bruères" et de la "Borne aux Moines", lors des réunions d'information proposées, à l'automne 2014, aux habitants des différents secteurs organisés par les édiles.

Vendredi prochain 13 février, les Latiliacoises et les Latiliacois sont invités à une réunion ayant pour objet la future réalisation des travaux d'assainissement de la place Robert-Gerbier et de la rue de la République. Que personne n'attende qu'il nous soit promis que tout coulera de source. Évidemment que ça va nous gêner dans notre quotidien. Du bruit, des déviations, des circulations alternées, des interdictions, nous allons galérer pendant "quelques" jours et sûrement plus particulièrement les commerçants.  Mais quand faut y'aller, ben faut y'aller ! Il n'y avait plus vraiment le choix compte tenu de la vétusté des installations censées purifier l'agora de notre belle fontaine et la "voie républicaine". Nous sommes même en droit de nous demander pourquoi lesdits travaux n'ont pas été effectués plus tôt, mais c'est un autre débat qu'il est inutile de remettre sur le tapis. Justement, à propos de tapis, il n'y a qu'à constater l'état dans lequel se trouve les revêtements qui enrobent les voies de circulation et les places de stationnement en ces lieux concernés. Un carton jaune voire un carton rouge aurait du être donné à l'entreprise qui a ouvert puis refermé les entrailles du centre bourg. Des rapiéçages par ci et par là ! Ni fait ni à faire ! Un "ni-ni" de plus !

C'est pourquoi "Latillé Actualités" ne peut que vous inviter à  assister nombreux à cette réunion d'information au cours de laquelle, n'en doutons pas, vous pourrez poser les questions que vous souhaiterez. N'allez surtout pas aboyer une fois que sera passée la caravane ! Profitons-en, profitez-en, puisque nous n'avons pas affaire à des élus taiseux.

Philippe Rivière

 

Vendredi 13 février à 19 heures, salle du Conseil municipal, réunion publique d’information concernant les travaux d’assainissement autour de la place Robert-Gerbier et rue de la République .

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 01/05/2017