Latille maison dr roux 1

La maison d'habitation et le cabinet médical du Docteur Armand-Roux, ancien maire de la commune, accueillent désormais la mairie de Latillé.

(Photo archives "LACTU")

 

 

BIENVENUE SUR LATILLÉ ACTUALITÉS

Latille la fontaine 1

Latillé, la fontaine de la place Robert-Gerbier.

 

POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

socle de la démocratie

 

Liberte expression 1

 

AVERTISSEMENT

ATTENTION, certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties.

Si vous ne voulez pas voir, passez votre chemin ...

Merci de votre compréhension.

 

A VOTRE ATTENTION

Le site et surtout son manager sont toujours en repos le mercredi et le dimanche, sauf pour de l'événementiel particulier. Pour les jours fériés, c'est selon l'humeur et le courage du même manager. Quelquefois, c'est à cause d'un manque de motivation ou à cause d'une santé assez précaire. Je rigole mais la machine vieillit mine de rien.

Les contenus des pages de ce site sont à consulter en déroulé. Merci.

Sur la page d'accueil, merci de cliquer sur le titre qui apparaît souligné lorsque vous passez la souris. Vous serez directement dirigé sur ce qui vous intéresse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Votre panier est vide  Votre compte

ANNéE 2012

Latillé Actualités : archives 2012

Archives décembre 2012

Latillé Actualités du 11/12/2012

 Des chiffres clés

Extrait de http://www.insee.fr

Institut national de la statistique et des études économiques(Insee)

Résumé statistique

Résumé statistique

Commune Latillé (86121)

Département Vienne (86)

Ajouter un territoire

Ajouter un territoire

Modifier

Modifier

Supprimer

 

Population

Latillé (86121)

Vienne (86)

 

 

Population en 2009

1 435

426 066

 

 

Densité de la population (nombre d'habitants au km²) en 2009

57,0

60,9

 

 

Superficie (en km²)

25,2

6 990,4

 

 

Variation de la population : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en %

0,6

0,7

 

 

dont variation due au solde naturel : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en %

-0,5

0,2

 

 

dont variation due au solde apparent des entrées sorties : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en %

1,0

0,5

 

 

Nombre de ménages en 2009

603

193 398

 

 

Source : Insee, Recensements de la population 2009 et 1999 exploitations principales.

 

 

 

Population estimée au 1er janvier 2010

///

428 305

 

 

Naissances domiciliées en 2011

17

4 885

 

 

Décès domiciliés en 2011

19

4 079

 

 

/// : information(s) non disponible(s) pour ce niveau géographique

 

Sources :

 

Insee, état civil

 

Estimations de population au 1er janvier.

 

 

 

Logement

Latillé (86121)

Vienne (86)

 

 

Nombre total de logements en 2009

708

225 081

 

 

Part des résidences principales en 2009, en %

85,3

85,9

 

 

Part des résidences secondaires (y compris les logements occasionnels) en 2009, en %

5,9

5,4

 

 

Part des logements vacants en 2009, en %

8,8

8,7

 

 

Part des ménages propriétaires de leur résidence principale en 2009, en %

62,6

60,6

 

 

Source : Insee, Recensement de la population 2009 exploitation principale.

 

 

 

Revenus

Latillé (86121)

Vienne (86)

 

 

Revenu net déclaré moyen par foyer fiscal en 2009, en euros (1)

18 782

21 034

 

 

Foyers fiscaux imposables en % de l'ensemble des foyers fiscaux en 2009 (1)

40,0

51,2

 

 

Médiane du revenu fiscal des ménages par unité de consommation en 2010, en euros (2)

16 931

18 057

 

 

Sources :

 

(1) DGFiP, Impôt sur le revenu des personnes physiques.

 

(2) Insee ; DGFiP, Revenus fiscaux localisés des ménages.

 

 

 

Emploi - Chômage

Latillé (86121)

Vienne (86)

 

 

Emploi total (salarié et non salarié) au lieu de travail en 2009

340

173 245

 

 

dont part de l'emploi salarié au lieu de travail en 2009, en %

78,7

88,0

 

 

Variation de l'emploi total au lieu de travail : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en %

1,1

1,3

 

 

Taux d'activité des 15 à 64 ans en 2009

75,5

70,8

 

 

Taux de chômage des 15 à 64 ans en 2009

6,4

10,3

 

 

Source : Insee, Recensements de la population 2009 et 1999 exploitations principales.

 

 

 

Nombre de demandeurs d'emploi de catégorie ABC au 31 décembre 2011 (1)

95

27 106

 

 

dont demandeurs d'emploi de catégorie A au 31 décembre 2011

47

16 274

 

 

Emploi total estimé au 31 décembre 2009 pour les zones d'emploi, 2010 sinon (2)

///

173 143

 

 

Taux de chômage localisés au 1er trimestre 2012 pour les zones d'emploi, 2ème trimestre 2012 sinon (3)(p)

///

8,5

 

 

/// : information(s) non disponible(s) pour ce niveau géographique

 

Sources :

 

(1) Pôle emploi; Dares, Statistiques du marché du travail.

 

(2) Insee, Estimations d'emploi (ESTEL) définitives 2009, provisoires 2010

 

(3) Insee, Taux de chômage localisés (p) provisoires.

 

 

 

Établissements

Latillé (86121)

Vienne (86)

 

 

Nombre d'établissements actifs au 31 décembre 2010

102

33 563

 

 

Part de l'agriculture, en %

29,4

17,6

 

 

Part de l'industrie, en %

3,9

6,4

 

 

Part de la construction, en %

10,8

9,2

 

 

Part du commerce, transports et services divers, en %

40,2

52,8

 

 

dont commerce et réparation auto, en %

13,7

15,2

 

 

Part de l'administration publique, enseignement, santé et action sociale, en %

15,7

14,0

 

 

Part des établissements de 1 à 9 salariés, en %

22,5

26,8

 

 

Part des établissements de 10 salariés ou plus, en %

3,9

7,4

 

 

Champ : ensemble des activités

 

Source : Insee, CLAP (connaissance locale de l'appareil productif).

 





Latillé Actualités du lundi 10 décembre 2012



Les chiffres du chômage en France région par région

Région

Taux (1)

Nbre total de chômeurs(2)

Variation sur un an

Inscrits de moins
de 25 ans

Inscrits depuis
plus d'un an

Alsace

8,8%

126000

+10,3%

17,8%

37,3%

Aquitaine

9,8%

242600

+9,1%

16,5%

36,6%

Auvergne

8,9%

91100

+8,6%

18,1%

42,1%

Basse-Normandie

9,1%

100300

+7,7%

20,5%

37,6%

Bourgogne

8,6%

112800

+9,2%

18,7%

41%

Bretagne

9,2%

221500

+13,4%

17,9%

36,9%

Centre

10,4%

178700

+10,8%

18,7%

37,4%

Champagne-Ardenne

9,7%

102300

+10,4%

18,4%

40%

Corse

9,0%

18200

+11,8%

18,3%

21,3%

Franche-Comté

8,5%

80500

+11,1%

18,5%

38,2%

Haute-Normandie

13,7%

150800

+8,5%

20,7%

42,5%

Ile-de-France

9,1%

809700

+7,9%

12%

38,5%

Languedoc-Roussillon

10,2%

244400

+10,9%

16,6%

37,4%

Limousin

10,0%

47800

+8,3%

18%

41,3%

Lorraine

13,2%

165900

+9,8%

18,7%

39%

Midi-Pyrénées

9,2%

226800

+9,9%

16,4%

21%

Nord-Pas-de-Calais

10,9%

359800

+8,1%

21,3%

42,8%

Pays-de-la-Loire

8,3%

261600

+9,7%

19,7%

37,8%

Picardie

11,8%

158300

+9,8%

20,4%

42,1%

Poitou-Charentes

9,4%

128400

+9,3%

18,2%

39,7%

Provence-Alpes-Côte d'Azur

11,3%

398400

+8,7%

15,6%

36,5%

Rhône-Alpes

8,7%

436300

+10,6%

16,5%

35,4%


(1) selon les estimations de l'Insee au 2nd trimestre 2012
(2) fin octobre 2012, selon les chiffres publiés par la Dares
Sources : Pôle emploi, Dares, Insee



Latillé Actualités du 09/12/2012



rus.zip

Cliquer sur le lien ci-dessus

" De belles images, hélas la Russie n'est pas que Moscou et St Pét!  "

Merci à Thierry BRUN, résidant à Latillé, de nous faire partager sa passion pour la Russie et le magnifique diaporama qu'il nous a adressé avec le commentaire ci-dessus.



Latillé Actualités du 04/12/2012

Ainsi va naître Noëlet la célèbre fête de la Nativitéalors que l'Église catholique n'est certaine de rien quant à la naissance de l'Enfant JÉSUS. À tout le moins nous sommes en droit de penser qu'elle a effectivement "récupéré" et christianiser les SATURNALESpaïennes, comme nous l'avons souligné dans un précédent volet. Cette fête de la Nativité s'est étendue au monde entier lequel vit selon les principes des quatre grandes religions monothéistes : la religion d'Israël, le mazdéisme(du dieu Ahura Mazdavénéré dans l'Iran ancien, religion réformée par  Zarathoustra, prophète-poète indo-iranien (?) qui aurait vécu entre -1000 et - 400. Mazda est traduit par "sage, omniscient." Zarahoustra  peut être traduit par "celui qui est proche de l'exaltation"), le christianisme et l'islam. Chacune d'elle affirme l'existence d'un Dieu unique et la transcendance de Dieu, créateur du monde. Pour les autres formes religieuses c'est donc la négation totale.

Si l'on s'en tient à ces quatres religions, nous pouvons observer qu'elles ont un point commun : LA LUMIÈRE. On y revient toujours. La lumière divine est même le fondement du mazdésime. Pour l'anecdote, Mazda est un constructeur français de systèmes d'éclairages. Cette marque n'a rien à voir avec le nom du constructeur automobile japonais.

Les musulmans pratiquants ne fêtent pas Noël. Les musulmans non-pratiquants, bien souvent, participent aux fêtes familiales de Noël. Pour mémoire, l'Islam est apparu au VIIème siècle, sous l'impulsion du prophète Mahomet"à qui Dieu a révélé SA Parole. "

C'est au VIème siècle avant Jésus-Christ que se situe le commencement de l'histoire des juifs. Il est intéressant de noter que les juifs sont à la source des deux autres religions abrahamiques. En effet, le 1er livre de la Bible présente la lignée des patriarches hébreux : Abraham, Isaac et Jacob qui, lui, reçoit le nom d'Israël et dont la descendance, logiquement, forme l'ensemble des Israélites. Selon la Bible hébraïque, naît 7 siècles plus tard de la tribu de Juda, le quatrième fils de Jacob, le roi David. Au cours du 3ème mois du calendrier hébreu, Kislev, qui correspond aux mois de novembre et décembre de notre calendrier grégorien, il est fêté, le 25 kislev, le jour où la famille juive des Maccabées reprit le temple de Jérusalem à la dynastie hellénistique (Grèce Antique) séleucide. On y célèbre Hanoucca, la fête des lumières dans le judaïsme. Fête qui est considérée comme l’équivalent du Noël chrétien et des fêtes de fin d’année. C’est une fête non chômée. Chaque soir,  on allume les lumières d'un chandelier à 9 branches. 47252993-p.jpgEn 2012, année 5773 du calendrier hébraïque, Hanoucca  débute le 8 décembre au coucher du soleil, et se termine le 16 décembre, également au coucher du soleil. Durant cette période, il est d’usage de consommer des friandises à base d’huile d’olive. On offre aux enfants des toupies à 4 faces revêtues d’initiales hébraïques qui signifient« cela fut un grand miracle », ainsi que des pièces de monnaie. Cette coutume est issue des communautés juives de Pologne au XVIIe siècle, et a été reconvertie aujourd’hui en distribution de cadeaux suivant les communautés. En référence à l’épisode miraculeux de la fiole d’huile du Temple, on consomme des plats frits dans l’huile d’olive, comme les latkes (beignets de pommes de terre), ainsi que des beignets fourrés de confiture. On installe également un buisson vert (sapin de noël ?) enguirlandé et revêtu de l'étoile de David ainsi que de figurines représentant les Maccabées.

Une parenthèse avec les Hindous qui célèbrent eux aussi une fête des lumières, la Diwali, le 28 octobre (nouvel an), avec offrande de cadeaux et installation de guirlandes. Pourtant, l'hindouisme, dont l'origine remonte au IIIème siècle avant Jésus-Christ,  ne possède ni fondateur ni Église.

Alors Noël, qu'est-ce donc pour les Occidentaux "judéo-chrétiens" ? La fête part d'une tradition préchrétienne d'origine germanique d'où découle ensuite le  temps de l'ADVENTUS(latin chrétien), l'AVENT, c'est-à-dire l'AVÉNEMENTde Jésus. Ce temps comporte les quatre semaines précédant Noël. Ce sera aussi le temps de la couronne, du sapin, et du calendrier de l'Avent. Nous en verrons les origines dans un prochain volet. Mais, incontestablement, le symbole de la lumière revient dans toutes les religions et certaines "philosophies de vie". Les catholiques ne chantent-ils pas : " DIEU EST AMOUR, DIEU EST LUMIÈRE."En 2012, le mystère brille toujours...

Ph.R.

 

(À suivre)

Illustration du chandelier juif à 9 branches sourcée dans Wikipédia

 

Avant de devenir la grande fête chrétienne célébrant, chaque année, la naissance de Jésus de Nazareth, Noël était une fête païenne qui, bien évidemment, ne portait pas le nom de Noël. "Latillé Actualités" a remonté le temps et recherché l'histoire de Noël, fête familiale par excellence. Récit.

C'étaitbien avant l'avènement du christianisme ! En ce temps-là, le solstice d'hiver était déjà une période charnière importante chez les païens polythéistes de l'Antiquité. Il y avait autant de Dieux qu'il y avait d'éléments, c'est dire ! C'est dire que le fascinant astre solaire activait les cerveaux et la philosophie de l'époque. Le solei était mystique, IL avait un "visage" poétique et on lui accordait des valeurs foncières inestimables pour le "fonds" de la terre. Oui, le SOLEIL était bon pour la fertilité, pour la maternité, la procréation et l'astronomie. C'est pourquoi le solstice d'hiver donnait lieu à de nombreuses manifestations festives tournant aux orgies.images.jpgC'était la victoire de la lumière sur les ténèbres. Commençait alors le rallongement des jours. Et celui-ci débutait le 25 décembre, date à laquelle le soleil reprenait ses forces et faisait donc regagner les jours sur les nuits. La fête SOL INVICTUSétait née. La Rome antique accompagnait ce temps, entre autres, par de grandes réjouissances en l'honneur de SATURNE (fêtes saturnales) ce Dieu qui pourrait être lié à l'activité agricole et qui, conditionnellement, a pu être considéré comme le grand protecteur des semailles. Il reste que, incontestablement, SATURNE joua un rôle civilisateur et fondateur très important tant il impulsait les biens. A tel point que lors des Saturnales et de leurs réjouissances, on offrait des cadeaux. On laissait même une relative liberté aux esclaves. Ce n'était que plaisir et joie : "les tribunaux et les écoles étaient en vacances ; il n'était permis ni d'entreprendre aucune guerre, ni d'exécuter un criminel, ni d'exercer d'autre art que celui de la cuisine ; on s'envoyait des présents, et l'on se donnait de somptueux repas. De plus tous les habitants de la ville cessaient leurs travaux. Les hommes et les femmes portaient des guirlandes autour du cou."(Charles Guittard, éminent latiniste, auteur de Recherches sur la nature de Saturne des origines à la réforme de 217 av. J.-C., dans R. Bloch (éd.) Recherches sur les religions de l'Italie antique, 1976, p.65.)

De ce rituel païen allait bientôt naître Noël. "Latillé Actualités" vous donne rendez-vous demain pour le numéro II de ce récit.

Ph.R.



Source photo Facebook

Pour lire la suite merci de cliquer sur le signe supérieur >

C'est à partir du III ème siècle, après le culte pré-chrétien que nous avons évoqué hier, que certaines communautés religieuses cherchent à dater la naissance de Jésus de Nazareth. Un passage en revue s'impose. En effet, les dates de commencement du christianisme alimentent un vaste débat selon que les uns et les autres adoptent la perspective théologique, la synthèse historique selon l'école européenne, la nouvelle analyse historique de l'école anglo-saxonne.

Il semblerait que ce sont d'abord les Basilidiens, un mouvement religieux gnostique du bassin méditerranéen, fondé à Alexandrie par Basilide au II ème siècle, qui aient chercher à situer la naissance de Jésus dans l'année. Mais voilà, les Basilidiens croient que les hommes sont des âmes divines emprisonnées dans un monde matériel créé par un dieu, peut-être bon, mais bien imparfait. Il n'empêche que les Basilidiens placent la date de la naissance de Jésus à celle d'une célébration du solstice d'hiver. Ils choisissent le 6 janvier (date de l'Épiphanie actuelle). Nous sommes vers la fin du IIème siècle et les communautés chrétiennes d'Orient d'alors reprennent cette date.

Cependant, un homme, païen de naissance, a gouté à toutes les philosophies de l'époque, et s'est finalement converti au christianisme. Il s'agit de Clément d'Alexandrie(150-220) considéré, aujourd'hui encore, comme l'un des pères de l'Église. Pour la naissance de Jésus, il propose la date du 18 novembre. Clément est persuadé que la philosophie de Platon est celle qui s'approche le plus de la "Vérité" chrétienne et il s'attelle à la connaissance de l'Épiphanie divine.

A la lueur des recherches qu'a menées "Latillé Actualités", nous finissons par trouver une très grande célébration en date du 25 décembre. Elle a été décrétée par Aurélien(214-275), 280px-106-aurelianus.jpgempereur romain de 270 à sa mort, qui ne reconnait qu'une seule théologie : la théologie solaire. C'est autour du soleil que, sous son autorité, l'Empire romain va se refaire une unité morale. Aurélien s'adjuge le droit d'être le protégé de l'astre majeur. Cet astre solaire qui est dispensateur de vie et garant de la création, selon lui. Dès lors, il créé des rites et instaure des pontifes du soleil. Et Aurélien de décider que le jour de la naissance de son Dieu, SOL INVICTUS, sera donc célébré le 25 décembre. L'empereur, pour des raisons symboliques qui lui sont propres, a voulu christianiser les anciennes fêtes païennes, et la date qu'il a choisie s'étend progressivement à tout l'occident latin. Lequel est quasiment sous le joug de l'Empire romain qui comprend la Gaule et la Bretagne.

En dédiant tout son culte au Dieu Soleil, l'empereur Aurélien a "créé" NAEL émanation du latin natalis qui signifie naissance...

(La suite vendredi)

Ph.R.

Illustration extraite du  livre de Henry Cohen, numismate français, auteur de Monnaies tome I, préface, p XI. Il s'agit d'une pièce de monnaie représentant l'empereur Aurelianus



Pour la suite merci de cliquer sur le signe supérieur >

 



Latillé Actualités du 01/12/2012

PARDON ROXANE



Suite à l'article "Une déception de plus", mis en ligne sur Latillé Actualités du mercredi 28 novembre 2012 sous le titre "Je ne crie pas au loup mais haro sur la bêtise latiliacoise"  (cliquer ici pour le (re)lire) et au commentaire apporté par Roxane de la bibliothèque, je reprends mon propre commentaire sous forme d'article.

Roxane rapporte les faits tels qu'ils se sont effectivement déroulés, ce samedi, sur la scène de la salle des fêtes, à l'occasion de la bourse-collections.
Après réflexion, je me considère comme un gros
CON et présente mes excuses les plus sincères à Roxane, une jeune femme que j'apprécie beaucoup par ailleurs. L'article ci-dessus n'avait absolument aucun intérêt. J'ai brutalement accusé la bibliothèque sans chercher à vouloir comprendre que l'emploi du temps d'une professionnelle, doublé de celui d'une maman, n'est guère facile à gérer. Et que tout le monde peut commettre des erreurs. J'ai donc "pété les plombs" et je demande à Roxane de bien vouloir me pardonner. D'autant qu'il n'y avait pas matière à faire le pataquès que j'ai fait. Vraiment pas. Oui, Roxane a raison, il m'a manqué beaucoup d'ouverture d'esprit et de moralité. Je le regrette profondément. Mon attitude envers Roxane a été grossière et abjecte. Je serai le premier à la condamner chez quelqu'un d'autre. J'ai pêché par un orgueil monstrueux, je l'admets.
Je renouvelle mes excuses à Roxane et lui demande encore pardon.
Philippe Rivière





Copier/coller presse

14/12/2012

La ministre de la Santé a indiqué vendredi vouloir une politique "coordonnée et volontariste" contre le tabac, après un rapport négatif de la Cour des Comptes, et songe à obliger les buralistes à occulter les paquets de tabac dans leurs magasins peut-on lire sur le site msn.com. Z'ont qu'à mettre des vitres fumées !

 

C'est liberation.fr qui nous le confirme : " En délicatesse avec Matthieu Pigasse, propriétaire du titre, la directrice générale de l’hebdo est sur le départ, à peine six mois après son arrivée. " Audrey Pulvar n'avait rien vu venir malgré ses lunettes à 18 000 euros ?


lemonde.fr nous ennivre. La cave de l'Elysée n'est pas très loin du centre de commande de l'arsenal nucléaire français, et l'endroit est presque aussi secret. Hormis le personnel habilité, il est impossible de la visiter et la porte est blindée comme celle d'un coffre-fort. Quinze mille bouteilles y sont couchées. La 3ème guerre mondiale à coups de pinard, ç'aurait de la gueule (de bois), non ?

 

Pour la première fois, le montant, la répartition et l’utilisation de la réserve parlementaire sont dévoilés. Cette cagnotte de 150 M€ était l’un des secrets les mieux gardés de la République. C'est ce qu'à découvert leparisien.fr. Un secret bien gardé, mais un secret de polichinelle ! 

 

Les ministres des Finances se sont entendus au terme d'un marathon de 14 heures de discussions. "Un accord d'une valeur inestimable", selon Merkel. C'est ce que nous avons trouvé au pied de notre sapin, avant le jour J, parce que pour Noël, la zone euro s'offre une union bancaire ! rapporte lepoint.fr . Avec le fric des autres, c'est fastoche !



Autre révélation du point.fr. À Florange, Jean-Marc Ayrault a changé l'acier en plomb. Quel magicien, ce Jean-Marc ! Va bientôt pouvoir participer "Au grand cabaret" de Sébastien.



Interrogation de lexpress.fr. La pilule 3e génération est-elle dangereuse? Celle de la crise est déjà difficile à avaler...

 

 Fort de ses 10,8 millions de visiteurs uniques par mois, le site L’Internaute, depuis peu converti à l’actu, suscite la jalousie de la presse en ligne, s'étrangle rue89.fr . À ce compte-là, "Latillé Actualités" ne va rien susciter du tout.



lemonde.fr ironise sur l'observation suivante : Si François Hollande porte la cravate de travers, c'est d'abord parce qu'il souffre d'un problème de nœud. Pas de la corde raide ?





Lu sur "lanouvellerepublique.fr" : Les chevaliers blancs de la modération fiscale et des économies de fonctionnement remontent sur leur cheval de bataille. Les trois conseillers généraux du groupe Initiatives et Progrès, Béatrice Forestier, Denis Brunet et Francis Girault, vont faire le siège de la majorité de Claude Bertaud pour tenter de l'entraîner dans une croisade financière dont le budget 2013 serait la première bataille. La guerre sainte est déclarée. Qui du trio décrochera l'auréole ou la nimbe impériale d'idéale pureté sans peur et sans reproche ?

 


Eau chaude ?

 

Chauvigny : une mesure pour réduire la facture énergétique de la piscine nous annonce"centre-presse.fr". Voilà une Communauté qui se mouille et se tient au courant des affaires.


Politique pédagogique

 

François Rebsamen a inauguré le cahier des doléances sur RTL, retranscrit "nouvelobs.com""Mon cri d'alarme, c'est de dire à mes amis socialistes, à tous les ministres : faites de la pédagogie !" Ça peut pas être pire que quand ils font de la politique.


Hippomobile

 

Le marché auto français est bel et bien en route pour finir nettement l'année sous la barre des deux millions d'immatriculations de voitures particulières. La routes est tracée par "lesechos.fr" qui ajoute :  Un fait très rare dans les statistiques, qui replacerait l'Hexagone à des niveaux de volumes équivalents à ceux de 1980. Bon an mal an en effet, il se vend plutôt entre 2,1 et 2,3 millions de véhicules par millésime. Les prochains métiers de l'avenir ? Négociant en chevaux et maréchaux-ferrants.


Quête

Selon le dernier bilan publié le 5 juillet 2012, le budget du vatican est en déficit de 15 millions d'euros précise "lacroix.com". Mais où sont donc passées les bonnes quêtes d'autrefois. Faute de pratiquants, hein !...

 


La descente de Marine

"lexpress.fr" fait débouler l'info. La présidente du Front national n'exclut pas de répondre à l'appel de Jean-François Copé, qui propose de descendre dans les rues pour protester contre la politique du gouvernement, notamment sur le mariage homosexuel. Sont pas des pédés, les gars de la Marine.

 


Lots SNCF

Lutte antifraude : la SNCF lance le « challenge » entre contrôleurs s'alarme à juste titre "rue89.com". Dans le Centre, ceux qui vont attraper le plus de passagers hors-la-loi pourront gagner des cadeaux. Des contrôleurs sont outrés par « ce procédé d’incitation aux chiffres ». Pour espérer remporter un netbook, une console de jeux, un appareil photo numérique ou des chèques cadeaux, il faudra attraper de l’abonnement falsifié, ferrer du voyageur hors-la-loi et faire payer de l’amende. On voit bien que les temps ont changé. Autrefois, y'aurait eu un train électrique à gagner.

 


Parfum d'Europe

Les fabricants de parfums sont inquiets annonce "francetvinfo.fr". La Commission européenne envisage en effet d'adopter une nouvelle législation qui risque de restreindre l'utilisation d'ingrédients naturels à l'origine d'allergies dans la composition des fragrances. Ainsi, vendredi 2 novembre, ils exhortent Bruxelles à renoncer à une mesure qui pourrait, selon eux, menacer les parfums de luxe. Je dis que Bruxelles commence à me les "gonfler" grave et que l'Europe se parfume de problèmes mineurs au lieu de mieux sentir les problèmes socio-économiques. Et tant pis si ça pue pour elle.

 


À la Saint-Médard

C'est "france3.fr" qui relate le fait divers suivant. Mercredi soir, 18h55, un homme a pénétré pénètre dans un bar-tabac situé rue François-Perrin à Limoges. Avec lui, une arme de poing. Il a menacé alors la responsable du bar, exigeant qu'elle lui remette le contenu de la caisse. La patronne ne s'est pas démontée, et le mec est reparti bredouille. Le nom de ce bar-tabac ? Le "Saint-Médard". Le malfrat s'est fait couper l'herbe sous le pied par Saint-Barnabé...


Papier glacé

Grégoire Courtois, propriétaire de la librairie indépendante «Obliques», à Auxerre, est furax après le centre culturel Leclerc qui vient d'ouvrir ses portes, observe "lenouvelobs.com". Alors, le libraire a mis en ligne une vidéo qui annonce l'ouverture prochaine d'un rayon de surgelés au milieu des livres. Derrière cet humour évident se cache un véritable problème: celui des librairies indépendantes qui disparaissent, englouties par les grands groupes. Je ne sais pas si tous les livres seront en papier glacé, mais je suis solidaire de Grégoire et contre la culture en tête de gondole. C'est peut-être bon pour Venise, mais pas pour "l'alimentation" intellectuelle.

 


Mort en barre

Concernant la mise en service de nouveaux radars automatiques et pédagogiques, "leparisien.fr" encadre l'avertissement de la Communauté européenne : "L’Europe a demandé à la France de passer d’ici à 2020 sous la barre des 2000 morts sur la route". Pour la Syrie, le Mali et tous les endroits de la planète "guerrogènes", la barre est à combien de morts ?

 


Centriste

Martine Aubry a eu un mot mémorable à propos du Premier ministre : "Il est de gauche, et il est droit" rapporte Philippe Sollers dans "lepoint.fr". Balle au centre...

 


Surveillance

«Je reconnais qu’il y a eu une défaillance pendant l’intervention, c’est lorsque Merah est sorti de son domicile pour aller téléphoner, déjouant - en passant semble-t-il, par des sous-sols de l’immeuble qu’il connaissait bien puisqu’il l’habitait - la surveillance de la police». «Ca mis à part, les services ont surveillé Merah», a ajouté Claude Guéant avoue "liberation.fr". Toute la nuance est dans le "ça mis à part..." Sinon, rien à dire, tout s'est bien passé, évidemment...

 


Tous concernés

À propos d'un débat public sur la fin de vie, un intervenant souligne sur "lemonde.fr": "N'oublions pas que la vie est la première des maladies incurables. Zéro survivant. Cela nous concerne tous." En voilà un qui a tout compris et qui devrait être entendu par tous, du plus grand au plus humble des hommes.

 

 





Archives novembre 2012

Latillé - Avis de décès

 

Alain Denoues

 

C'est avec infiniment de tristesse et de chagrin que nous venons d'appendre le décès, dans sa 63ème année, de notre cher ami, Alain Denoues, qui résidait au "Chêne Morin", à Latillé. Affecté depuis très longtemps par une maladie neuro-musculaire, Alain a toujours fait preuve d'un courage exemplaire. Une partie de sa vie professionnelle se réalisa au Crédit Agricole où il comptait de nombreux amis. Alain était aussi et surtout un passionné de musique. Il maîtrisait les claviers, la clarinette, le saxo avec une maestria qui vous tirait les larmes, notamment quand il interprétait " Petite Fleur " de Sidney Bechet.  Avec son père, Henri, il avait créé un orchestre de variétés-musette, qui fit danser des centaines de personnes lors de la kermesse de Latillé, pour la Fête nationale, à l'occasion des mariages. Il aima aussi à animer les "messes des jeunes" sous les voûtes de l'église Saint-Cybard et dans le chœur  de cet édifice où le cœur des ados et des récents adultes exprimaient, à leur manière, la foi qu'ils partageaient avec le curé de la paroisse, le regretté abbé André Gâtard .

Nous rendons ici un témoignage de reconnaissance à son épouse Arlette, qui l'a accompagné durant des années, avec un dévouement et un humanisme forçant le respect et l'admiration.  Merci Arlette d'avoir démontré tes valeurs d'amour, de générosité, de don de soi, d'attachement et de sacrifice à l'égard de notre ami Alain.

C'est à toi, Arlette, à tes enfants et à tous vos proches que nous pensons en retraçant le difficile parcours de ce cher Alain, qui lutta avec énergie et volonté contre les épreuves que la vie lui fit endurer. A cet inconditionnel amoureux de la musique, qui vient de terminer la partition de sa vie sur cette terre du Poitou qu'il a tant chérie, nous adressons les notes d'un souvenir lumineux. Elles lui parviendront dans un quelconque paradis, où il a maintenant trouvé la clé de l'infinie symphonie éternelle.

Nous nous inclinons respectueusement devant la beauté du cœur  de l'épouse et des enfants, que vous avez démontrée avec une fidélité et une discrétion sans faille.

Avec nos condoléances émues, nous vous présentons l'expression de notre fidèle amitié.

 

Philippe Rivière

 

Les obsèques de Alain seront célébrées à Poitiers, ce samedi, dans la plus stricte intimité familiale et amicale. Ni fleurs ni couronnes.

 

Latillé Actualités du 1 novembre 2012

 

SOURCE : http://www.wikipedia.fr

 

La Toussaintest une fête catholique, célébrée le 1er novembre, au cours de laquelle l’Église catholique romaine honore tous les saints, connus et inconnus1. La Toussaint précède d’un jour la Commémoration des fidèles défunts, dont la solennité a été officiellement fixée au 2 novembre, deux siècles après la création de la Toussaint.

Histoire

Cette fête a longtemps eu lieu après les fêtes de Pâques ou suite à la Pentecôte. Au Ve siècle, elle est célébrée en Syrie le vendredi de Pâques1. À Rome, au Ve siècleégalement, une fête en l’honneur des saints et martyrs était déjà célébrée le dimanche après la Pentecôte1.

Après la transformation du Panthéon de Rome en sanctuaire chrétien, le pape Boniface IV le consacra, le 13 mai 610, sous le nom de l’église Sainte-Marie-et-des-martyrs. Boniface IV voulait ainsi faire mémoire de tous les martyrs chrétiens dont les corps étaient honorés dans ce sanctuaire. La fête de la Toussaint fut alors fêtée le 13 mai, date anniversaire de la dédicace de cette église consacrée aux martyrs1,2.

C’est peut-être à partir du VIIIe sièclequ’elle est fêtée le 1ernovembre, lorsque le pape Grégoire III dédicace, en l’honneur de tous les saints, une chapelle de la basilique Saint-Pierre de Rome1.

Vers 830, le pape Grégoire IV ordonne que cette fête soit célébrée dans le monde entier1. Pour certains, c’est à l’occasion de cette décision, prise en 835, que la fête de la Toussaint est fixée au 1ernovembre2. Sur le conseil de Grégoire IV, l’empereur Louis le Pieux institua la fête de tous les saints sur tout le territoire de l’empire carolingien3.

Signification

Cette fête se fonde sur des textes bibliques comme, entre autres, l’Apocalypse de saint Jean (Ap 7, 2-14), la première lettre de saint Jean (1Jn 3) et sur les Béatitudes de l’évangile selon saint Matthieu (Mt 5, 1-12).

 

Un cimetière à la Toussaint en Pologne.

Elle est dédiée à tous les saints. « Cette célébration groupe non seulement tous les saints canonisés, c’est-à-dire ceux dont l’Église assure, en engageant son autorité, qu’ils sont dans la Gloire de Dieu, mais aussi tous ceux qui, en fait et les plus nombreux, sont dans la béa­titude divine » (dom Robert Le Gall)2. Il s’agit donc de toutes les personnes, canonisées ou non, qui ont été sanctifiées par l’exercice de la charité, l’accueil de la miséricorde et le don de la grâce divine4. Cette fête rappelle donc à tous les fidèles, la vocation universelle à la sainteté5.

La Toussaint ne doit pas être confondue avec la Commémoration des fidèles défunts, fêtée le lendemain. Cette dernière est un héritage des lectures monastiques du « rouleau des défunts » : la mention des frères d’une abbaye, ou d’un ordre religieux, au jour anniversaire de leur décès. Elle a été inaugurée par Odilon, abbé de Cluny au XIe siècle.

Cependant, du fait qu’en France, le 1ernovembre, jour de la Toussaint, est un jour férié, l’usage est établi de commémorer les morts ce jour au lieu du 2 novembre, comme le témoigne la tradition multiséculaire de chandelles et bougies allumées dans les cimetières et, depuis le XIXe sièclele fleurissement, avec des chrysanthèmes, des tombes à la Toussaint (évènement particulièrement bien représenté dans le tableau La Toussaintdu peintre Émile Friant) ; ces deux gestes symbolisant la vie heureuse après la mort.

Dictons régionaux sur la météo de début novembre

Ces dictons traditionnels, parfois discutables, ne traduisent une réalité que pour les pays tempérés de l’hémisphère nord :

  • « De Saint Michel à la Toussaint, laboure grand train » ou « à la Toussaint, sème ton grain », « à la Toussaint, manchons au bras, gants aux mains », « à la Toussaint blé semé, aussi le fruit enfermé (ou les fruits serrés) ».

  • « À la Toussaint, commence l’été de la Saint Martin » ou au contraire « à la Toussaint, le froid revient et met l’hiver en train ».

  • « S’il neige à la Toussaint, l’hiver sera froid » mais « s’il fait soleil à la Toussaint, l’hiver sera précoce », « s'il fait chaud le jour de la Toussaint, il tombe toujours de la neige le lendemain », « tel Toussaint, tel Noël », « givre à la Toussaint, Noël malsain », « autant d’heures de soleil à la Toussaint, autant de semaines à souffler dans ses mains », « suivant le temps de la Toussaint, l’hiver sera ou non malsain ».

  • « De la Toussaint à la fin de l’Avent, jamais trop de pluie ou de vent » ou « entre la Toussaint et Noël ne peut trop pleuvoir ni venter », « Vent de Toussaint, terreur du marin », « le vent souffle les trois quarts de l’année comme il souffle la veille de la Toussaint »7.

« La Toussaint venue, laisse ta charrue » ou « le jour des morts ne remue pas la terre, si tu n

 

Latillé Actualités du 4 novembre 2012

Quand l'intelligence se met au service de la société et permet d'avancer dans la compréhension du monde et de sa complexité , j' adhère ... quand l'intelligence utilise les étiquettes , les jugements péremptoires, la diffamation pour creuser le fossé entre les riches et les pauvres , les ouvriers et les patrons, les jeunes et les moins jeunes, les hommes et les femmes, les homos et les hétéros, les croyants et les non croyants ,les hommes de terrain et les intellectuels , je m'oppose . La société change , évolue à une vitesse vertigineuse , les peurs s'expriment et c'est normal . Favoriser le dialogue, entendre les différents points de vue, débattre des idées, me semblent plus intéressants que cette propension actuelle à combattre de façon systématique tout ce qui vient interroger cette société en plein bouleversement ...
Je me pose la question de la légalisation de l'adoption pour les couples homosexuels mais ce n'est qu'une question , je ne
suis pas homophobe pour autant .... se questionner c'est s'interroger, c'est déjà envisager une société où il n'y a plus les mêmes repères et codes sociaux ... s'interroger ce n'est pas refuser , c'est poser une problématique c'est cela qui m'intéresse et à mon sens c'est ce qui peut permettre d'effacer un grand nombre de peurs.

"Toute société a besoin pour fonctionner de s'appuyer sur un ensemble de valeurs partagées, fournissant aux individus les repères qui leur permettent de vivre ensemble. Dans les sociétés européennes, ces systèmes de représentations sont produits pour l'essentiel par quelques grandes institutions : l'Église, la Nation, l'État, les partis politiques et leurs idéologies. Or, sous l'effet des bouleversements de la modernité et de la montée de l'individualisme, toutes sont aujourd'hui en crise."
"La rupture des anciens systèmes d'identification et le déclin des valeurs qui leur étaient attachées sont souvent dénoncés comme une décadence. Mais ce qui est en train de disparaître est toujours plus visible que ce qui est en train d'apparaître. La crise des repères actuelle est pour une bonne part le fruit de l'élargissement de l'espace d'autonomie de l'individu. Incontestablement, ce mouvement a ses effets pervers, il s'accompagne d'une exacerbation de la compétition, d'une aggravation de l'atomisation sociale, il est facteur d'insécurité et d'angoisse. Mais il n'est pas qu'un phénomène de rupture de la cohésion sociale, il débouche aussi sur l'invention de nouvelles formes de socialité et de nouvelles valeurs."

Dominique Pélassy,éditions Fayard Sans foi ni loi ? Essai sur le bouleversement des valeurs.

 

Latillé Actualités du 6 novembre 2012

Voulez-vous assister gratuitement à un grand gymkhana automobile ? Oui ! Rendez-vous sur le CD 62, au lieu-dit "La Planche", partiellement sur la commune de Chiré en Montreuil (arrêté municipal signé par le maire de cette commune), où une entreprise s'emploie à des travaux d'adduction d'eau potable pour le compte du SIAEP des Trois Vallées. Vous avez le temps puisque lesdits travaux ne doivent se terminer que le 24 décembre prochain. D'ici là,  au pire, vous aurez peut-être la "chance" d'être témoin d'un ou de plusieurs accidents spectaculaires. Voire d'en être victime, ce que nous ne souhaitons à personne. Pourtant, c'est quasiment certain qu'il y aura, au minimum, de la tôle froissée,  si une quelconque tête pensante ne fait pas fonctionner ses neurones. Ne serait-ce qu'un tout petit peu. Même que le bon sens pourrait l'emporter sur la bêtise humaine pour peu que la réflexion vienne habiter un esprit plus doué que les autres.



La situation est la suivante. Durant la journée, sur quelque 300 mètres, la circulation est alternée et se fait donc sur une seule voie. Des panneaux de pré-signalisation, parfaitement visibles, ont été mis en place et des feux bicolores (rouge et orange clignotant) gèrent le trafic routier. Jusque là, rien à dire. C'est à partir de 17h30 que ça se gâte. C'est en effet à cette heure-ci que les ouvriers quittent le chantier pour un repos amplement mérité. Et là, ô sublime signalisation accidentogène, si le feu situé en bas de "La Frugerie" fait bon office, en passant de l'orange clignotant au rouge et "lycée de Versailles", celui placé à la sortie de Latillé a imperturbablement adopté l'orange clignotant. Résultat : quel que soit son sens de circulation, à intervalles réguliers, chaque automobiliste se croit dans son bon droit et file sa route. Sauf que, à un moment donné, les véhicules se font face. Et dans ces cas-là, c'est toujours l'autre qui est en tort, forcément. Alors, ça klaxonne, ça fait des appels de phares, ça gueule, et ça roule sur les trottoirs au ras des habitations. Bonjour l'ambiance et la sécurité, notamment pour les riverains. Bref, c'est le gros "bordel".

Soit on procède au réglage en bonne et due forme des feux, soit on met un gendarme à chaque bout ce qui, soit dit en passant, occuperait deux pandores à autre chose plutôt que de jouer de la jumelle répressive. Plus sérieusement, il faut agir vite avant qu'il y ait de la casse à "La Planche". D'avance, merci.

Philippe Rivière

Latillé Actualités du 10 novembre 2012

" L'héritage de Vichy "



"Le Canard enchaîné" du 31 octobre 2012, et l'article de Alain Dag'Naud, m'ont donné envie de me plonger dans la lecture de l'excellent livre de Cécile Desprairies (1) "L'héritage de Vichy : ces cent mesures toujours en vigueur".(2)

L'écrivain ne nous fait pas oublier ces cent  fameuses mesures qui sont toujours flanquées à la réglementation française. Donc, depuis le maréchal, la République française n'a pas trouvé mieux.

Quelques exemples des célèbres mesures prises par "le gouvernement collabo" de Pétain :

  • La carte nationale d'identité. Elle date du 28 mars 1942, notamment, pour permettre aux femmes d'être plus autonomes. "Accessoirement", pour ficher la population et faire savoir aux Juifs qu'ils ne sont pas de nationalité française.

  • Charte du travail. Loi d'octobre 1941, qui colle parfaitement au "célèbre" «travail, patrie, famille». Instauration des comités d'entreprise et de la médecine du travail. Création de la fonction de PDG.

  • Famille. La retraite des vieux à"soixante ans d'âge"est décidée en 1940. Deux ans plus tard, en 1942, la protection maternelle et infantile est mise en place ainsi que l'autorisation de l'accouchement sous X. Les allocations familiales sont accordées aux femmes au foyer et aux veuves. Toujours en 1942, le carnet de santé devient obligatoire. Les médicaments doivent être soumis à l'autorisation de mise sur le marché.

  • Patrie. Réforme territoriale avec création des régions et des préfets.

  • Restauration. Obligation d'un menu à prix fixe dans les restaurants. Généralisation des cantines d'entreprise et mise en place des tickets repas.

  • École. Introduction des cours de musique, de dessin, des langues étrangères, du sport, et fondation d'un centre national d'enseignement par correspondance.

  • Statuts. Création du "droit des auteurs" et de danseur étoile à l'Opéra de Paris.

  • Heure d'été.Pétain met en avant la gloire du vainqueur allemand en imposant le passage à l'heure d'été afin que la France passe à l'heure... de Berlin.

  • Délits et lois. La sirène retentira tous les premiers mercredis du mois. Délit de non asssistance à personne en danger plus particulièrement "inventé" pour obliger les citoyens à soigner les Allemands victimes d'attentats. Lois de développement de la consommation d'eaux minérales calquées sur la coutume germanique qui interdit de boire l'eau du robinet. Arrêté sur le statut du fromage fondu à tartiner comme outre-Rhin. Code de la route qui remplace les indications en Français lesquelles sont incompréhensibles par les troupes d'Occupation. Exemple : le sens interdit,  représenté par le symbole d'une bande blanche horizontale sur fond rouge.

À propos de ce dernier exemple, j'adore la conclusion de Alain Dag'Naud : "si vous empruntez un sens interdit et que vous vous faites prendre, vous pourrez toujours essayer de plaider l'acte de résitance..."

(1) Cécile Desprairies est auteur et chargée de cours à l'Université Paris V Sorbonne et à l'Université de Nantes. Elle a écrit l'héritage de Vichy : ces 100 mesures toujours en vigueur ainsi que Paris dans la collaboration

(2)  Editions Armand Colin - 254 pages - 27,50 €

Latillé Actualités du 10 novembre 2012

Alors que nos voisins et amis de Béruges, Benassay, La Chapelle Montreuil, Lavausseau et Montreuil Bonnin continuent à être privés de l'eau du robinet pour leur consammation alimentaire, notre chère commune de Latillé apporte toujours de l'eau à son moulin des désillusions.

  • C'est tout d'abord celle du Comité de Jumelage, qui va tenir une assemblée générale extraordinaire, le jeudi 22 novembre 2012, salle du conseil de la mairie, rappelant que "le conseil municipal, au cours de sa réunion du 3 septembre dernier, a dissolu de fait [l'association]. Ladite assemblée est destinée à prendre acte de cette décision, prendre les mesures administratives qui en découlent et en limiter les conséquences en essayant de prévoir l'avenir."Qu'indique le compte-rendu du conseil municipal de ce début septembre ? Il dit ceci :"L'association du Comité de Jumelage de Latillé a établi des contacts avec la Roumanie et quelques membres souhaiteraient s'y rendre en octobre prochain. Monsieur le Maire évoque le contexte économique actuel de l'usine ISODELTA de Chiré en Montreuil, et les délocalisations de machines, notamment en Roumanie.

Monsieur le Maire informe le conseil que dans les deux ans à venir le site de Chiré risquerait de fermer, de nombreux habitants de Latillé, du territoire Vouglaisien et au-delà seraient confrontés à la perte de leur emploi.


Par soutien aux salariés de l'usine, et par respect et compréhension, de nombreux habitants de Latillé travaillent dans cette usine, Monsieur le Maire propose au Conseil de ne pas adhérer à ce choix de la Roumanie.


Le conseil constate que le comité de jumelage ne trouve pas l'adhésion de la population, et fédère peu de personnes, et se demande ce qu'un éventuel jumelage pourrait apporter à la commune, où est l'intérêt public?


Des élus pensent qu'un jumelage est avant tout tourné vers les jeunes et doit impliquer le maximum d'associations locales.
La proposition envoyée par la ville Roumaine de Circalau à la présidente du Comité est une proposition de coopération, les engagements sont différents d'un jumelage.


Il est proposé de soumettre au comité de jumelage de rester simple association, et que la commune se retire du comité de Jumelage, Monsieur le Maire donne l'exemple de Quinçay et Rouillé."

Les quatre derniers paragraphes sont  très intéressants. Notamment :"...ne trouve pas l'adhésion de la population et fédère peu de personnes..." Oui, à Latillé, la population est comme cela, je l'ai déjà écrit. Elle veut beaucoup de choses, mais ne participe pas beaucoup. En clair, elle décourage assez rapidement les bénévoles qui s'investissent pour faire vivre la commune. Alors qu'elle devrait plutôt les encourager. Reste que le constat est là. Puis de grâce, ne jouons pas sur les mots. Personnellement, je me contrefous que l'on dénomme l'association "simple association" ou "Comité de jumelage". Sauf que là encore, prestige et fric font probablement cause commune. Les subventions, par exemple, sont-elles les mêmes suivant la dénomination de l'assoce ? Pas sûr ! N'est-il pas plus valorisant, pour les élus du premier cercle, de signer un jumelage plutôt que d'aller représenter la municipalité dans une banale association ? A contrario, est-ce que les responsables des associations ne tiennent pas le même raisonnement ? Quel que soit le camp personne n'avouera jamais. Toujours et encore les non-dits. Nous en crevons.

  • C'est ensuite L'ALCAE, association des commerçants, artisans et entrepreneurs, qui fait remarquer aux membres de son Conseil d'administration combien il est difficile de faire bouger la commune. Pour les festivités de la Nativité 2012, l'ALCAE a repris à son compte l'organisation du  traditionnel marché de Noël, abandonné par l'impuissant et hors service feu le Comité d'Animation. Là aussi, en substance, le président de l'ALCAE interroge ses troupes sur le fait de savoir si la commune et la population méritent que l'on se batte pour elles. J'ai la réponse : N O N !

Au royaume des "faux derches" les inconsistants sont rois ! En décrypté, plus on joue des entourloupes à la Société plus on a de chance d'être écoutés, entendus et bien vus. Plus vous brassez du vent, mieux vous êtes considérés. C'est à quelques ronds de jambes près comme d'être puissamment malhonnête pour connaitre la réussite. Si, si, c'est comme ça que ça marche depuis des lustres !... Donc, dans notre cher Latillé, où doivent bien se cacher quelques énergumènes de cet acabit,  il ne reste plus qu'à trouver "l'illuminé"de service qui fera admettre à la commune qu'elle n'a plus besoin du collège, des écoles, des pompiers, des commerçants, des artisans, des entrepreneurs, des agriculteurs, des chasseurs, des pêcheurs, des associations, d'une église, des médecins, pharmacien, kiné, dentiste, et j'en oublie sans doute ! Rassurons-nous comme nous le pouvons. Dans ce cas-là, il nous restera (peut-être ?) la maison de retraite et le funérarium pour nous inscrire dans le clan des irréductibles Latiliacois. Je sais, c'est triste. Mais, la fin est toujours triste...

Philippe Rivière

Latillé Actualités du 11 novembre 2012

Latillé

 

ACPG/CATM

 

Commémoration de l'Armistice 1918

 

Ce matin, la section locale des anciens combattants prisonniers de guerre - combattants d'Algérie, Tunisie, Maroc (ACPG/CATM), présidée par Yvon Robin, a célébré la commémoration de l'Armistice du 11 novembre 1918, en présence du major ER Roger Hurtualt, vice-président de l'association et des différents porte-drapeaux. Rappelons que depuis le 28 février de cette année, le 11 novembre est une journée d'hommage à tous les Morts pour la France(loi n° 2012-273).

Autour du maire, Simon Brie, et de ses adjoints, Régis Brault, Florence Marmain, Philippe Nivau, et du conseiller délégué à la défense, Philippe Roquet, on notait la participation de délégations : des sapeurs-pompiers de Latillé, placés sous les ordres du lieutenant François Berthou, chef de centre, auxquels s'était joint le commandant honoraire, Jacky Rivière ; des enfants des écoles maternelle et primaire accompagnés des parents d'élèves et de leur présidente, Anne Dufour . Assistaient également à la cérémonie, Jean-Paul Guérin, président de la section neuvilloise de la Fédération nationale des accidentés du travail et handicapés (FNATH), le gendarme d'active, Hugo Coutier, représentant la brigade territoriale de Vouillé, le gendarme de réserve, Emmanuel Deschamps, par ailleurs conseiller municipal de Latillé.

La chorale "L'Espérance", dirigée par Muriel Roulet a animé la manifestation en interprétant, entre autres, l'hymne national.

Des dépôts de gerbes ont eu lieu au monument de la Victoire et au monument aux morts. Au cimetière, après la cérémonie des couleurs, les enfants de l'école élémentaire, accompagné par Michel Blanchard, membre des ACPG/CATM,  ont fleuri la tombe des hommes de Latillé tombés pendant la première guerre mondiale ou décédés des suites de leurs blessures. Ils ont aussi lu un poème et reçu un symbolique diplôme de "participant à une cérémonie commémorative". L'appel aux Morts pour la Francea été fait par Jean Augiron et le sapeur Stéphanie Nivau.

Les personnalités ont salué les porte-drapeaux avant que l'assistance ne rejoigne la salle des fêtes où Simon Brie a chaleureusement remercié l'ensemble des participants. Le premier magistrat a ensuite demandé une minute de silence en mémoire des deux sapeurs-pompiers des Alpes-de-Haute-Provence, morts en mission, le 3 novembre dernier, à Digne-les-Bains.

 

 

 

 



 

 

Le maire, Simon Brie, a lu le message à la Nation.

Les enfants des écoles et leurs parents ont activement participé à la cérémonie commémorative.

Parmi les chanteurs de la chorale "L'Espérance".

Yvon Robin, président de la section locale des ACPG/CATM.

La délégation des sapeurs-pompiers de Latillé, avec de gauche à droite, le commandant honoraire, Jacky Rivière, le lieutenant François Berthou, chef de centre, et le gendarme d'active Hugo Coutier de la brigade de Vouillé (près du drapeau) , le gendarme de réserve, Emmanuel Deschamps de Latillé (par ailleurs conseiller municipal).

Dépôt de gerbe au monument de la Victoire par Jean-Paul Guérin, président de la section de Neuville de la FNATH, et l'adjudant-chef Stéphane Brottier des SP de Latillé.

L'appel aux Morts pour la France par Jean Augiron et le sapeur Stéphanie Nivau.

Les enfants de l'école ont lu un émouvant poème.

Dépôt de gerbes, au monument aux morts, par le maire de Latillé, Simon Brie, le gendarme Hugo Coutier, le premier adjoint au maire, Régis Brault, et la présidente de l'APE, Anne Dufour...



...Et par une enfant de l'école accompagnée par Michel Blanchard.



L'hommage aux Morts pour la France.



Les enfants des écoles ont reçu un symbolique "diplôme de participant à une cérémonie commémorative".



Photos d'illustration du texte :

en haut à gauche: Anne Dufour, tout nouvellement élue présidente de l'Association des parents d'élèves (APE) des écoles de Latillé.

en bas à droite: voir légende ci-dessus.



Latillé Actualités du 12 novembre 2012

Le colonel Pascal LEPRINCEvient d'être nommé directeur départemental du Service départemental d'incendie et de secours de la Vienne (SDIS 86).

"Latillé Actualités" lui présente tous ses vœux de bienvenue.

Pour mémoire, rappelons les missions du SDIS et les effectifs de la Vienne. SOURCES : cg86.fr et sdis86.fr

  Le Service Départemental d'Incendie et de Secours(SDIS) est chargé de la prévention et de la lutte contre les incendies et il concourt avec d'autres services au secours aux victimes d'accident et à la protection des biens et de l'environnement.
La Direction Départementale des Services d'Incendie et de Secours
assume les tâches administratives d'organisation et de gestion des sapeurs-pompiers du département (gestion des ressources humaines, finances, services techniques, formation, opération, prévention et prévision). Implantée sur l'axe principal du département entre Poitiers et Châtellerault, à proximité de l'autoroute A10, la DDISV s'étend sur le site du Parc Européen de l'Image : le Futuroscope
Le
Centre de Traitement de l'Alerteréceptionne les appels sur le 18 puis les transmet au Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours qui coordonne les interventions des Centres d'Incendie et de Secours, répartis sur l'ensemble du département, interviennent.

Organisation et Effectifs du SDIS de la Vienne (SDIS 86)

Il y a 48 Centres d'Incendie et de Secoursau SDIS de la Vienne (SDIS 86).
Le SDIS de la Vienne (SDIS 86) compte 1304 SPV
(Sapeurs Pompiers Volontaires).
Les SPP (Sapeurs Pompiers Professionnels) sont au nombre de 187 SPP
au SDIS de la Vienne (SDIS 86).
Le Service Départemental d'Incendie et de Secours est fier de compter quelques 140 JSP
(Jeunes Sapeurs Pompiers) dans ses rangs.



Latillé Actualités du mercredi 28 novembre 2012

Je ne crie pas au loup mais haro sur la bêtise latiliacoise

Depuis hier, la bibliothèque de Latillé présente une exposition sur le loup. Aujourd'hui, à l'heure où j'écris ces lignes, elle propose aux enfants de 3 à 12 ans un spectacle gratuit "La soupe au loup". Croyez-vous que ladite bibliothèque m'aurait invité à ces deux évènements qu'elle organise ! Eh bien non ! Pas un coup de fil, pas un courriel. Heureusement que le site de la mairie est parfaitement bien animé et que j'y puise mes sources, avec l'autorisation du maire, Simon Brie.

Pour autant, je ne néglige pas le fait que si "Latillé Actualités" revendique la liberté d'expression, les forces vives de la commune ont tout aussi le (même) droit de ne pas l'inviter à leurs manifestations. Néanmoins, c'est comme dans un aviron : si tout le monde ne rame pas dans le même sens, il ne faut pas s'étonner que l'embarcation n'avance pas.

" Nul n'est prohète en son pays",souligne l'adage populaire. "Latillé Actualités" le vérifie de plus en plus. Pour ce qui concerne la bibliothèque de Latillé j'attends de voir si la presse locale a été invitée à couvrir les deux rencontres en question... "Latillé Actualités" est un média local qui ne demande qu'à vivre à condition qu'il ait matière à s'exprimer sur les animations purement locales. C'est également valable pour l'ensemble de la Vouglaisie. En chiffres, "Latillé Actualités" représente entre 100 et 160 visiteurs uniques par jour.

Il est certainement plus chic et plus honorifique d'avoir un article sur le journal que sur le site local. Je suis bien placé pour savoir les ronds de jambes que tout organisateur s'empresse de faire à un journaliste ou à un correspondant de presse. J'ai passé 35 ans de ma vie professionnelle dans le milieu de la presse écrite.

Comme j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire, je ne pense pas que Latillé mérite que l'on fasse des efforts pour elle et pour sa vie associative. Pour autant, je n'en fais pas une généralité. Des associations jouent parfaitement le jeu avec "Latillé Actualités".

Sur un ton volontairement très sarcastique, je remercie chaleureusement la bibliothèque de Latillé et lui souhaite une pleine réussite et une longue vie. Même s'il n'y a pas danger de mort je viens de crier au loup. C'est de circonstance. À tout le moins je crie haro sur la bêtise latiliacoise.

Philippe Rivière

NB : Comme l'ensemble des médias, "Latillé Actualités" ne se rend pas sur les manifestations auxquelles il n'est pas invité. Il n'impose sa présence à personne. Il lui arrive d'avoir recours à l'initiative et à l'investigation, mais ce sont d'autres démarches purement autorisées en matière de journalisme.

Latillé Actualités du jeudi 29 novembre 2012



Latillé

Bourse-collections

Dix sur dix !

C'est en 2003 que fut créée la première bourse-collections organisée par l'association LATIYAKOLEXIONS. Ce samedi 1er décembre sera donc la 10ème édition de cette manifestation ouverte au grand public, à la salle des fêtes.

Collectionneur ! Voici la définition que nous en donne le site cnrtl.fr (Centre national de ressources textuelles et lexicales) : " Celui, celle qui aime à réunir des objets ayant certains points communs, en raison de leur valeur scientifique, artistique, esthétique, documentaire, affective ou vénale. "  Voilà 10 ans que LATIYAKOLEXIONS collectionne les collectionneurs pour le plus grand bonheur d'un public toujours plus nombreux. Et cela a donné la bourse-collections organisée par l'association que préside le sympathique Jean-Claude Roux. Comment est né ce mouvement ?" Avant de revenir sur mes terres d'origine, à Latillé je résidais dans une petite ville de Bretagne où il existait un club philatélique "explique le petit-fils du docteur Armand Roux." À Latillé et dans la Vienne, j'ai cherché à me rapprocher des clubs et autres associations qui s'intéressaient aux timbres poste. J'ai pris des contacts, j'ai lancé des invitations et c'est ainsi que nous avons pu créer LATIYAKOLEXIONS, ouverte plus largement aux muti-collections, et créer ensuite, dans le même esprit,  la bourse-collections. "

Le millésime 2012 de ce samedi accueillera quelque 15 stands "vente-bourse" et 11 exposants. Depuis sa création, la manifestation a permis de présenter au public plus de 80 thèmes, ce qui est génial et conforme à la "philosophie" que tiennent à maintenir Jean-Claude Roux et les autres membres bénévoles de LATIYAKOLEXIONS (une vingtaine au total dont des philatélistes qui ne demandent qu'à étoffer leur section). Sans trop dévoiler ce qui attend les visiteurs, disons que ceux-ci pourront accéder à plusieurs nouveautés : les réveils, les tire-ficelles, la télégraphie électrique, les coiffes brodées pour enfants du début du 19ème siècle, les plaques de vélos. Sans oublier la participation des cheminots philatélistes de Poitiers et leur collection "à croquer à pleines dents".

De quoi, de toutes façons, en prendre plein les yeux, de découvrir et de redécouvrir des objets qui ont passé ou passent les époques grâce aux collectionneurs et à leur passion. Merci à eux et à LATIYAKOLEXIONS. Ils méritent un 10 sur 10 pour ces 10 ans et cet heureux anniversaire à garder dans la collection des souvenirs de Latillé.

Ph.R.

De 9h à 18h, à la salle des fêtes. Entrée : 1 € - gratuit pour les moins de 14 ans



Légendes photos d'archives

  • En haut à gauche : En février 2011, LATIYAKOLEXIONS avait eu l'honneur d'accueillr, pour la Vienne, la journée nationale du timbre.

  • En bas à droite : Lors de la bourse-collections du 4 décembre 2010.



 Latillé Actualités du 30 novembre 2012

http://www.youtube.com/watch_popup?v=1sgd6NuBq8w&vq=medium#t=



Merci au visiteur assidu de "Latillé Actualités", qui a fait parvenir cette merveilleuse vidéo au site.

 

Latillé Actualités du 30 novembre 2012

Origine de l'Avent

 

L'Aventvient du latin chrétien adventus : c'est l'avènement de Jésus. Du latin classique advenire(arriver), d'où adventus(arrivée, avènement). On écrivait autrefois Advent, graphie conservée en anglais.Le temps de l'Avent désigne la période de l'avant-Noël, les 4 semaines (cette année, les catholiques sont entrés dans l'Avent le dimanche 25 novembre) pendant lesquelles on prépare la célébration de Noël. On crée traditionnellement une couronne avec des branches de sapin, d'if ou de laurier... avec 4 bougies (qui peuvent aussi représenter les 4 points cardinaux).On allume une bougie chaque dimanche !La couronne de l'Avent, comme le sapin de Noël, ainsi que les calendriers de l'Avent, sont d'origine germanique.en allemand : Adventskranz

 

Les fêtes du temps de l'Avent

Le samedi 1er décembre : ouverture de la première case du calendrier de l'Avent

Le dimanche 2 décembre 2012 : premier dimanche de l'Avent

Le mardi 4 décembre : jour de la sainte Barbe. Ce jour est associé à des rites de fertilité.
En Provence, on fait germer ce jour-là des grains de blé dans une soucoupe avec de l'eau. On placera ensuite le blé sur la table de Noël.

Le jeudi 6 décembre 2012 : Saint-Nicolas

Le dimanche 9 décembre 2012 : deuxième dimanche de l'Avent

Le dimanche 16 décembre 2012 : troisième dimanche de l'Avent

Le vendredi 21 décembre 2012 : solstice d'hiver,
Sol invictus

Le dimanche 23 décembre 2012 : quatrième dimanche de l'Avent

SOURCE : lexilogos.com

 

Le calendrier de l'Avent

La tradition du calendrier de Noël ou calendrier de l'Avent prend sa source en Allemagne au 19e siècle, où certaines familles protestantes avaient coutume de mettre, chaque matin, une image pieuse au mur, et cela durant vingt-quatre jours. Le calendrier de l'Avent permet aux enfants d'attendre le jour de Noël. Il a été crée par un père de famille pour faire patienter ses enfants. C'est en 1920 qu'est apparu le premier calendrier de l'Avent, en version commerciale, avec ses petites portes ou fenêtres à ouvrir. En 1958, un nouveau calendrier voit le jour : celui dont les portes et fenêtres cachent le tant convoité morceau de chocolat.



Chaque jour, le calendrier de l'Avent propose une petite phrase qui facilite la prière du jour et il offre une surprise. Il comporte des illustrations religieuses. Plusieurs diocèses (Amiens, Chartres, Reims...) ont réalisé un calendrier. On peut accrocher le calendrier près de la crèche. Il court habituellement du 1er au 24 décembre, ce qui ne correspond pas exactement au temps de l'Avent qui commence le quatrième dimanche avant le 25 décembre. Il est composé d'un ensemble de 24 fenêtres. Chaque jour, on ouvre une petite fenêtre et l'on découvre une image.

Source: site internet du diocèse de Nanterre

 

SOURCE : eglise.catholique.fr





Archives octobre 2012

Latillé Actualités du samedi 27 octobre 2012

Oui, merci de signer la pétition que vous propose "Latillé Actualités" via le lien qu'il vous indique ci-dessous.

Cette pétition n'est pas une de ces fameuses chaînes qui circulent sur la toile. Elle est bien réelle et colle à l'actualité. Alarmiste ? Oui, car elle dresse un constat accablant qui remet en cause notre mode de vie et de consommation à tout va ! Il s'agit là d'une chaîne pour LA VIE. Écoutez attentivement, et lisez tout aussi attentivement, les propos qui vous sont tenus quant au massacre de "NOS ABEILLES".

Pour mémoire, "Latillé Actualités" reprend ci-après un de ses articles mis en ligne en juillet dernier : "Le monde des abeilles en péril".

C'est tous ENSEMBLE que nous pouvons faire stopper le massacre des abeilles qui sont les révélateurs VIVANTS de LA SANTÉ DE NOTRE PLANÈTE. Et par conséquent, la nôtre, celle de nos enfants, petits enfants et de toutes les générations futures.

"Latillé Actualités" ne veut pas jouer les moralisateurs. Pas du tout. Il n'accuse personne en particulier, mais L'HOMME en général qui ne se nourrit que de L'ARGENT qu'il produit sans se soucier de la qualité de vie, de l'état sanitaire de la terre et des citoyens qui la peuplent. Si nous n'agissons pas ENSEMBLE rien ne changera. Les abeilles et les ruches disparaitront puis viendra notre tour. Est-ce à cet avenir que nous sommes attachés ou est-ce à un avenir tellement sombre qu'il en est terrifiant ? Parfois, il est des retours au passé qui font vivre le présent et bâtissent L'AVENIR.

Oui, merci de signer la pétition. Mille fois merci.

Philippe Rivière

http://www.pollinis.org/petitions/video_pesticides.html


 

(Article de juillet 2012)

Vie de la terre

Le monde des abeilles est en péril


Z'avez vu ? Le monde scientifique s'inquiète de la disparition de plus en plus rapide des abeilles. Alors que ces insectes très "mielleux" sont le révélateur d'une planète en bonne santé, leur anéantissement  serait symptomatique de l'extinction de toute forme de vie humaine. A cause de qui ? Je vous le donne en mille !  À cause de l'Homme, plus spécifiquement du biotope qu'il modifie au point de gravement altérer les caractéristiques de l'écosystème.

Nous courons à notre propre perte. "Le jour où l'abeille disparaîtra, les hommes n'auront plus que quatre années à vivre..."aurait prédit Einstein. Personne n'est certain que le célèbre physicien-théoricien soit l'auteur de cette funeste prédiction. Il reste que les disparitions d'abeilles ne constituent pas un fait nouveau puisqu'elles ont été observées depuis...1896. Le paroxysme du phénomène est atteint en 2007, notamment, aux États-Unis. S'établit alors une corrélation étroite sur le brutal frein de la pollinisation des espèces fruitières et sur ses conséquences dues à l'utilisation des pesticides par le monde agricole. Les apiculteurs ne font plus leur miel tandis que les experts scientifiques font le leur en plongeant leurs neurones au tréfonds des alvéoles des ruches. Sur les paillasses des laboratoires comme au bord des ruchers tout le monde se gratte la tête afin de tirer des conclusions quant au syndrome qui peut bien détruire "nos" fameuses sentinelles de l'environnement. Alors ? Virus chez les populations d'abeilles, ou pratiques agricoles versant à plein seau dans la monoculture et la dépendance des pesticides ? Zut de mince, les deux parties concernées par le comportement des abeilles arrivent à la même conclusion : la disparition des abeilles serait bel et bien la résultante d'une utilisation excessive de pesticides. On crie haro sur les agriculteurs ! La vache, la France serait le deuxième consommateur mondial de ces terribles produits utilisés contre les parasites animaux et végétaux. Et juste derrière la grande Amérique de Barack Obama! Au demeurant, ça ne va pas beaucoup mieux en Allemagne, en Italie et en Slovénie, parait-il.  Et pis pas la peine que la Hollande, l'Espagne et l'Angleterre jouent les fiérots car elles sont mal barrées elles aussi. Même que les apiculteurs chinois, japonais et africains commenceraient également à désespérer. Mais qu'est-ce à dire ? Tiens, justement, nous qui mettons tout sur le dos de la météo à propos du manque de fruits et légumes (cerises, melons, pommes, amandes, avocats, oignons, concombres,...), v'là t'y pas que leur pollinisation dépendrait à 90% voire 100% des abeilles. Si c'est vrai, on est mal barrés ! J'ai carrément le vertige en apprenant qu'en Europe les ruchers les plus touchés ont perdu 90% de leurs abeilles.

Ainsi, les agriculteurs seraient donc les seuls responsables dans le monde des abeilles en péril, selon le très sérieux rapport du "Programme des Nations Unies pour l'Environnement"(PNUE), sur lequel je m'appuie pour rédiger cet article ? Peut-être ! Toujours est-il que le non moins sérieux "Institut National de Recherche Agronomique(INRA)", dans son magazine de juin 2009, tire les mêmes conclusions. "Le Centre National de la Recherche Scientifique"(CNRS) itou, alors qu'il émet d'importantes réserves qui mettent un sacré bémol, dans sa lettre d'information du 7 juillet 2011 : "Bien que de nombreuses données soient disponibles sur l'influence des stress nutritionnel, parasitaire et chimique sur la santé des abeilles, aucun d'entre eux n'a pu être isolé comme unique responsable du déclin des populations d'abeilles. Aujourd'hui, les spécialistes du domaine s'accordent pour orienter les recherches sur les effets combinés de plusieurs de ces facteurs." N'allons donc pas trop vite en besogne, en tapant sur les nourriciers de la terre qui, ne le perdons jamais de vue, doivent faire face à trois réalités essentielles : 1) la production ; 2) la pression des multinationales agrochimiques ; 3) l'influence et la force des lobbies agroalimentaires. Tout cela pour vous dire que nous autres consommateurs avons notre mot à dire. En sauvant les abeilles d'une mort certaine, nous nous sauvons d'une certaine mort. Vingt dieux ! Butinons la vie!

Philippe Rivière



26/10/2012

Fidèle et généreux .
Tes chagrins, tes coups durs t'ont rendu lumineux...
Tes moments de détresse ne t'ont pas désarmé .
Tu te bats et sans cesse tu es déterminé... A vouloir être heureux contre vents et marées .
Tu en sors victorieux.
Plus fort que jamais...



Tu puises au fond de toi tout l'Amour que tu as.
Tu le fais fructifier car tu sais le semer...
Même si sur ton visage tant de larmes ont coulé, il n'y a pas de ravages car tu sais rester vrai...
Tes pensées sont si belles qu'elles montent vers ceux qui ont tant besoin d'elles, pour regarder vers les cieux...
Un loup admirable.
Courageux et capable de savourer ta vie ,même s'il fait lourd et gris...
Tu as l'intelligence de te dire que la chance est celle que tu te fais,et de savoir rester, celui que tu es...
On a tant besoin de toi... Alors bats toi... Ne lâche pas... Respire...
(F.D.L.)

 

SOURCE : facebook

 

 

 



Pourquoi "Latillé Actualités" vous parle-t-il d'un restaurant situé à Marnay ? Natacha Bercovici, la propriétaire, est une très bonne amie. Je me suis assis à sa table, une fois, lorsqu'elle allait présenter la gastronomie de notre Poitou, au salon de l'agriculture à Paris. A l'époque, elle m'avait invité à partager un repas extraordinaire arrosé (avec modération) d'un somptueux vin. Et puis, Natacha m'avait fait visiter son établissement. C'était, comment dire, d'un raffinement parfaitement dosé. Pas du genre je vous en jette plein la figure, mais du style "ici, vivez heureux en toute simplicité". Ce n'était pas la saison de déjeuner sous la tonnelle, près de la Clouère, mais les émotions ressenties ont été très fortes. Je suis tombé amoureux des lieux dominés par un magnifique château hissé sur un promontoire de verdure.

Ce restaurant est appelé à aller vers les pâturages de Nieuil l'espoir sous l'enseigne pastorale : LA BERGERIE. Plus qu'un nom c'est un symbole que révèle cette dénomination fleurant bon le bien-être, la paix et la tranquillité. Natacha se fera un plaisir d'y accueillir ses hôtes, à partir du 1er janvier 2013. Allez à la rencontre de cette jolie dame brune, vivez une transhumance exceptionnelle autour des bons plats qui seront mitonnés à LA BERGERIE.

"Carpe diem",  "cueille le jour présent",  la locution sera un rendez-vous incontournable pour tous vos repas. Vous n'y perdrez pas votre latin, vous y trouverez la sérénité de celles et de ceux qui veulent faire de l'instant un moment inoubliable. Vous n'y croiserez certainement pas Panurge, ni Pantagruel, mais le plaisir Rabelaisien des farces que vous consommerez  à la table de Natacha vous guidera, le restant de vos jours, telle l'étoile du bon goût. Des saveurs et du savoir.  "Au pays des lanternes" , LA BERGERIE sera parmi celles qui brilleront le plus dans le ciel de la gastronomie poitevine. 

Philippe Rivière

 

Dernière nouvelle!!

A partir du début d'année 2013 le moulin de trancart deviendra un lieu exclusivement traiteur avec hébergement, le restaurant sera transfère à Nieuil l'espoir dans un lieu magique entouré d'un écrin de verdure ainsi qu'un étang. Le restaurant LA BERGERIE vous accueillera dans une grande salle autour d'une cheminée centrale. Cinq chambres d'hotes seront ouvertes.

Editorial

Restaurant Traiteur le Moulin de Trancart, situé à Marnay, Vienne 86, à 20 minutes de Poitiers, vous reçois dans un magnifique cadre d’un ancien moulin restauré du 17 ème siècle. Restaurant- Traiteur reconnu en Poitou-Charentes pour sa cuisine inventive et gastronomique tout en restant traditionnel, son accueil réputé et renommé pour un des meilleurs rapports qualité-prix de la région Poitou-Charentes.

L’équipe du restaurant le Moulin de Trancart, avec ses dix sept ans d’expérience dans l’organisation d’événement, vous propose un service Traiteur dans son annexe de l’Espace Trancart pouvant recevoir vos réceptions : repas d’entreprise, mariage, anniversaire, séminaire, cocktail dinatoire, communion, baptême, soirée de gala, journée d’étude dans ses salles de réunions.

L’équipe du restaurant- traiteur le Moulin de Trancart, à 20 minutes de Poitiers, vienne 86, avec ses dix sept ans d’expérience dans l’organisation d’événement, vous propose un service Traiteur dans son annexe de l’Espace Trancart pouvant recevoir vos réceptions : repas d’entreprise, mariage, anniversaire, séminaire, cocktail dinatoire, communion, baptême, soirée de gala, journée d’étude dans ses salles de réunions en location.

Possibilité de location de salle mariage, location salle de réception, location salle de réunion, location de salle pour séminaire.

Capacité d’accueil : 160 personnes en déjeuner ou diner, 300 personnes en cocktail intérieur, de 100 à 400 personnes en cocktail extérieur dans son parc ombragé au bord de l’eau. Devis réception, mariage, séminaire, communion, baptême, cocktail et repas personnalisés sur demande avec l’assurance d’un repas réussit et d’une qualité irréprochable.

Ce restaurant est accessible aux personnes à mobilité réduite et possède un grand parking.

TELECOMS :

"ZTE jette l'éponge dans la Vienne"

 

Une exclusivité de7apoitiers.fr

 

Cliquer sur le lien ci-dessus pour accéder au site de 7 qui contient cet article

Le son de russe

 

La rédaction de "Latillé Actualités" tient à remercier chaleureusement Monsieur Thierry BRUN, résidant à Latillé, de nous faire partager, en photos, les instants de musique et de bonheur passés avec ses amis russes.

 

Nos amis, l'orchestre d'enfants d'instruments populaires russes dirigé par Pavel, de Iaroslavl, invités par l'association Vonne-Volga sont ici, leur séjours et leurs spectacles se passent bien.

 

Si vous ne les avez pas encore vus ou souhaitez les revoir, il reste le spectacle de Vivonne. Ceux de St Savin, Lusignan et Latillé étant passés.

 

- Vivonne, parc de Vounant, vendredi 26/10 à 20H30.

 

Tarifs: 5€, enfant -12 ans gratuit. Familles d'accueil (merci à elles!), gratuit.

 

22/10/2012


>>>POUR ACCEDER DIRECTEMENT A LA PETITION, CLIQUEZ ICI<<<
Ethylotests obligatoires
le nouveau business de la sécurité routière
...ou comment la sécurité routière peut rapporter d'énormes bénéfices aux entreprises qui savent tirer les bonnes ficelles !

Il y a quelques mois, la Ligue de Défense des Conducteurs révélait au grand jour l'un des plus grands scandales de la sécurité routière. L'information s'est répandue comme une trainée de poudre sur internet, vous allez comprendre pourquoi...

Vous savez sans doute que, depuis juillet dernier, un décret oblige chaque automobiliste à détenir dans sa voiture un éthylotest - enfin deux, l'un pour se tester en cas de doute, et l'autre à présenter aux gendarmes en cas de contrôle.

Officiellement, le but est de lutter contre l'alcoolisme au volant. Tout le monde aimerait voir moins de drames sur la route liés à l'alcool, c'est incontestable. Mais je vais vous montrer qu'il s'agit de bien autre chose ici...

Voici ce qu'il s'est passé :

En juillet, une association, "I-Test" se crée pour militer en faveur d'éthylotests obligatoires dans toutes les voitures. Ils interpellent le Ministre de l'Intérieur de l'époque, Claude Guéant, et hop quelques mois plus tard le décret sort. La nouvelle infraction est créée, avec une amende de 11 euros à la clef.

Quand on sait qu'il faut des années d'habitude pour obtenir quoi que ce soit quand on est une association, nous avons été saisis par cette rapidité !

Vous le savez, ici à la Ligue de Défense des Conducteurs, nous enquêtons depuis plus de trois ans sur la répression routière - il ne nous a pas fallu longtemps pour découvrir le pot aux roses !

Qui sont les membres de cette "association" ? S'agit-il, comme on aurait pu le croire, d'un collectif de familles qui ont perdu un proche sur la route à cause d'un chauffard qui avait trop bu ?

Pas du tout : ce sont tout simplement... des fabricants d'ethylotests ! Le Président de "l'association" est chargé de mission chez Contralco, le plus grand fabricant d'éthylotests chimiques (les fameux "ballons").

Et là, il vient de réussir un coup de maître : assurer un marché 100 % garanti sur 38 millions de voitures !

Le calcul est vite fait : 38 millions de voitures x 2 éthylotests à 1 € pièce = 76 millions d'euros garantis dès l'application du décret.

Mieux. Le décret comporte une obligation de norme NF pour les éthylotests... norme que seules deux entreprises détiennent : Contralco, et une société sud-africaine, Red Line Products.

Son éthylotest certifié est distribué par Pelimex, entreprise dont le dirigeant est... Vice-Président de I-Tests.

Ah, au fait ! Dans le comité de certification NF éthylotest, on retrouve les deux représentants de Contralco et Pelimex dont je viens de vous parler.

Voilà : un marché juteux, 100 % garanti, qui va rapporter des millions...

... Et nous, on vient nous dire que c'est pour notre sécurité ? Et que si l'éthylotest venait à manquer dans notre boîte à gants, ce serait tellement grave qu'on devrait payer une amende ?

Franchement, de qui se moque-t-on ?

C'était déjà la même chose avec les radars : au départ ils sont venus nous dire que c'était pour notre sécurité, et il n'y avait pas de raison de ne pas y croire. Enfin, au début...

Car vu les bénéfices colossaux que raflent maintenant, chaque année, les grandes entreprises qui installent et entretiennent les radars (plus de 200 millions d'euros par an, directement issus de vos PV), qui peut encore venir nous parler de sécurité ??

Année après année, les pouvoirs publics tirent un peu plus sur la corde, en se disant que ça va passer, que les Français ne vont rien dire... Alors depuis 2003 et la mise en place des premiers radars vitesse, on a eu les radars feu rouge, les radars tronçon, les radars discriminants, les radars "zones de chantier", les radars mobiles embarqués dans des véhicules en mouvement, etc... L'Etat fait rentrer de plus en plus d'argent, et la cagnotte des entreprises productrices de radars gonfle, gonfle...

Ces entreprises sont devenues tellement puissantes que, désormais, elles ne se cachent même plus pour faire leurs magouilles : le fameux lobbyiste qui vient d'obtenir le marché du siècle, avant de se lancer dans le business de l'éthylotest, dirigeait une société de radars ! C'est même lui qui a vendu les premiers radars feu-rouge au gouvernement !

Quelques entreprises bien placées veulent grossir facilement leur chiffre d'affaire sans prendre de risque, ils sollicitent les pouvoirs publics, lesquels nous jouent la carte de la sécurité routière, et hop le tour est joué, le business est installé, et vous êtes ses clients forcés.

Comment en est-on arrivés là ? Tout simplement parce qu'à chaque fois qu'ils tiraient un peu plus sur la corde, aucune voix ne s'élevait assez fort pour que ça fasse scandale et que ça s'arrête.

Mais tout cela n'a que trop duré : quel autre business vont-ils réussir à implanter demain ? L'éthylotest anti-démarrage obligatoire dans toutes les voitures (coût : 1000 euros par véhicule) ? Des boîtes noires comme dans les avions, ou la géolocalisation obligatoire ?

Ne vous en faites pas pour eux : ils trouveront toujours un prétexte de sécurité routière pour donner mauvaise conscience à ceux qui voudraient contester.

En vérité, c'est eux qui devraient avoir honte de leurs pratiques. Agiter sous le nez des gens des images horribles d'accidents, profiter du deuil des familles des victimes, pour engraisser un business juteux, ce sont des pratiques inqualifiables !

Mais tant que des millions de Français ne leur auront pas fait savoir à quel point ils sont indignés, rien ne les arrêtera.

C'est pourquoi je vous demande de faire deux choses simples mais essentielles :

--- Signez la pétition au Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, que vous trouverez sur ce lien. Dans quelques semaines, lorsque je vais participer à la grande concertation qu'il organise sur les éthylotests, je veux pouvoir arriver avec des centaines de milliers de pétitions de citoyens qui refusent ce nouveau racket odieux.
Ensemble, nous allons lui mettre une pression telle qu'il sera obligé d'annuler le décret !

--- Aidez-moi à faire connaître ce scandale au plus grand nombre de Français possible, en faisant passer ce message à tous vos amis, vos proches, ou vos collègues. Ne les laissez pas tomber dans le piège de la propagande des pouvoirs publics qui utilisent la sécurité routière comme un alibi pour engraisser un business juteux.

Je vous remercie.

Bien cordialement,

Christiane Bayard
Secrétaire Générale
Ligue de Défense des Conducteurs

 

>>> ACCEDER A LA PETITION <<<

 

 

Faites comme "LACTU"

 

Votre signature à la pétition contre les éthylotests obligatoires a bien été enregistrée.

Je vous remercie pour votre action. Si tous les conducteurs prennent, comme vous, un peu de leur temps pour s'informer sur les projets aberrants de la répression routière et les combattre, nous pourrons faire masse et les stopper !

C'est pourquoi je vous demande d'informer vos proches sur ce qui se cache vraiment derrière l'obligation d'acheter un éthylotest, en leur envoyant la page d'information ci-dessous :

http://www.liguedesconducteurs.org/index.php?option=com_mailing_ethylotest&tmpl=component

Expliquez-leur bien que le temps presse : je dois avoir réuni un maximum de signatures d'ici quelques semaines pour venir, bien armée, à la réunion organisée par le Ministre de l'Intérieur, et lui montrer qu'une majorité de citoyens refusent qu'on impose dans leurs véhicules des éthylotests dont le seul but est de maximiser les profits des fabricants, et qui n'amélioreront en rien leur sécurité sur la route.

Si nous sommes assez nombreux, nous pourrons l'obliger à annuler le décret. Ça ne tient qu'à nous. Aussi, je vous remercie pour tout ce que vous ferez pour nous aider à rassembler un maximum de signatures.

Bien cordialement,

Christiane Bayard
Secrétaire Générale
Ligue de Défense des Conducteurs

 

 

 

 

18/10/2012

 

 

Latillé

Les Amis du bourg

Ils me "pompe" l'air

 

amis-du-bourg-article-fontaine.pdf amis-du-bourg-article-fontaine.pdf

Chers amis visiteurs,

Vous trouverez ci-dessus le lien qui vous conduira directement à la reproduction, par l'association "Les Amis du bourg", d'un article de La Nouvelle République à propos de la fontaine de Latillé.

Comme nul n'est prophète en son pays il m'est une nouvelle fois donné raison de penser que notre commune ne mérite vraiment pas que l'on s'intéresse à elle.

"Latillé Actualités" pensait avoir des amis au sein des "Amis du bourg". Or, il semblerait que Arlette Pruvot, Michel Allery, et Florence Marmain (qui sont cités par la NR) aient -volontairement ou involontairement- oublié de me prévenir de leur découverte, alors que le site compte désormais parmi les médias locaux. Je vais encore avoir droit aux sempiternels : "Je te jure, on a pas pensé à toi ; je n'ai pas le réflexe de te prévenir ; la communication, ce n'est pas mon truc ; c'était pas à moi de te prévenir c'était à l'autre, à machin-truc !" Ben voyons, et le p'tit Jésus il est né avec la barbe et les cheveux longs ? Ceci dit, ils sont parfaitement en droit d'occulter "Latillé Actualités", nous sommes encore (à peu près) libres. Mon raisonnement va cependant plus loin. Je m'explique.

Oui, je vais encore chatouiller au moins trois personnes là où ça ne les démange pas. Bref, des futurs "ennemis" en puissance !... Je m'expose... Ce n'est pas grave ! A bientôt 60 ans, j'ai décidé, une fois pour toutes, de la ramener. Se taire c'est approuver. Je ne sais pas faire. Cet énième épisode symbolisant l'entente cordiale et la solidarité qui règnent au plan communal me prouve que, quelque part,  ma "grande gueule", ou à défaut "ma plume", doit en déranger plus d'un. Et encore, je reste gentil et respectueux au vu des personnages qui illustrent la photo accompagnant l'article de la "NR". Au risque de passer pour un mec qui aime la polémique, un procédurier, un mec qui fait toujours des histoires,  voire un c.. (si, si, ça se dit !) je confirme que je ne resterai jamais muet devant ce qui me paraît être injuste. Les coups en dessous ou par derrière, les non-dits et les "enculeurs" de mouches, je déteste. Que l'on vienne me faire des reproches en tête à tête, OK ! Au moins, je pourrai avoir un débat contradictoire. Je répugne cette lâcheté qui consiste à me faire de très beaux sourires par devant et à me planter un couteau dans le dos dès que je me suis retourné. Nous sommes toujours "le c.." de quelqu'un. Je sais cela. Ou bien je suis un sale aigri ou bien, plus ça va, plus je suis entouré de c... Les deux ? Peut-être ! J'ai quand même l'impression que plus on est faux-culs mieux on est vus. Un peu comme certains, à des niveaux beaucoup plus élevés, qui, plus ils sont malhonnêtes, plus ils réussissent ! Heureusement, il y a encore des exceptions...

Philippe Rivière



Ci-dessous, le compte-rendu de l'assemblée générale des "Amis du bourg"

amis-du-bourg-ag-2012.pdf amis-du-bourg-ag-2012.pdf

 

 

Romagne

La Vallée des Singes à la télé

Reproduction avec l'aimable autorisation deLa Vallée des Singes

 

 

 

Le reportage tourné par l'équipe de "30 millions d'amis" sera diffusé le samedi 20 octobre sur France 3 à 12h50 !

 A voir bientôt sur nos écrans de TV !

 

 

Photo La Vallée des Singes, avec son aimable autorisation.

 

 

Invité d'honneur demain à la Vallée des Singes !

 

La Vallée des Singes accueille Jean-Christophe Bokika, président de l'ONG Mbou-Mon-Tour qui oeuvre pour la protection des Bonobos au Congo. La Vallée des Singes, à travers son association le Conservatoire pour la Protection des Primates, aura le plaisir de lui remettre un chèque de 10 000 €.
Jean-Christophe Bokika présentera demain samedi 20 octobre à 14h15 l'ensemble de ses actions.

 

 

 

15/10/2012

 

Latillé

 

Communauté paroissiale



Quand le loto motive



 

Une centaine de jouers motivés se sont retrouvés à la salle des fêtes, dimanche, pour le traditionnel loto de la Communauté paroissiale. Loïc (Billerot) et Bernard (Cabrol) assuraient l'animation.

Quelque 100 parieurs pour le loto de la Communauté paroissiale.

Tout le monde est concentré...sauf l'enfant du premier plan qui sourit à l'appareil photo.

Ne vous fiez pas à cette photo et au sérieux des animateurs. Ils s'éclatent bien aussi sur scène.

Studieuse, notre Jeannette adorée. LACTU lui fait d'énormes bisous.

A gauche, y'a déjà les jetons dorés...

On peut jouer en famille, c'est même recommandé.

 

13/10/2012

 

Latillé



ACPG/CAT

Et bien dansezmaintenant !

 Après un bon repas, les ACPG/CATM des sections locales de Latillé, Benassay, Lavausseau et Montreuil Bonnin sont entrés en piste sous les flonflons des Troubadours, orphelins d'un jour de leur Simone préférée. Une sacrée ambiance !

 

06/10/2012



À  propos de Claude Bertaud

Rumeur et colère

"Claude Bertaud est en colère." (NR-CP du 05/10/2012). Le président du Conseil général de la Vienne a de quoi l'être. Une rumeur lui prête l'intention de démissionner. Ceux qui ont "mis cela au champ" se "fourrent" le doigt dans l'œil.

Le site "Latillé Actualités" annonce la couleur depuis longtemps déjà, en bas de sa page d'accueil :"Les rumeurs sont créées par les rageux, répétées par les curieux et crues par les imbéciles. " Il aura fallu que le président Bertaud, conseiller général du canton de Vouillé, soit mis en minorité, à propos de la mise en place d'un guichet unique pour le futur "Center Parcs", pour que sa démission fasse l'effet d'une bombe politico-médiatique. Personne n'a la moindre certitude, mais quelques-uns se plaisent à faire courir ce bruit inquiétant. L'annonce est tellement confuse et grossière qu'elle créée l'évènement. Ça y est ! Le mal commence à ronger le Département. Le 86 est en rumeur ! Et, tant qu'à faire, comme la ou les personnes qui l'a (ont ) lancée s'active(nt) à la faire gonfler, ils n'ont pas pris une rumeur d'accident de culotte en classe maternelle. Autant faire dans l'infâme et le sinistre. Il est alors facile d'utiliser le pronom imbécile "ON" pour qu'un flot de bile rumoreux et fervide démolisse les troupes. Cela s'appelle faire rage comme d'autres accomplissent des méfaits. Sans doute aime-t-on à faire désordre. Quel tourbillon de pensées, à rendre idiots les auteurs de rumeurs, a emporté dans une irrésistible agitation le créateur du propos qui nous intéresse ? Personnellement, j'en ai les nerfs agacés. Cette violence verbale, car en l'espèce cette rumeur en est une, trahit un ressentiment politico-politicien voire de la haine. Pourquoi ? Dans quel but ?

En mars 2008, lorsque Claude Bertaud accède, à son grand étonnement, à la présidence du département, femmes et hommes de droite et de gauche se félicitent "de l'élection d'un homme consensuel, simple, attachant, dévoué, discret, honnête. Qui possède une résistance certaine à défendre l'action politique. Qui aime le vie, qui aime les autres, même quand ils lui sont hostiles."   Les éloges se sont transformées en admonestations sévères. La contradiction n'épargne pas que le président Bertaud. Elle blesse gravement les citoyens que nous sommes. Nous ne sommes pas partisans d'un homme, d'un parti, d'un mouvement. Nous sommes partisans de la personnalité moralement distincte de Claude Bertaud, car nous haïssons la félonie qui se répand cruellement contre lui afin de laisser place à une dictature de déloyauté. Le peuple en a marre, ras la casquette, des divergences doctrinales qui laisseraient sous-entendre, en l'occurrence, que le département de la Vienne serait en proie à une altération existentielle. Claude Bertaud est un terrien qui a les pieds sur terre. Je doute qu'il soit en colère. Irrité ? sans doute. Il est humainement bon, que l'on partage ou non ses idéologies. Et ce n'est pas son genre d'aller planter un poignard dans le dos de son antagoniste. Il n'agit pas en dépit du bon sens. Au contraire, il se nourrit de justice et de méthodologie. 

A vous les colporteurs de cancans insidieux nous voudrions vous rappeler, entre quatre-z-yeux, ce qu'est le sens commun. Pour l'absurdité, personnellement, je vous fais confiance : vous êtes les rois. Vous faites vivre à Claude Bertaud une expérimentation de la politique que nous vomissons, nous autres citoyens. Claude Bertaud continuera sa mission publique. "Les expériences ne se présentent qu'à ceux qui peuvent les vivre."

Prenez donc le manche, et nous en reparlerons...

Philippe Rivière



Latillé Actualités du lundi 1 octobre 2012

 

Je n'irai pas...

 

De temps en temps ça fait du bien de pousser un coup de gueule. C'est ce que je fais ci-après en vous fournissant des explications sur le "pourquoi je n'irai pas".

"Latillé Actualités" ne fera  aucun reportage sur les manifestations suivantes... car je n'irai pas :

  1. le week-end prochain (tout comme le dernier) à FESTI 86 qui ignore totalement votre site préféré bien qu'il en connaisse l'existence. Dans des temps anciens, à l'époque où j'étais journaliste pour un média de Poitiers,  j'ai beaucoup donné pour ce festival de théâtre amateur. Aujourd'hui, FESTI 86 ne me connaît plus du tout et moi, je n'ai plus ni le sens de l'humour ni le sens du rire.

  2. le samedi 20 octobre, au dîner-spectacle des sapeurs-pompiers précédé de leur bilan de l'année écoulée. Les soldats du feu ne communiquent plus du tout. Sans doute parce qu'ils n'ont rien à dire. Je ne vais donc pas aller à une manifestation où y'aura rien à écouter.

  3. le samedi 27 octobre, aux 70 ans de "La Pacifique Football" dont j'ai porté les couleurs et fait partie du bureau. Lorsque j'ai su que j'allais être opéré du coeur, en novembre 2011, et conformément à une sollicitation précédente approuvée par le bureau, j'ai (re)demandé aux responsables du club qu'ils me fassent connaître les résultats de l'équipe et le ou les buteur(s). "Latillé Actualités" avait promis au meilleur d'entre eux de lui remettre un trophée et d'offrir un jeu de 16 tee-shirts, aux couleurs de "Latillé Actualités", au groupe. Ce fut le silence total. Sauf une excuse très tardive "parce qu'on avait peur de me déranger" et une demande d'aide pour rédiger la plaquette des 70 ans. J'ai toujours le trophée et les tee-shirts en stock et ce n'est pas "La Pacifique Football" qui en verra maintenant la couleur.

Comme j'en ai marre d'être pris pour un c... même et surtout par ceux que j'ai beaucoup soutenus et qui restent dans mon coeur, j'avais besoin de ce coup de gueule public pour évacuer ma colère. C'est fait, et tant pis si ça ne plaît pas, au moins j'ai le "courage" d'écrire mon mécontentement. Dans ce monde de non-dits, il arrive un moment où il faut tout de même que les choses soient dites, n'est-ce pas ?

Philippe Rivière





 Latillé Actualités du lundi 1 octobre 2012

 

La tête en l'air

et

les yeux au ciel

Quelque 30.000 personnes ont eu, ce dimanche, la tête en l'air et les yeux dans le ciel à l'occasion de la clôture du salon "Aérotop", qui s'est déroulé à l'aéroport de Poitiers-Biard. Clous de la manifestation, la célèbre Patrouille de France, la Patrouille "REVA" et la patrouille "CARTOUCHE DORÉE". Du très très grand spectacle et des ballets aériens vertigineux. Vivez ou revivez ces merveilleux instants en photos comme si vous y étiez.









Archives septembre 2012

Latillé Actualités du 30/09/2012

 

La célèbre patrouille de France en plein vol, dans le ciel de Poitiers... (Photo Christophe Ravet - DR)

poitiers-la-patrouille-de-france-au-futuroscope.jpg... et au Futuroscope. (Photo Jérôme Neveux - DR)

 

Latillé Actualités du 24/09/2012

 

 Latillé

Théâtre

Les " Fans d'Art "

gagnent

le gros lot



Des personnages tous aussi truculents les uns que les autres. Des imbroglios, des potins, des calembours et de l'amour. C'est l'esprit qui règne au G'bar. Qu'il nous fut bon de trinquer avec la troupe de Latillé, " Les Fans d'Art ". Du rire en bulles et c'est le gros lot de gagné. Champagne !

Au G'bar, on se rince le gosier au rhum ou au Julienas. Et le village reçoit les premiers forains et leurs manèges qui tourneront pour la fête des nougats. Au G'bar, Gérald, alias Gégé, est le roi des calembours à deux balles. Enfin pas tant que ça, finalement. Le G'bar est le carrefour -des rencontres- qui se transforme en café du commerce. Ça y va grave. En personnages comme en paroles. M'étonne pas qu'ils aient soif et qu'ils vouent un culte quasi sacré à la dive bouteille. Il n'y en a pas un qui soit alcoolo. Pas une qui soit poivrote, "malgré ses 20 rhums par jour".latille-les-fans-d-art-09-2012-1.jpgUne vie peinarde, en somme, qui défile au rythme d'une partie de scrabble en famille car les deux frangines, Mariane et Éléonore, laquelle finira peut-être "par raisonner comme un détective", ne sont troublées  que par madame Martin la concierge "qui n'est pas une chômeuse, elle." C'est à peine si elle arriverait à faire sourciller le père Jacques, Jacquot pour les dames, plongé dans le canard local pour y lire les petites annonces. Qu'il dit ! Allez savoir s'il ne lorgne pas les annonces matrimoniales ? N'aura t-il pas rendez-vous "avec une petite chatte sensuelle ?" Pourquoi fredonne-t-il : "ah ! qu'il doit être doux et troublant... ?"


La mère Martin en est sûre et certaine : "Anna est revenue. Je l'ai vue." Yvon, l'amoureux, en est tout retourné. Gégé, et sa femme, Sonia, n'en finissent plus de servir des tournées. Claire et Louise  trinquent.  Deux bigotes, avant-gardistes du bénitier, interprètent l'Ave Maria à leur manière. Et ça donne : "Ave, viens boire un p'tit coup à la maison..."  Et puis, parmi tout ce petit monde qui papillonne autour des tables du G'bar, ils sont six à faire une grille de loto commune, parce que "à six c'est rond" , déclame avec emphase le fameux orateur Gégé. Éléonore n'entrave pas tout des "cabans lourds" commis par le patron du troquet. 

Toujours est-il que d'imbroglios en embrouilles, tout ce petit monde fort sympathique ne va plus savoir si Louise et Antonia ne sont pas la même personne, le père Jacques ne va plus savoir s'il  a été victime d'une fouille au corps ou de somnambulisme alors que Gégé lui affirme, au contraire, qu'il vient de se commettre dans un coquin strip-tease. Bref, pour en savoir plus et arrêter les soupçons infondés, faudra finir par farfouiller dans la corbeille à papier. Les écrits restent...

latille-les-fans-d-art-09-2012-gege-8.jpgEt c'est ainsi que "Les Fans d'Art" de Latillé remportent le gros lot auprès du public. Jocelyne, metteur en scène et prof de théâtre pour cette section de "Familles Rurales", présidée par Evelyne Thibault, a adapté la pièce afin de pouvoir distribuer autant de rôles que d'acteurs amateurs et bénévoles. Soit 15 ! Et c'est chouette de voir des femmes et des gars de chez nous se frotter aux planches et au public. Faut le faire ! Et ils font tout, d'ailleurs : décors, costumes, maquillage, lumière, etc. Et même si nous les connaissons, on aimerait tant qu'ils se présentent un à un au public. Vrai, c'est frustrant d'attendre un retour qui ne viendra jamais. Il prolongerait les bravos tant mérités. Merci, c'était vachement fendard !

Philippe Rivière



 

 

 

 D'autres photos à visionner en page 2

 

 

 

 

 

©Vidéos Latillé Actualités installées sur You Tube

 

 

Latillé Actualités du 20/09/2012

 

Sous le titre "Affligeant" , un groupe de randonneurs pédestres a fait parvenir à "Latillé Actualités" le témoignage publié ci-dessous. Nous remercions ce groupe qui, selon notre vision de la chose, a emprunté la rue du Petit Bourg. L'église n'est pas très loin, il faut avoir foi en Saint-Cybard pour qu'il continue à protéger les riverains et usagers avant qu'il n'arrive malheur. Si le patron de la paroisse reçoit un coup de main de la commune ce sera également très bien.

" Bonjour, loin de moi d'être un délateur,voici quelques clichés d'une rue de Latillé dont la municipalité ne doit pas connaitre totalement l'anarchie qu'il y règne ni le simple principe de précaution : excès de vitesse, poids lourds encombrants avec toutes les nuisances qui s'y rapportent, engins agricoles de toutes tailles, dalles de gouttière arrachées ou endommagées, panneaux de signalisation pliés par le passage des véhicules sur les trottoirs, le tout dans une zone 30!!  avec aucun rappel ni passage piéton et encore moins un soupçon d'un minimum de sécurité pour les riverains, je les plains sincèrement de vivre au quotidien cet enfer surtout pour les familles avec enfants.      Nous sommes un groupe de randonneurs réguliers de cette commune pour les paysages des alentours, nous sommes éffarés à chaque fois que nous passons dans cette rue, nous n'avons pas pu résister de faire ces clichés et vous les faire parvenir suivant votre souhait.   Bien cordialement. "

affligeant-temoignage-randonneurs-3.jpg

affligeant-temoignage-randonneurs-1.jpg

affligeant-temoignage-randonneurs-2.jpg

affligeant-temoignage-randonneurs.jpg

Photos : droits réservés



Latillé Actualités du samedi 15 septembre 2012

 

Latillé - La Chèze

 

Festival "Les fêtes escales"

 

Le centre Socio se "CASE" au château

 

p1120151-29.jpg

 

 

Les deux chevilles ouvrières du festival "Les Fêtes Escales" :

Emilie Chouteaux, du Centre Socioculturel du canton, "LA CASE", en compagnie de Marc-Antoine Lamouche, des Studios de Virecourt (Benassay), irréprochable ingénieur du son. Et quand celui-ci ne vous agresse pas les tympans, la fête n'en est que plus belle.

 

 

 

 

 

 

 

p1120151-26.jpg

 

...Et Christa, benévole de "LA CASE", référente culture.

Bravo, bravo et bravo à elles deux !

Et merci pour les sourires  qui ne gâtent rien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

latille-festival-les-fetes-escales-2.jpgLe tout jeune groupe "D'Geem", dont c'était la première prestation en public, a un talent énorme. A encourager et à suivre.

latille-festival-les-fetes-escales-6.jpgD'ailleurs, le public, présent à La Chèze, ne s'y est pas trompé.

latille-festival-les-fetes-escales.jpg"D'Geem" est composé de quatre formidables ados : Elisa, 14 ans et demi, de Vouillé, au chant ...

p1120151-1.jpg

..."L'autre" Elisa, 14 ans, de Mirebeau, à la guitare et au chant...

p1120151-11.jpg... Au clavier, Guilhem, 14 ans, de Vouillé...

p1120151-10.jpg... Et à la batterie, Martial, 12 ans et demi, de Vouillé.

p1120151-5.jpg

Les jeunes étaient également heureux de participer au festival.

p1120151-6.jpg

Comme cette enfant.

p1120151-17.jpg

Au rendez-vous de la fraîcheur.

p1120151-22.jpg

Le groupe ZAGO pendant les intermèdes musicaux.

p1120151-12.jpg

ZAGO a déambulé au milieu des festivaliers. GÉ-NI-AL !

p1120151-28.jpg

Claude Bertaud, président du CG86, Simon Brie, maire de Latillé, ont salué les professionnels et bénévoles de la CASE, comme ici Christa, référente culture.

p1120151-23.jpg

Les propriétaires du château de La Chèze, Marie-Claire Alfroid-Dupont, Philippe Alfroid, leur fille, Marie, et leurs petits-enfants ont activement participé au festival.

p1120151-36.jpg

Phil Argenty a animé l'apéro piano bar.

p1120151-34.jpg

Le talentueux pianiste a interprété des œuvres de Bach, Mozart, Gershwin...

p1120151-35.jpg

Au piano, l'accent du sud-ouest de Phil Argenty ne s'entend pas. Mais Dieu que sa musique est belle.



Le groupe "D'Geem" : une première réussie. Écoutez plutôt.

Elisa, du groupe "D'Geem" : une magnifique interprétation.

Quand "La P'tite Zagotte" se faufile partout c'est ZAGO qui fait déambuler la musique et l'ambiance. Chapeau !

Déambulations musicales avec le groupe ZAGO.

Phil Argenty a animé l'apéro piano bar.

 

Samedi dernier, pendant trois heures, "Latillé Actualités" s'est mêlé aux festivaliers des "Fêtes Escales", dans le magnifique cadre du château de La Chèze*. Trois heures de bonheur partagées avec LA CASE, centre socioculturel du canton de Vouillé, organisateur de l'évènement. Et, croyez-moi, ça fait du bien !

À celles et ceux qui pensent encore -si, si, il y en a !- que le centre socioculturel c'est du pipeau je dis clairement que LA CASE est comme le roseau dont on fait les flûtes : elle plie , mais ne rompt pas sous les critiques négatives de certains qui ont encore une poutre de chêne dans l'œil. Voilà, ça c'est dit ! Il est heureux que LA CASE développe ses compartiments socioculturels  loin des propos rudimentaires de quelques élus locaux et rustiques, mais au contraire en maître qui dépeint son rôle sans la défiance de ses contradicteurs. Ça, c'est fait aussi !

Ce sont donc trois merveilleuses heures, de 18h à 21h,  que j'ai passées au milieu des festivaliers des "Fêtes Escales" qui en étaient à leur 8ème édition. Depuis sa création, le festival a pour but la valorisation du patrimoine de la Vouglaisie. Cette année, c'est, notamment, Latillé (il y a eu aussi Lavausseau) qui avait le privilège d'accueillir cet évènement itinérant. Et pas n'importe où ! C'est en effet le site du château de La Chèze, entre autres, qui a reçu les nombreuses animations inscrites au programme de l'édition 2012. A lui seul, le site de La Chèze, aimablement mis à disposition des organisateurs par les propriétaires, Marie-Claire Alfroid-Dupont et Philippe Alfroid, le site donc est l'expression du sentiment patrimonial et la manifestation d'une vitalité historique où le naturel paysager est en harmonie avec le parfum architectural. Bref, on s'y sent bien ! Et je m'y suis senti de mieux en mieux, samedi dernier, bien dans le rythme et l'ambiance de que j'ai vus et entendus.

Je suis arrivé au moment où les jeunes du groupe D'GEEM offrait à un public conquis sa toute première prestation en configuration scénique. Avec, à son répertoire la chanson de l'année internationale 2012, Someone like you, créée par la chanteuse britannique Adèle. En s'appuyant sur la musique country, façon Bob Dylan, la soul , le jazzy love et la contemporaine, D'GEEM a offert une performance accoutisque et vocale qui a produit une captivante habileté appelée à de beaux jours. Ces quatre jeunes de 12 à 14 ans sont spontanés et pétillants. Ils ont été notre coup de cœur. D'GEEM est la conséquence artistique et culturelle de ce qu'est capable de susciter, créer et encourager LA CASE. Comme tout effort n'est jamais vain, Élisa (chant), Élisa (guitare/chant), Guilhem (clavier), Martial (batterie), ont reçu le soutien sans faille de Jean-Luc Jouault, principal du collège privé Notre-Dame de La Chaume de Vouillé et de la communauté pédagogique de l'établissement. Pour que la musique soit bonne elle a été coordonnée par Émilie Chouteaux et Grégory Juin, fidèles de LA CASE, tout comme la très souriante Christa, bénévole, référent culture. Un trio bienveillant pour un quatuor de talent qui se verrait bien accompagné par un(e) bassiste et remettrait volontiers sa chanteuse solo dans les cordes de son violon.

Après le passage de D'GEEM, place aux "quatre fous furieux de La P'tite Zagotte et de leurs déambulations musicales." Le programme définissait parfaitement ZAGO "qui  jouent de toutes sortes d'instruments, de toutes sortes de musique, dans toutes sortes d'endroits." Leur prestation a été géniale. Celles des intervenants au micro l'ont été également par la brièveté qui fait que les discours les plus courts sont les meilleurs. Simon Brie, maire de Latillé, Claude Bertaud, président du CG86 et conseiller général du canton de Vouillé, et Christa ont parfaitement souligné la valeur de notre patrimoine, et chaleureusement remercié les organisateurs, professionnels et bénévoles de LA CASE, les participants, sans oublier les propriétaires du site, qui ont activement contribué à la réussite du festival.

L'apéro offert par la commune de Latillé a généreusement pris note du talent de Phil Argenty dans un répertoire classique interprété dans l'atmosphère d'un piano bar à ciel ouvert. Ce fut saisissant de douceur et de charme à l'abord des tilleuls et des chênes séculaires de La Chèze. Grâce au son et aux lumières confiés à Marc-Antoine Lamouche des studios de Virecourt (Benassay) le patrimoine et la culture ont été bien entendus et ont brillé de mille feux. LA CASE mérite un grand coup de chapeau et une multitude de remerciements. Non complaisants mais ô combien sincères.

Philippe Rivière

*Le week-end dernier coïncidait avec les journées du patrimoine. M. et Mme Alfroid organisaient des visites commentées du château. Samedi, en fin d'après-midi, quelque 180 personnes avaient découvert La Chèze et ses nombreuses particularités.

 

Latillé Actualités du vendredi 14 septembre 2012

Cette photo incroyable marque la fin de la carrière du Matador Torero Alvaro Munera. Il s'est effondré dans les remords à la mi-combat, quand il s'est rendu compte qu'il était en train d'abattre cette bête douce. (Le regard sur le visage de ce taureau en dit long. Même grièvement blessé par les picadors, il n'a pas attaqué cet homme. Le torero est depuis devenu un fervent adversaire des corridas.

Torrero Munera est cité pour avoir dit à ce moment là :
"...Et tout à coup, j'ai regardé le taureau. Il avait cette innocence que tous les animaux ont dans les yeux, et il me regarda avec cette plainte. C'était comme un cri pour la justice, au plus profond de moi. Je décris cela comme une prière [car si l'on avoue, je l'espère, on est pardonné].
Je me sentais comme la pire merde sur la terre.
"Les vaches sont parmi les plus douces créatures vivantes; aucune ne montre plus de tendresse et de passion à leurs petits lorsqu'elles sont privées d'eux. En un mot, je n'ai pas honte de dire que je voue un amour profond à ces créatures tranquilles."

 

 

Photo : Cette photo incroyable marque la fin de la carrière du Matador Torero Alvaro Munera. Il s'est effondré dans les remords à la mi-combat, quand il s'est rendu compte qu'il était en train d'abattre cette bête douce. (Le regard sur le visage de ce taureau en dit long. Même grièvement blessé par les picadors, il n'a pas attaqué cet homme. Le torero est depuis devenu un fervent adversaire des corridas.Torrero Munera est cité pour avoir dit à ce moment là :"...Et tout à coup, j'ai regardé le taureau. Il avait cette innocence que tous les animaux ont dans les yeux, et il me regarda avec cette plainte. C'était comme un cri pour la justice, au plus profond de moi. Je décris cela comme une prière [car si l'on avoue, je l'espère, on est pardonné]. Je me sentais comme la pire merde sur la terre."Les vaches sont parmi les plus douce créatures vivantes; aucune ne montrent plus de tendresse et de passion à leur petits lorsqu'elles sont privé d'eux. En un mot, je n'ai pas honte de dire que je voue un amour profond à ces créatures tranquilles."

 

SOURCE :  facebook

 







Archives août 2012



Latillé Actualités du 28 août 2012



Dimanche 26 août 2012

 

Balade contée au fil de l'Auxances

A l'initiative de l'Office de Tourisme du Vouglaisien, plus de 40 personnes ont participé à la balade contée, au fil de l'Auxances, dans notre village.

p1120042.jpg



Lundi 27 août 2012

 

Travaux : ça roule de la pelle, rue de la Verminette

p1120046.jpgExcepté pour les riverains, rappelons que la rue de la Verminette est barrée en raison des travaux de raccordement au gaz des pavillons de la résidence du parc. Il y a encore quelques indisciplinés qui bravent l'interdit mettant en danger la vie des ouvriers travaillant sur le chantier. Oui, oui, m'sieurs-dames, il existe encore des cons de cette trempe ! Des noms, des noms !...







Latillé Actualités du 25 août 2012



Latillé Actualités du vendredi 24 août 2012

Benassay

 

Tour Poitou-Charentes cycliste

 

Benassay : un vélo dans la fête !

Un panel d'invités du Conseil général de la Vienne et de la commune de Benassay a pleinement profité de la bonne ambiance qui règne autour des courses cyclistes. Le TPC 2012 passait, ce vendredi, par Benassay. Atmosphère.

L'église Saint-Hilaire en figure de proue, et des ballons multicolores livrés au vent. Suspendus dans le ciel de Benassay taché de nuages parfois inquiétants. La commune fleure bon l'ambiance d'une kermesse. Une bonne odeur de grillade se répand autour de la mairie et du lavoir, et gagne "Le Petit Bois", pour une fois déserté. Ici, c'est toujours bon enfant. Ça l'a toujours été. J'aime la simplicité des gens qui y vivent et qui savent si bien recevoir. Ici, y'a pas de "chichis" et ça marche quand même. Comme si la population avait rivé à l'âme et au cœur le plaisir de partager son bonheur. Honnêtement et spontanément.

Union sacrée

Ce vendredi, à l'occasion du passage du Tour Poitou-Charentes cycliste, quasiment tout le monde est sur le pont. Ben oui, le Conseil général de la Vienne et la mairie de Benassay ont signé un pacte de famille. Sans intérêt, si ce n'est celui de l'amitié avec un grand "A". Il est vrai que le président du Département a usé bien des fonds de pantalons, et pendant de longues années, sur le fauteuil de premier magistrat. Et que Samuel Evina, son successeur et ancien adjoint, avait depuis longtemps, lui aussi, pris le pouls de la commune. Il n'y a donc pas eu de remède secret, mais une formule gagnante qui a évité toutes thérapies de groupe. C'est peut-être là que réside l'union sacrée qui transpire de ce Benassay aux deux chapelles. Que résident le culte de l'autre et les reliques d'un bien-être ancestral. Va savoir, toi le gars qui débarque avec ta petite sacoche de reporter ! Benassay n'a pas changé. Oui, je m'y sens toujours bien. Comme chez moi. Aussi, ne suis-pas surpris par l'atmosphère qui se dégage autour du chapiteau du Conseil général lardé de revues aux couvertures en papier glacé. Mes amis du syndicat du Melon du Haut-Poitou et ceux du GIE-OVIN du Centre-Ouest sont tout aussi heureux de me revoir que moi de les retrouver. Comme dans le temps... Je n'ai pas le temps d'aller saluer les promoteurs du Syndicat des Viticulteurs du Haut-Poitou que j'ai déjà deux morceaux d'agneau en bouche, grillés et succulents, dont se délectent mes papilles. Tout à l'heure, je savourerai à pleine dents la pulpe orangée d'un excellent cucurbitacée, et j'épongerai le tout, avec modération, en me jetant derrière la cravate un gobelet de vin de notre terroir neuvillois. 

Apéritf-dégustation

Sous des tivolis aux bâches zébrées, les tables réservées aux invités ont été dressées en épi. Des dames s'affairent aux derniers préparatifs, Marius règle la sono qui crachote ses ordres appelant les bénévoles à rejoindre la salle des associations. Je croise des élus et des anciens élus du Vouglaisien, des copains responsables de divers mouvements associatifs du "Pays", du personnel des différents services du Conseil général, Benoît Coquelet, récemment élu président de la Caisse locale du Crédit Agricole de Vouillé, des employés de la banque, et l'adjudant-chef Blanc, commandant la brigade de gendarmerie de Vouillé. Tout le monde est heureux. Puis, voici venu le temps des allocutions. Samuel Evina, ouvre le ban. Imité en besogne par Claude Bertaud. Ils ont l'honneur et le plaisir d'accueillir leurs hôtes et ce fameux TPC qui rassemble tout ce sympathique monde ayant répondu à l'invitation des deux édiles. Et à celle des présidents Patrick Soury (GIE-OVIN), Julien Godet (Melon), Benoît Coquelet (C.A.), Stéphane Fleury (Viticulteurs) pour un apéritif-dégustation qui va bientôt prendre les allures d'un banquet cher à Astérix et à Obléix. Sans le barde, toutefois !

Danguillaume fait le show

Soudain, les klaxons des premières voitures de la caravane se font entendre depuis la route qui coule de Vasles (Deux-Sèvres). Une caravane qui fait halte à Benassay et qui bouche entièrement la rue alors que l'on débouche des bouteilles histoire de rincer le gosier des occupants des nombreux véhicules. Retentissent des coups de sifflet énergiques. La caravane se remet en branle. Le public, qui a déjà pêché casquettes, stylos, tee-shirts et autres bonbons et gâteaux, se relance dans sa quête aux cadeaux. Quelques minutes plus tard, d'autres klaxons font sortir de table Samuel Evina et Claude Bertaud. Le peloton des officiels de la course arrive. Les élus remettent le couvert du mot d'accueil à l'intention de Alain Clouet, directeur. L'ancien champion tourangeau, Jean-Pierre Danguillaume fait des facéties et un tabac dans les rangs des spectateurs. Un autre champion, Eric Caritoux, grimpe sur le podium sans obtenir le maillot à pois. Et le local de l'étape, Martial Baloge, a cessé de faire rugir les chevaux de son Alpine. Il pleut des présents pour les héros sportifs mis à l'honneur.

Vite passés

Et vient le ballet incessant d'autres véhicules, des motos de la sécurité et de la presse. Il y aurait bien plus de voitures que de coureurs. Justement les voilà les champions de la petite reine. Deux coureurs sont détachés et encouragés par le public. On apprend que le peloton s'est coupé en deux à la mi-course. La confirmation arrive. Un flot de maillots bigarrés saute aux yeux. Le bruit des roues esquisse une espèce de sifflement agréable à entendre. La symphonie des rayons est en harmonie avec les rais du soleil qui badine avec des nuées tantôt grises tantôt obscures.  Quelques secondes plus tard, un second essaim butine le macadam de Benassay. Mêmes effets. La voiture balai le pousse vers la ruche poitevine. "Ils" sont passés si vite. La route est rouverte à la circulation. Des consignes de prudence ont précédé l'opération. Banderoles et barrières de sécurité sont dégagées à vitesse grand V. Comme vélo. Ce vendredi, Benassay en avait un dans la fête.

Reportage Philippe Rivière



p1110921.jpgUn air de kermesse régnait à Benassay, à l'occasion du passage du TPC.

p1110922.jpg

Le tivoli du Conseil général de la Vienne ajoutait à cette ambiance bon enfant.

p1110926.jpg

Les tables sont dressées. Il n'y a plus qu'à attendre les invités.

p1110927.jpg

Le melon du Haut-Poitou est prêt à être dégusté.

p1110928.jpg

L'agneau du Poitou-Charentes aussi !

p1110933.jpg

p1110930.jpg

 







 













Ces dames bénévoles sont prêtes à prendre leur service.





C'est tout un art de découper l'agneau du Poitou-Charentes.



















p1110934.jpg

Sur "ses" terres de Benassay, Claude Bertaud, président du CG86, était heureux et détendu.

p1110938.jpg

Non, non ! Le maire de Benassay, Samuel Evina, n'a pas la tête dans les nuages...

p1110936.jpg

... Il accueille ses hôtes avec honneur et plaisir, notamment, Claude Bertaud et Yves Gargouil, conseiller général du canton de Charroux.

p1110937.jpg

p1110944.jpg































Samuel Evina a remercié son prédécesseur pour l'initiative du CG86.  Puis, Claude Bertaud a salué les convives, parmi lesquels, au centre, Benoît Coquelet, président de la Caisse locale du Crédit Agricole du Crédit Agricole de Vouillé, la banque étant un fidèle partenaire du TPC.     











                            p1110941.jpgLes invités étaient nombreux à participer à l'apéritif-dégustation, entre autres, des représentants du Syndicat du melon du Haut-Poitou dont l'un d'entre eux semble vouloir prendre de la vitesse devant l'Alpine du "Team-Baloge".









             p1110953.jpgp1110952.jpg





















En levant le verre de l'amitié avec les convives, le président du CG86 s'était transformé en animateur de ce moment particulièrement sympathique, et micro en main il a trinqué à la réussite du rassemblement organisé par la commune de Benassay. Sans avoir l'auréole que lui donne les perspectives de la photo (rires).



















p1110954.jpg

Un coucou spécial à l'un des maîtres du melon du Haut-Poitou qui est un excellent ambassadeur des cucurbitacées pour qui il en pince. Salut l'Ami !









p1110955.jpg

p1110960.jpg

Pendant ce temps, les élèveurs du GIE-OVIN du Centre-Ouest, s'appliquent à faire cuire l'agneau qui allait fondre dans les bouches. Su-ccu-lent ! ... Quant à vous, ma p'tite dame, faites attention, la caravance du TPC arrive.







p1110961.jpg



p1110962.jpg

Ça bouchonnait dans la rue de Benassay où la caravane a fait une pause dégustation appréciée par tous.





p1110966.jpg

Mais, parfois, les bouchons ont du bon. Celui, par exemple, de voir l'une des jolies hôtesses de la caravane publicitaire.









PAGE1/5 -  Merci de cliquer sur les symboles ci-contre pour passer à la page suivante.





Latillé Actualités du 22 août 2012



SOURCE : vouglaisien.com

 

Le Tour Poitou-Charentes traverse à nouveau le Vouglaisien ! le vendredi 24 août 2012

Cette année encore, le TPC traversera le Vouglaisien en passant par les communes de Benassay, Lavausseau et Montreuil-Bonnin, lors de sa 5ème étape "Melle-Poitiers" (188,8 km) du vendredi 24 août 2012.

La commune de Benassay vous propose, en collaboration du Conseil général et du G.I.E. OVIN DU CENTRE-OUEST, une dégustation de l'agneau du Poitou lors du passage des coureurs.

Nous vous demandons d'être attentifs aux consignes de sécurité pendant cette journée.

Pour plus d'information sur le Tour Poitou-Charentes, cliquez ici

 

Communes vouglaisiennes traversée

Passage des Coureurs

Passage de la Caravane

BENASSAY,Route de Gâtine - Route de la Boivre (D 6)

14h13

13h07

LAVAUSSEAU, Rue de l’Eglise - Grand Rue - Route de Poitiers - Bas Etang

14h16

13h10

D 6, Début zone ravitaillement

14h20

13h14

Fin zone ravitaillement

14h24

13h17

MONTREUIL BONNIN,Rue de la Fée Mélusine - Rue de la Boivre

14h25

13h18

 

 





"L'interdiction de la prostitution est une chimère"

Créé le 22-08-2012 à 11h59 - Mis à jour à 15h46

Le Nouvel Observateur

Par Le Nouvel Observateur

TRIBUNE. La pénalisation des clients mettra plus que jamais les prolétaires du sexe sous l'emprise des proxénètes, estime un groupe d'intellectuels et de féministes.

Fin juin, dans un entretien au "Journal du dimanche", Najat Vallaud-Belkacem a fixé la politique du nouveau gouvernement en matière de prostitution. "La question n'est pas de savoir si nous voulons abolir la prostitution - la réponse est oui - mais de nous donner les moyens de le faire", a déclaré la porte-parole du gouvernement et ministre des Droits des Femmes, qui a rappelé qu'une résolution adoptée par le Parlement avec le soutien de tous les partis préconisait la pénalisation des clients. En ouverture au débat passionné qui s'annonce, nous publions le texte de féministes et d'intellectuels qui s'opposent vivement à une telle politique d'interdiction. D'autres points de vue s'exprimeront dans "le Nouvel Observateur" au cours des semaines à venir.

Le Nouvel Observateur

 

"Si la ministre des Droits des Femmes avait annoncé son intention de mettre un terme à l'esclavage des femmes par les réseaux mafieux, tous, hommes et femmes confondus, applaudiraient son initiative. Cette guerre difficile à mener relève d'un impératif universel. Elle implique, entre autres, une augmentation des effectifs de police, une meilleure coopération internationale, une justice impitoyable et la reconversion ainsi qu'une véritable protection des filles qui dénoncent leurs proxénètes, associée à une possibilité effective de reconversion. Ce n'est pas le cas aujourd'hui...

Lire la suite sur nouvelobs.com





Latillé Actualités du lundi 20 août 2012

 

 

Départ en retraite à l’âge légal: les règles ont-elles changé?

Par Anne Marie Le Gall le 13/08/12

Départ en retraite à l’âge légal: les règles ont-elles changé?

Je suis né en septembre 1953 et je compte prendre ma retraite fin 2014. Est-ce que la récente réforme 2012 sur le départ à la retraite à 60 ans change quelque chose pour moi?










Non.
Le décret qui étend la possibilité de prendre sa retraite dès 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans (au lieu de 18 ans auparavant) n’impacte aucunement les départs à l’âge légal.

Si vous partez à l’âge légal (variable selon votre année de naissance, voir tableau ci-dessous), tous vos trimestres sont pris en considération pour l’ouverture de votre droit: trimestres cotisés, rachetés, validés au titre de vos périodes de chômage, de maladie, de maternité, ainsi que les trimestres éventuellement obtenus par la majoration d’assurance pour enfant (8 trimestres maximum par enfant).

En matière de retraite anticipée (avant l’âge légal), les règles ne sont pas les mêmes (par exemple : les trimestres pour enfant sont exclus du calcul, seuls 2 trimestres peuvent être validés au titre du chômage etc.).

Il ne faut donc pas faire de confusion entre les deux dispositifs: retraite anticipée et retraite dès l’âge légal.



Vous êtes né

Vous pouvez partir (âge légal)

Avant le 01/07/1951

à 60 ans

Du  01/07/1951 au 31/12/1951

à 60 ans et 4 mois

En 1952 

à 60 ans et 9 mois

En 1953 

à 61 ans et 2 mois

En 1954

à 61 ans et 7 mois

A partir de 1955

à 62 ans


Pour en savoir plus: consultez le site de l'Assurance Maladie.


Lire aussi : Calculateur retraite de Notretemps.com

 

 





Latillé Actualités août 2012

p1110863.jpgMONSIEUR Johnny Clegg.

La venue de Johnny Clegg à Latillé a boosté le site "Latillé Actualités". En effet, vous avez été 1.417 visiteurs uniques* pour la période du 12 au 17 août inclus, soit une moyenne de 236 visteurs par jour sur cette période. Ce sont 6.757 pages qui ont été  vues.

"Latillé Actualités" remercie tous les visiteurs qui lui témoigné leur confiance et les assure de poursuivre ses efforts pour rester attractif.

Ph.R.

* Si un visiteur se connecte à "Latillé Actualités" plusieurs fois par jour, seule sa première connexion est comptabilisée ainsi que le nombre de pages qu'il a vues.

 


 

 

Vos commentaires





christophe
christophe
23/08/2012 19:09:15

 

Sur : VOS COMMENTAIRES 2

 

Effectivement ce fût une belle soirée. Personnellement en tant que bénévole, cela a été une soirée intense mais sympa. Vivement que l'on recommence.





Fabrice Thibault

Moi je vais me plaindre aux heures vagabondes, on était hyper nombreux, c'était un très bon concert, mais le départ du concert c'était bouchon à Latillé, du au fait que beaucoup de personnes ne se sont pas stationné sur les parkings prévus mais au bord des routes, pas très cool ceux qui regagnaient leurs voitures à pied sur la route avec des enfants, il fallait être très prudent.
Ensuite super bouchon aux feux de Vouillé, 1/2 heure pour passer le feux, les gendarmes étaient bien vers le carrefour, mais à la place de faire la circulation, ils arrêtaient les automobilistes, pour des contrôles et mettre des PV.
D'après ce que j'ai entendu, ils étaient déployés sur plusieurs endroits, et ça c'est vraiment pas cool de leurs parts, faire du chiffre étaient leur but, mais on ne pense pas aux centaines de voitures dans les bouchons, dont les moteurs tournent et polluent un peu plus notre planète, combien de litres de carburants évaporés dans la nature ?
Sur le concert d'allan Stivell, la gendarmerie, faisait la circulation aux feux des 3 Moutiers, il n'y as pas eu ces problèmes.
On n'est pas aidé dans la vienne de ce côté là, le lendemain je suis allé aux sables d'Olonne, et hier soir à Chateauroux, pas un gendarme sur les routes, je n'ai vu qu'un seul radar mobile.
J'espère que l'année prochaine des consignes seront donné pour que les festivaliers soient aidés pour repartir des concerts et non être verbalisé pour une broutille, car après une bonne soirée, ça fout vraiment les boules.

Je vais quand même dire un GRAND MERCI à tous les bénévoles de Latillé qui ont aidé à l' organisation de cette soirée, BRAVO messieurs dames.

Daté du 18/08 repris ce 23/08/2012 depuis Facebook

 

Franck G
21/08/2012 18:40:40

 

Sur : VOS COMMENTAIRES 1

 

Merci pour cette très belle soirée qui à permis à tout un village de vivre un moment unique.
Nous pouvons être très fier de ce nous avons réalisé car les échos qui nous reviennent aujourd'hui sont très positifs que ce soit de la part du public qu'en provenance des bénévoles.
Un autre point qui a sont importance, nous avons réussit à réunir de nombreuses associations autour d'un projet qui lorsqu'il nous a été présenté semblait énorme. Tous ensemble nous avons réunit nos forces et relevé se magnifique défis. Espérons que cette soirée souffle un vent nouveau sur notre petit village.
Nous ne remercieront jamais assez ceux qui sont à l'origine du succès de cette soirée :
M. Bertaud et le Conseil Général,
M. Brie et sa municipalité,
Les services techniques,
Le public venu en nombre
et l'ensemble des bénévoles dont certains ont donné de leur temps pendant plusieurs jours pour que ce soit une réussite.

et enfin merci à Murielle qui n' a pas compté ses heures...

Merci à tous



dubois jocelyne
17/08/2012 20:26:43

Sur : PREPARATIFS CONCERT 1

merci latille!!!!
accueillir ce tres grand monsieur est certainement un grand challenge pour votre petite commune merci de l'avoir fait
belle soiree pas de probleme pour se garer et pour repartir......c'etait parfait
merci encore a tous les gens qui ont fait que cet evenemment a eu lieu

mimie
mimie
17/08/2012 10:34:10

Sur : JOHNNY CLEGG VIDEOS 1

super soirée à LATILLE ( dans notre p'tit pat'lin)
Merci Monsieur Johnny Clegg

Philippe Rivière
Philippe Rivière
16/08/2012 23:20:33
phrivi@hotmail.com
www.latilleactualites.com

Sur : CONCERT DE MERCREDI 4

Merci E.C. pour votre très beau témoignage. Ce fut, en effet, exceptionnel, vous avez raison de le souligner. Johnny Clegg est un grand Monsieur. Nous sommes nombreux à le dire.

Cordialement.

Ph.R.

E. C.
E. C.
16/08/2012 17:58:47

Sur : CONCERT DE MERCREDI 4

Mille fois merci de nous avoir offert cette soirée d'exception. Ce fut un grand moment de bohneur. De la convivialité, du partage, de la bonne humeur pour la venue exceptionnelle de M. CLEGG, que je considère, et il semble bien que je ne suis pas la seule, comme un grand Monsieur de la chanson et un modèle pour les "hommes politiques" et les Hommes en général. . Merci encore pour le souvenir que j'en garderai, merci aux organisateurs, aux bénévoles et au public et surtout merci à Johnny CLEGG d'être venu jusqu'à nous et d'être ce qu'il est. Avant j'aimais beaucoup, maintenant je suis FAN. Même le soleil était en accord.

Frédérique BOURLAUD
Frédérique BOURLAUD
15/08/2012 18:59:14

Sur : JOHNNY CLEGG 1

Pour une fois que Latillé sort de l'ombre il faut en profiter pleinement!! Je crois qu'il faut applaudir à 2 mains cette heureuse initiative!!

latilleactualite
latilleactualite
15/08/2012 17:37:08
phrivi@hotmail.com
http://www.latilleactualites.com

Sur : CONCERT DE MERCREDI 4

BRAVO et...merci. Bon concert et bon après.

Cordialement.

Ph.R.

JACQUET
JACQUET
15/08/2012 15:22:57

Sur : CONCERT DE MERCREDI 4

joli ! allez demander aux habitants de CLISSON qui depuis des années reçoivent les 75000 à 110000 chevelus du HELLFEST ce qu'il en est ds débordements...rien, néant, nada, peanuts...et les clissonnais ne sont pas peu fiers d'accueillir le festival des musiques extrêmes !!! allez demander aux gens de couhé comment c'est passé le concert de MURRAY HEAD, l'an passé, ou il y a 2 ans...supr génial... alors pour tous ceux qui se mouillent, se battent, et font ces évènements jusque dans des campagnes ou l'on voudrait qu'il ne se passe rien, je ferai la route depuis Niort pour être à Latillé !



Latillé Actualités du vendredi 17 août 2012



Johnny Clegg et "Latillé Actualités"

 

p1110908.jpgJohnny Clegg et votre serviteur. A gauche de Monsieur Clegg, en chemise bleue, M. Claude Six, manager de la star, grâce à qui nous avons pu travailler dans d'excellentes conditions. Un grand merci à lui et à Johnny Clegg.





Latillé Actualités du jeudi 16 août 2012

 

Johnny Clegg

 

Un Grand Homme généreux et disponible

Johnny Clegg vient de donner un magnifique concert. Un concert où le talent a côtoyé les étoiles, où l'humanisme a tutoyé le ciel, et où l'énergie a survolté les 18.000 spectateurs. Une petite demi-heure vient de s'écouler. Alors que le feu d'artifice illumine les nuées, MONSIEUR Johnny Clegg reçoit ses hôtes, dans sa loge aménagée au collège Arthur-Rimbaud. Président du Conseil général de la Vienne, Claude Bertaud conduit la délégation des officiels et des représentants des médias. Johnny Clegg est comme sa tenue vestimentaire. Simple et décontracté. Alors que la grande star internationale et ses musiciens se sont "sortis les tripes", pendant près de deux heures,  le défenseur de Nelson Mandela semble avoir effacé sa fatigue. Johnny Clegg n'a pas déçu son public. Il a assuré garve. "Génial, super chouette, quel mec ?, un grand Monsieur, un sacré bonhomme" sont les expressions les plus courues dans les rangs du nombreux public.

Johhny Clegg est là. Assis dans un canapé. Il se lève dès que Claude Bertaud et ses invités pénètrent dans la loge. Le chanteur croule sous un déluge de félicitations et de qualificatifs élogieux et sincères. Tous les présents ont conscience de vivre un moment important de leur vie. De faire une rencontre inoubliable. Johnny serre les mains, se prête aux photos, aux autographes. Toujours avec le sourire. Oui, Johnny Clegg ,vous êtes un GRAND MONSIEUR. Nous ne vous oublierons jamais.Merci d'être venu à notre rencontre.

Ph.R.

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-63-copy.jpg 

Dialogue décontracté et généreux entre Claude Bertaud, président du Conseil général de la Vienne, et Johnny Clegg, dans la loge de celui-ci.

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-69-copy.jpg

Johnny Clegg a été enchanté par l'accueil que lui a réservé Latillé et son maire, Simon Brie, qui s'est personnellement impliqué avec passion pour l'organisation du concert du "Zoulou blanc".

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-60-copy-1.jpg

Premier témoignage de félicitations de Claude Bertaud à Johnny Clegg.

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-62-copy.jpg

Tout le monde a le sourire dans la loge de Johnny Clegg qui s'est prêté de bonne grâce à la présentation des officiels conduits par le patron du Département.

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-64-copy.jpg

Dans un instant, Claude Bertaud va inviter Johnny Clegg à découvrir la Vienne vue du ciel. "Si un jour vous avez envie d'acheter un château dans la Vienne..."

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-65-copy.jpg

Après avoir survolé la clôture des "Heures Vagabondes", Johnny Clegg va pouvoir s'envoler au-dessus de la Vienne via le livre que vient de lui offrir Claude Bertaud.

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-66-copy.jpg

Le grand Johnny Clegg a spontanément accepté de poser avec ses hôtes. En toute simplicité. Chapeau, MONSIEUR Clegg.

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-71-copy.jpg

Une dédicace de Johnny Clegg pour Sandrine Péronneau, la cheville ouvrière des "Heures Vagabondes" au sein du Conseil général de la Vienne.

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-72-copy.jpg

 

Dernière note souriante entre Johnny Clegg, Claude Bertaud et Sandrine Péronneau. La générosité et la disponibilité du chanteur sud-africain sont à la hauteur de sa réputation de grand HOMME.

 





Latillé Actualités du 16 août 2012

 

Latillé Actualités du jeulatille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-16-copy.jpgdi 16 août 2012









 

 

Cliquer sur les photos pour les voir dans leur format original

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-38-copy.jpg 

 

 

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-13-copy.jpg

 

 latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-2-copy.jpg

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-8-copy.jpglatille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-17-copy.jpg

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-19-copy.jpglatille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-7-copy.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-14-copy.jpglatille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-15-copy.jpg

 

 

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-23-copy.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-24-copy.jpg

 

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-22-copy.jpglatille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-27-copy.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-30-copy.jpg

 



















latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-46-copy.jpg 





















 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-52-copy.jpg











latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-36-copy.jpg

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-45-copy.jpglatille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-48-copy.jpg











 

latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-53-copy.jpg







latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-35-copy.jpg





p1110877.jpg





latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-28.jpg



latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-54-copy.jpg







latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-55-copy.jpg

































latille-concert-johnny-clegg-15-aout-2012-56-copy.jpg







Latillé Actualités du jeudi 16 août 2012

 

M E R C I

  • A Johnny Clegg, sa choriste, ses musiciens

p1110856.jpg

 

  • A VOUS, AMIS SPECTATEURS

latille-public-concert-bis.jpg

latille-public-concert-2.jpg

  • Aux 160 bénévoles qui sont intervenus dans la préparation d'avant-concert, et qui ont poursuivi leurs missions respectives, aujourd'hui, un merci du fond du cœur à eux et aux femmes et aux hommes du Conseil général de la Vienne,  et au maire de Latillé, Simon Brie.

 

latille-avant-concert-johnny-clegg-32.jpg

Une (petite) partie des 160 bénévoles, responsables des différents pôles, avec Didier Fillon, responsable des services techniques municipaux de Latillé.

latille-les-officiels-sur-scene-ter-1.jpgClaude Bertaud, président du Conseil général de la Vienne.

 

latille-les-officiels-surscene-bis.jpgSimon Brie, maire de Latillé.

 

latille-les-officiels-surscene-bis-3-1.jpgMaurice Ramblière, vice-président du CG 86, chargé de la Culture.

latille-avant-concert-bis-7.jpgAgnès Bozec, directrice des Affaires Culturelles.

 

latille-avant-concert-bis-11.jpgSandrine Péronneau, responsable du festival "Les Heures Vagabondes".

 





Latillé Actualités du jeudi 16 août 2012



"Les attaches amicales de Johnny Clegg avec la Vienne"



Mercredi, à 18h30, le maire de Latillé, Simon Brie, a reçu Claude Bertaud, président du Conseil général de la Vienne, des élus de l'assemblée départementale, des élus du canton de Vouillé, en préambule du concert de Johnny Clegg. 

Simon Brie a souligné son plaisir d'accueillr l'ensemble des officiels, et a également souligné sa fierté et celle de Latillé qui reçoivent (tou tà l'heure) Johnny Clegg. Il a souhaité que la fête soit réussie et a rappelé que le concert concluait la série des 14 concerts proposés en milieu rural par le Conseil général de la Vienne, dans le cadre du festival "Les Heures Vagabondes".  Simon  a salué l'engagement des 160 bénévoles, les a remerciés ainsi que l'ensemble de tous ceux qui, de près ou de loin, ont participé à l'élaboration de cette manifestation qui fera date à Latillé.

Dans son propos, Claude Bertaud n'a pas tiré la couverture à lui, bien au contraire, mais a rendu hommage à l'ensemble de ses collègues de l'assemblée départementale, notamment Maurice Ramblière, vice-président délégué à la culture, sans qui le festival ne pourrait avoir lieu. Le président n'a pas manqué non plus de saluer le professionnalisme des collaborateurs du Département, particulièrement, Sandrine Péronneau, chargée de l'organisation du festival, et des différents directeurs de services, sans oublier les 160 bénévoles et les hommes et femmes de la sécurité. Il a ensuite brièvement rappelé la genèse du festival et souligné, à son tour, sa fierté d'accueillir Johnny Clegg, une star internationale, qui sait faire preuve d'humanisme, de talent et d'énergie, et qui a lutté contre l'apartheid dans son pays, l'Afrique du Sud. Claude Bertaud a terminé son intervention en précisant les attaches amicales qui lient Johnny Clegg à la Vienne, et qui ont motivé son choix pour la France, la Vienne et Latillé, en 2012, au lieu de l'Italie.

Ph.R.

latille-avant-concert-1.jpg

latille-avant-concert-bis.jpg

Les officiels sur scène pour lancer le concert de Johnny Clegg

 

latille-les-officiels-sur-scene-2.jpgLe mot d'accueil du maire de Latillé, Simon Brie...

 

latille-les-officiels-surscene-bis-3.jpg

... Celui de Maurice Ramblière, vice-président du CG 86, délégué à la Culture...

latille-les-officiels-sur-scene-ter-2.jpg

... Et la conclusion de Claude Bertaud, président du Conseil général de la Vienne.





Latillé Actualités du 15 août 2012

JOHNNY CLEGG

JohnnyJohnny Clegg - danseur, anthropologue, auteur, compositeur, universitaire, militante et chevalier français. Alors que l'ensemble de ces balises sont raccord, aucun d'entre eux peuvent décrire précisément l'énergique, être passionné de l'homme qui est devenu l'un des plus grands d'Afrique du Sud exportations musicales. Il a fait campagne contre l'injustice de l'apartheid en Afrique du Sud et contribué à mettre la nouvelle Afrique du Sud sur la carte comme un ambassadeur culturel. Plus d'infos sur la vie de Johnny et de ses réalisations est disponible ici .

Récemment récompensé de trois doctorats honorifiques de Dartmouth College, CUNY et de l'Université de Witwatersrand, Johnny, un candidat ex-Grammy Awards et Billboard Music Award gagnant, encore régulièrement des tournées, à la fois à la maison et à l'étranger, avec des dates indexés pour 2012 en Europe et en Amérique du Nord. Veillez à ne pas manquer son acte dynamique en direct devrait-il venir à votre rencontre. Une liste des dates de tournée en cours est disponible sur cette page .

Ce site contient des biographies, des vidéos, des clips audio, les horaires de visite et des liens vers le merchandising. Le travail est en cours pour faire des chansons individuelles disponibles pour téléchargement sans DRM à partir de ce site dans un avenir proche.

Human Tour 2011 vente de marchandises aux États-Unis

ferblantier États-Unis merch

https://tinmanmerchandising.com/JohnnyClegg/~~V

Prix

Comme Johnny a reçu un doctorat honorifique ès lettres à l'université de Dartmouth ce mois-ci, le président Jim Yong Kim, de Dartmouth College (sur le point de devenir président de la Banque mondiale), avait ceci à dire:

10 juin 2012

"Johnny Clegg, si la musique est l'aliment de l'amour, le vôtre est un véritable banquet. Vous infuser avec les rythmes de l'Afrique et les mélodies de l'Occident pour créer un mélange unique qui à la fois soutient et habilite. Comme tout grand art, il transcende les différences d'exprimer l'esprit sans limites de notre monde arc en ciel.

Né en Angleterre, vous avez grandi dans le sud de l'Afrique, une "Zoulou blanc" avec un cœur gros comme le continent et une croyance en la justice tiré par votre prise de conscience dès le jeune âge de l'inégalité absurde. Dans les jours sombres de l'apartheid, quand ceux qui voudraient nous séparer cherché à vous réduire au silence, votre musique dynamique alimenté l'âme du mouvement pour mettre fin à cette séparation.

Les interdictions, les raids et les arrestations ne vous a empêché de donner la parole aux gens, dénonçant les épreuves infligées sur eux, et de célébrer leurs cultures fiers. Aujourd'hui, dans un meilleur moment, vos chansons unir les foules qui se pressent dans les stades de rugby et de l'emballage des arènes publiques de votre bien-aimé en Afrique du Sud et de l'écho à travers le monde.

Avec votre bandes de Juluka et Savuka, puis, et en tant qu'artiste solo, vous avez gagné large reconnaissance internationale. Vous êtes «trésor vivant», l'Afrique du Sud Swaziland "ménestrel royal» et un chevalier français des Arts et Lettres. Et, comme un anthropologue accompli, vous avez écrit des articles sur la musique zoulou séminales et de la danse et donné des conférences à la maison et à l'étranger. Sur vos visites à Dartmouth, vous nous avez montré que votre enseignement est aussi inspirant que votre musique.

Vous avez dit la leçon la plus dure vous n'avez jamais appris a reconnaître les occasions. Vous avez appris cette leçon. Avec le ciel compagnie africaine, vous avez vu la possibilité à la fois pour protéger notre planète et de mettre les gens à travailler en recyclant les déchets électroniques. Vous utilisez de la musique et le chant pour sensibiliser au VIH / sida et mettre en évidence la nécessité de la prévention.

Johnny, pour les décennies à vous consacré à l'éducation l'unité où il y avait division et la préservation du patrimoine de votre pays, Dartmouth est fier de vous remettre le diplôme honorifique Docteur ès lettres. "

Le président Jim Yong Kim

Le jour de la liberté, le 27 Avril 2012, Johnny Clegg a reçu la présidentielle IKHAMANGA prix dans le cadre de la cérémonie nationale commandes. Les Ordres Nationaux sont le plus grand honneur qu'un citoyen peut recevoir pour son / sa contribution à l'Afrique du Sud.

"Récompensé pour son excellente contribution à la réalisation et dans le domaine de combler la musique traditionnelle africaine avec des formes de musique d'autres, de promouvoir la compréhension entre les groupes raciaux racialement divisée en Afrique du Sud dans des conditions difficiles apartheid, travaillant pour une société non-raciale et d'être un porte-parole exceptionnelle pour la libération des prisonniers politiques. "

Promotion

Clegg ping

2012 dates USA!

Vérifiez la page de tournée

Album actuel: HOMME

Humain
disponible sur Amazon.com et iTunes

"... Il est un chanteur convaincant et il a une forte impression pop rock à ses chansons qui ne se sont jamais éloignés de la musique zoulou, il a grandi avec" - auteur FAME

«Avec l'homme, Clegg montre encore une fois hors d'une capacité de combiner la pop pure avec des beats internationales qui est vraiment remarquable" - Crawdaddy

"... Les chansons sur« l'homme »sur la recherche de l'identité centre, la compréhension ou l'amour dans un paysage qui évolue rapidement." - Los Angeles Times

"... Même quand Clegg se penche très spécifiques dilemmes africains, il ya une universalité qui accompagne le message et, bien sûr, la musique qui propulse le message transcende toute tentative visant à l'intégrer dans une particulière
pigeonnier.Sur l'homme, comme tant d'albums avant, Clegg est un être humain faire de la musique humaine.Au cours des trois dernières décennies, peu l'ont fait aussi bien que lui
"-. Beat Cincinatti



SOURCE SITE : www.johnnyclegg.com





Bénévolat



Merci beaucoup

 

Pour qu'un évènement soit grand et réussi, il faut une grande star, un maire qui se bouge pour sa commune, un public nombreux. Rappelons que ce sont entre 15.000 et 20.000 spectateurs qui sont attendus à l'espace André-Roy. Il faut, aussi et surtout, des bénévoles. Ils sont 160. Et des services techniques municipaux consciencieux et dévoués. Deux d'entre eux ont volontairement interrompu leurs vacances estivales pour venir appuyer leurs collègues, chapeautés par un Didier Fillon exemplaire, à qui la commune doit beaucoup pour son engagement et ses responsabilités de tous les instants. Et pas seulement pour l'évènement qui nous concerne.

latille-avant-concert-johnny-clegg-32.jpgDans les rangs de ce sympathique "petit" monde, on mesure l'ampleur de la situation et on relève ses manches dans la joie et la bonne humeur.

La gestion financière du concert et de son environnement a été confiée à l'association "Latillé Dynamique" que préside l'ami Jean-Pierre Prot

Voici quelques chiffres pour mieux apprécier les tâches qui sont dévolues aux bénévoles.

  • 160 bénévoles répartis comme suit : 30 par parking, 21 aux barrières de contrôle, le reste aux points buvette, toilette, parkings, scène, et encadrement public

  • 14 sapeurs-pompiers équipés de 2 véhicules de secours et d'assistance aux victimes (VSAV)

  • 10 sapeurs-pompiers volontaires retraités avec équipements de protection incendie scène et parkings

  • 5 agents de sécurité dont 2 maîtres-chiens

  • Gendarmerie Nationale

  • 4 hectares d'espace pour le public

  • 24 hectares de parking balisés et éclairés (lune base de calcul a intégré le fait de 300 véhicules légers par ha)

  • Remise d'une information + 1 plan de situation et d'organisation à chaque conducteur

  • 2 fois 30 mètres linéaires de points d'accueil buvette et sandwicherie

  • 2 points de 6 WC à la Turque raccordés à l'assainissement local

  • 220 barrières de sécurité au total

  • 50 panneaux de signalisation avec une signalétique particulière en raison du nombre de personnes attendues

  • Tous les projecteurs du stade guideront le public, notamment, pour l'après-concert et seront également utilisés pour la surveillance des mouvements de la foule



Latillé Actualités du mardi 14 août 2012

Les différents techniciens chargés de mettre en place les régies du spectacle de Johnny Clegg.



latille-avant-concert-johnny-clegg-35.jpg

Yan, régisseur retour son.

latille-avant-concert-johnny-clegg-8.jpgDimensions de la scène : 12 m X 8 m

latille-avant-concert-johnny-clegg-9.jpglatille-avant-concert-johnny-clegg-11.jpg

latille-avant-concert-johnny-clegg-12.jpg

latille-avant-concert-johnny-clegg-13.jpg

latille-avant-concert-johnny-clegg-15.jpg

latille-avant-concert-johnny-clegg-19.jpglatille-avant-concert-johnny-clegg-20.jpg

latille-avant-concert-johnny-clegg-14.jpgVue, depuis la scène, d'une partie de l'espace qui attend le public

latille-avant-concert-johnny-clegg-22.jpg

Parmi les éléments de la grande régie finale.



Les poteaux des projecteurs du stade sont sous haute protection.

latille-avant-concert-johnny-clegg-27.jpgL'un des deux points d'accueil buvette/sandwicherie (30 m linéaires), côté Rue du Dr Roux.

latille-avant-concert-johnny-clegg-25-1.jpg

L'autre, côté Rue de la Mauvetterie.

latille-avant-concert-johnny-clegg-39.jpgLe parking réservé aux camping-cars jouxte la résidence du Parc et La Chèze d'Or.

latille-avant-concert-johnny-clegg-41.jpgL'un des parkings aménagé route de Montreuil.

latille-avant-concert-johnny-clegg-40.jpgLe champ, situé derrière le lotissement du Moulin à vent, d'où sera tiré le feu d'artifice.



Johnny Clegg est arrivé en cours d'après-midi à Poitiers en provenance des Etats-Unis d'Amérique. Il est installé, avec sa choriste et ses musiciens, dans un hôtel sur le site du Futuroscope.

Il rejoindra Latillé ce mercredi après-midi.

Sa loge personnelle est équipée dans les locaux du collège Arthur-Rimbaud ainsi que celles de sa choriste et de ses 11 musiciens qui l'accompagneront sur scène. De la BOMBE !

Il présente ses excuses à Latillé Actualités. Un grand Monsieur.

 

Cher Monsieur, Johnny Clegg en tournée aux États Unis n'a pas été en mesure de répondre favorablement à votre demande. Il vous prie de l'en excuser, Cordialement, Claude Six one world music management & publishing

 


Latillé - Clôture des "Heures vagabondes", demain à l'espace André-Roy

latille-avant-concert-johnny-clegg-38.jpg

La venue de Johnny Clegg à Latillé n'est pas un passage si surélevé que cela tant le Conseil général, la commune de Latillé et les bénévoles ont tout mis de leurs côtés pour que la fête soit réussie.

 

Claude Bertaud : « Johhny Clegg est une grosse pointure »

 

J -1 ! Dans un peu plus de 24 heures, Johnny Clegg donnera son concert à Latillé. Où tout se met en place à la veille de cet événement exceptionnel, patronné par le Conseil général de la Vienne, dans le cadre du festival « Les Heures Vagabondes ». Dont ce sera le 14ème et dernier concert de la saison 2012. Un magnifique point d'orgue.

À événement exceptionnel, organisation du même tonneau. Simon Brie, maire de Latillé, et Claude Bertaud, président du Conseil général de la Vienne, ont fait le déplacement à l'espaceAndré-Royafin de prendre « la température » et, surtout, de saluer et de remercier chaleureusement les bénévoles affairés tels des abeilles dans leur ruche. Une jeune consœur de « FRANCE BLEU POITOU »est présente sur le site, micro toutes voiles dehors. Normal, elle arrive de la rédaction de La Rochelle pour prêter main forte à ses collègues poitevins, qui vont mettre le paquet sur l'évènement. latille-avant-concert-johnny-clegg-34.jpg

Nous en profitons pour interviewer le président Bertaud. « C'est un très grand honneur pour le Département et pour Latillé d'accueillir Johnny Clegg qui a eu une dimension internationale importante. Il faut noter que c'est son seul et unique concert en Europe, cette année. Johnny Clegg est un anthropologue, un universitaire, un chanteur, un guitariste et un danseur. C'est un artiste complet et engagé du fait des positions qu'il a prises auprès des responsables de son pays, l'Afrique du Sud, pour l'abolition de l'apartheid. La venue d'un grand artiste comme lui dans notre département, et dans ce canton dont je suis le conseiller général, est une grande première. Cela donne une dimension supérieure à la clôture des Heures Vagabondes. Johnny Clegg est une grosse pointure. Avec lui, c'est l'Afrique qui va s'exprimer, en parfaite harmonie avec notre devise française : Liberté, Égalité, Fraternité. La clôture des Heures Vagabondes va être, avec Johnny Clegg, une soirée éclectique, généreuse et fraternelle.»

Pour le président du Conseil général, « la foule attendue est une situation de fait et je ne fais aucune stigmatisation précise. »

Philippe Rivière

(N'oubliez pas de cliquer sur les numéros de pages pour lire et voir la suite de l'article)

 


 

les-heures-vagabondes.jpg

Latillé Actualités du jeudi 16 aoôut 2012

cg86-couleurs.jpg

latille-logo-fontaine.jpg



Latillé - Concert de Johnny Clegg





GÉ-ANT  !  VOUS ÉTIEZ 18.000 !

latille-public-concert-bis.jpg

latille-public-concert.jpg

Ce fut du jamais vu à Latillé. Hier soir, vous étiez 18.000 spectateurs venus assister au concert de Johnny Clegg. Le "Zoulou" blanc ne vous a pas déçus. Il s'est montré magnanime, extraordinaire, fabuleux. Monsieur Clegg a tout donné : son talent, son humanisme, son énergie. Du très très grand Johnny ! Ce concert était le dernier de la série des 14 qu'a proposés le Conseil général de la Vienne. Ce concert fera référence. MERCI À TOUS !

 p1110838.jpg Johnny Clegg a mis le feu et a enflammé les 18.000 spectateurs de son concert à Latillé. (Photos © Latillé Actualités/Philippe Rivière soumises à droits d'auteur. Reproduction interdite sans autorisation)

 


 

Johnny Clegg a été époustouflé par le nombre de spectateurs, par leur accueil et leur participation. Il a demandé qu'on lui fasse parvenir les photos du public afin qu'il les montre en Afrique du Sud. Vrai, s'il a été formidable, vous l'avez été également. MERCI.



 



Latillé Actualités du 13 août 2012

Concert de Johnny Clegg, ce mercredi

 

Même pas peur

 

Avec le concert de Johnny Clegg, c'est une page importante de l'histoire de Latillé qui va s'écrire. D'aucuns s'en réjouissent et d'autres ont le « trouillomètre » à zéro. Ces derniers ont tort : la peur n'évite pas le danger. Si danger il peut y avoir.

 

Pourquoi faut-il que les gens prennent un malin plaisir à toujours noircir le tableau ? A voir toujours le pire au lieu du meilleur ? Ah ! pour se plaindre qu'il ne se passe jamais rien dans la commune, ils sont là ! Ils sont toujours là quand il s'y passe quelque chose. Ce sont même eux qui aboient le plus fort. Et ils vous prédisent l'enfer à la place du paradis sans passer par la case purgatoire. Bref, ce sont des habitués de la critique négative plutôt que positive, et rien ne leur convient. Eh ben, qu'ils aillent se faire voir, et je reste poli.

Merci, Simon

A Latillé, nous avons quelques défauts, mais aussi quelques qualités. Comme dans beaucoup d'autres communes. Nos qualités sont plutôt des atouts. Au risque de passer pour un cireur de pompes, j'ose écrire, sans flagornerie aucune, que ces atouts sont autant de chances grâce, dans le cas présent, au maire, Simon Brie.

Oui, en premier lieu, la chance d'avoir un maire qui « se mouille » comme il l'a fait, en son temps, pour que Latillé puisse accueillir Johnny Clegg. Et pourtant, je crois savoir que Simon Brie a eu un tout petit oui de son conseil municipal quand il s'est agit de se prononcer pour ou contre la venue du « Zoulou blanc ». Et là, excusez moi, je vais encore égratigner collectivement quelques élus qui ne veulent pas ou n'osent pas prendre de risques. Mais, éventuellement, les honneurs dont ils pourraient tirer partie. Parlez-leur d'un trio musette et ils seront OK.johnny-clegg-couverture.jpg

Évoquez Johnny Clegg et c'est, pour certains édiles qui ne savent même pas qui est Johnny Clegg, « La Bérézina ». Tout simplement parce que ces gens-là ont peur de tout et de rien. Entre 15.000 et 20.000 personnes sur le stade municipal André-Roy, ça te les effraie, mon pote, j'ose même pas te dire. Là, c'est moi qui imagine : « Combin qu'o va coûter, et pis y s'ront ti capables ? Oh ! Y'aura du grabuge». Si, toutefois, ces idées leur ont traversé l'esprit, je leur réponds qu'essayer c'est adopter, et que l'on n'a rien sans rien. Si nous avançons à la vitesse d'un cheval qui recule nous n'allons pas faire... avancer le « schmilblic ». D'autant que, d'un point de vue économico-commercial, ça ne peut faire que du bien. Franchement, vous n'êtes pas (un peu) fiers de savoir que Monsieur Johnny Clegg accorde son seul et unique concert en Europe, à la France. A la Vienne. A Latillé ! Ben moi, ça me fait du bien, et ça me change de nos traditionnelles réjouissances locales. Les goûts et les couleurs, comme dirait l'autre !

Venez, venez et venez !

Je peux parfaitement comprendre que, dans son inconscient ou conscient collectif, allez savoir, Latillé aie peur de voir multiplier par 13 ou 14 sa population. Mais, de grâce, qu'ils arrêtent celles et ceux qui nous enfument le cerveau avec ce pessimisme ridicule. J'ai entendu : « Tu vas voir la drogue et la soulographie ! » Ah bon, parce que les adeptes du joint et de la « binouse » vont précisément attendre le concert de Johnny Clegg pour s'en rouler un et « descendre » l'autre. Je rigole et je reprends à mon compte « que la peur n'évite pas le danger ».Une dame du bourg a été jusqu'à me conseiller d'adopter sa position : « Le mieux, c'est de rester barricadé chez soi à double tour. » Mais, Madame, faites quatre, cinq tours, mettez des barres, des barbelés, des clôtures électriques ! Demandez, à vos frais, la protection de l'armée, de l'OTAN, de l'ONU, je ne sais pas moi... Ce que je sais, et que je vais peut-être vous apprendre, c'est que Johnny Clegg est un grand prôneur de la paix et qu'il ne véhicule pas des propos belliqueux. Relisez donc ce qu'il a fait contre l'apartheid en Afrique du Sud !... Encore Madame, votre propos n'est pas pire que celui d'un (ex) copain de Vouillé, qui m'a tenu un discours racial et xénophobe, ce matin même. Pauvre con. Et, si ça se trouve, ce mec de bas étage sera tout content d'être sur le stade de Latillé, mercredi soir.

Merci, Claude

En second lieu, la chance d'avoir comme voisin le président du Conseil général de la Vienne. Claude Bertaud est attaché à son canton et à ses communes, et il n'hésite jamais à leur proposer le tremplin qui peut leur donner des ailes. Ce n'est pas le caresser dans le sens du poil que d'écrire cela. C'est un constat. Latillé n'est sans doute pas prêt(e) à revivre un si grand événement culturel inscrit dans le cadre de la clôture du festival « Les Heures Vagabondes. » Chers amis de Latillé, prenez le temps de lire la presse régionale, nationale, internationale, généraliste et musicale, et vous verrez apparaître le nom de notre commune. Alors, ça ne vous touche pas ? Ça ne vous donne pas des frissons de bonheur ?

Avant d'avoir mal, ne criez pas. Mais, remerciez les 160 bénévoles, les pompiers, les hommes de la sécurité et les gendarmes, de veiller à la quiétude des spectateurs, à la vôtre et aux biens de tous. Dites merci à Simon Brie, à Claude Bertaud. Et allez applaudir Johnny Clegg. Personnellement, cet homme, ses musiciens et son public ne me font même pas peur.

Philippe Rivière

 





Latillé Actualités du dimanche 12 août 2012



Entre 15.000 et 20.000 personnes attendues

 

Latillé en est aux tout derniers préparatifs de la clôture du festival Les Heures Vagabondes qui va accueillir, ce 15 août, la grande star internationale, Johnny Clegg. La petite commune de 1.450 habitants attend entre 15.000 et 20.000 personnes. Séquence sensation.

 

La tension monte. La fébrilité exalte les neurones du maire de Latillé, Simon Brie, et des 160 bénévoles mis sur le pied de guerre dans ce village de la Vouglaisie, jusque là célèbre pour ses foires et marchés du passé. Le temps des rêveries australes est bel et bien terminé. p1110745.jpgDepuis que Claude Bertaud, président du Conseil général de la Vienne, a proposé, en janvier dernier, à l'occasion des vœux du maire, que le grand « Zoulou » blanc, Johnny Clegg en personne, ne vienne clôturer l'édition 2012 des Heures Vagabondes à Latillé. En pasteur pacifique, mot si cher au cœur des sportifs locaux, le premier magistrat a conduit ses ouailles vers les pâturages festifs de la chanson et de la musique internationales. Les âmes ne vagabondent plus. Les Heures Vagabondes sont aux portes du village. La réalité approche. Les premiers éléments de la grande scène sont en place à l'espace André-Roy. Dans moins de 48 heures, Johnny Clegg y interprétera, entre autres, son célèbre Asimbonanga, hymne à la gloire de Nelson Mandela. Psaume pour l'abolition de l'apartheid. L'Afrique du Sud envahira alors la Vienne et Latillé. La population s'élèvera, en ce 15 août, de 1.450 à quelque 18.000 personnes. Que la fête soit belle et réussie, avec, en bonus, un grand feu d'artifice. La venue de Johnny Clegg, on vous le dit, c'est de la bombe !

 

Philippe Rivière

 

 

 

Place aux chiffres

 

 

 

  • 160 benévoles

  • Sécurité : sapeurs-pompiers ; surveillance avec équipes cynophiles ; Gendarmerie Nationale

  • 19 ha de parking fléchés (parkings spéciaux pour les personnes à mobilité réduite, pour les camping-cars et les 2 roues)

  • 2 points (60 mètres linéaires) d'accueil buvette et sandwicherie

  • 1 tonne de frites

  • 4.500 sandwiches (saucisses, merguez, ventrèche)

  • 80 futs de 30 litres de bière

  • Sanisettes reliées au réseau d'assainissement

  • Vers 23h, grand feu d'artifice de clôture (durée : 25 mn) : 800 « bombes », 45 kg de poudre.

 

 

 

L'accès au bourg de Latillé sera interdit dès 15 h, sauf pour les habitants munis d'un « Pass », camping-cars, véhicules handicapés, et 2 roues.



Concert gratuit organisé par le Conseil général de la Vienne



 



L'interview de Simon Brie, maire de Latillé, qui prépare la venue de Jonny Clegg.





Latillé Actualités du 6 août 2012

Bourg de Latillé – Circulation Interdite le 15 Août

Aujourd'hui, mercredi 15 août 2012,  jour du concert de Johnny Clegg, dans le cadre du Festival "Les Heures Vagabondes" organisé par le Conseil général de la Vienne,

la circulation sera interdite dans le bourg de Latillé à partir de 15h00.

Les habitants du bourg de Latillé doivent se munir de leur pass afin de pouvoir circuler dans le bourg à partir de 15h00.

LACTU vous rappelle que ce sont entre 15.000 et 20.000 spectateurs qui sont attendus pour ce concert de Johnny Clegg, le seul qu'il donne en Europe, en cette année 2012, après une tournée en Afrique du Sud, au Canada, et aux Etats-Unis, où il clôturera sa tournée américaine, le 12 août 2012...juste avant de venir à LATILLÉ.







Romagne

La Vallée des Singes



Naissance du 1er bébé bonobo en France

 

« Le 1er bébé bonobo en France est né ce samedi à la Vallée des singes !
Les Bonobos stars de la Vallée des Singes !
En effet nous avons l’immense fierté de vous annoncé la naissance d’un bébé bonobo, une première en France !



bebe-bonobo.jpg


bebe-bonobo-2.jpgUne naissance très attendue
Samedi dernier, le 4 août, Ukela, une femelle bonobo âgée de 27 ans, a donné naissance à son quatrième enfant : le 1er bonobo né en France ! Il faudra attendre quelques jours pour connaître le sexe du bébé et faire des tests ADN pour connaître le père parmi les 4 mâles présents au moment de la période de reproduction. La période de gestation chez les bonobos dure 8 mois et demi, le petit à la naissance pèse environ 1 kilo. bebe-bonobo-1.jpg
Après avoir constitué ce nouveau groupe de bonobos l'année passée, l'EEP (programme d'élevage européen pour espèce menacée) et l'équipe de la Vallée des Singes attendaient avec impatience cette première naissance.
Cet évènement est d’autant plus réjouissant que la reproduction des bonobos en captivité demeure exceptionnelle. Selon le dernier recensement de 2010, on comptait seulement 9 naissances dans le monde, dont 3 en Europe. Et seulement 4 l'an passé dont la moitié en Europe. Cette naissance est un magnifique succès pour l’équipe de la Vallée des Singes qui devient une référence dans l’accueil des bonobos. » 

Texte et photo La Vallée des Singes, avec son aimable autorisation

Voir également La Vallée des Singes dans Agenda

 

 

 

Latillé Actualités du mercredi 1 août 2012

 

Romagne

 

La Vallée des Singes

 

"C'est la période des naissances

chez les Saïmiris !"

 

Le premier bébé Saïmiri de la saison est né vendredi dernier. Au moins dix bébés sont attendus cette année !
Les naissances peuvent être difficiles pour cette espèce puisque le bébé pèse environ 100 g, soit 1/7ème du poids de la mère !
En comparaison, c'est comme si une femme mettait au monde un bébé de 9 kg !

Ce petit primate, aussi appelé singe écureuil pour son agilité, évolue au sein de groupes matriarcaux. En effet, les Saïmiris vivent entre femelles, ces dernières supportant difficilement la présence des mâles adultes. Ceux-ci sont tolérés uniquement pendant la période de reproduction. Dès lors, les mâles adultes prennent du poids et pèsent jusqu'à 1,2 kg (les femelles atteignant seulement 700 g). Ce surpoids leur donne l'allure de véritables bodybuilders. Après 5 mois de gestation, les femelles donnent naissance à un seul petit.
Il est donc primordial de surveiller leur alimentation pour que le foetus ne prenne pas trop de poids et éviter ainsi une mise bas difficile.
Dans ce cas, que mangent les Saïmiris ? Des légumes, des croquettes spéciales, des pommes et surtout des insectes. Ils passent la plupart de leur journée à en chercher. Ils en raffolent tellement, que chaque individu peut manger jusqu'à 500 insectes par jour !"

 

 

romagne-bebe-samiri.jpg

 Crédit texte et photos : La Vallée des Singes, avec son aimable autorisation



Voir aussi dans notre module agenda (page 2)

 

 

Latillé Actualités du mercredi 1 août 2012

 

L'élite du VTT Trial dans la Vienne

le 31/07/2012

L'élite du VTT Trial dans la Vienne

Les 150 meilleurs jeunes pilotes participeront du 3 au 5 août à Vouneuil-sous-Biard aux Jeux Mondiaux de VTT Trial, l’équivalent des championnats du monde des moins de 16 ans.

Organisée sur le bike-park du CREPS en partenariat avec le Conseil Général de la Vienne, cette compétition internationale, labellisée « eco-manifestation », revient en France après en avoir été absente depuis 2004.

L'élite mondiale présente

Des jeunes vététistes originaires d'une quinzaine de nations sont attendus. Des pilotes belges, allemands, espagnols, tchèques, italiens, suisses, slovaques, autrichiens, polonais et anglais notamment mais aussi, et cela constitue une nouveauté, des pilotes japonais et iraniens.

L'équipe de France « élite » de VTT trial viendra effectuer des démonstrations lors de la manifestation. Plusieurs champions du monde élite seront présents : Gilles Coustelier (champion du monde élite en titre), Vincent Hermance (champion du monde 2007), Yann Dunant et Marius Merger. Ces 5 pilotes sont champions du monde par équipes en titre.

 

Trois jours de spectacle sportif

Vendredi 3 août, les différentes délégations étrangères seront présentées à partir de 18h. Les phases éliminatoires se dérouleront samedi 4 août et les finales auront lieu dimanche 5 août. La cérémonie protocolaire de clôture se tiendra aux alentours de 18h30.

De nombreuses animations seront proposées avec un salon des exposants où l'on trouvera aussi bien des sociétés innovantes de la Vienne que des producteurs locaux de la région. Les sites touristiques majeurs du département seront présentés et des expériences atypiques proposées aux visiteurs comme des promenades en vélo électrique. Plus de 5 000 personnes sont attendues !

SOURCE : cg86.fr

 





Archives juillet 2012

Latillé Actualités du mardi 31 juillet 2012

 

 

Afghanistan

 

La France s'en va!

Pourquoi y a t-elle mis les pieds ?

 

Z'AVEZ VU ! La France a commencé le retrait, en principe total fin 2013, de nos troupes combattantes en Afghanistan. Le bilan est trop lourd : 87 de ses soldats, 87 des nôtres ont perdu la vie depuis la fin de l'année 2001.

Honte au lambda moyen qui, au café du commerce du coin, devant son Pastis, analysait sans vergogne : "Les militaires, ils ont signé pour ça. Ils connaissent les risques. C'est leur métier." Et ces rois du pastaga demandaient l'approbation de leurs potes encore plus avinés. Patron, s'il vous plaît, mettez-leur une tournée d'intelligence, qu'ils en soient ivres au lieu de raconter des conneries.

A l'heure où l'armée française entame le début de son retrait total, prévu pour fin 2013, je pense à ces 87 hommes tombés loin de chez eux, depuis fin 2001. Je pense à leurs épouses, à leurs enfants, à leurs familles qui ont perdu un mari, un papa, un fils, un être cher. Oui, même si je ne suis pas un fan de l'uniforme kaki, je rends hommage à ces 87 hommes engagés en Surobi, en Kapisa et à Kaboul, là où les embuscades se sont succédé pour les anéantir à tout jamais. Je rends également hommage à ceux des nôtres qui sont encore dans cet Afghanistan montagneux, autrefois connu pour sa remarquable production de fruits, et aujourd'hui connu pour ses "performances" meurtrières. Tous, femmes et hommes de notre armée, sont partis là-bas, avec d'autres occidentaux,  pour mettre fin à l'insurrection des talibans outrageusement sanguinaires. Avec pour seule ambition que celle d'un pouvoir religieux qui les aveugle.

Depuis le déploiement de nos hommes, je me suis demandé, sans doute comme vous, ce que la France allait foutre dans ce pays montagneux où l'agriculture côtoie une narco-économie pour qui le pavot est l'opium du peuple. Oui, l'Afghanistan est le premier fournisseur mondial de cette drogue qui gomme problèmes et difficultés. Cette drogue qui pousse à la folie meurtrière sans distinction d'âge ni de sexe, pourvu qu'il y ait du sang.

Monarchique puis républicain, l'Afghanistan, dont certaines terres sont suspendues à 7.485 mètres au-dessus de la mer qu'il n'y a pas, a laissé le contrôle quasi total du pays aux talibans, en 1997. Entretemps, de 1978 à 1989, au nom de la guerre froide, l'URSS envahit la future République Islamique d'Afghanistan, carrefour de l'Asie centrale. Là, je me dis qu'il doit effectivement y avoir des enjeux stratégiques, militaires, économiques qui dépassent la capacité de ma petite cervelle. Bref, les Soviets, vont se casser les dents, l'Afghanistan va connaître une grande guerre civile, de 1992 à 1996, au terme de laquelle le tristement célèbre Oussama Ben Laden, de retour sur sa terre, lance un appel au djihad contre les Américains. Enfin, le chef spirituel d'Al-Qaida revendique, le 11 septembre 2001, les attentats suicides du World Trate Center aux Etats-Unis. Tout comme moi, vous connaissez la suite. Entre autres, la funeste suite pour 87 de nos concitoyens et les leurs. Respect. Et plus jamais ça, comme on dit d'autres avant que ça ne recommence ailleurs. Pauvre monde.

 

Philippe Rivière

 

 

 .


 

 

 

 

Latillé Actualités du lundi 30 juillet 2012

 

Économie



Le centre d'appels...au secours !

 



Z'AVEZ VU ! Ah, ah, ben non, vous n'avez rien vu ! Ça y est, le plein emploi est de retour en France. Le boulot déborde de partout. A tel point que pour organiser ses relations clients, le brillant STIF, qui organise les transports en Ile-de-France, doit se replier sur une plateforme téléphonique au Maroc. Vive nous !

Alors là, je vous le dis tout de suite, je n'y comprends plus rien. Bon, je savais bien que "nos" politiques prenaient les Français pour des "gogos", mais là, ça dépasse même le stade de l'entendement.  Sans verser dans un protectionnisme aveugle, la France a-t-elle franchement besoin d'aller chercher un prestataire implanté au Maroc, qui va être chargé de veiller aux relations avec la clientèle des transports en Ile-de-France ? Comment voulez-vous que Hollande, Ayrault, Montebourg et compagnie soient crédibles lorsqu'ils prônent qu'il faut sauver l'emploi dans notre pays. Achetez Français et vous aurez du taf ! Et vlan, avec le marché public que Huchon vient d'attribuer au pays du pote Mohammed VI nous passons pour des cons ! Mais, ils sont tombés sur la tête ou quoi ? Non, non, nous rassure François, "les règles en matière de marché public ont été respectées." S'il le dit, c'est que ça doit être vrai. Mais alors pourquoi nous en faire tout un pataquès pour PSA-PEUGOT et se battre comme des diables qui voudraient sortir de leurs boîtes ? Les ouvriers de l'industriel automobile voudraient tant garder la leur. Et le camarade socialiste président d'appeler "tous les acteurs publics à la responsabilité." Pour mieux regonfler les biceps du marché national qui sont en train de flétrir comme prunes au soleil. Montebourg y va, lui aussi, de son petit rayon de chevalier félon. "J'ai demandé que l'on reconsidère la décision en remettant l'appel d'offres sur le métier" a t-il confessé à nos confrères d'Europe 1. Saint Arnaud demande l'absolution. Il devra réciter 25 articles du code des marchés publics précédés de l'antienne sacrée : "Je relocalise, je délocalise." C'est une affaire de chœur et de cœur, mais surtout avec le roi fric comme atout principal. Car c'est le coup de poignard contre le coût compétitif. Ben ouais ! Au Maghreb, la main d'œuvre est moins chère. Rien à foutre de préserver l'emploi en France du moment que certains s'en mettent plein les fouilles. C'est ce qui s'appelle, penser d'abord à sa pomme plutôt qu'à autrui. En politiquement correct, ils disent : "aucun élément ne nous permet de revenir sur la décision prise." Qu'ils passent donc un coup de fil aux quatre-vingts personnes menacées de perdre leur job, à Fontenay-le-Comte (Vendée) et à Saint-Avold (Moselle). L'histoire se répète. Les premiers vont connaître une guerre de religion. Les seconds vont être annexés. "Notre POGNON qui êtes aux Cieux, pardonnez-nous nos euros comme nous pardonnons aux dirhams qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas succomber à la tentation de Rabat et de Casablanca."  Oui, c'est la prière des boursicoteurs qui vénèrent également la Sainte volatilité des marchés. Bientôt, "WEBHELP", qui travaille depuis 2006 (marché renouvelé en 2009 pour 3 ans) pour le fameux STIF, sera aux abonnés absents. Plus d'appels plus de boulot. L'équation est simple. Elle se résout avec le même système d'égalité et de coïncidence : L'ARGENT ! Sa force, à LUI, finira par devenir une faiblesse. Après le grand amour, il risque bien d'y avoir une forte tempête. Le prêchi, prêcha de la gauche et de la droite politiques, les Français en ont ras le sermon. Vraiment. D'urgence il faut créer un centre d'appels au bon sens.

Philippe Rivière

 


 

Latillé Actualités du jeudi 26 juillet 2012

Latillé

 

Chauds travaux

 

Lorsque que LACTU a rendu visite, tout à l'heure, en début d'après-midi, aux ouvriers de GEF-TP, le mercure affichait 44° dans le champ situé en bout de résidence du Parc. Je transpirais à ne rien faire, ou presque, tandis que les malheureux creusaient les tranchées d'arrivée du gaz raccordée aux pavillons de ladite résidence. Coups de godets de pelleteuse par ci, coups de balais par là, déroulement des tuyaux et pose des raccords. Pauvres ouvriers dégoulinant de transpiration, que je dois retrouver, demain matin, afin qu'ils me fournissent plus de détails sur les travaux. J'ai trouvé leurs conditions de travail quasi inhumaines...

Ph.R.

Les ouvriers travaillent en plein cagnard, résidence du Parc.

La pose des tuyaux de raccordement au gaz pour les 30 logements de la résidence.

Il ne s'agit pas de plaisanter sur le sérieux des travau

 

 


 

 

Carnet



Précision


Il a bien raison, le papa du petit Gabriel, de chambrer gentiment LACTU qui a oublié de mentionner son nom dans le carnet bleu ci-dessous. Je répare donc cette omission et présente mes excuses à Vincent VANWYNSBERGHE qui a fait de Gabriel le petit frère préféré de Gabin. Aux dernières nouvelles, le test ADN n'a rien révélé d'anormal. La maman, le papa, le nouveau né et son grand frère vont très très bien. A priori, les grands-parents maternels, Simon et Marie-Christine BRIE, ne se portent pas mal non plus. Elle est pas belle, la vie !



Naissance



Nous venons d'apprendre la naissance de Gabriel, fils de Pauline BRIE et petit-fils du maire, SIMON BRIE, et de Marie-Christine, son épouse.

Gabriel est né dans la nuit de samedi à dimanche, à 2h12. Il pèse 2,9 kg, mesure 49 cm et se porte comme un charme.

Tous nos vœux de bonheur à ce bébé, et nos félicitations à ses parents et grands-parents.

LACTU

 

 


 

 

Assemblée nationale



Les députés sont bourrés aux as





Z'AVEZ VU ?Ils ont, en plus du reste, une indemnité brute mensuelle de 6.412€ non soumise à l'impôt sur le revenu. Nos députés savent que charité bien ordonnée commence par soi-même. Il est hors de question, pour eux, que le privilège ne continue pas. Dans la vie, faut pas s'en faire !

De quoi qui s'mêle çuilà ? En effet, quelle mouche a donc piqué le député Charles de Courson qui souhaite un amendement afin que l'indemnité représentative de frais de mandat des députés (loyer de la permanence, déplacements, matériel et fournitures de bureau, entretien des locaux, abonnements internet et téléphoniques…)., la sombre IRFM, soit vérifiable par l'Administration, côté impôts sur les revenus. Vous y croyez toujours et encore à l'abolition des privilèges ? Bien sûr que non ! En fin de semaine dernière, 145 députés sur 577 étaient présents dans l'hémicycle quand le pauvre Charles a pris la parole. Crime de lèse-majesté, de Courson s'en est allé demander un vote. Sur les présents, seuls 24 ont trouvé normal de jouer la transparence, et ont donc finalement voté en faveur de l'amendement. Ah ben ! c'est que leurs potes n'ont pas du tout, mais alors pas du tout, aimé que l'on touche à leur portefeuille ! De quoi qui l'a causé le gars Courson ? Pardi, de cette fameuse IRFM non utilisée à des fins professionnelles. Une pacotille ! 6.412€ par mois. 6.412€ par mois que les parlementaires se mettent in the pocket sans que les Impôts ne viennent leur demander quoi que ce soit. Je vous demande, un seul instant, d'imaginer que votre patron ou votre caisse de retraite vous gratifie, allez, soyons fous, de 100€ mensuels. Soit 1.200€ par an, parce que nous aussi nous savons compter. Voilà que cette largesse, nous ne la déclarons pas au Trésor Public. Quoi ? Personne ne lui a rien dit à ce pauvre Trésor Public ? Ça vaut bien le coup qu'il se casse la nénette à nous pré-remplir notre déclaration annuelle sur les revenus. Alors là, les foudres du Dieu "TOUFRIC", un nouveau pote à nous, nous tombent dessus à bras pas raccourcis. "Ben oui monsieur, mais tout ce que vous gagnez doit être scrupuleusement notifié" vous fait (pas) aimablement remarquer l'agent "recouvreur" qui ne lésine d'ailleurs pas sur les menaces qui vont avec. "Vous aurez 10% de pénalité et si vous ne vous résignez pas à payer, ce sera le maximum." Syndical, évidemment. C'est tout juste si on ne va pas ressortir la guillotine juste pour vous... Au mieux, vous émigrez vers la prison de Vivonne. C'est qu'un train de vie peut en cacher un autre. En admettant que vous soyez plus ric que rac, et ben nos députés, eux, en revanche, ils sont bourrés aux as. D'accord, z'ont pas un métier facile. Merde alors, aller au palais Bourbon pour critiquer le jean ou la robe de Duflot, ça se paye, non ? J'en suis vert ! Ah oui ! Vous avez bien compris que les 6.412€ constituent une indemnité, hein ? Le salaire d'un parlementaire, dites-vous ? Euh ! ça va chercher dans les 5.514€ bruts. Ramenés à 5.189€ nets. Par mois, oui, oui ! Et comme ces mecs et ces nanas sont payés pour voter des lois qui vont nous sacrifier sur l'autel de la législation et de l'interdiction de tout, on leur en rajoute encore un peu ! Et que je te leur donne 9.138€ mensuels de crédit ouvert qu'ils affectent à la rémunération de 3 à 5 collaborateurs qu'ils auront recrutés. Je passe sur les billets SNCF 1ère classe, les vols en avion, etc.Tout ça, c'est cadeau.

Bref ! Exceptés Borloo et quelques membres de l'Union des Démocrates et Indépendants (UDI), les autres groupes parlementaires ont renvoyé notre Charles de Courson national à ses chères études. Ah, il est beau le sacro-saint principe constitutionnel d'égalité devant l'impôt ! Pourtant, vous le trouverez à l'article 14 de laDéclaration des droits de l'Homme et du Citoyen. Sauf que, bon, y'a citoyen et citoyen ! Nous, nous sommes dans la catégorie des pauvres citoyens, comprenez-vous ! Mine de rien, cette indemnité de 6.412€ par mois, ça va nous chercher dans les 45 millions d'euros dépensés chaque année pour couvrir "les frais afférents à l'exercice du mandat de nos députés."  Mais pas de lézard pour ce qui est de la CSG et du RDS, ils crachent au bassinet comme les copains. Comment qui disait le candidat camarade Hollande : "Je souhaite l'avènement d'une République exemplaire." Y'a encore du boulot, Monsieur le président ! Sans rire, y'a même des députés qui disent qu'ils dépensent plus que l'IRFM. Si si, sans rire, ils le disent ! Vont me faire chialer, tiens... Déjà qu'ils me prennent pour un con !

Philippe Rivière

 


 

Vie de la terre

Le monde des abeilles est en péril


Z'avez vu ? Le monde scientifique s'inquiète de la disparition de plus en plus rapide des abeilles. Alors que ces insectes très "mielleux" sont le révélateur d'une planète en bonne santé, leur anéantissement  serait symptomatique de l'extinction de toute forme de vie humaine. A cause de qui ? Je vous le donne en mille !  À cause de l'Homme, plus spécifiquement du biotope qu'il modifie au point de gravement altérer les caractéristiques de l'écosystème.

Nous courons à notre propre perte. "Le jour où l'abeille disparaîtra, les hommes n'auront plus que quatre années à vivre..." aurait prédit Einstein. Personne n'est certain que le célèbre physicien-théoricien soit l'auteur de cette funeste prédiction. Il reste que les disparitions d'abeilles ne constituent pas un fait nouveau puisqu'elles ont été observées depuis...1896. Le paroxysme du phénomène est atteint en 2007, notamment, aux États-Unis. S'établit alors une corrélation étroite sur le brutal frein de la pollinisation des espèces fruitières et sur ses conséquences dues à l'utilisation des pesticides par le monde agricole. Les apiculteurs ne font plus leur miel tandis que les experts scientifiques font le leur en plongeant leurs neurones au tréfonds des alvéoles des ruches. Sur les paillasses des laboratoires comme au bord des ruchers tout le monde se gratte la tête afin de tirer des conclusions quant au syndrome qui peut bien détruire "nos" fameuses sentinelles de l'environnement. Alors ? Virus chez les populations d'abeilles, ou pratiques agricoles versant à plein seau dans la monoculture et la dépendance des pesticides ? Zut de mince, les deux parties concernées par le comportement des abeilles arrivent à la même conclusion : la disparition des abeilles serait bel et bien la résultante d'une utilisation excessive de pesticides. On crie haro sur les agriculteurs ! La vache, la France serait le deuxième consommateur mondial de ces terribles produits utilisés contre les parasites animaux et végétaux. Et juste derrière la grande Amérique de Barack Obama! Au demeurant, ça ne va pas beaucoup mieux en Allemagne, en Italie et en Slovénie, parait-il.  Et pis pas la peine que la Hollande, l'Espagne et l'Angleterre jouent les fiérots car elles sont mal barrées elles aussi. Même que les apiculteurs chinois, japonais et africains commenceraient également à désespérer. Mais qu'est-ce à dire ? Tiens, justement, nous qui mettons tout sur le dos de la météo à propos du manque de fruits et légumes (cerises, melons, pommes, amandes, avocats, oignons, concombres,...), v'là t'y pas que leur pollinisation dépendrait à 90% voire 100% des abeilles. Si c'est vrai, on est mal barrés ! J'ai carrément le vertige en apprenant qu'en Europe les ruchers les plus touchés ont perdu 90% de leurs abeilles.

Ainsi, les agriculteurs seraient donc les seuls responsables dans le monde des abeilles en péril, selon le très sérieux rapport du "Programme des Nations Unies pour l'Environnement" (PNUE), sur lequel je m'appuie pour rédiger cet article ? Peut-être ! Toujours est-il que le non moins sérieux "Institut National de Recherche Agronomique (INRA)", dans son magazine de juin 2009, tire les mêmes conclusions. "Le Centre National de la Recherche Scientifique" (CNRS) itou, alors qu'il émet d'importantes réserves qui mettent un sacré bémol, dans sa lettre d'information du 7 juillet 2011 : "Bien que de nombreuses données soient disponibles sur l'influence des stress nutritionnel, parasitaire et chimique sur la santé des abeilles, aucun d'entre eux n'a pu être isolé comme unique responsable du déclin des populations d'abeilles. Aujourd'hui, les spécialistes du domaine s'accordent pour orienter les recherches sur les effets combinés de plusieurs de ces facteurs." N'allons donc pas trop vite en besogne, en tapant sur les nourriciers de la terre qui, ne le perdons jamais de vue, doivent faire face à trois réalités essentielles : 1) la production ; 2) la pression des multinationales agrochimiques ; 3) l'influence et la force des lobbies agroalimentaires. Tout cela pour vous dire que nous autres consommateurs avons notre mot à dire. En sauvant les abeilles d'une mort certaine, nous nous sauvons d'une certaine mort. Vingt dieux ! Butinons la vie!

Philippe Rivière

 

 


 

Syrie



El-Assad mérite la légion d'horreur



Z'AVEZ VU ! Il paraîtrait que Bachar El-Assad, le tristement célèbre président syrien, "accepte de partir  d'une façon civilisée". En clair, il faudrait que la face du monde entier observe les règles du savoir-vivre et toutes les convenances à l'égard de cet assassin en puissance.

Sacré Bachar ! Vrai, il manque pas d'air, le mec. Il fait tuer des milliers de ces concitoyens dans une horreur indescriptible et môssieur demanderait en retour que la planète le respecte comme on respecte un honnête homme. Faut l'faire ! Remarquez, ce n'est pas la France, et encore moins Jean-Yves Le Drian, qui vont punir le tyran syrien. Parenthèse nationale et excusez du peu, notre ministre de la Défense a tout simplement oublié, ce jeudi, de recevoir la famille du soldat lyonnais froidement abattu, à Toulouse, par le terroriste Mohammed Merah. "Il y a eu confusion d'agenda" s'est excusé le patron des troupes françaises. Cher Monsieur Le Drian vous mériteriez d'être radié au même titre que l'est un "chômiste" qui n'a pas répondu à la convocation ou à l'appel téléphonique de Pôle Emploi. Je ferme la parenthèse franchouillarde en me disant que ce n'est quand même pas très rassurant d'avoir un ministre comme vous...

Je reviens donc à notre "ami" Bachar dont la femme a fait floquer sur un de ses tee-shirts de badminton : "il fait bon vivre dans mon doux pays." Finalement, encore une fois, le couple fait la paire. M. et Mme El-Assad sont aussi provocateurs l'un que l'autre. Ce qui me surprendra toujours, et ce qui m'a déjà surpris en son temps, c'est qu'à l'époque où les satellites sont capables de vous détecter une boîte d'allumettes sur votre table de cuisine, nous ne puissions pas repérer un type, auteur des pires exactions. A croire que les plus hautes technologies de notre époque ne sont pas capables de dénicher les innommables. Il doit y avoir un Bon Dieu pour ces énergumènes tout comme il y en a, suivant l'adage populaire, pour les poivrots qui n'ont jamais d'accidents.

Irrécupérable pour le genre humain

D'attaques en rébellions, d'offensives en défenses et de droits de veto sino-russe en palabres unosiennes la communauté internationale démontre, en Syrie, notamment, tout le prix qu'elle accorde à la vie humaine. " C'est géopolitique ", relèvent les spécialistes, pour qui tout s'explique...avant même qu'ils aient compris que ça allait finir par arriver. Certes, bon nombre de choses m'échappent dans tous ces conflits qui se multiplient plus rapidement que des puces sur un chien, mais quand vont-elles s'arrêter ces caravanes meurtrières qui font aboyer les pacifistes. Tant que les armes crépitent et tuent loin de chez nous, nous nous contentons de crier au loup devant notre poste de télévision. Ça ne mange pas de pain. Du moment que nous ne sommes pas directement concernés, hein !...

Et c'est comme ça que El Assad, d'autres avant lui, et encore d'autres après, malheureusement, commettent ce pourquoi nos grands-parents et parents se sont battus. Ce pourquoi a un nom : Liberté. Le président de la Syrie a du sang sur les mains. Beaucoup de sang. Beaucoup trop. Il abrutit les siens, hommes, femmes, enfants, vieillards. Il animalise son pays. Et quand au bout du bout, du moins est-ce à espérer, il pressent peut-être que la fin approche, il veut se retirer du jeu dans la dignité, de façon civilisée. Veut pas qu'on le décore non plus ? Ce type mérite la légion d'horreur. S'en ira-t-il, lui aussi, purger sa contumace en Amérique du Sud ?... Là où s'est réfugié ce vieux nazi que l'on vient de choper et d'assigner à résidence ? Peut-il exister une clémence pour ces primitifs qui n'ont rien d'humain?... Celle du ciel, peut-être ! Quels que soient les enjeux stratégiques, économiques, financiers, l'Homme se doit d'être civilisé, se doit de respecter la vie. Et ne doit pas se comporter comme un barbare voulant soumettre les siens au trône d'un État sauvage pourri de vices monstrueux. Au plus profond de moi, je crois, Monsieur Bachar El-Assad, que vous êtes irrécupérable pour le genre humain. Même sur la plus belle avenue du monde. Votre défilé n'a plus de prestige et vous devez entendre la terreur des peuples qui vomissent sur vos impétueux trophées criminels et odieux.

Philippe Rivière

 

 


 

 

Chiré-en-Montreuil

 

AUTOLIV-ISODELTA

 

Ça pue grave !

 

 

Ça craint pour l'usine AUTOLIV-ISODELTA de Chiré-en-Montreuil ? C'est une question. Dans le contexte actuel, qui nous a notamment appris des suppressions d'emplois chez PSA PEUGEOT, les équipementiers automobiles sont terriblement secoués. Et les personnels très très inquiets.

Nous y verrions peut-être un peu plus clair -encore que?- si la direction de AUTOLIV-ISODELTA avait bien voulu prendre de son précieux temps pour répondre à nos questions. Que nenni ! Latillé Actualités repassera plus tard. Quand ? Quand quatre presses à injection métal auront été transférées en Roumanie et en Turquie ? D'après des informations que j'ai pu recueillir auprès de syndicalistes, ce nouveau déménagement est prévu avant fin 2012. Oh là !...

Le pire scénario

Imaginons le pire ! Par exemple, l'usine vint à fermer. Je ne vous explique pas le coup derrière les oreilles que vont prendre la commune de Chiré en Montreuil, les autres patelins du canton de Vouillé et le département, voire la région. Mine de rien, aujourd'hui, ISODELTA fait quand même travailler 650 personnes. Peut-être pas toutes à temps plein, mais quand même ! Six cent cinquante personnes qui vont se retrouver au « chômedu », à raison de 2,5 personnes par foyer qu'elles font vivre, et ben faites le compte ! Ça vous fait plus de 1.600 individus qui sont enfoncés dans la mouise jusqu'au coup. Parmi les salariés, il en est qui ont acheté un terrain, qui ont fait construire, qui ont changé de voiture, etc, etc, etc. Patatras ! L'accident de vie, parce que c'en est un, peut avoir des conséquences dramatiques aux plans familial, social, psychologique, entre autres. Des dommages directs personnels, parfois irréversibles, auxquels vont s'ajouter des dommages collatéraux collectifs du type : quid de l'avenir des vies scolaire et associative de la Vouglaisie ? De l'économie vouglaisienne au sens intercommunal du terme ? La situation n'est ni belle ni réjouissante, hélas !

Allez donc expliquer aux banquiers que ces pauvres salariés de ISO viennent d'être licenciés. Mon c.., ils s'en foutent, les banquiers ! Comme ils disent à toutes leurs victimes assommées par le marasme économique : « M'sieur, ce n'est pas mon problème ! » Ben non ! « Z'avez » vu, ce n'est jamais leur problème ! Sauf quand un trader leur aurait soit-disant piqué des milliards d'euros en boursicotant sans que personne ne s'en aperçoive... Les banquiers, eux, quand ils ont un problème, y'a l'Europe et les états -et l'Etat c'est vous et moi- qui empruntent pour les sortir de « l'enfer », alors que si l'ouvrier d'ISODELTA est dans le rouge pour moins de 100€, il risque peut-être l'interdiction bancaire. Pourquoi pas la justice, les huissiers et tout le tintouin. Il y a bien quelque chose qui ne tourne pas rond ! Bon, c'était le pire scénario imaginé par mes petits neurones...

Retour au présent. Dieu merci l'usine ISODELTA tourne toujours à Chiré. Cela fait bien des années que les rumeurs en tous genres circulent sur elle. Là, ça sent quand même sérieusement le roussi lorsque vous lisez des expressions comme « inquiétude, compétitivité, bilan catastrophique, diversification, objectifs, plan de sauvegarde de l'emploi... »(Voir centre-presse.fr de ce jour). Vous y croyez vous à ce transfert de machines sous le prétexte que la main d'œuvre serait moins chère en Roumanie et en Turquie ? Bien sûr que non, les dirigeants muets de AUTOLIV-ISODELTA ne sont pas comme ça. Pas question de mieux se remplir les fouilles en vidant complétement celles de leurs salariés. Ben voyons ! Leur transparence en témoigne. Ah, ces Suédois qui nous battent au football, refilent au club de notre capitale le célèbre IBRAHIMOVIC (enfin quand je dis refilent, c'est les Quataris qui l'ont acheté!), ils viendraient empêcher les volants de tourner rond à Chiré ? Non, non et non, que les salariés d'ISO se rassurent, les grands responsables de leur usine ont d'autres ressources humaines que le licenciement. Et l'argent, je vous le jure, n'est pas leur principale source de motivation. Sinon, ça se saurait. Forcément...

Philippe Rivière

 

 


 

 

 

Les radars embarqués

http://www.liguedesconducteurs.org/radars-mobiles-embarques.html

Prenez le temps de cliquer sur le lien ci-dessus. Il vous conduit à la vidéo de la Ligue de Défense des conducteurs.

Prenez le temps de regarder et d'écouter entièrement cette vidéo.

N'oubliez pas de signer la pétition.

N'oubliez pas que les pouvoirs publics se moquent de la sécurité routière, mais qu'ils adorent notre argent.

Dites non au tout répressif, à la délation, qui finiront un jour par se retourner contre vous ou vos proches.

Merci.

Ph.R.

 

 


 

 

Latillé

Agriculture

 

Les moissons de Maury

 

Après les orges beaucoup plus primes, nos agriculteurs ont véritablement entamé la campagne des moissons avec le colza. Comme on peut le voir avec les photos ci-dessous, prises vers 18h, à Maury.

 

 


 

 

Sanxay

Pétanque jeune

A 11 ans, Mary Petit, de Latillé,

se qualifie

pour le championnat de France

Finalement, ce fut vachement rigolo d'aller à Marans (Charente-Maritime) pour Mary Petit, 11 ans.  Va pour le jeu de mots facile, mais pour la pétanque c'est une autre paire de manches que la fille de nos sympathiques boulangers de Latillé, Nathalie et Philippe, a du relever. En effet, la jeune sociétaire de "La Boule Sanxéenne", où elle est licenciée depuis deux ans, participait au championnat de la Ligue jeunes, en triplette avec ses coéquipiers Samuel, le pointeur, et Anthony, le tireur. Tournoi très relevé puisqu'il était qualificatif pour le championnat de France. Et Mary -avec un "Y" s'il vous plaît, elle y tient beaucoup-, le milieu de cette triplette , et ses deux copains ont réussi le formidable exploit d'être les seuls de la Vienne à se qualifier pour le FRANCE. C'est donc dans la belle Bourgogne, plus précisément à Nevers (Nièvre), que la jeune et blonde Mary ira faire ses classes de "pétanqueuse ", les 25 et 26 août, avant de rejoindre celles de 6ème du collège Arthur-Rimbaud de Latillé. Tous nos encouragements l'accompagnent, et félicitations à elle et à son duo de copains pour la (déjà) remarquable performance... En rouge et noir.

Ph.R.



 Mary (au centre) et ses deux coéquipiers, Samuel et Anthony, seront les seuls représentants "jeunes" de la Vienne au championnat de France, à Nevers (Nièvre) , les 25 et 26 août prochains. (Photo Philippe PETIT)

 

 


 

 

Insolite

C'est déformant !

 

Rassurez-vous, ce n'est pas le vin d'honneur offert par la commune qui m'a soulé, en ce 14 juillet, ni l'objectif de mon appareil photo qui fait des siennes. Il s'agit tout simplement de l'effet miroir produit par le rétroviseur routier installé face au stop de la rue du petit Bourg. Des formes déformées, c'est déformant !

Ph.R.



Le collectif des habitants de la rue du Petit Bourg, qui veillent à la sécurité routière et à leur intégrité physique, devraient conseiller aux usagers de regarder, de leurs propres yeux, et non dans ce rétro, ce qu'il en est du trafic circulant avenue du Poitou. Car les perspectives qu'offre ledit rétro sont totalement faussées par l'effet miroir qui s'avère plus dangereux que s'il n'était pas là. Ou alors, il me faut consulter un ophtalmo. De toutes façons, je sais que je ne suis pas bien vu, voyez-vous !

 


 

 

Météo

Hier, vendredi 13 juillet, quelle chance d'avoir eu une si belle journée d'été !!!

Mon pluviomètre, à 23h, indiquait 21 mm d'eau. Et le vôtre ?

 



Potager bien arrosé fait le pluviomètre rassasié.

 

 


 

Société

 

Croisade à venir

 

C'est à croire que les grands "friqués" de France sont l'auteur d'une collusion dans la collision des informations de ce jour. En effet, on apprend en même temps le palmarès des plus grandes fortunes de notre pays tandis que notre industrie automobile, par la voix de Peugeot PSA annonce qu'elle va supprimer 8.000 emplois. Les destins croisés du bonheur affiché, pour les uns, et du malheur à venir, pour les autres, vont finir par nous conduire à cette espèce de lutte de la féodalité du bien être contre le mal être. Oui, nous allons connaître une CROISADE opposant le  peuple désargenté contre celles et ceux qui sont cousus d'or. La lutte des classes et l'instinct de survie nous amènent droit dans le mur. Nous font prendre la direction d'une idéologie qui va bannir le tout fric matant une opinion, non pas résignée, mais prête à se réveiller après avoir dormi tant d'années. Je sais, c'est gerbant, mais c'est inéluctable. Ce n'est plus un fossé qui sépare les deux mondes, mais un canal de rivière argenté qui mord fonds de tiroirs et de poches des plus vulnérables quand d'aucuns s'enivrent dans le luxe somptuaire. Oui, c'est un euphémisme. Quel camp va rompre le premier ?...

Philippe Rivière

 


 

 

France

Le top 20

des plus grandes fortunes

Les pluLs grandes fortunes

 

Nom

Société

Secteur

Ville

Fortune

1

Bernard Arnault

LVMH

Luxe

Paris

21 200 M€

2

Gérard Mulliez et sa famille

GROUPE AUCHAN

Distribution

Croix

18 000 M€

3

Bertrand Puech et famille Hermès

HERMES INTERNATIONAL

Luxe

Paris

17 400 M€

4

Liliane Bettencourt et sa famille

L’OREAL

Cosmétiques

Clichy Cedex

15 300 M€

5

Serge Dassault et sa famille

GROUPE INDUSTRIEL MARCEL DASSAULT

Industrie

Paris

9 900 M€

6

François Pinault et sa famille

PPR

Distribution, luxe

Paris cedex 08

6 300 M€

7

Pierre Castel et sa famille

CASTEL FRERES

Boissons

Blanquefort

6 000 M€

8

Alain Wertheimer et sa famille

CHANEL

Luxe

Neuilly-sur-Seine

5 600 M€

9

Margarita, Eric, Kirill et Maurice Louis-Dreyfus

LOUIS-DREYFUS

Services

Paris

4 500 M€

10

Emmanuel Besnier et sa famille

LACTALIS

Agroalimentaire

Laval cedex 9

4 400 M€

11

Vincent Bolloré

BOLLORE

Transport, médias

Puteaux

3 610 M€

12

Xavier Niel et sa famille

ILIAD-FREE

Télécoms

Paris

3 590 M€

13

Patrick Ricard et sa famille

PERNOD RICARD

Boissons

Paris cedex 16

2 950 M€

14

Benjamin de Rothschild et sa famille

GROUPE EDMOND DE ROTHSCHILD

Finance

Paris

2 800 M€

15

Jacques Servier et sa famille

LABORATOIRES SERVIER

Pharmacie

Suresnes cedex

2 700 M€

16

Jean-Claude Decaux et sa famille

JCDECAUX COMMUNICATION

Communication

Neuilly-sur-Seine

2 690 M€

17

Familles Coisne et Lambert

SONEPAR

Distribution

Paris cedex 16

2 500 M€

18

Famille Courtin-Clarins

CLARINS

Cosmétiques

Neuilly-sur-Seine cedex

2 400 M€

19

Jacques et Philippe Bouriez ainsi que leur famille

GROUPE LOUIS DELHAIZE

Distribution

Charleroi - Belgique

2 100 M€

20

Pierre Bellon et ses enfants

SODEXO

Services

Issy-les-Moulineaux cedex 9

2 020 M€

Lire la suite du classement en cliquant sur le site suivant :

SOURCE : http://www.challenges.fr

 


 

 

Latillé 

Fête Nationale

Rien : R.I.E.N !

C'est confirmé par le maire soi-même. "Il n'y aura aucune festivité pour le 14 juillet" déplore Simon Brie. "Si je ne prends pas les choses en main,mon conseil municipal ne prend aucune initiative" regrette le premier magistrat. "Le 14 juillet, j'accompagne 2 sapeurs-pompiers de Latillé qui vont défiler sur les Champs Elysées, précise-t-il encore, j'estime que je fais mon devoir et que les autres élus pourraient faire un effort" prétend-il à juste titre.

Personnellement, cela va faire bientôt 60 ans que je suis né à Latillé et je n'ai jamais connu un 14 juillet sans feu d'artifice ni flonflons. Zut de zut, c'est quand même la Fête Nationale de la France !... Il n'y a guère de communes, sur les 36.000 recensées dans l'hexagone, qui ne marquent pas l'évènement. Ben, à Latillé, si ! Pour paraître dans le livre des records ?... Je conçois que les bonnes volontés bénévoles veuillent se concentrer sur l'évènement majeur de l'été, le 15 août prochain, qui va être marqué par le concert de Johnny Clegg, au stade André-Roy, dans le cadre du festival "Les Heures vagabondes", organisé par le Conseil général de la Vienne. "Cette soirée du 15 août s'achèvera par un grand feu d'artifice"  annonce Simon Brie. Là aussi, je peux comprendre que le budget de notre commune ne soit pas assez conséquent pour qu'elle offre deux feux d'artifice, à un mois d'intervalle. Mais, tout de même, cela n'empêchait nullement de marquer le coup pour le 14 juillet. Si je résume bien le message que fait passer mon ami Simon, pour qui j'ai un très grand respect et beaucoup d'affection, même si ma plume le chatouille de temps à autre, quand le maire de Latillé n'est pas dans sa commune c'est quasiment village mort sur les bords de l'Auxances ! Faudrait peut-être que quelque élu se mouille quand même un peu afin de faire vivre notre bourg. Ça ne devait pas être bien compliqué d'organiser, que sais-je, un dépôt de gerbes, des jeux pour les enfants, un petit "baloche", etc. !  Pour le clinquant, tel le fameux concert cité plus haut, il y a du monde. Des fois qu'il y aurait des honneurs à la clé ! Pour le tout venant, il n'y a plus personne ! Et que l'on ne vienne pas me dire que les élus assument leur rôle gratuitement, qu'ils n'ont pas toujours le temps, j'en passe et des meilleures ! S'ils veulent être des pépères pantouflards, qu'ils ne se présentent pas aux élections, les p'tits gars ! S'engager pour les autres c'est assumer et travailler pour eux. Je vous l'avais dit que je serais en pétard pour ce 14 juillet !

Philippe Rivière

 

 


 

 

Et si on supprimait la prime individuelle de chauffage des fonctionnaires du Sénat pour économiser 3,4 millions d'euros par an ?

 



Dans la série "cherchons des économies", on tombe parfois sur des perles. Selon le magazine Capital, "les fonctionnaires du Sénat sont payés trois fois plus cher que leurs collègues de l'Etat". Comment expliquer un tel écart ? En raison d'une accumulation de primes dont bénéficient ces fonctionnaires bien spécifiques. Un seul exemple : le versement d'une prime individuelle... de chauffage !

Lire la suite sur http://www.politique.net

 


 

 

Latillé



Municipale complémentaire



Raison est donnée à la liste Guisiano



Latillé fait la Une de la presse régionale, ce vendredi 6 juillet 2012, suite au recours introduit auprès du Tribunal Administratif par la liste " Bougeons Ensemble " à qui il a été donné raison même si cela ne change rien sur la forme.

"LACTU" a pu prendre connaissance des pièces du recours, signées par André GUISIANO, et de la contre-attaque de la liste soutenue par le conseil municipal d'alors, transmise par Franck GÉLIN et signée par les cinq co-listiers. Ben, au moins, pour une fois, LATILLÉ fait parler d'elle ! Dommage que ce soit dans la rubrique des faits divers ! Je vous avoue que la situation me fait grassement marrer. Avant tout, je rappelle que M. GÉLIN et ses camarades solidaires constataient sur un ton sarcastique : " Candidat malheureux aux élections municipales depuis 1983, Monsieur GUISIANO devrait être au courant de la réglementation..." C'était à propos du format des bulletins. Ben, vlan, le boomerang vient de leur revenir en pleine poire. Le compliment leur a été retourné. Et de quelle manière puisque le Tribunal Administratif a admis, comme le rapporte notre confrère CENTRE PRESSE de ce vendredi 6 juillet 2012 (page 6), "que des bulletins ont été écartés à tort pour une question de taille qui ne s'applique qu'aux communes de plus de 3.500 habitants."   M. GUISIANO et ses co-listiers prouvent ainsi à la population de LATILLÉ que raison leur a été donnée. Et que, en face, quand on veut donner des leçons de réglementation électorale aux autres, il faut toujours avoir présent à l'esprit que "la prudence est mère de sûreté."  Et que le non-respect  des autres est une forme de désespoir. Si le président du bureau de vote, Régis BRAULT, ainsi que me l'a précisé le maire, Simon BRIE (NDLR : le maire présidait le bureau de vote des législatives) , ne s'est pas montré balèze sur ce coup-là, les services de la préfecture n'ont rien à lui envier. En effet, par courriels et par téléphone, échangés lors de la semaine précédant le scrutin, ces derniers ont affirmé à la mairie que "le format des bulletins de la liste "Bougeons Ensemble" ne sont pas conformes." Je suis mort de rire ! Plié ! J'ai même mal au ventre , quand je lis la suite : "...Sophie Pastilha devrait abandonner sa place...ce qu'elle a déjà fait. Mais ça, le tribunal administratif ne le savait pas." La préfecture se défend : "Mme Pastilha disposait d'un délai de dix jours pour démissionner en raison d'une incompatibilité avec l'exercice de son mandat."  Le président Artus a parfaitement eu raison de faire observer : "vous auriez pu nous en avertir plus tôt." Rigolade pour poilade, j'avoue rester coi sur les connaissances électorales des élus d'alors et des futurs élus qui se sont placés au-dessus des lois sans même se renseigner sur l'incompatibilité en question. Pas plus que sur le format des bulletins. Si la réglementation a parfois changé depuis 1983, certains des fondamentaux sont toujours en vigueur. Une formation continue s'impose...

"LACTU", en son temps, avait d'ailleurs alerté ses lecteurs en s'interrogeant sur le bien fondé de la candidature de Mme PASTILHA. Entre autres commentaires, le site avait été accusé de ne faire ni du journalisme ni de l'information. La suite prouve le contraire.

La décision du Tribunal Administratif ne change rien sur la forme du résultat obtenu par les quatre autres prétendants à la fonction de conseiller municipal, mais, sur le fond, elle change tout. Elle donne une bonne leçon à celles et ceux qui sont sûrs de leur fait et certains de détenir la vérité. Et pan sur le bec ! Et qui, quelque part, ont quand même trompé leurs amis, quand on réfléchit bien. Surtout, elle prouve qu'il y a une justice.

Reste à savoir si LATILLÉ devra (re)voter pour le poste vacant. Avant ou après le 15 août et le concert de Johny Clegg? Enfin, pourvu que la musique soit bonne ! Mais, décidément, le 15 est un nombre très couru à Latillé.

Philippe Rivière

 


 

 

Latillé

Élection municipale complémentaire



Recours recevable



Selon une source proche de la préfecture de Poitiers, Mme Sophie PASTILHA, directrice de l'EHPAD " La Chèze d'Or " , aurait démissionné du conseil municipal de Latillé alors qu'elle avait été élue le dimanche 10 juin 2012, au soir de l'élection municipale complémentaire . Comme l'a chanté Marcel Zanini, c'est : " Tu veux ou tu veux pas . "

Par ailleurs, selon la même source, il semblerait que le recours de la liste " Bougeons ensemble " introduit auprès du Tribunal Administratif de Poitiers (dont il faut attendre le délibéré officiel) aurait été jugé recevable, ce matin, quant au bulletins de vote annulés, qui n'auraient pas du l'être, puisqu'ils ne sont pas soumis à format spécifique pour des élections municipales, dans les communes de moins de 3 500 habitants. Toutefois, l'annulation, portant sur un peu plus de 80 bulletins, ne permettrait pas pour autant d'élire tout ou partie des co-listiers de André GUISIANO. Elle ne permettrait pas non plus d'élire Sophie PASTILHA (de la liste soutenue par le conseil municipal d'alors), laquelle, c'est un comble, a donc démissionné avant d'être (officiellement) élue. Tant de splendeur fait rayonner notre commune auprès de l'Administration, qui doit bien se marrer de tous ces faux-pas. Toujours est-il que la population pourrait être invitée à retourner aux urnes pour élire 1 conseiller municipal puisqu'il n'y en a plus que 14 en fonction.  Est-ce bien clair tout ce barnum ?

Ph.R.

 


 

 

Latillé

Travaux résidence du Parc et rue de la Verminette

 

Tranchées, coffrets gaz

 et

réhabilitation de 30 logements

C'est reparti pour un tour avec des travaux consécutifs à l'arrivée du gaz dans notre commune. L'entreprise GEFTP-86 va bientôt procéder à la confection de tranchées sous chaussée et trottoir, sur 550 mètres, et à la pose de 30 coffrets gaz en limite de propriété.

Par ailleurs, en parallèle, la société d'HLM "Habitat 86" va elle aussi entreprendre des travaux de réhabilitation des 30 logements du village retraite de la résidence du parc. Cela va peut-être perturber la circulation sur la ceinture de ladite résidence.

Pour le bruit occasionné, les habitants de la Résidence du Parc et de la rue de la Verminette n'ont aucun souci à se faire. Les boules Quies seront fournies par la mairie. Je blague, évidemment !

Ph.R.

 


 

 

Latillé

Fête Nationale

Deux sapeurs-pompiers

et le maire de Latillé

sur les Champs Elysées





LACTU (diminutif de Latillé Actualités) est très heureux d'apprendre que deux sapeurs-pompiers volontaires de Latillé, Alain Fièvre et Erwan Lemonnier, vont défiler sur les Champs Elysées, le 14 juillet. Ils comptent parmi les 35 pompiers de la Vienne qui " vont porter haut [nos] valeurs, en rang serré, à Paris. "
C'est la première fois que les sapeurs-pompiers de la zone sud-ouest, et donc ceux du secteur de Poitiers, et par conséquent nos amis de Latillé, sont invités à participer à la grande Fête Nationale française, présidée par le président de la république.

Les sapeurs-pompiers de la Vienne se sont entraînés à défiler à la 9ème Compagnie de transmission de Poitiers.

Le maire, Simon Brie, accompagnera les deux sauveteurs latiliacois. Avec la présence de ce trio à Paris c'est un peu Latillé qui sera également à l'honneur sur les Champs Elysées.

Ph.R.

 


 

Latillé

Où sont passés les pompiers ?

 

Depuis que la sirène du Centre d'incendie et de secours ne hurle plus, nous ne savons plus où sont passés "nos" sapeurs-pompiers. Rien de chez rien, on ne sait rien. J'entends bien le deux tons, de temps à autre, et je me dis alors : "tiens, les potes pompiers ne sont pas morts !" Et c'est tout ! Parfois, j'apprends par la presse locale que les pompiers de Latillé sont intervenus sur tel ou tel sinistre, mais ça ne va pas plus loin. Dernièrement, je me suis rendu compte que les grandes portes rouges de la caserne ont été changées. Vous me direz, il n'y a pas de quoi fouetter un chat ! Certes, mais nous avons trop tendance à oublier, dans notre commune, que la communication et la transparence, même les plus insignifiantes, sont les meilleures alliées de la cohésion locale. Après tout, si chacun fait sa petite popote dans son coin sans rien dire à personne, et pas seulement les pompiers, c'est que cela doit nous convenir, à nous, habitants de Latillé. Va-t-il falloir, un jour,  voir sortir quelques "dossiers à scandales" pour réveiller les consciences ? C'est une question, nous sommes bien d'accord ! Mon esprit satirique aimerait tellement ça que le clavier de "Latillé Actualités" en frémit déjà.

Ph.R.

 

 


 

Latillé

 

Un 14 juillet silencieux ?

 

Comme moi, sans doute avez-vous eu dans votre boîte aux lettres Latillé lettre info juin 2012 préparée par la commission communication. Comme moi, sans doute avez-vous cherché une quelconque information concernant les festivités du 14 juillet. Et, comme moi, sans doute n'avez-vous rien trouvé. Est-ce à dire qu'il ne se passera rien dans notre cher Latillé pour la fête nationale ? Je ne sais pas, mais j'ai bien peur que la réponse soit déjà dans la question. Alors, même pas un apéro avec modération ? Pas de feu d'artifice ? Pas de bal populaire ? Si c'était avéré, je vais être en pétard ! Certes, nous n'entendons plus parler du Comité d'animation qui co-organisait les réjouissances avec la municipalité. Mais est-ce une raison suffisante pour ne plus allumer la mèche de la moindre réjouissance ? C'est à croire que plus ça va moins ça va dans notre commune où, déjà, les mentalités sont plus vicieuses que vertueuses. Mais alors là, si la municipalité ne respecte même plus les traditions républicaines, nous sommes foutus. Allez, sois optimiste mon gars, avec les cinq nouveaux élus du conseil municipal qui font la Une de Latillé lettre info juin 2012, le changement est pour maintenant. Avant le 14 juillet ? L'espoir fait vivre !

Ph.R.

 





Archives juin 2012

 Le 30 juin 2012

Technologie

 

L'adieu au Minitel

 

 

Désormais, seuls les collectionneurs vont s'intéresser à lui. Ce samedi, en effet, le minitel va être définitivement débranché. Une déconnexion annoncée de cet outil dont la France peut s'enorgueillir.

Une page de l'histoire de notre technologie bien française se tourne, ce samedi 30 juin 2012. Après 30 ans de vie commune partagée avec le minitel on lui dit adieu aujourd'hui. Sans doute existe-t-il des statistiques qui peuvent savoir sur quoi nous nous sommes le plus connectés : rencontres, réservations en tous domaines, annuaires, ventes de produits à distance, etc. Puisque nous sommes en plein dans les championnats d'Europe d'athlétisme, de football, et à l'aube des Jeux Olympiques, le minitel a été incontestablement le grand vainqueur de la haute technologie française. Le seul hic c'est qu'il n'est jamais monté sur un quelconque podium international. Ce terminal sobre, de 23 centimètres, et son clavier rabattable, pour les dernières générations, a enregistré 9 millions d'adeptes, en 2002, à l'époque où Internet et son bas débit  tissaient leur toile sur l'hexagone et le monde. Le minitel avait été lancé, en 1982, par France Telecom, et il a rapporté beaucoup d'argent au service qu'il l'a commercialisé. Et je n'ose même pas vous parler du « fric » que se sont faits certains entrepreneurs, qui ont entrepris nos concitoyens vicieux, avec la fameuse et fumeuse messagerie rose. Ceux-là se sont richement engraissés. La facturation était établie en fonction de la durée de connexion et le temps passait très très vite même si une minute fait, toujours et encore, soixante secondes. Les choux gras étaient tellement gras que l'opérateur France Telecom a eu beaucoup de mal à se concentrer sur la mode Internet qui grimpait en flèche vers les sommets que l'on connaît aujourd'hui. « Le minitel a t-il freiné notre passage à l'ère des technologies de l'information ? » comme d'aucuns s'interrogent. « En tout cas, il a préparé les Français aux usages Internet en matière de communication, de messagerie, de consultation de bases de données » reconnaissent d'autres spécialistes en la matière. Adieu (très) CHER minitel. « Débranche » ainsi que l'a chanté France Gall.

Ph.R.



Le 29 juin 2012

ARTS

 

L'artiste peintre Man's (de Benassay)

 

honoré au Japon

 

Suite à une exposition au centre de conférences de Poitiers, un membre du centre européens art et lettres, a proposé à Man's,artiste peintre poitevin, de faire partir une de ses toiles en expo-concours au japon à Kobé.

 

Le choix s'est porté sur "Le hublot"pour une question de taille.

 

 (Photo Man's peintre)

Cette exposition a eu lieu première quinzaine de juin. 

350 toiles étaient proposées, et 200 ont finalement été exposées, dont 125 du Japon et 70 de l'étranger.

 

La toile de Man's, "Le Hublot",a obtenu un prix d'excellence.

 

De plus cette toile (avec 5 autres des artistes cités ci dessous) est sélectionnée pour une autre exposition supplémentaire à la galerie Royale d'Osaka en Août.  

 

Précisons, pour ceux qui ne le sauraient pas, que Man's, est né Emmanuel Barriquault de Benassay.

Toutes nos félicitations à cet artiste-peintre et ami.

 

Dor Neta (Israel)

VELASQUE Martine (?)

GABRIEL Simone (France)

MAN’S (BARRIQUAULT Emmanuel) (France)

PILAR SEGURA (espagnol)

Maria Kompatsiari (grèce)

  

La toile "Le Hublot" 

format 40 cm x 80 cm

réalisée lors de la rencontre internationale artistique de Veranka ( Ile sur le Danube en Hongrie)

 

retrouvez des photos sur Facebook :   man's peintre

 



Le 28 juin 2012

Poitiers

 

L'échappée belle des chats

 

Installé dans un appartement du vieux Poitiers très proche du centre ville, un jeune homme d'une vingtaine d'année est atteint d'un cancer très rare et très douloureux. Pierre *, nous le prénommerons ainsi, est protégé par ses parents et le milieu médical qui essaient au maximum de lui faciliter la vie, dans le quotidien, dans ses déplacements, etc. Pierre a la passion des félins et plus particulièrement des chats.

Récemment, il s'absente et, concentré sur son état de santé, oublie ses minous, une famille de deux adultes et quatre chatons. Profitant de cette rare liberté la petite famille en question s'en va visiter la rue et le quartier où réside leur maître. Passe alors une Poitevine, très bon chic bon genre, qui est scandalisée par cette « patrouille » en goguette. Cette échappée belle est «  in-tôôô-lé-raaa-bleee ! » Alors, elle appelle au secours le SPA de Poitiers. Lequel, après identification des deux Félidés adultes, prévient Pierre et ses parents. Le papa se rend immédiatement au refuge de « La Folie ». Là, des salariés et bénévoles lui déclinent l'identité de la da-dame indignée... Et demande au père, pas au mieux dans sa tête, on le comprend aisément, la somme de 90€ par chat pour récupérer la « tribu »de son fils. Le pauvre homme plaide sa cause auprès du SPA et téléphone à la femme indignée par ces pauvres chats qui « divaguaient » dans la rue. Modestement et avec humilité, le monsieur explique la situation de son fils à son interlocutrice, qui lui balance en pleine figure : « Ce n'est pas mon problème... » Excellent soutien... Comme le chantait Jacques Brel, « les bourgeois c'est comme les cochons plus ça devient vieux plus ça devient...palam-pampam ! » Le papa de Pierre raccroche et parlemente avec le SPA lequel, magnanime, dans un grand élan de générosité, « ne » lui fait acquitter « que » la somme de 40€ par chat adulte. « Pardonne-leur mon Pierre, ils ne savent pas ce qu'ils font... » Mais, dimanche prochain, c'est promis, la « charmante » poitevine ira prier pour toi en l'église Notre-Dame de Poitiers, où elle fera même brûler un cierge pour que tu saches ce que peut être un miracle. «  Deo gratias. »

 

Philippe Rivière

 

* Le prénom a été volontairement changé

 

Vous avez envie de réagir à cet article ? Les commentaires sont faits pour cela.



Le 26 juin 201

Consommation

 

Ça râle après l'eau minérale

 

Grâce à l'association UFC-Que choisir, qui a eu l'excellente idée d'analyser 35 marques d'eau minérale, gazeuses et plates, nous apprenons que bon nombre d'entre elles sont « non conformes » à la consommation humaine.

En France, nous buvons beaucoup d'eau minérale en bouteille. Cent quarante litres par an et par habitant. C'est un tout petit peu moins qu'en Italie, championne d'Europe. Les bons Français ont pu entendre ou lire, à un moment donné de leur vie, que l'eau minérale est très bonne pour la santé. Du moins, c'est ce que « Danone » et « Nestlé » leur font croire...

UFC-Que chosir a donc bu le « bouillon » histoire de voir si la minérale est de bon cru. Que non ! Sur les 35 marques analysées, 16 d'entre elles, c'est à dire quasiment la moitié, « ne répondent pas aux exigences de qualité des eaux destinées à la consommation humaine, et seraient interdites au robinet en raison de leur composition. »

Dans son édition du mercredi 13 juin 2012, « Le Canard Enchaîné » nous explique pourquoi. « Sept eaux minérales dépassent la norme de potabilité en sodium : Rozana, Puits Saint Georges, Sainte Marguerite, Châteauneuf Auvergne, Manon, Vichy Saint-Yorre et Vichy Célestins, les deux dernières décrochant le pompon avec respectivement, 1708 et 1172 mg de sodium quand la limite maximale pour l'eau du robinet est fixée à 200 mg par litre. » Ça va fort « pour les hypertendus, les insuffisants cardiaques ou rénaux qui sont invités à s'abstenir » prévient le journal satirique. Et ce dernier de poursuivre avec les sulfates. « Quatre eaux sont en gros excès : Hépar, Courmayeur, Contrex et Saint Antonin. » Le bon sens français nous laisse tous à penser que ces marques vont devoir remédier à tout cela. Eh bien pas du tout ! Figurez-vous que les normes de potabilité ne sont pas les mêmes pour l'eau du robinet ou l'eau de source que pour les eaux minérales. «  Elles bénéficient d'une législation sur mesure », révèle « le palmipède ». « Pour le fluor, par exemple, elles peuvent afficher 5 mg/l quand celle du robinet est plafonnée à 1,5 mg/l. Résultat : les minéraliers mettent tranquillement en vente dans les rayons les 3 marques (Quézac, Châteauneuf Auvergne et Manon) qui pulvérisent la norme de potabilité appliquée au robinet. » A part ça tout va très bien madame la marquise ! Comme le souligne en conclusion « Le Canard Enchaîné », «  ajoutez à ce cocktail le fixateur l'antimoine, métal lourd qui migre dans la flotte, utilisé dans la fabrication de certaines bouteilles en plastique, et demandez-vous quels effets sur l'organisme ont ces joyeusetés quand on les consommerégulièrement ? On n'en sait que pouic. Si l'eau minérale coûte en moyenne de 100 à 300 fois plus cher que l'eau du robinet, c'est sans doute grâce à ces petits plus...»

Allez, habitants de la Vienne, buvez de l'eau du robinet ! C'est le SIVEER qui sera content !

Ph.R.



Le 22 juin 2012

Euro de football

Quelle corrida ?

La France du football rit jaune. Jaune comme les maillots Suédois. Maintenant, elle voit rouge. Rouge comme les tuniques des Espagnols si ceux-ci jouent dans leurs couleurs traditionnelles, ce samedi pour affronter des « Bleus » frappés du coq. La Révolution contre la Reconquista. Encore faut-il que les hommes de Laurent Blanc éprouvent le désir de se révolter. Oui, fini de rire jaune après la piètre prestation de nos CHERSFrançais du ballon rond qui ont du, avant la rencontre contre la Suède, passer plus de temps à se concentrer sur leur épouse respective plutôt que de songer à marquer à la culotte Ibrahimovic et ses compatriotes. Qu'elles aient été dans les tribunes ou devant une télé, ces dames, invitées par une Fédération très généreuse quant à son esprit de famille, se sont rapidement rendu compte que leurs hommes n'allaient pas tirer leurs meilleurs coups de la soirée. Et de fait. Pas besoin d'être expert en libido pour s'apercevoir que l'envie n'y était pas, sauf chez cap'taine Hugo Lloris, qui fut le préservatif, et chez les sujets de Sa Majesté, qui ont joué les capotes anglaises. Les hommes du « président », eux, étaient pompés. Les Suédois, pour leur part, jouaient les inimitables « Shadoks ».

Des insignifiants

Ce samedi, dans l'arène, une autre corrida va se jouer. Je vois bien « nos » footballeurs de pacotille dans le rôle du taureau. Lequel sort rarement vivant des passes du matador, de l'adresse du picador, et des dards plantés par les banderilleros. Certes, il y a parfois des taureaux intelligents, mais Ribéry et consorts sont loin de posséder en eux cette clairvoyance qui n'arrive même pas à la cheville de Ben Arfa. Je ne vous dis pas le temps qu'il lui faudrait pour atteindre son cerveau. Le pauvre petit voulait rentrer chez lui ! Pourquoi ne l'a t-on pas laisser faire ses valises ?... Après le « ferme ta gueule » de Nasri en direction des journalistes, nos enfants gâtés ont pourri leur football et l'honneur de la France. Les clubs amateurs peuvent avoir le moral en berne après la prestation de leurs CHERSprofessionnels. Non seulement la Fédération va encore taper dans leurs caisses pour grassement payer ces insignifiants qui préfèrent l'odeur de l'argent à celle du gazon, mais mettons-nous à la place de tous ces éducateurs bénévoles formant les jeunes pousses ! Allez expliquer aux gamins que les « grands » ont perdu, mais qu'ils vont quand même percevoir 100 000 € parce qu'ils se sont qualifiés pour les quarts de finale d'un Euro où ils n'ont pas leur place ! Le pré vert est une arène argentée et les footballeurs sélectionnés des clowns plus que des gladiateurs. Il serait étonnant de les voir triompher, ce samedi. Olé !

Philippe Rivière

 

 

 



Latillé



Election municipale complémentaire



Un propos déplacé




A la suite du recours en annulation déposé auprès du Tribunal Administratif de Poitiers par la liste " Bougeons Ensemble ", la liste soutenue par l'actuel conseil municipal a contre-attaqué auprès de ce même Tribunal Administratif. Avec cette phrase qui, d'un point de vue du code de déontologie municipale, ne s'imposait vraiment pas : " Candidat malheureux aux élections municipales depuis 1983, Monsieur GUISIANO devrait être au courant de la réglementation..."  Un argument qui renifle à plein nez la moquerie, et qui ne présente aucun intérêt au niveau de notre commune. Mais qui fait preuve d'un esprit de politique politicienne de mauvais aloi. Surtout quand le recours et la suite donnée portent essentiellement sur le format des bulletins. Comme tous les autres candidats à n'importe quelle élection, l'engagement de Monsieur André GUISIANO mérite le respect. Sinon, la porte est ouverte à tous les excès et à tous les dérapages... Espérons, à tout le moins, que chacun prendra à sa juste valeur ce prétexte douteux voire grotesque ou grossier, qui n'honore ni le ou les auteur(s) ni les signataires solidaires de ce propos fort déplacé, aux relents de quolibet.



Lundi 18 juin 2012



Latillé - Élection municipale complémentaire



Recours en annulation



près le Tribunal Administratif



La liste "Bougeons ensemble" communique :

" Les cinq co-listiers de la liste "Bougeons ensemble" remercient les électeurs qui leur ont témoigné leur confiance, lors de l'élection municipale complémentaire de Latillé, le 10 juin dernier. Ils informent la population que, compte tenu du nombre important de bulletins invalidés (130), ils ont déposé un recours en annulation près le Tribunal Administratif, en date du vendredi 15 juin 2012."







Latillé : élection municipale complémentaire



Inscrits : 1078

Votants : 691 soit 64,10% de participation

Abstentions : 387, soit 35,90%

Blancs et nuls : 130, soit 18,81%

Exprimés : 561, soit 52,04%

Résultats



Liste soutenue par l'actuel conseil municipal

Ont obtenu et sont élus

  1. Gelin Franck : 354 voix, soit 63,10%

  2. Deschamps Emmanuel : 350 v, 62,39%

  3. Miège Pierre : 344 v, 61,32%

  4. Petit Nathalie : 304 v, 54,19%

  5. Pastilha Sophie : 302 v, 53,83%

Liste " Bougeons ensemble "

Ont obtenu

  1. Cacault Michel : 227 v, 40,46%

  2. Guisiano André : 194 v, 34,58%

  3. Roy Monique : 187 v, 33,33%

  4. Ginguay Didier : 183 v, 32,62%

  5. Liège Michel : 171 v, 30,48%





Dimanche 17 juin 2012



Vienne - 2nd tour des législatives - 2ème circonscription

Catherine Coutelle (PS) facilement réélue







   Résultats* 2nd tour



 

Nombre

% Inscrits

% Votants

Inscrits

75 575

 

 

Abstentions

32 285

42,72

 

Votants

43 290

57,28

 

Blancs ou nuls

1 416

1,87 

3,27

Exprimés

41 874

55,41 

96,73

 



Liste des candidats

Voix

% Inscrits

% Exprimés

Elu(e)

Mme Catherine COUTELLE (SOC)

26 482

35,04

63,24

oui  

M. Olivier CHARTIER (UMP)

15 392

20,36

36,76

 

 

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des %exprimés peut ne pas être égale à 100,00% .



SOURCE : interieur.gouv.fr



Latillé



Catherine Coutelle (PS)






Inscrits : 1078



Votants : 586 (54,36%)



Blancs et nuls : 11 (1,88%)



Exprimés : 575 (53,34%)



Catherine COUTELLE (PS) : 330 voix, soit 57,39% du suffrage exprimé



Olivier CHARTIER (UMP) : 245 voix, soit 42,61% du suffrage exprimé



Canton de Vouillé



Catherine Coutelle (PS) obtient 61,76%



Frozes et Le Rochereau ont voté Chartier (UMP)







86 Vienne

Résultats Circonscription 2

 

     Canton de Vouillé

ChartierCoutellechart by amcharts.com

           Bureaux           

 Ins. 

 Vot. 

 Exp. 

Coutelle
PS

Chartier
UMP

1452 Ayron

806 

447 

432 

252 

180 

1453 Benassay

657 

349 

338 

183 

155 

1454 Béruges

1003 

637 

603 

427 

176 

1455 Chalandray

561 

337 

325 

191 

134 

1456 Chiré-en-Montreuil

650 

365 

357 

251 

106 

1457 Frozes

372 

238 

232 

113 

119 

1458 La Chapelle-Montreuil

492 

284 

276 

178 

98 

1459 Latillé

1078 

586 

575 

330 

245 

1460 Lavausseau

562 

303 

296 

178 

118 

1461 Le Rochereau

540 

317 

310 

153 

157 

1462 Maillé

418 

202 

191 

118 

73 

1463 Montreuil-Bonnin

514 

320 

306 

199 

107 

1464 Quinçay

1577 

952 

925 

638 

287 

1465 Vouillé

2543 

1440 

1390 

838 

552 

Bureaux

 Ins. 

 Vot. 

 Exp. 

Coutelle
PS

Chartier
UMP

Total canton 

 11773 

 6777 

 6556 

 4049 

 2507

 

 



(Source : lanouvelle republique.fr







Vienne - 2ème circonscription - Élections législatives



Résultats 1er tour





 

 

SOURCE : interieur.gouv.fr

 

Nombre

% Inscrits

% Votants

Inscrits

75 580

 

 

Abstentions

30 846

40,81

 

Votants

44 734

59,19

 

Blancs ou nuls

711

0,94 

1,59

Exprimés

44 023

58,25 

98,41

"Nul ne peut être candidat au 2e tour s'il ne s'est pas présenté au 1er tour et s'il n'a obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % du nombre des électeurs inscrits. Si un seul candidat remplit ces conditions, le candidat ayant obtenu après celui-ci le plus grand nombre de suffrages au 1er tour peut se maintenir. Dans le cas où aucun candidat ne remplit ces conditions, les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages au 1er tour peuvent se maintenir."



Liste des candidats

Voix

% Inscrits

% Exprimés

Elu(e)

M. François BARERE (EXG)

187

0,24

0,42

 

Mme Magalie TILLET (ECO)

408

0,53

0,93

 

Mme Catherine COUTELLE (SOC)

20 832

27,56

47,32

 

M. Maxence LAGALLE (AUT)

173

0,22

0,39

 

Mme Nathalie GUILLET (CEN)

1 236

1,63

2,81

 

M. Thierry MIREBEAU (FG)

2 700

3,57

6,13

 

M. Olivier CHARTIER (UMP)

11 867

15,70

26,96

 

Mme Magdeleine SOLAS (ECO)

78

0,10

0,18

 

Mme Marie-Madeleine JOUBERT (VEC)

1 674

2,21

3,80

 

M. Frédéric BOUCHAREB (ECO)

406

0,53

0,92

 

Mme Nicole DEDRYVER (AUT)

514

0,68

1,17

 

Mme Aicha HOUSSEIN (DVD)

249

0,32

0,57

 

Mme Maryse DESBOURDES (EXG)

381

0,50

0,87

 

M. Hubert ADELINE (FN)

3 318

4,39

7,54

 

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des %exprimés peut ne pas être égale à 100,00% .

Détails des nuances

Le 13 juin 2012

Législatives à La Rochelle

 

 

" Bataille de soutiens-gorge "

 

Un tweet, et c'est gagné ! Comment n'y a t-on pas pensé plus tôt ? Un tweet, et nous ne parlons plus des énormes difficultés de la Grèce, de l'Espagne, des trop nombreuses exactions en Syrie, en Lybie, au Mali, au Niger. Entre autres...

Depuis hier, les stations de radio, les chaînes de télé, la presse écrite ne parlent plus que de cela. Le bel oiseau bleu de « Twitter » a fienté sur le monde politique français. Faut dire aussi que le François a cherché à se faire voler dans les plumes. Hollande s'est laissé prendre par les ailes des moulins à vent. « Moi, président de la République, je ne serai jamais le chef d'un parti. » Et vlan, un petit mois après, à l'occasion des législatives, le voilà qui revient sur sa parole en soutenant son ex-compagne, Ségolène Royal, candidate députée à La Rochelle et au perchoir du palais Bourbon. Drôles d'oiseaux !

L'UMP gausse, à juste titre, le PS ne voudrait plus jaser, ce qui est logique somme toute, et le buzz compte ses insectes qui bourdonnent lourdement auprès des trois tours rochelaises faisant face à l'Atlantique. Le mur est dressé. Invectives par ci. Aménités par là. Comble d'ironie, ces trois tours ont des noms qui collent parfaitement aux circonstances. Celle de Saint-Nicolas nous renvoie à la Sarkozie raillée par le bon peuple qui en avait assez de la voir naviguer sur les eaux territoriales. Le paquebot France allait avoir un président normal. Il faudra encore ramer pour arriver au port de l'intégrité. Celle de La Chaîne emprisonne le parti présidentiel dans les geôles de l'incompréhension pour un délit, certes mineur, mais qui n'avait pas lieu d'exister. La dernière, La Lanterne, ferait bien d'éclairer tout ce beau monde afin qu'il fende des eaux plus douces que salées. Salée comme l'addition que viennent de nous offrir, doux euphémisme, François Hollande et Valérie Trierweiler. Un duo de choc qui finit par un trio chic si on y ajoute Ségo. Lui est amoureux des deux, elles ne s'aiment pas. La célèbre Marine, qui ne s'était pas encore engagée dans la bataille navale, a entendu la voix de Maître Gilbert Collard. Lequel a sorti, de dessous sa robe d'avocat, une expression de buste, en parlant de « bataille de soutiens-gorge. » Cachez ces seins que nous n'avions d'ailleurs pas demandé à voir. Arrivant à la rescousse, Martine Aubry et Cécile Duflot, jurèrent sur leur poitrine  que l'abbaye des Dames de Saintes avait été parachutée à La Rochelle. Le diocèse ne les a pas crues. C'était cuit. A bâbord, pourtant, tout le monde se mit à penser que le bedeau de service, Olivier Falorni, allait finir par communier à la même table que ses (bonnes) sœurs. Et que la messe était dite. Las, il faudra attendre la fête des pères pour voir qui prend la mer et qui reste au port. Les trois tours sont momentanément sur la défense du tweet.

Philippe Rivière



Le 9 juin 2012

Le récent article sur l'élection municipale complémentaire, intitulé " Le choix vous appartient ", a suscité un tel tollé que j'abdique. Depuis avril 2010, je n'anime pas ce site généraliste pour recevoir des commentaires injurieux et menaçants pour ma famille et moi. C'est allé trop loin !Je ne peux tolérer les propos abjects qui m'ont été adressés. Que penser du dégoût et du mépris manifestés chez ces personnes qui seraient prêtes à me pendre pour des mots... Ça ne vous rappelle rien ni personne ! Je tiens à préciser que les personnes en question ne font absolument pas partie de celles dont j'ai publié les commentaires. Pas plus qu'il ne s'agit des candidats en lice pour cette élection. Que les choses soient bien claires.

Latillé Actualités va donc mourir ce samedi soir 9 juin 2012 face à l'ignominie, mais, copiant la fameuse devise du Canard Enchaîné, " La liberté de la presse ne s'use que quand on ne s'en sert pas ", c'est sous un autre titre, qu'il me reste à trouver, que je vais continuer à sévir, si je puis m'exprimer ainsi. J'annonce clairement la " couleur" ou plus exactement la "philosophie" du contenu de ce nouveau titre dont la conception va reposer sur la satire et la dérision. Autant que je satisfasse l'infamie de certains ailleurs que sur un site local et généraliste. Les autorités compétentes, et en premier lieu, Monsieur le Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Poitiers, vont en être informées dès le début de la semaine prochaine.

Les sujets qui seront traités ne concerneront pas uniquement notre village puisque, visiblement, la majorité des forces vives de Latillé n'est pas intéressée par ce média local qu'a voulu être Latillé Actualités. A toutes celles et à tous ceux qui ont suivi l'aventure avec intérêt et respect j'adresse mes plus vifs remerciements et mon amitié sincère et dévouée.

Philippe Rivière



 









Latillé Actualités du dimanche 23 décembre 2012



Z'AVEZ VU ? !"Latillé Actualités" a dépublié le dernier "Z'avez vu" comportant le sur-titre " Voulez-vous valser grand-mère ? "  Je vous invite tous, visiteurs, à bien lire et relire l'une des spécificités de "Latillé Actualités".

La raison de ce billet est de vous informer, chers visiteurs, avoir été victime d'une vilenie morale, le mercredi 19 décembre 2012, à 22h06, sur la messagerie de mon téléphone portable, émanant de Monsieur Jacques DESCHAMPS, président de la Communauté de communes du Vouglaisien (CCV). L'enregistrement de son message en témoigne.

Personne n'est irréprochable, pas plus Monsieur DESCHAMPS  que moi, mais le président de la CCV est allé trop loin en accumulant, à deux reprises, une menace de révélation publique d'un (ancien) évènement relatif à ma vie privée. Il s'agit de la part de Monsieur DESCHAMPS " d'un fait illicite dommageable présentant un caractère de faute intentionnelle et préméditée engageant [sa] responsabilité civile. " Le président de la CCV a bafoué la loi morale et a causé chez mes proches (mon épouse et mes enfants) et chez moi personnellement, des dommages psychologiques très graves.

Des interrogations subsistent afin de savoir, par ailleurs, quel est l'élu, ou quelle est l'élue de Latillé, qui a (mal) "renseigné" Monsieur DESCHAMPS.

Philippe Rivière

 

Latillé Actualités du samedi 29 septembre 2012



Attention, danger

Z'AVEZ VU ? !  Sur le site parti-socialiste.fr Jean-Marc Ayrault, Harlem Désir et Pierre Moscovici "glosent sur un budget 2013 de combat contre la crise." Le premier nommé, chef du gouvernement, déclare : "ce budget est juste, efficace sur le plan économique et permet de préserver nos priorités pour la France." Le premier secrétaire par intérim du PS analyse à son tour : "Un budget de justice pour le redressement, l'emploi et la préparation de l'avenir." Le troisième larron, ci-devant ministre de l'économie et des finances, revendique : "je veux être le ministre du désendettement."

Et vous, chers visiteurs, vous y croyez à "qu'est-ce qu'ils disent ?" Personnellement, je m'interroge de plus en plus en leur disant ceci : "Messieurs, arrêtez de prendre les Français pour des marioles ! Depuis 1974, pas un gouvernement n'a réussi à redresser les finances publiques !" Et je rigole en lisant les commentaires du site u-m-p.org qui argumentent "un budget pour 2013 de décroissance ; l'impuissance et l'inaction de la gauche face au chômage." C'est à se demander ce que foutent les uns et les autres quand ils sont au pouvoir. Et c'est tout aussi incroyable de constater ce que de ne pas y être, au pouvoir, donne des idées. Nous, les pauvres cons de service, nous attendons les effets de vos politiques respectives. Passent les septennats et les quinquennats, et nous sommes de plus en plus asphyxiés par vos lois qui nous imposent ceci et nous interdisent cela. Et, vous nous la faites payer très cher notre soi-disant liberté, égalité, fraternité ! A votre crédit, vous n'êtes pas contrariants. Avant les élections, vous entendez ce que le peuple vous dit alors que l'autre n'entrave que couic. Après les élections, vous avez entendu ce que le peuple a exprimé alors que l'autre n'a pigé que dalle.  Vous ne trouvez pas ça bizarre, VOUS, les politiques, d'être toujours à contretemps par rapport à NOUS, les lambdas de base ? C'est marrant voire curieux que vous ne soyez jamais en phase avec NOTRE vraie vie ! Nous, si l'un des nôtres se fait choper à travailler au noir, il est immédiatement jugé et il paye généralement plein pot d'avoir voulu arrondir ses fins (faims) de mois. Vous, si l'un des vôtres a une bonne casserole au cul, la justice met des années et des années à chercher à comprendre les rouages qui ont fait tourner la gamelle lui collant au fondement. Puis plus rien, silence radio. Alors le bon peuple se résigne : "Te fais pas d'illusions, ils ne se bouffent pas entre eux." Et il tourne la page que vous voulez lui faire tourner, au moment où vous le voulez, en mettant sur le feu une énième affaire. Vous êtes les champions du marketing populaire et populiste. C'est votre dogme à vous en quelque sorte alors que les principes du terrain révèlent des vérités que vous ne voulez ni voir ni entendre.

La majorité présidentielle et l'opposition devraient venir, de temps en temps, prendre la température chez nous. Pas seulement dans les grandes villes où la politique devient rapidement du show-biz,  que "le gourou" soit de droite ou de gauche, ou même d'ailleurs. Pourvu que tournent les caméras, que crépitent les flashs, que la presse écrite écrive, que les radios se fassent entendre, c'est l'essentiel. Alors, bonjour les phrases assassines à l'égard de "l'autre" camp. Vous savez bien celui qui hérite toujours du pire que lui a laissé machin-truc, mais jamais du meilleur. Oui, la majorité présidentielle, l'opposition, et tous les autres partis, devraient un peu plus souvent chausser les bottes et se mettre les mains dans le cambouis histoire de venir voir ce qui se passe concrètement sur le terrain.  Mesdames et messieurs les élus nationaux, mesdames et messieurs de l'exécutif et du législatif, du système bicaméral qui a produit  la Chambre haute et la Chambre basse, êtes-vous certains d'être les représentants de toutes et de tous, sans exception ? Êtes-vous certains de vous occuper du plus pauvre d'entre les pauvres ? Je vais répondre à votre place : NON ! Ce qui vous intéresse avant tout, ce sont VOS intérêts, ceux de VOS proches et des différents cercles d'amis et de potes, et tant qu'à faire même des amis et des potes de vos amis et de vos potes. Et ainsi de suite... Vous vivez dans votre "petit" monde bien à vous sans vous soucier du peuple. Y'en a marre des beaux discours et des promesses car, au final, c'est toujours ce même peuple qui trinque. Vu que vous avez tous des bonnes idées pour nous sortir de la mouise, constituez une coalition et laissez de côté votre politique politicienne. Je sais : je suis un grand rêveur. Pardon de vous prévenir, à droite et à gauche, mais un jour c'est un réel cauchemar que vont vivre la France et les Français. Vous connaissez l'adage populaire : "à force de tirer sur la corde, elle finit par casser."  Ben un de ces quatre, le bon petit peuple va descendre dans la rue et il y aura du grabuge. Il est tellement saoulé par vos évangiles pas du tout catholiques qu'il ne va plus savoir à quel saint se vouer. Si la rédemption reste un mystère je vous préviens que la révolte -actuellement- sourde va finir par éclater. Et ça va vous chauffer aux fesses quels que soient votre clan et votre rang. Vous êtes quand même bien placés pour savoir tout ce qui se passe dans votre "précieuse" bulle ! Tenez, sans même parler des affaires les plus médiatiques, ignorez-vous que le sieur "Yves Rome, sénateur socialiste de l'Oise, cumule 17 fonctions à lui seul ? Que notre Nanard national, autrement dit ce très très cher Bernard Tapie, est en liquidation judiciaire en France, mais que ce grand insolvable flambe en Belgique avec les 300 millions d'euros que lui a versés le Trésor public ? Ignorez-vous que les médicaments, après déremboursement, augmentent en moyenne de 43%, selon l'Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes) ?" Si vous ne le savez pas, je vous renvoie à la lecture du "Canard Enchaîné" de cette semaine (mercredi 26/09/2012). Et la liste n'est pas exhaustive...

Pour déloger un pauvre bougre et une pauvre famille qui n'ont pas payer leur(s) loyer(s) vous envoyez les huissiers et les forces de l'ordre. Vous êtes beaucoup plus souples et moins traumatisants quand un des vôtres trompe allègrement le fisc. Vous jurez vos grands dieux qu'il n'y aura plus, en France, une personne qui dormira dehors. Ben non, y'a jamais eu autant de sans abri. Même celle ou celui qui travaille doit faire un choix : se loger ou se nourrir, mais pas les deux à la fois. De votre côté, les dividendes des grands actionnaires tombent comme par miracle. Vous ne pensez qu'à votre portefeuille. Nous aussi. Sauf que nous avons tellement de peine à boucler nos fins de mois que certains des nôtres finissent par payer en monnaie de singe. Et on ne leur fait aucun cadeau. Christine Lagarde, entre autres, n'est plus aux affaires françaises pour créer une commission spéciale et neutre (?) qui va statuer sur leur sort. Dites-moi un peu, ne sentez-vous pas le vent venir ? Franchement, droit dans les yeux !

Avez-vous bonne conscience de voir tomber une à une les classes intermédiaires ? Pouvez-vous vous regarder dans une glace quand vous savez que tant de jeunes n'ont aucun espoir en l'avenir, et que nos retraités ne peuvent plus joindre les deux bouts ? Êtes-vous fiers de voir la France compter plus de 3 millions de chômeurs que vous faites rêver inutilement en organisant des forums pour l'emploi qui ne servent qu'à vous donner bonne conscience ? Est-ce que ça vous fait marrer de voir que nos entreprises et nos commerces se cassent la gueule les uns après les autres ? Est-ce que vous prenez votre pied en sachant que des milliers de Français ne peuvent plus s'éclairer ni se chauffer ? Êtes-vous réellement scandalisés par la violence qui s'installe dans nos établissements scolaires, et faites-vous tout ce qui est en votre pouvoir pour la stopper ? À toutes ces questions je réponds encore à votre place : bien sûr que oui puisque ces situations vous permettent de diviser pour mieux régner !

Mesdames et messieurs les politiques, je vous dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas : ATTENTION, DANGER.

Philippe Rivière




 

Latillé Actualités du mardi 25 septembre 2012

 

 

Qatari, après tu pleures ?

 

Z'AVEZ VU ? ! Le Qatar va investir, paraît-il, 100 millions d'euros dans les zones défavorisées françaises. Quand je dis 100 millions, il semblerait que ce serait même 1 milliard d'euros, à en coire I>TÉLÉ. Allez, allez, on va pas chipoter pour si peu. D'abord, c'est une paille pour le budget du Qatar « qui disposerait d'une force de frappe financière de l'ordre de 540 milliards d'euros »(MSN du 25/09/2012). Vous pensez bien que pour cet Émirat, grand comme notre Corse, les sommes annoncées – 50 millions d'euros, puis 100 millions, et enfin 1 milliard - ne représentent pas grand chose. Tandis que pour la France, elles sont plus que rondelettes et « qu'elles devraient favoriser la création d'entreprises dans les banlieues et la ruralité de l'hexagone. » Dixit Kamel Hamza, conseiller municipal UMP à La Courneuve et président de l'Association nationale des élus locaux pour la diversité (ANELD). Faut que la Vouglaisie se mette immédiatement sur les rangs pour pouvoir bénéficier de cette manne financière et relancer son économie. Vous imaginez notre canton en train de ressusciter tous ses petits commerces de proximité et ses petites et moyennes entreprises qui sont morts les uns après les autres ! Ils auraient tous le même slogan publicitaire et la main d'œuvre porterait les mêmes vêtements de travail. Des personnels, hommes et femmes sandwiches, habillés de pétrodollars estampillés Qatar ! Ça aurait de la gueule, non ? Ces mêmes personnels devraient, c'est la moindre des choses, débuter leur journée en invoquant Saint Sarkozy et Saint Hollande. Ben oui ! Le premier – bien qu'il ait rétro-pédalé juste avant le premier tour de l'élection présidentielle - a fait en sorte de signer une convention fiscale qui exonère de tout impôt les plus-values immobilières qataries. Le second, élu président de la République, n'a pas l'air de vouloir revoir la copie de son prédécesseur. Droite, Gauche : même combat !

 Je ne vais pas jouer le « qatarophobe » de service, même si toutes les religions, y compris l'Islam, me foutent la trouille tant le « Dieu » de chacun est depuis longtemps prix Nobel de la guerre, mais l'Émirat en question achète à tours de bras en France. Il a commencé ses courses en entrant dans le capital de quelques-unes de nos meilleures 40 entreprises. Exemples à la clé. SUEZ et LVMH : 1%, VIVENDI et TOTAL : 2% ; VEOLIA : 5% ; VINCI : 8% ; LAGARDERE : 12,8%. « En quelques années, le Qatar est devenu un acteur majeur du business français : industrie, immobilier, médias, football... » (MSN du 25/09/2012). Voyez, entre autres, le Paris Saint-Germainet la chaîne de télé « Beinsport ». Ou, si on en rajoute une couche, le Concorde Lafayette etl’hôtel du Louvre à Paris, le Martinez à Cannes et le Palais de la Méditerranée à Nice. « Ces prestigieux établissements viennent compléter une liste, dans laquelle figurent le Royal Montceau, l’hôtel Lambert, le centre de conférence Kléber (qui sera bientôt un palace), l’hôtel d’Evreux, l’immeuble Virgin des Champs-Elysées, le Carlton à Cannes… » rapporte encore MSN. Par ces temps de crise, je peux comprendre que notre pays soit heureux d'avoir une bouffée d'oxygène venant du Moyen-Orient. Mais, si par hasard, un jour, le pétrole se fait rare, s'épuise, ou bien que l'on trouve un substituant, le Qatar sera-t-il toujours aussi riche ? Faudra bien le rembourser ! Bof, nous le ferons avec nos petites voitures électriques ! D'ici là, «  o l'aura passé d'l'eau sous les ponts d'la Vouglaisie ». Pis des euros et des dollars. Encore que, tout va dépendre du comment va être...traitée notre monnaie...

 

Philippe Rivière

 


 

Latillé Actualités du jeudi 13 septembre 2012



Violence

Z'avez vu ? La violence est partout. Tout récemment, à Buxerolles, dans un collège. Elle règne aussi, et dans le même cadre, à Bordeaux. Oui, la violence est partout : dans les établissements scolaires, dans les rues, dans les stades, dans les lieux de divertissement. La liste n'est pas exhaustive.

Oui, la violence est partout : dans le monde, ce monde en sang, en pleurs, ce monde qui crie famine et hurle sa misère. Elle est tellement sournoise, cette violence, qu'elle est soit physique, soit verbale, soit psychologique. L'Homme, au sens générique du terme, est constamment à la recherche d'un idéal qui n'existe probablement pas. Alors il fonce, détruit, bombarde, tue, pour atteindre ses objectifs. Quand comprendra-t-il, cet Homme, qu'il est mortel et que tous ses biens terrestres ne lui accordent aucune supériorité. Et cependant, partout, ici et ailleurs, en ville comme à la campagne, à Paris comme à Latillé, il y a des trous du cul qui écraseraient bien les autres s'ils le pouvaient. L'orgueil les habite, les envahit, les pousse au pire sans qu'ils se rendent compte que cet orgueil-là est un péché de vie. Il n'est pas "réservé" qu'aux seuls religieux, qu'aux seuls pratiquants, qu'aux seuls esprits de prosélytisme. Les athées et les agnostiques sont eux aussi touchés.

Oui, oui et oui, la violence est partout. C'est une professeure de chez nous qui reçoit des gifles et un coup de pied au ventre. C'est un professeur bordelais qui est agressé. C'est un homme qu'on assassine de 60 coups de couteau sur un banc, à Poitiers. Ce sont des jeunes footballeurs de 19 ans qui se "foutent sur la gueule", dans un département voisin. C'est la Syrie qui saigne, la Lybie qui est en pleine hémorragie, l'Égypte qui sèche ses larmes de désespoir, l'Afrique qui a faim. C'est un président de la République française qui crie "casse-toi pauv'con", c'est un journal qui titre "casse-toi riche con",  Ce sont des salarié(e)s des centres de relations des clients (plateformes téléphoniques) qui sont chronométrés même quand ils vont aux toilettes. Tous ces faits sont une "force exercée par une personne ou un groupe de personnes pour soumettre, contraindre quelqu'un ou pour obtenir quelque chose." Et cette force-là, elle est définie par un mot. Et ce mot, c'est le mot : VIOLENCE.

Philippe Rivière

 




Latillé Actualités du lundi 10 septembre 2012



C'est pas la mie câline pour le boulanger



Y'a du pain sur la planche !



Z'AVEZ VU ! Pas encore ? Alors rendez-vous avec le compte-rendu de la réunion du conseil municipal qui s'est tenue le 3 septembre dernier. Vous y lirez que M. Gérald Régnault, boulanger-pâtissier de son état, et un(e) autre commerçant(e) (?) ont pris contact avec un avocat parce qu'un "élu intéressé" serait "coupable" d'un "délit de prise illégale d'intérêt." Fichtre ! Mort d'homme en vue ? Le fait de ne pas nommer le fameux "élu intéressé" est ni plus ni moins qu'user de la langue de bois, laquelle sert à alimenter les rumeurs. En fait, d'après les informations que "LACTU" a pu recueillir, "l'élu intéressé" serait Mme Nathalie PETIT, elle aussi boulangère-pâtissière. Ben couillon, comme on dit dans le "Poétou", en vl'à tout un pataquès pour pas grand chose ! A Latillé, on ne rigole pas avec le pain et, pour gagner sa croûte, on aurait donc éventuellement recours à une procédure judiciaire. Ça c'est du commerce, mon pote ! Et dire que l'État semble ne rien pouvoir faire contre l'exil fiscal ! OK, ça n'aucun rapport. Pourtant, "à c'qui c'paraît" , la France est dans un sale pétrin ! Comme dit le "bouhoumme" de cheu nous : " I t'meun'rait tout ça à la baguette ! " C'est le cas de le dire. Conclusion : y'a encore du pain sur la planche avant que "les hommes [vivront] d'Amour" ...

 Philippe Rivière



En savoir plus

 

 

Ce que dit le Code pénal - Article 432-12

 

 

Le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public ou par une personne investie d'un mandat électif public, de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou dans une opération dont elle a, au moment de l'acte, en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration, la liquidation ou le paiement, est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende.

 

 

 

Toutefois, dans les communes comptant 3 500 habitants au plus, les maires, adjoints ou conseillers municipaux délégués ou agissant en remplacement du maire peuvent chacun traiter avec la commune dont ils sont élus pour le transfert de biens mobiliers ou immobiliers ou la fourniture de services dans la limite d'un montant annuel fixé à 16000 euros.

 

 

 

En outre, dans ces communes, les maires, adjoints ou conseillers municipaux délégués ou agissant en remplacement du maire peuvent acquérir une parcelle d'un lotissement communal pour y édifier leur habitation personnelle ou conclure des baux d'habitation avec la commune pour leur propre logement. Ces actes doivent être autorisés, après estimation des biens concernés par le service des domaines, par une délibération motivée du conseil municipal.

 

 

 

Dans les mêmes communes, les mêmes élus peuvent acquérir un bien appartenant à la commune pour la création ou le développement de leur activité professionnelle. Le prix ne peut être inférieur à l'évaluation du service des domaines. L'acte doit être autorisé, quelle que soit la valeur des biens concernés, par une délibération motivée du conseil municipal.

 

 

 

Pour l'application des trois alinéas qui précèdent, la commune est représentée dans les conditions prévues par l'article L. 2122-26 du code général des collectivités territoriales et le maire, l'adjoint ou le conseiller municipal intéressé doit s'abstenir de participer à la délibération du conseil municipal relative à la conclusion ou à l'approbation du contrat. En outre, par dérogation au deuxième alinéa de l'article L. 2121-18 du code général des collectivités territoriales, le conseil municipal ne peut décider de se réunir à huis clos.



 






Latillé Actualités du vendredi 7 septembre 2012



Z'AVEZ VU ?!Rhôôô ! ça va mal partout. En France, en Europe, dans le monde, et pourquoi pas -on en sait rien après tout !- dans l'univers. Z'avez remarqué aussi que tout le monde a de bonnes idées. En tous cas, elles sont toujours meilleures que celles des camps d'en face. A tel point que je me demande ce que foutent les politiques quand ils sont au pouvoir, vu que rien ne semble s'améliorer, mais que, au contraire, tout se détériore  !...

Est-ce une particularité française que de n'être jamais satisfait ? Tiens, par exemple, il était reproché, sans doute avec raison, au président Sarkozy d'aller très vite, d'être partout. Aujourd'hui, son successeur, Hollande, est blâmé parce qu'il ne met pas le turbo. Il faudrait donc que la France dégote la bonne moyenne. Sans oublier que la société internationale change plus vite que ne pédalait un Lance Amstrong soi-disant dopé. Un tour de France s'impose donc pour ce "Z'avez vu". D'abord, faut dire que passée la caravane publicitaire des promesses électorales, qui a précédé les deux échappés, Nicolas et François, les spectateurs agglutinés sur les bords de la campagne en ont pris plein les mirettes et les espoirs. Ce fut finalement Hollande qui décrocha le maillot jaune dans la dernière étape des Champs Élysées. Las, le petit lion publicitaire remis au vainqueur, et le vainqueur lui-même, n'ont déjà plus la cote sur le podium de la présidence. Ben oui, mon p'tit François, le public est impatient. Il est comme la sœur Anne qui ne voyait rien venir dans la "Barbe Bleue"contée par Perrault. Il a l'impression que vous ne faites rien. Vos adversaires politiques itou ! Suis d'accord avec vous, évoquer sans cesse les problèmes, ce n'est pas forcément leur trouver une solution. Mais tout de même, va bien falloir en trouver quelques-unes, de solutions. Nous ne pouvons pas rester avec plus de 3 millions de chômeurs. Les employés ne veulent plus de cette épée de Damoclès que les patrons, gavés de dividendes, nomment les plans sociaux sans doute parce que, phonétiquement, c'est moins douloureux à l'oreille que licenciement.  Par ailleurs, dites-nous toute la vérité, rien que la vérité, sur cette fichue zone euro et sur la croissance qui joue au yoyo comme le caméléon change de couleur. Si vous laissez enfler les rumeurs, Monsieur le Président de la République, vous allez vous faire encore traiter de "mou-mou du pédalo". Et, je vous le dis franchement, en 2017, je n'ai pas envie, mais alors pas du tout envie, que "Sarkommence".

Philippe Rivière

 

LACTU du dimanche 9 décembre 2012

 

L'échotier...

 

... n'aime pas le mélange des teintes qui composent les illuminations de Latillé pour les fêtes de fin d'année. Mais, comme dit l'autre, les goûts et les couleurs, hein !

 

... aime bien voir la minette du "Gallion" couchée dans la vitrine, au pied du sapin de noël. Il est vrai qu'il n'y aurait pas la place pour un vrai bœuf et un âne nature. Un petit félidé ce n'est déjà pas si mal et ça offre une belle scène de tendresse.

 

... a de plus en plus de mal à supporter la dangerosité de la circulation dans le haut de la rue de la République. Faut vraiment que quelque chose y soit fait pour améliorer la sécurité routière.

 



 

 



LACTU du samedi 6 octobre 2012

L'échotier...

... Trouve que le réseau routier devient de plus en plus un manège de montagnes russes et de tourniquets. Il y a des ralentisseurs et des ronds-points quasiment partout. C'est, paraît-il, au nom de la sécurité routière. L'échotier veut bien le croire !

... pense qu'il serait nécessaire, dans la Vouglaisie, de mettre en place un calendrier des manifestations. Y'a des weekends, l'échotier ne sait plus où donner de la tête. Pour mémoire, il y a peut-être 15-20 ans, le centre socioculturel avait pris une telle initiative en invitant tous les représentants des associations cantonaux. Qui ont lamentablement brillé par leur absence, à l'époque. L'échotier y représentait "La Pacifique Football". Une seule main suffisait pour compter celles et ceux qui assistaient à l'élaboration du calendrier. Pas étonnant que le CSC ait abandonné. Ça vaudrait peut-être le coup de réssayer...



 




LACTU du jeudi 4 octobre 2012



L'échotier...



... a définitivement admis que l'automne est arrivé en croisant des ramasseurs de noix et des "explorateurs" de châtaigniers.

... a débusqué un chaton dans une "palisse", vers Maury, mais n'a pas pu s'en saisir tant le jeune félin paraissait sauvage. Abandonné ou perdu ?...

... trouve que les gravillonnages de la petite route d'Ayron et de Maury sont vraiment "casse-gueule". Faut pourtant entretenir la chaussée !

... rappelle aux automobilistes têtus que le fait d'allumer les phares de voiture, quand le soir commence à tomber, n'est pas pour voir, mais pour être vu.

 




LACTU du lundi 1 octobre 2012



L'échotier...



... aurait pu coller 7 PV à des automobilistes et des cyclistes qui ont fait fi du sens interdit de la rue de la Verminette. Y'a pourtant 2 panneaux. Faut peut-être en mettre un troisième au beau milieu de la chaussée.

... soumet aux "Amis du Bourg" d'intervenir auprès de la municipalité pour que soit supprimé l'horrible panneau d'affichage qui trône entre "La Gentilhommière" et le marché couvert. Il fait vraiment tache dans le décor déjà pas terrible à cause des toilettes publiques.



 




LACTU du dimanche 30 septembre 2012



L'échotier...

... félicitechaleureusement le père Bernard Châtaignier, prêtre, responsable du secteur pastoral Plaine et Gâtine, qui vient d'être nommé vicaire épiscopal par Mgr Pascal Wintzer, archevêque de Poitiers.

... invite la municipalité de Latillé à intervenir, toutes affaires cessantes, rue Clemenceau où règne un stationnement anarchique particulièrement dangereux, de jour comme de nuit. Alors que le parking de la place du champ de foire est vide. C'est si fatiguant que cela de faire 50 mètres à pied ?...

... rappelle aux habitants de Latillé que les bonbonnes du tri sélectif ne sont pas des dépôts d'ordures ménagères à ciel ouvert. Exemple, derrière le mur du cimetière, côté cité des chênes.

 




 LACTU du samedi 29 septembre 2012

 

L'échotier...

... renouvelle ses remerciements aux trois jeunes filles qui lui ont offert un gâteau, ce samedi, sur le parking de la pharmacie et de SPAR.

 

... ne félicite pas les deux automobilistes qui, hier soir vendredi, ont stationné leur véhicule sur les pelouses de la résidence du Parc. Et un gros 4 X 4 à côté des jeux pour enfants et une grosse cylindrée Citroën près du jeu de boule qui longe la rue. Pourtant, il restait des places de parking à proximité de la salle des fêtes où FESTI 86 ouvrait le ban de son édition 2012. Où il y a de la gêne il n'y a pas de plaisir. Le manque de civisme se retrouve même au théâtre. Chers amis, nous sommes foutus...

 

... a vu deux gendarmes de la Brigade Motorisée de Poitiers, hier après-midi, qui surveillaient le trafic routier au pont de notre village. Y'a  un automobiliste local qui a moins fait le malin que d'habitude, l'échotier se demande bien pourquoi. Sans doute la folie au volant n'est-elle que passagère ?...

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/02/2013